Retz

  • L'échec scolaire Nouv.

    Une collection pour décrypter les idées reçues qui alimentent les débats en matière d'éducation. Vous êtes ici sur la version ePub de l'ouvrage L'échec scolaire.
    En France,
    100.000 jeunes quittent chaque année le système scolaire sans aucun diplôme.
    Derrière ce chiffre choc, souvent repris dans les médias pour dénoncer la prétendue faillite d'un système se cachent des réalités fort différentes. L'échec scolaire est une notion relative que l'on applique trop rapidement à ceux qui se détourneraient de la voie royale du baccalauréat général : l'élève qui réussit un CAP effectué dans le cadre d'un véritable projet professionnel n'est pas en échec. S'il voulait réussir un bac général et poursuivre à l'université, il l'est.
    Depuis les années 1960, toutes les recherches sur les trajectoires scolaires convergent vers l'idée que
    réussite ou échec sont les fruits de multiples facteurs, le plus souvent indépendants des projets ou des qualités intrinsèques des élèves.
    Les auteurs passent en revue 1
    0 des mythes et réalités les plus répandus, tels que :
    " L'échec scolaire est un phénomène récent ",
    " Les élèves en échec manquent de capacités ",
    " L'échec scolaire, c'est la faute du ministère ",
    " L'éducation prioritaire : une politique inefficace de lutte contre l'échec scolaire ",
    " Les bons établissements font les bons élèves ",
    " L'effet maitre : les professeurs fabriquent les bons et les mauvais élèves ",
    " La famille au coeur du succès ou de l'échec ? " ...

  • Un nouveau titre, ici dans sa version ePub, qui questionne la place du jeu dans la pédagogie, au sein de la collection Mythes et réalités, qui décrypte les idées reçues qui alimentent les débats en matière d'éducation.
    On devrait rendre l'enseignement plus ludique ! Quel professeur n'a jamais entendu cette affirmation, de la part de parents - ou même de collègues - qui voient dans le
    jeu une solution idéale pour favoriser la motivation des élèves et lutter contre le décrochage scolaire ?
    L'idée n'est pas nouvelle. Mais l'omniprésence des smartphones, le saut technologique récent et l'inventivité des créateurs de jeux-vidéo ont redonné à cette question une belle actualité.
    Est-ce à dire que, pour enseigner, il faudrait désormais s'inspirer des codes de Fortnite ou de Minecraft ? Fidèles aux principes de la collection, les auteurs s'emploient à passer au tamis les
    mythes et les réalités qui entourent la question du jeu dans un cadre scolaire tels que :
    " Le jeu, c'est surtout pour les enfants "," La gamification ou ludicisation permet d'améliorer les apprentissages ", " On apprend mieux en jouant "," Le jeu est une activité solitaire qui privilégie la compétition ".

  • Une collection pour décrypter les idées reçues qui alimentent les débats en matière d'éducation.
    La version ePub est proposée ici.
    En France, ainsi que dans la plupart des pays francophones, toute réflexion sur la formation des enseignants semble quasi impossible. L'idée est en effet largement répandue qu'enseigner ne s'apprend pas. Ce serait une habilité naturelle, un don qui ne demanderait qu'à s'épanouir devant les élèves. Rien ne servirait donc de former à enseigner. Il suffirait de faire apprendre un contenu disciplinaire pour compléter le profil parfait.
    De cette vision magistrale découle un certain nombre d'idées qui gravitent autour du terme " enseigner ".
    - "Enseigner, c'est faire le programme",
    - "Les élèves ne peuvent pas apprendre s'ils n'ont pas les "bases"",
    - "Il faut différencier pour faire réussir les élèves "...
    Si certaines de ces idées ont une part de réalité, d'autres relèvent davantage du mythe. Et c'est tout l'intérêt de la recherche réunie dans ce petit ouvrage, que de nous aider à la décortiquer.

  • Le sujet le plus clivant de notre époque, en matière éducative, dans une collection bien identifiée et très appréciée des enseignants, ici dans une version ePub.
    Entre fascination ou répulsion, entre une école en phase avec l'évolution de la société et une école sanctuaire, la question de l'apport du numérique dans les apprentissages est devenue un enjeu majeur. L'évolution des technologies, de la recherche académique et de l'intérêt du public justifient pleinement la nouvelle édition enrichie de cet ouvrage, paru initialement dans la collection " Savoir pratiques éducation ".
    Mise à jour de 11 chapitres existants :
    1. On est plus motivé quand on apprend avec le numérique
    2. On apprend mieux en jouant grâce au numérique
    3. Le numérique favorise l'autonomie des apprenants
    4. Le numérique permet un apprentissage plus actif
    5. Les vidéos et informations dynamiques favorisent la mémorisation
    6. Le numérique permet d'adapter les enseignements aux élèves
    7. Le numérique permet de s'adapter aux besoins particuliers
    8. La lecture sur écran réduit les compétences de lecture et les capacités attentionnelles des jeunes
    9. Les élèves savent utiliser efficacement le numérique car c'est de leur génération
    10. Ça va coûter moins cher
    11 Le numérique va modifier le statut même des savoirs, des enseigner et des élèves ; il va remplacer les enseignants.
    4 nouveaux chapitres :
    12. Les élèves préfèrent travailler avec les outils modernes, les enseignants sont accrochés à leurs vieux outils
    13. Grâce au numérique, on peut apprendre à distance
    14. Il faut enseigner le code
    15. L'intelligence artificielle va révolutionner l'enseignement

  • Une collection pour décrypter les idées reçues qui alimentent les débats en matière d'éducation.
    Vous êtes ici sur la version ePub de L'origine sociale des élèves.
    Méritocratique pour les uns, inégalitaires pour les autres. Les débats oscillent entre ces deux visions de l'école. Entre ceux qui pensent que l'école peut tout et ceux qui considèrent qu'elle est bien trop démunie face à l'origine sociale des élèves.
    Conforme aux principes de la collection, cet ouvrage décortique les mythes et les réalités qui entourent la question de l'origine sociale des élèves.
    Dans la première partie, " L'école peut tout ", les auteurs abordent les mythes du type :
    " L'école inclusive abolit les clivages sociaux ", " Les parents collaborent, les enfants réussissent ", " Exposer aux mêmes savoirs garantit l'égalité ".
    La seconde partie, " L'école n'y est pour rien ", apporte des éclairages sur des mythes comme " L'école fréquentée fait toute la différence ", " Les élèves de milieu populaire sont insensibles à la culture légitime ", " Les héritages décident de tout ".
    Un ouvrage qui donne des clés pour comprendre les études scientifiques récentes et pour se former un avis éclairé.

  • Avec ce deuxième titre de la collection "Mythes et réalités", ici, dans son format ePub, interrogez les idées reçues sur l'innovation pédagogique !
    N'en déplaise aux nostalgiques d'une école passéiste et fantasmée, l'innovation est nécessaire en pédagogie.
    Le monde change, entrainant avec lui enseignants, parents et enfants. Il faut donc savoir se remettre en question pour proposer un enseignement plus efficace.
    Pourtant, si le principe est louable, la mise en oeuvre devient plus délicate. On a parfois tendance à nous présenter comme " innovantes " des pédagogies qui relèvent du pur recyclage.
    Pire, sous les effets de modes, on se précipite vers des dispositifs parfois incertains.
    Qu'en est-il par exemple des affirmations suivantes ?
    " Il faut inverser la classe ",
    " Le numérique permet d'innover ",
    " Les élèves apprennent mieux quand ils découvrent par eux-mêmes "...
    Ces idées sont-elles vraiment nouvelles ? Ont-elles fait leurs preuves ? Qu'en dit la recherche ?
    André Tricot passe au crible neuf mythes ou réalités pédagogiques contemporaines.

    Vous y trouverez de quoi alimenter votre propre opinion, ainsi que des pistes pour la mise en oeuvre de bonnes pratiques !
    **********************
    À noter : ce titre a été traduit en espagnol aux éditions Narcea.
    Innovar en Educacion

    **********************

  • La nouvelle collection " Mythes et réalités " a pour objectif de proposer un état des connaissances sur des problématiques issues du monde de l'éducation, sous la forme d'une confrontation entre des " mythes " (affirmations fréquentes, paraissant aller de soi, poncifs véhiculés par les médias...) et des " réalités " (état actuel des connaissances scientifiques dans le domaine). Le 1er titre de la collection Mythes et réalités, dirigée par André Tricot, ici dans sa version ePub, concerne l'apprentissage des langues étrangères : "Les langues, on est doué... ou pas ! ", "Les Français sont nuls en langues", "Regarder des films et des séries en version originale est le meilleur moyen d'apprendre une langue, à moins que ce ne soit le séjour à l'étranger ?" "La neuroéducation va révolutionner l'enseignement des langues". Ces croyances et affirmations sont-elles fondées sur les résultats des recherches ? Que nous disent les travaux scientifiques en didactique des langues, en psycholinguistique, en psychologie cognitive, en sciences de l'éducation, en neurosciences ? Dans cet ouvrage, chacun des neuf chapitres traite d'une croyance, d'une attente sociale ou d'un mythe autour de l'apprentissage des langues étrangères. Chaque chapitre : présente le mythe, son origine, son argumentaire ; dresse un bilan des travaux scientifiques qui permettent de le discuter et d'en évaluer la pertinence ; décrit plusieurs études et expérimentations qui illustrent la réalité de l'apprentissage d'une langue étrangère en lien avec le mythe ; présente une conclusion qui propose des réponses aux questions que pose le mythe et ouvre des pistes pour l'action en classe de langue.



  • Mythes et réalités, une nouvelle collection pour diffuser des connaissances claires et solides sur les fondamentaux de l'éducation. Retrouvez ici le titre, dans sa version ePub, sur l'intelligence.
    Combien de fois n'avons-nous pas entendu ces assertions :
    "L'intelligence, tu l'as ou tu ne l'as pas",
    "Le QI évalue l'intelligence",
    "Les animaux agissent pas instinct, les êtres humains par intelligence",
    "Les filles et les garçons n'ont pas la même intelligence",
    "Les enfants d'aujourd'hui sont plus intelligents que leurs parents"...
    Chacun à sa manière contribue à véhiculer ces mythes et à alimenter les débats sur l'intelligence.
    Ces croyances et affirmations sont-elles fondées sur les résultats des recherches ?

    Il est urgent de savoir ce que disent les travaux scientifiques en didactique des langues, en psycholinguistique, en psychologie cognitive, en sciences de l'éducation, en neurosciences ?
    Chaque chapitre de l'ouvrage :
    présente le mythe (parmi ceux cités ci-dessus), son origine, son argumentaire ;
    dresse un bilan des travaux scientifiques qui permettent de le discuter et d'en évaluer la pertinence ;
    décrit plusieurs études et expérimentations qui illustrent la réalité en lien avec le mythe ;
    présente une conclusion qui propose des réponses aux questions que pose le mythe et ouvre des pistes pour l'action en classe.

  • Avec ce titre de la collection "Mythes et réalités", ici en ePub, interrogez les idées reçues sur les neurosciences en éducation, prenez le temps de la réflexion et découvrez ce que vous pouvez vraiment en penser !
    Aujourd'hui, on ne peut évoquer l'éducation sans y associer le concept de " neurosciences ".
    Et les medias contribuent, bien souvent, à véhiculer de nombreuses assertions :
    "À 3 ans, tout est joué",
    "On utilise au maximum 10% de son cerveau",
    "Cerveau droit / cerveau gauche : deux formes de pensée pour une éducation différenciée",
    "La motivation est le principal moteur d'apprentissage",
    "Les résultats des neurosciences ont valeur de preuve",
    "Les neurosciences permettent de trancher entre des approches pédagogiques concurrentes".
    ... autant de mythes - ou de réalités - qui alimentent les débats sur les neurosciences.
    Ces croyances et affirmations sont-elles fondées sur les résultats des recherches ?
    Que disent les travaux scientifiques en didactique des langues, en psycholinguistique, en psychologie cognitive, en sciences de l'éducation, en neurosciences ?
    Chaque chapitre de l'ouvrage :
    présente le mythe, son origine, son argumentaire ;
    dresse un bilan des travaux scientifiques qui permettent de le discuter et d'en évaluer la pertinence ;
    décrit plusieurs études et expérimentations qui illustrent la réalité de l'innovation pédagogique en lien avec le mythe ;
    propose des réponses aux questions posées par le mythe et ouvre des pistes pour l'action en classe.

empty