Seuil (réédition numérique FeniXX)

  • David Gregorievitch Eisenberg a mis 50 ans avant de revenir à Kiev... 50 ans qui le séparent du massacre de Babi Yar dont il est un des rares rescapés. David raconte. Il a 15 ans. Avec tout les Juifs de la ville, il est convoqué près du cimetière. Il n'a rien à craindre. Il donne ses papiers, il se déshabille... et c'est l'horreur : courir nu vers les mitrailleuses qui fauchent femmes, enfants, vieillards. David tombe dans la fosse, blessé. Deux jours à survivre parmi les morts. Se sauver. Se réfugier chez son ancienne concierge et rester deux années enfermé dans un appartement avant d'être dénoncé. Il a 17 ans et il se retrouve dans la cellule des condamnés à mort... David raconte simplement, tout simplement, par petites touches, avec humour parfois, l'horreur. Un témoignage afin que la mémoire ne soit pas vaine.

  • L'après-guerre. Shaïné, encore adolescente, a survécu aux camps d'extermination. Que faire d'elle-même et de l'enfant qu'elle porte ? L'enfant naît. Elle l'appellera Zeïdé, comme le grand-père tant aimé. Mais comment la jeune fille pourrait-elle l'élever ? On le lui enlève pour le confier à une nourrice et Shaïné, seule, se retrouve dans un monde d'enfants parmi d'autres rescapés... Il va lui falloir accepter l'inacceptable, pour réapprendre à vivre, pour vouloir vivre.

  • Longtemps Paul n'avait pas compris. Il n'avait fait que subir ce qu'il appelait des injustices. Un père qui fuit la paternité, une mère qui va se faire trouer la peau au cours d'une guerre qui n'était pas la sienne, et puis Anna cette grand-mère qui le quittait elle aussi, doucement, comme un navire qui prend le large...

empty