Vuibert

  • Tous les jours, les organisations sont amenées à gérer des sujets sensibles, qu'ils soient polémiques, tabous, intimes, litigieux ou déviants. Pourtant, pour diverses raisons, ils sont souvent peu ou pas gérés.
    En 2018, des chercheurs ont créé un groupe de recherche thématique (GRT) au sein de l'Association francophone de gestion des ressources humaines (AGRH) pour produire des connaissances sur les sujets RH sensibles et contribuer à outiller efficacement les acteurs concernés :
    o Comment définir les sujets sensibles ?
    o Quelles méthodologies mettre en place pour intervenir au sein des organisations ?
    L'objectif de cet ouvrage est d'encourager les pratiques organisationnelles responsables :
    o La partie 1 propose une réflexion sur le management du sensible : l'alcool en entreprise, les pratiques de nontravail, le management des relations amoureuses.
    o La partie 2 porte sur la prise en considération des vulnérabilités : les risques psycho-sociaux, l'identité professionnelle suite à un licenciement, le management inclusif.
    o La partie 3 fournit des conseils et des outils pour agir en contexte sensible et relever les nombreux défis posés par ces situations.
    Cet ouvrage, qui permet d'ouvrir des débats, des perspectives de recherche, et de réfléchir aux pratiques et outils, intéressera les enseignants-chercheurs, les doctorants, les étudiants en master RH et management. Il s'adresse également aux consultants, RH, managers opérationnels, ainsi qu'aux salariés en situation de vulnérabilité et leurs collègues.

  • Exhaustif et pratique, cet ouvrage a pour objectif d'aider les administrateurs, les présidents des conseils et les dirigeants à remplir leurs missions au mieux. Il sélectionne et analyse les principales dimensions de la gouvernance, et intègre des pistes de réflexion qu'inspirent les circonstances traversées par les entreprises lors de la crise de 2020. Il met l'accent sur la priorité que les dirigeants doivent donner au modèle social et sociétal de l'entreprise, et sur la nécessité de développer une gouvernance responsable. Gouverner suppose aujourd'hui, plus que jamais, une capacité d'anticipation et une agilité exigeant une profonde révision de la stratégie d'entreprise.
    Après un état des lieux des changements récents (environnementaux, réglementaires, sociétaux), le livre traite des principaux organes de gouvernance, des responsabilités du conseil d'administration et de l'évolution de son rôle. La suite du livre porte sur des propositions de bonnes pratiques pour rendre les conseils d'administration plus déontologiques, diversifiés et représentatifs de l'ensemble des parties prenantes. Les derniers chapitres développent les performances financières mais aussi extra-financières dont les entreprises doivent tenir compte (économie circulaire, environnement...).

  • Et si, pour comprendre l'entrepreneuriat, il convenait d'aborder le sujet d'une autre façon ?
    C'est tout l'enjeu de ce livre, qui s'emploie à renouveler notre façon de penser l'entrepreneuriat tant au niveau de la recherche que de la pratique. À travers l'étude de deux grands modèles issus de la théorie de la communication, il propose un cadre de référence innovant basé sur les pratiques quotidiennesde l'entrepreneur et des autres acteurs de l'écosystème.
    Le modèle du télégraphe éclaire les deux logiques, causale et effectuale, qui occupent en grande partie la recherche dans ce domaine. Le modèle de l'orchestre, lui, introduit une nouvelle perspective pour comprendre l'entrepreneuriat : la logique de la complexité.
    Il est essentiel aujourd'hui de remettre les entrepreneurs au coeur de la réflexion et de les accompagner dans leur parcours. Chercheurs et étudiants trouveront dans cet ouvrage les éléments pour ce faire.
    Un nouveau regard porté sur l'entrepreneuriat, à travers l'expérience terrain de plus de 15 ans de l'auteur.

  • En complément de l'ouvrage du même titre dans la collection Questions sur..., ce recueil présente des articles fondamentaux sur la question. Il offre aux étudiants du Capes et de l'agrégation d'histoire une approche des textes de recherche les plus importants et permet l'accès à des travaux essentiels.

  • La notion de responsabilité sociétale des organisations (RSO) a suscité un engouement considérable auprès d'un public de gestionnaires, consultants et chercheurs, ainsi que dans les sphères politiques, institutionnelles et médiatiques. Cependant, l'adoption du discours sur la RSO par la grande entreprise, les institutions et les organisations de toutes formes génère aussi un certain scepticisme...
    Cet ouvrage s'intéresse au lien crucial entre discours et pratiques de RSO. Englobant non seulement les entreprises privées mais aussi un large spectre d'organisations, il propose des cadres d'analyse et des exemples concrets de déploiement de la RSO dans un contexte francophone.
    Comment s'articulent les stratégies symboliques des acteurs et les actions concrètes mises en oeuvre dans les organisations ? Quelles difficultés doivent surmonter les gestionnaires pour passer du discours aux pratqiues dans le domaine de la RSO ? Quels facteurs facilitent ou empêchent le maintien de pratiques socialement responsables dans les organisations ?
    Ce livre s'adresse aux enseignants-chercheurs, aux étudiants en gestion et management, et à tous les managers qui s'intéressent aux problématiques de mise en oeuvre de la RSO.

  • Le contrôle de gestion a désormais acquis ses lettres de noblesse dans les organisations, notamment depuis les crises économiques et financières. Présent dans la majeure partie des entreprises et des organisations publiques, il est devenu multifonctionnel (au sein des directions financières, des directions des ressources humaines, de la production, du marketing, de la recherche et développement...) et multisectoriel (industrie, services, organismes publics). Mais son succès est entaché de nombreuses critiques. On lui reproche une focalisation excessive sur les dispositifs techniques financiers traditionnels dans une pure logique de réduction des coûts. Inversement, en répondant aux besoins disparates des managers intermédiaires et opérationnels, il manque de cohérence et de cohésion. Sa place dans les transformations stratégiques et sociétales actuelles des organisations reste incertaine et floue. Et, last but not least, il est explicitement mis en cause dans la bureaucratisation et l'uniformisation des organisations, voire même dans l'augmentation de la souffrance au travail.
    Après la crise des années 1990, le contrôle de gestion serait-il entré dans une nouvelle période de doutes ? Ou n'en serait-il jamais sorti ? S'agit-il d'une nouvelle crise qu'il traverse ou ne serait-ce que les effets pervers d'un management en difficulté en quête de nouveaux repères ? Quels sont les défis actuels et futurs que la discipline doit relever ?
    Ce livre s'adresse aux étudiants en gestion, aux enseignants- chercheurs et aux praticiens : il intéresse l'ensemble des acteurs qui, au moment où le contrôle se trouve dans une situation paradoxale (désiré mais critiqué), ne cherchent pas une solution magique mais veulent engager une réflexion en profondeur sur ses finalités et ses pratiques pour les faire évoluer.

  • La délégation est un véritable outil au service de la réduction de la charge de travail des managers et du renforcement de la motivation des salariés (enrichissement des tâches, développement de nouvelles compétences). Cet ouvrage propose d'analyser en détail le processus de délégation managériale et d'offrir tant aux managers qu'aux opérationnels des pistes pour mettre en place une délégation efficace.

  • La littérature attribue au marketing un rôle d'interface et de connexion avec l'extérieur, renforçant le postulat d'un marketing naturellement « ouvert ». Pourtant, cela ne va pas de soi...
    L'Open Marketing se définit comme la capacité qu'a l'organisation à s'ouvrir à des réseaux de partenaires pour capter des insights et autres compétences afin d'enrichir son propre marketing. Le concept est intéressant, mais sa définition n'est pas formalisée et présente des lacunes. De plus, les questions de l'apprentissage et du renforcement de l'organisation marketing grâce au réseau des prestataires sont peu traitées. Issu d'une thèse soutenue en 2014 par l'auteur, l'ouvrage répond à la problématique suivante : « Quelle compréhension offrir du concept d'Open Marketing et de son intérêt pour renforcer les ressources, les capacités et les compétences marketing dans l'organisation ? ». Il montre aux organisations maketing qu'elles doivent s'ouvrir et déployer une capacité d'Open Marketing pour développer les connaissances et compétences de leurs collaborateurs à budget constant, grâce au réseau des prestataires extérieurs.

  • Le débat sur la sécurité mobilise en France de fortes passions idéologiques. Il existe un discours sur « l'idéologie sécuritaire », diffus mais récurrent et puissant dans les médias, qui nous suggère que l'Etat policier nous menace... Ce discours s'accompagne d'une dénonciation véhémente d'un totalitarisme « light », baptisé « société de surveillance ».Cet ouvrage vise à décortiquer cette soi-disant « idéologie sécuritaire » promouvant une « société de surveillance » pour démontrer qu'elle s'enracine en France dans une visée purement idéologique relayée par une certaine logique médiatique connectée aux mécanismes de la société de l'information et du spectacle. Il propose une vision originale des enjeux sécuritaires. Sommaire prévisionnel : 1. L'idéologie sécuritaire : une illustration du storytelling médiatique. 2. La société de surveillance : un fruit du marché et non du pouvoir. 3. Le nouveau visage du clivage droite/gauche. 4. Sécurité et République : mort du progrès, angoisse du déclin et débat identitaire

  • Relevant du champ complexe et aux contours encore incertains du comportement organisationnel, la question du leadership est interrogée sur les fondements épistémologiques et les approches théoriques du leadership : quelles théories et modèles émergent ? Quels sont les concepts et les outils mobilisables pour développer le leadership (coaching) ? Comment partager les expériences et les bonnes pratiques ? Quels sont les liens entre la fonction RH et le leadership ? entre le leadership et le genre ? Quelles sont les caractéristiques et les valeurs des leaders (les différents styles de leadership) ?

  • RH, RSE et territoires

    Collectif

    Les questions relatives à l'ouverture de la GRH à l'espace territorial n'ont cessé de se poser depuis dix ans et concernent tant les praticiens de la GRH que les enseignants-chercheurs. De nouveaux acteurs se tournent également vers la GRH territoriale. C'est le cas de l'Etat, des services publics d'emploi, des Pôles de compétitivité... On assiste à une territorialisation des politiques d'emploi, en lien avec les mutations économiques des territoires et la prégnance de la RSE.
    Premier ouvrage en GRH sur le thème de la territorialisation et en France, il est directement issu des travaux de recherche de spécialistes de la territorialisation de la GRH.

empty