ePoints

  • L'un et l'autre étaient « conseillers en sécurité » du gouvernement de droite ; les voilà bien marris maintenant que la gauche est revenue. Comment convaincre le nouveau pouvoir de leur utilité ? Peut-être en se rapprochant du ministre de l'Intérieur. Cet homme a beau être de gauche, il n'hésite pas à reprendre leurs propres couplets : trop d'insécurité, de laxisme, d'étrangers... et pas assez de flics, de caméras et de citoyens vigilants. Alors, pourquoi ne pas lui donner un coup de main ? Il faudra juste veiller à ne pas laisser de trace...

  • Ami des bêtes

    Francis Zamponi

    En pleine Deuxième Guerre mondiale, pour célébrer l'amitié franco-espagnole, un conseiller du maréchal Pétain suggère d'organiser à Vichy une corrida en l'honneur du général Franco... Malgré l'incongruité de l'entreprise, celle-ci se voit adoubée par l'illustre chef de l'État français. Les préparatifs vont bon train et la nouvelle parvient aux oreilles intéressées de républicains espagnols défaits et en mal de vengeance. D'autres, plus inattendues, se joindront à la fête.

  • American Gravity

    Marc Villard

    États-Unis, fin des années 1950. La belle Alex doit tous les soirs montrer son cul au bord de la 66 pour quelques dollars de misère. Warren, le motard « qui fait la route », est le premier prétexte qu'elle trouve pour quitter le strip-tease et rejoindre la Californie. Malheureusement, ledit Warren est aussi tocard au poker qu'au plumard. Un beau soir, il « revend » Alex pour s'acquitter de sa dette à un dénommé Terry. Alex découvre alors Los Angeles, Hollywood et le petit monde du porno.

  • Liu a entendu parler de l'Europe. Et même s'il ne saurait pas situer Hambourg sur une carte, il est prêt à quitter tout ce qu'il connaît pour aller travailler à Paris afin de rembourser une dette de famille. Question d'honneur. Seulement Hambourg n'est pas en France, et qu'elle soit en Allemagne importe peu. Hambourg, c'est la péniche de Dietrich, un Allemand ventripotent peu commode, mais au fond sympathique. Lors d'un long périple de plusieurs semaines où il devra rester bien caché, il fera la connaissance de Ginka, échappée de Hongrie. Mais il ignore encore qu'on ne tombe pas amoureux dans la cale d'un bateau de clandestins.

  • Black Train

    Karim Madani

    Ce gars-là, Shorty Legs, le manageur-dealer de Philadelphie, en est sûr : il a un talent monstrueux. Ce n'est pas un musicien. C'est un inventeur, un visionnaire de génie, un créateur ! Et ce qu'il crée s'appelle free jazz. Comment mieux dire ? Oui, une fois son saxo au bec, son protégé John Coltrane renvoie tous les jazzmen américains à leur solfège : il va exploser, remplir les salles et vendre des milliers de disques. Même aux Blancs. Parole de junkie.

  • Le X Security Project est un système de reconnaissance individuelle tellement attentatoire aux libertés que l'armée américaine et la CIA, après en avoir favorisé le développement, préfèrent aujourd'hui le rentabiliser sur le seul marché européen. Un lobbyiste anonyme, le narrateur de cette nouvelle, est chargé de déminer les pièges de la législation de l'Union européenne pour en assurer la commercialisation. Mais le métier de lobbyiste n'est pas sans risque...

  • Vivien s'entraîne comme un malade pour que son équipe l'inscrive au départ du Tour de France. Mais malgré d'évidentes dispositions pour la compétition, Vivien, le porteur d'eau, n'est pas dans les temps. Il ne lui manque pourtant pas grand-chose. Pas grand chose, mais quoi ? Peut-être ce que son petit frère lui apporte secrètement entre deux étapes ? Ou ce que s'injecte dès l'aube Gianni Rimmi, le champion ? Peut-être les deux, en fait.

  • Le petit Yugurthen Zaragosti a six ans lorsqu'il monte à bord de l'El Djezaïr, le grand paquebot qui l'emmène en France. Ses parents, son grand frère et lui quittent définitivement le désert algérien pour rejoindre un pays inconnu. À bord, et malgré l'inconfort des cabines de troisième classe, le jeune garçon profite de la traversée jusqu'au moment où le vol d'une montre de prix le met, lui et sa famille, en butte à la crasse bêtise d'un policier français. Une première et dure leçon pour ce futur flic philosophe.

  • On a toujours du mal à accepter sa propre mort. Surtout quand on ne l'a pas sentie passer... Lorsque Raphaël, jeune architecte à l'apogée de sa carrière, est réveillé par un policier qui entre chez lui pour « visiter la scène du crime », il met d'abord ce mauvais trip sur le compte de la soirée arrosée de la veille. Pourtant, lorsqu'arrivent les preuves, les témoignages de l'assassin, les mobiles, mais aussi les médecins légistes, Raphaël perd pied. Et si la mort lui était tombée dessus sans qu'il ne s'en rende compte ?

  • Pas facile de trouver l'amour quand on est un jeune flic. Kévin Gomes ne se remet pas de celle qu'il appelle encore « sa » Rachel. Foutu Blade Runner. Foutu baiser sur la joue. Amère science des femmes. Aujourd'hui, au pied d'un immeuble des Buttes-Chaumont, sous une pluie incessante, il se remémore la façon dont elle lui a brisé le coeur. Et voilà qu'il faut intervenir sur un cas de suicide. Décidément la période n'est pas à la fête. Et on est loin d'imaginer qu'en discutant avec la fille d'un homme qui vient de mettre fin à sa vie les choses pourraient en être autrement. Pourtant...

  • Qu'est-ce qui ne va pas, encore, avec la BAC de Marseille ? Sur des sujets aussi délicats, on ne peut quand même pas raconter n'importe quoi. Prenez le brigadier Rivaz. Bon, d'accord, il a quelques casseroles derrière lui. Qui n'en a pas dans ce métier ? Mais c'est un chic type. Aujourd'hui, par exemple, il a fait kidnapper un chien par deux voyous, l'a emmené dans un labo pour qu'on le farcisse comme une pintade, et l'a aussitôt restitué à sa maîtresse. Alors moi, je dis : Où est le mal ?

empty