• Médiation interne : comment les organisations gèrent les conflits avec succès ; cas d'entreprises et méthode Nouv.

    Cet ouvrage, sans équivalent en français, a pour vocation d'accompagner les acteurs d'entreprises qui développent ou souhaitent mettre en place des dispositifs internes de gestion des conflits. La médiation y a une place centrale, à articuler avec d'autres pratiques (enquêtes, soutien social, arbitrage managérial, etc.). Le livre présente tout d'abord une contextualisation du sujet, à partir de retours d'expérience d'entreprises françaises ou étrangères. La deuxième partie de l'ouvrage propose une méthode qui aidera à organiser un dispositif de médiation efficace.

  • Ce qu'il me reste de toi Nouv.

    Au Japon, une industrie clandestine s'est développée autour du wakaresaseya (littéralement « briseur de couple »), une personne engagée par un époux pour séduire l'autre afin d'obtenir l'avantage dans une procédure de divorce. Lorsque Sato  recrute Kaitaro  pour entretenir une liaison avec sa femme, Rina, il suppose que ce sera une affaire facile. Mais Rina et Kaitaro  tombent désespérément amoureux, ne pouvant prédire la série d'actes violents qui en découlera et bouleversera à jamais la vie de la fille de Rina, Sumiko. 
    À travers les paysages japonais époustouflants, Stephanie Scott décrit avec délicatesse et nuances la liaison et ses répercussions. Tandis que Sumiko comble les lacunes de l'histoire de sa mère et de sa propre mémoire, l'exploration des fondements psychologiques et moraux de ces actes accomplis par amour pose la question de la frontière entre passion et possession. 
    Traduit de l'anglais par  Denyse Beaulieu 

  • Kill All the Judges Nouv.

    Kill All the Judges

    William Deverell

    Complex, fascinating, and fun ... Kill All the Judges is a classic crime work, from an author heralded as one of Canada's best, and with good reason." - Shelf Life
    Finalist for the Stephen Leacock Humour Prize
    Is someone systematically killing the judges called to the British Columbian bar? At least one has been murdered and several have disappeared. Arthur Beauchamp returns from retirement once again to take on the case, this time defending his former nemesis, backwoods poet Cudworth Brown. He finds himself chasing all kinds of leads, including tracking down a mystery novel that Brown's unreliable former lawyer has been writing, just as Beauchamp's own wife, Margaret, has announced her candidacy for the Green Party.
    Complex, madcap, and peopled with some of the most delightfully eccentric characters to be found between two covers, Kill All the Judges proves William Deverell's mastery of the hilariously comedic crime novel.

  • Snow Job Nouv.

    Snow Job

    William Deverell

    "Smart, beautifully written, and really, really, funny satire featuring Arthur Beauchamp." -- The Globe and Mail
    Finalist for the Stephen Leacock Humour Award
    In this zany political thriller, the leader of the despotic Asian nation of Bhashyistan declares war on Canada after a limo bearing its visiting delegation is blown sky-high in snowy Ottawa. The suspected assassin, Abzal Erzhan, a Bhashyistani revolutionary, disappears. Was he kidnapped, was he murdered, or did he get away scot-free? Enter famed trial lawyer Arthur Beauchamp, dragged from retirement on his idyllic Gulf Island farm. As he prepares to represent Erzhan, he must ponder a hard, ethical question: is the alleged terrorist guilty, or has he been set up to take the fall? Arthur soon finds himself tangled up with wily civil servants, scheming cabinet members, an abrasive Bhashyistani propagandist, and a government spy who stumbles about like a bull in a china shop. Meanwhile, the international pressure mounts as Canadian oil executives are taken hostage while three Canadian female tourists, fearing terrorism, hide out in Bhashyistani's wintry wilds.

  • Science Goes Viral Nouv.

    Science Goes Viral

    Dr. Joe Schwarcz

    Science has gone viral! In more ways than one.
    Bestselling popular science author Dr. Joe Schwarcz breaks down the science of essential oils, placenta creams, intermittent fasting, and of course the spread of COVID-19 misinformation in this new collection from the master of demarcating non-science from science
    Since we first heard rumblings about a novel type of pneumonia in Wuhan, China, terms like pandemic, spike protein, viral particles, variants, mRNA vaccines, antibodies, hydroxychloroquine, social distancing, immune response, convalescent plasma, aerosol transmission, and of course, face coverings, have entered our everyday vocabulary. The scientific literature has exploded with studies exploring every facet of COVID-19, but unfortunately the "viral" spread of misinformation about the pandemic has also reached epic proportions.
    Science Goes Viral provides a framework for coming to grips with the onslaught of COVID-19 information and misinformation in this ever-changing pandemic. Here, you'll learn about the first antibodies ever identified, the connection between tonic water and coronavirus, and whether we can zap COVID with copper. And although our thoughts and daily activities have been hijacked by the pandemic, life does go on, as does the pursuit of science. Dr. Joe features his usual array of diverse topics, including biblical dyes, essential oils, Jean Harlow's hair, Lincoln's magician, and bioplastics, along with assorted examples of quackery.
    Delving into the many fascinating facets of science can serve as a welcome distraction from the COVID curse. In fact, enchantment with science can also be contagious. Will you be infected?

  • Exodus Nouv.

    Exodus

    Deborah Feldman

    La suite de l'autobiographie Unorthodox qui a inspiré  la série Netflix. L'histoire inoubliable de Deborah Feldman  après qu'elle ait quitté la secte religieuse de Williamsburg  afin de tracer sa propre voie dans le monde.
    En 2009, à l'âge de vingt-trois ans, Deborah Feldman a emporté son jeune fils et ses quelques biens et  s'est éloignée de ses racines hassidiques.  Elle était déterminée à trouver une vie meilleure,  loin de l'oppression et de l'isolement de son éducation Satmar à Williamsburg, Brooklyn. 
    Dans Exodus, Revisited, elle se penche sur ce qui  s'est passé ensuite, emmenant le lecteur dans  un voyage qui commence avec sa nouvelle vie  de mère célibataire, de réfugiée religieuse et  de femme indépendante à la recherche d'un endroit  et une communauté à laquelle elle peut appartenir.

  • Juste une intuition Nouv.

    Éric Bastogne, universitaire reconnu, est accusé d'avoir massacré sa jeune maîtresse, qui était aussi son élève. Après plus de deux années passées en détention préventive, il est acquitté. Alors qui a tué cette femme  ? Le commandant Mougin, qui avait procédé à l'arrestation d'Éric Bastogne, reste persuadé de sa culpabilité. Le professeur lui-même, brisé par son incarcération, la suspicion et l'abandon de ses proches, plonge dans les affres du doute. Et s'il était fou  ? S'il l'avait vraiment fait  ?
    Bastogne et Mougin, deux hommes que tout oppose et qui se haïssent, vont alors s'associer pour découvrir la vérité. Aussi incroyable soit-elle.
     
    Un roman haletant,  où chaque révélation en entraîne une nouvelle. Addictif.

  • Et les blancs sont partis... : reportage au coeur de la fracture ethnique Nouv.

    « Et les Blancs sont partis. »
    Ces mots sont ceux de beaucoup de gens croisés en reportage. Des mots entendus dans la bouche de Marocains, d'Algériens, d'Ivoiriens, de Maliens, de Sénégalais... qui s'en désolent et le déplorent le plus souvent. Du « départ des Blancs », ils sont les premières victimes.
    Fruit de dix années d'enquêtes dans les cités, ce livre analyse la « ghettoïsation ethnique » à l'oeuvre dans la société française. Si l'expression est imprononçable dans notre République, elle est pourtant une réalité pour qui prend la peine d'aller et de revenir dans les quartiers les plus pauvres du pays.
    Arthur Frayer-Laleix plonge avec cet ouvrage au coeur de la fracture ethnique française : il raconte notamment les services publics ségrégués, les discriminations à la couleur de peau, l'absence d'élus de la diversité à la tête de nos grandes villes et la surreprésentation des hommes issus de l'immigration dans nos prisons.
      Arthur Frayer-Laleix, 38 ans, est reporter indépendant. Il collabore avec la revue Zadig, Le Monde, Les Échos et le site d'information StreetPress. Depuis son immersion en prison pour laquelle il s'est fait engager comme surveillant (Dans la peau d'un maton, Fayard, 2011), il travaille sur les banlieues françaises.

  • Nous n'avons jamais été des enfants : 1939-1945, une enfance cachée Nouv.

      « Six jours par semaine, six heures par jour, souvent le matin, Berthe accueille les visiteurs dans le grand hall d'entrée de Yad Vashem. Debout. 
    Elle s'adresse à eux en hébreu, français, anglais et allemand pour guider, proposer des audioguides, des plans du mémorial... ou des mouchoirs en papier pour essuyer les larmes à l'issue de la visite.
    Toute sa vie, Berthe s'est tenue debout. En Savoie quand il fallait vivre cachée. À Lyon après-guerre quand elle a dû repartir de zéro avec ses parents. Aujourd'hui encore, à peine tassée, toujours vive et lumineuse, Berthe a pris le temps de s'asseoir avec moi pour me raconter cette incroyable vie commencée il y a presque 90 ans. Elle n'a oublié aucune date, aucun nom, aucun lieu. De la Pologne à Israël en passant par Lyon et la Savoie, je chemine dans des mondes qui n'existent plus : l'Israël des pionniers des années cinquante, la Savoie paysanne des années quarante, la Lyon ouvrière et industrieuse des années trente, le shtetl polonais du début du XXe  siècle englouti par l'Holocauste. Sa vie est aussi une leçon de vie. »Frédéric  Métézeau
    1941, Berthe Badehi, 9 ans, juive, doit quitter Lyon et ses parents pour aller se cacher dans un village de Savoie. Avec en poche rien d'autre qu'un faux certificat de baptême, rédigé par un curé ami de son père, elle trouve refuge dans une ferme tenue par une femme qui la protégera envers et contre tout. 
    Après cette enfance cachée, Berthe rentre à Lyon retrouver ses parents. C'est l'après-guerre, l'étrange retour à la « normale », l'attente de ceux qui ne reviendront pas des camps. Puis l'amour, le mariage et le départ en Israël. Une nouvelle vie, un nouveau pays, de nouvelles guerres aussi. 
    Un récit de vie extraordinaire et lumineux, à la première personne coécrit avec Frédéric Métézeau.

  • Ils sont passés à l'acte : 13 affaires criminelles vues de l'intérieur Nouv.

    Un père de famille aimant assassine ses deux filles, un brillant étudiant dévore sa petite amie, une adolescente révoltée fait exécuter ses parents, un groupe de collégiennes met à mort l'une d'entre elles... Résolues ou irrésolues, françaises ou internationales, cet ouvrage fait le récit glaçant de 13 affaires criminelles hors du commun vues de l'intérieur.
    Meurtre, cannibalisme, viol, séquestration... Que se passe-t-il dans la tête du tueur et dans celle de la victime au moment du passage à l'acte ?
    En mêlant fiction et réalité, l'auteure nous fait vivre une expérience psychologique à couper le souffle et nous conduit aux portes de l'horreur. Grace à son talent de conteuse, elle nous immerge dans la peau des protagonistes et nous conduit, pas à pas, sur la scène du crime.
    « Le livre que vous avez entre les mains, m'a immédiatement passionné. Le souvenir de De sang-froid, premier roman de non-fiction, m'a accompagné tout au long des histoires que raconte Liv avec talent.  » Jacques Pradel

  • Dostoïevski : face à la mort, ou le sexe hanté du langage Nouv.

    L'oeuvre de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski hante la conscience européenne et mondiale depuis un siècle et demi (Nietzsche, Proust, Kafka, Nabokov, Berdiaev, Chestov, Soljénitsyne, Sarraute, Sollers, Visconti, Bresson, Kurosawa, Wajda et bien d'autres) et continue à fasciner le marketing hyperconnecté (16 versions en chinois de Crime et Châtiment). Le livre de Julia Kristeva dévoile la surprenante actualité du «  grand Russe  », génie aussi tourmenté que prophétique.
      «  Partout et en toutes choses, je vivais jusqu'à l'ultime limite, et j'ai passé ma vie à la franchir  », écrit-il à son ami le poète A. Maïkov en 1867. Il l'a fait, porté par sa foi orthodoxe dans le Verbe incarné, en réinventant ce pari sur la puissance de la parole et du récit qu'est le roman polyphonique  : pour braver le nihilisme et son double, l'intégrisme, qui gangrènent le monde sans Dieu et avec lui.
      Ses personnages extravagants, oscillant entre monstruosité pathétique et insignifiance d' «  insectes  », pressentaient déjà la matrice carcérale de l'univers totalitaire qui se révéla dans la Shoah et le Goulag, et qui menace aujourd'hui par l'omniprésence de la technique.
      Vibrante osmose et vigilance tonique, l'oratorio de Julia Kristeva décrypte un Dostoïevski total et neuf, galvanisé par le langage. L'homme et l'oeuvre s'introduisent dans le troisième millénaire, où, enfin, «  tout est permis  ». Et les anxiétés des internautes rejoignent les sous-sols des démons dostoïevskiens.
     
    Essayiste, romancière, psychanalyste, Julia Kristeva, docteur honoris causa de nombreuses universités, dont l'oeuvre est traduite dans beaucoup de pays - et intégralement aux Etats-Unis - a reçu en 2004 le prix Holberg, équivalent du Nobel pour les sciences humaines.

  • Réaliste : soyons logiques autant qu'écologiques Nouv.

    Non, la sauvegarde de notre planète ne relève pas forcément de l'exercice d'auto-flagellation. Non, la préservation de notre espace naturel ne se réduit pas obligatoirement à une accumulation de sacrifices. Renversons plutôt la tendance et proposons une logique contraire. Oublions une fois pour toute l'impasse que nous promettent - avec une obstination qui confine à l'aveuglement - les partisans de la décroissance. Croire qu'il est possible de motiver les bonnes volontés en amputant d'emblée leur confort, leur mobilité ou leur niveau de vie est un combat perdu d'avance. Mais les solutions pour sortir de cette supposée et inéluctable fatalité existent bel et bien. La Fondation Solar Impulse en propose 1 000 qui toutes fonctionnent. Nous les avons testées et labélisées. Elles prouvent non seulement que la croissance qualitative n'est pas un leurre, mais qu'elle est, au contraire, capable de créer de la richesse et de l'emploi. Remplacer ce qui pollue par ce qui protège l'environnement, c'est ça, le marché de l'avenir. Ne soyons pas pessimistes, pas même optimistes, soyons tout simplement réalistes !

  • Penser le communisme Nouv.

    Le communisme est un cas unique dans l'histoire.
    Aucune doctrine n'a connu un engouement de cette ampleur si rapidement, aucune n'a conquis autant de pays en si peu de temps, aucune n'a provoqué de tels dégâts humains, aucune n'a réussi à conserver pareille force d'attraction en dépit de son échec, aucune ne laisse à ce point de regrets.
    Pourtant, hors de l'apologie ou du rejet dont les régimes communistes ont pu être l'objet, au-delà de la sanctification de l'idéologie ou de sa condamnation, ce phénomène exceptionnel continue d'échapper pour l'essentiel à une réflexion de fond.
    D'ou vient le communisme, de quel processus historique est-il l'aboutissement, à quoi correspond son apparition dans l'évolution des sociétés humaines, pourquoi a-t-il tant séduit, qu'est-ce qui explique sa faillite, pour quelles raisons son deuil est-il si difficile à porter, sa fin est-elle définitive, peut-il muter et si oui de quelles manières  ?
    Ce livre répond à ces questions.
    Penser le communisme de nos jours, c'est sonder les aspirations humaines les plus profondes, c'est en révéler les cicatrices laissées, c'est en estimer l'évolution possible.

  • Mon frère Nouv.

    De retour à Smalånger, Jana Kippo retrouve Bror, son frère jumeau, qui vit toujours dans la vieille ferme familiale et a sombré dans l'alcool. L'été précédent, la découverte du corps de Maria, convoitée par tous les hommes du village, a en­flammé la petite communauté.
    Jana décide de rester et obtient un emploi d'aide à domicile - celui-là même que Maria occupait. Grâce à ce poste, la jeune femme va reprendre contact avec des personnes qu'elle n'avait plus revues depuis son adolescence. Ces rencontres ainsi que sa relation passionnelle avec John viennent bousculer sa mémoire et réveiller les souvenirs enfouis - un enfant perdu ; un incident avec une fourche ; Bror, qui aurait dû réussir sa vie ; un père violent ; une mère trop effacée...
    Un roman familial, sombre, cru et sans affectation, qui raconte la mémoire, la passion, l'expiation et l'acceptation du passé.
    Une écriture unique, d'une simplicité brutale, et pimentée du charme violent du grand nord.
    Traduit du suédois par Esther Sermage

  • La force de la non-violence Nouv.

    Alors que le recours à la violence est souvent présenté comme le mode de résistance le plus radical, Judith Butler propose de régénérer la non-violence comme idéal. La non-violence, ce n'est pas la passivité ni le renoncement à l'action. Ce n'est pas le pacifisme naïf ni l'aspiration inconséquente à une forme de pureté morale. Ce serait plutôt une entreprise politique agressive de rupture avec le monde et ses propres impulsions.
    Défendre la non-violence comme idéal, serait-ce idéaliste ? Pour Judith Butler, la non-violence est au contraire nécessaire dans des temps comme les nôtres, quand ceux qui prennent position pour la violence reproduisent les cadres et les pratiques institués.
    Judith Butler propose ainsi de constituer la non-violence comme nouvel imaginaire politique. À travers ses discussions de Fanon, Freud, Benjamin, Arendt, Foucault..., elle entreprend de fonder une éthique politique sur les notions d'interdépendance, d'égalité et d'anti-individualisme.
    Ce livre s'est imposé dès sa parution comme un classique de la théorie politique contemporaine.

  • Double aveugle Nouv.

    Olivia, une jeune Londonienne, vient de rencontrer Francis. Elle se surprend à être séduite par ce naturaliste qui ne jure que par la vie à la campagne. Au même moment, elle s'apprête à publier son premier livre sur son domaine de recherche, l'épigénétique, et à accueillir sa meilleure amie Lucy qui rentre des États-Unis après une longue absence. Olivia est ravie de lui présenter Francis et de partager avec elle ses découvertes scientifiques. Mais les retrouvailles ne se passent pas comme prévu, car Lucy doit faire face à un diagnostic terrible : elle souffre d'une tumeur au cerveau potentiellement fatale. Son patron Hunter, un milliardaire américain qui a investi dans les biotechnologies, va se révéler d'un grand secours dans cette situation, et les quatre trentenaires - dont la vie se déroule entre Londres, la campagne anglaise, Big Sur en Californie et le Cap d'Antibes - vont affronter ensemble cette épreuve autant que les autres questions existentielles qui les préoccupent. Leurs interrogations intimes de transmission et d'héritage familial croisent alors des travaux scientifiques plus larges ; chacun en sortira transformé. St Aubyn joue en virtuose avec des sujets contemporains tels que l'écologie, les nouvelles technologies, la génétique et la psychanalyse. Son empathie pour ses protagonistes lui permet de nous toucher au coeur, et son art consommé de la narration nous fait vibrer au rythme d'un récit haut en couleurs, tour à tour drôle et dramatique.
    Traduit de l'anglais par David Fauquemberg.

  • Affronter Nouv.

    «  Être utile pour un ancien président, c'est être libre.
    Libre de s'appuyer sur son expérience pour juger de la situation du pays et de l'état du monde. Libre de penser sans fard, sans désir de plaire, sans crainte de déplaire et sans rien rechercher pour lui-même.
    Libre, surtout, d'alerter les Français sur la gravité des choix qui les attendent. Pour affronter la mutation écologique, pour affronter ce monde de plus en plus dangereux, pour affronter les divisions qui fracturent la nation, je veux ici ouvrir une voie nouvelle.  »F. H. 
    Dans ce livre écrit avec la vivacité et la sagacité qu'on lui connaît, François Hollande passe en revue, au fil de portraits acérés, les prétendants déclarés dans la campagne présidentielle la plus cruciale de la Ve République. Il détaille les défis majeurs que la France doit affronter dans les cinq ans qui viennent, et expose les solutions originales qui permettront au pays de surmonter les multiples crises qui l'assaillent.
     
    Un guide brillant, réfléchi et indispensable pour s'y retrouver avant le scrutin de 2022.

  • Un éclat dans le noir Nouv.

    « J'ai ressenti tout à coup une immense douleur. Une douleur qui m'a traversé le corps, qui a fait exploser mes os, qui a coupé mes nerfs. Une douleur muette.
    Ce concert, j'y pensais depuis des mois. Un jour de novembre 2015, notre destin a basculé. Nous venions à peine de nous rencontrer, nous étions jeunes, nous avions
    soif de vivre. Ce soir-là, des hommes en noir étaient pressés de tuer.
    Plus que moi, c'est ma mémoire qui est résiliente. Elle a effacé, ou flouté, tout ce que je ne voulais pas voir du Bataclan. L'attaque, les hurlements, le sang, les assassins.
    Il a suffi d'une balle pour sectionner ma moelle épinière et couper mes jambes. Une seule. Mon corps n'est pas mort, non, il est immobile.
    À deux, nous sommes entrés dans un monde que nous ne connaissions pas, celui du handicap. Nous ne savons pas à quoi demain ressemblera, mais une chose est sûre :
    nous souhaitons vivre plus fort. Rien n'est plus comme avant mais nous voulons ressentir, expérimenter, vibrer. Comme les autres. »
     
    Myriam et Pierre Cabon ont créé Wheeled World, le média de l'aventure pour tous. Engagés sur le terrain, ils invitent les personnes en situation de handicap comme les valides, à oser
    vivre, intensément.
     
    Textes de préface de Michaël Jérémiasz et Denis Brogniart.

  • La neige des cocotiers Nouv.

    D'un IKEA en banlieue de Toronto aux plages de Goa, ces nouvelles nous plongent dans l'intimité de la famille Pinto, vue à travers les yeux d'Ally et de son frère, Aiden. Ce premier titre de Derek Mascarenhas se veut une ode à la famille, et à toute la magie de l'enfance.

    « Un premier livre éblouissant. » Quill & Quire

  • Revendiquons le droit à la désobéissance Nouv.

    Quand l'état d'urgence sanitaire a été décrété en octobre 2020, ni le Parlement, ni les citoyens, sidérés, ne s'y sont opposés. Pourtant, notre démocratie souffre dans ses fondements même : la suite des régimes d'exception qu'elle connaît depuis plusieurs années donne des prérogatives toujours plus importantes à l'État. Surtout, l'épidémie de Covid-19 aura été une formidable occasion de banaliser les outils de contrôle et d'y accoutumer les citoyens. Cette manière de gouverner a des conséquences lourdes sur la justice et sur la société. Cela pourrait être plus grave encore si un parti extrémiste arrivait au pouvoir.
    L'avocat Vincent Brengarth et le journaliste Jérôme Hourdeaux sont à la fois les témoins privilégiés de la dérive à l'oeuvre contre les libertés publiques et les vigies attentives qui la combattent tous les jours. En ces temps d'affaiblissement extraordinaire des contre-pouvoirs, ils dressent un bilan implacable du quinquennat Macron, du tournant répressif contre ceux qui concourent à l'expression de la pluralité des opinions (gilets jaunes, zadistes, lanceurs d'alerte...), de l'illusoire course à la sécurité. Pour mieux nous inciter à résister à la surveillance généralisée.

  • The Rule of 30 Nouv.

    The Rule of 30

    Frederick Vettese

    Consider the age-old question of how much you should save to enjoy a comfortable retirement: Are your knees knocking? Are you nervously biting your nails?
    In The Rule of 30 personal finance expert Frederick Vettese provides a surprising - and hopeful - answer. Through conversations between a young couple and their neighbor, a retired actuary, the couple and the reader discover:

    How they would have fared had they been saving over various periods in the past, and how the future investment climate will differ
    The problem with saving a constant percentage of pay
    The Rule of 30 and why it is a more rational way to save
    Whether investing in real estate is a viable alternative to investing in stocks

    The Rule of 30 changes the mindset from saving the same flat percentage of pay to saving when it is most convenient to your situation. In most cases, it means less saving early on while mortgage payments are high and children are costly, and more saving later.
    Saving for retirement is a high priority, but it is not the only priority in life. It is time to dispense with old myths like "just save 10% of your take-home pay." The truth is we should save differently throughout our pre-retirement years - and The Rule of 30 is a road map for doing so.

  • The Environmentalist's Dilemma Nouv.

    For readers of Ronald Wright, Rebecca Solnit, and Yuval Noah Harari, comes a compelling inquiry into our relationship with humanity's latest and greatest calamity
    In The Environmentalist's Dilemma, award-winning journalist Arno Kopecky zeroes in on the core predicament of our times: the planet may be dying, but humanity's doing better than ever. To acknowledge both sides of this paradox is to enter a realm of difficult decisions: Should we take down the government, or try to change it from the inside? Is it okay to compare climate change to Hitler? Is hope naive or indispensable? How do you tackle collective delusion? Should we still have kids? And can we take them to Disneyland?
    Inquisitive and relatable, Kopecky strikes a rare note of optimistic realism as he guides us through the moral minefields of our polarized world. From start to finish, The Environmentalist's Dilemma returns to the central question: How should we engage with the story of our times?

  • What's the Matter with Mary Jane? Nouv.

    A wise-cracking, grammar-obsessed, pansexual amateur sleuth is thrust into the world of the uber-rich when her enigmatic, now-famous childhood friend breezes back into her life begging for help with a dangerous stalker
    Our nameless postmodern amateur sleuth is still recovering from her first dangerous foray into detective work when her old friend Priscilla Jane Gill breezes back into her life and begs for help. Pris, now a famous travel writer, fears she's being stalked again after a nearly fatal attack by a deranged fan a year earlier. In Pris's dizzying world of wealth and privilege, nameless meets dreamy but sinister tech billionaire Nathan and his equally unnerving sidekick Chiles. Pris's stalker is murdered outside her book launch, and the shadow of obsession continues to stalk Pris. With no one she can totally trust, nameless knows she's not going to like the answer - but she delves into her old friend's past, seeking the mastermind behind Pris's troubles before it's too late. Bunnywit does his level best to warn them, but no one else speaks Cat, so background peril transforms into foreground betrayal and murder.
    In the second installation of the Epitome Apartments Mystery Series, our heroine walks a dangerous path in a world where money is no object and the stakes are higher, and more personal, than ever.

  • Once a Bitcoin Miner Nouv.

    Once a Bitcoin Miner

    Ethan Lou

    A map to the new frontier, and a rollicking ride across it
    Ethan Lou goes on an epic quest through the proverbial cryptocurrency Wild West, through riches, absurdity, wonder, and woe. From investing in Bitcoin in university to his time writing for Reuters, and then mining the digital asset - Lou meets a co-founder of Ethereum and Gerald Cotten of QuadrigaCX (before he was reported dead), and hangs out in North Korea with Virgil Griffith, the man later arrested for allegedly teaching blockchain to the totalitarian state.
    Coming of age in the 2008 financial crisis, Lou's generation has a natural affinity with this rebel internet money, this so-called millennial gold, created in the wake of that economic storm. At once an immersive narrative of adventure and fortune, Once a Bitcoin Miner is also a work of journalistic rigor. Lou examines this domain through the lens of the human condition, delving deep into the lives of the fast-talkers, the exiles, the ambitious, and the daring, forging their paths in a new world, harsh and unpredictable.

empty