Éditions du Détour

  • À Paris, rive gauche, au pied du Panthéon, se tient le prestigieux lycée Henri-IV?: «?meilleur lycée de France?», tremplin pour l'excellence scolaire et la réussite professionnelle. On rentre à «?H4?» sur dossier et la sélection est sévère. Beaucoup en rêvent, car le lycée est public, gratuit, et ouvert à toute la France. Pourtant on ne sait pas grand-chose de cette formation d'exception. Sarah Pochon a poussé les grandes portes rouges pour observer, carnet de terrain à la main, les élèves, les enseignants, le déroulement des cours et les méthodes de l'établissement. Ici, rien ne se passe comme dans un lycée ordinaire. Elle nous révèle l'étonnant cocktail qui produit l'alchimie du lieu, mais aussi ses effets secondaires, car l'excellence a un prix.

  • 2024 - Les Jeux olympiques n'ont pas eu lieu
    Marc Perelman
    En 2024 auront lieu les Jeux olympiques et paralympiques de Paris, moment de joie, de paix, dans le respect des hommes et de la planète. Marc Perelman déconstruit cette promesse miraculeuse et décrypte l'idéologie autoritaire et cupide qui la sous-tend.
    La France se prépare à accueillir les Jeux olympiques en 2024. Ce sera un été de fête. Et pour qu'il soit réussi, des milliers de travaux ont été engagés, des fonds énormes ont été dédiés. Paris deviendra un parc olympique écoresponsable et les Français seront « tous citoyens du sport ». Même Notre-Dame sera rénovée pour l'occasion.
    Marc Perelman propose à ceux qui sont mal à l'aise avec cette débauche de moyens et d'enthousiasme de ne pas s'arrêter aux effets pervers d'un système devenu gigantesque. Il faut interroger les valeurs qui sont ici à l'oeuvre au-delà des affichages, des valeurs qui sont très dangereuses.
    L'auteur se base sur une lecture approfondie de la charte olympique, des contrats qui lient le CIO à ses partenaires et de nombreux documents officiels, les mettant à l'épreuve des faits de l'organisation de Paris-2024. Non, l'olympisme n'est pas apolitique, n'est pas écologique, ne fait pas oeuvre sociale, n'agit pas pour la santé commune, ne respecte pas les territoires qu'il occupe. Les Jeux n'ont comme horizon que la croissance : plus de licenciés, plus de spectateurs, plus d'argent. Et nous ne sommes pas obligés de leur dérouler le tapis rouge.

  • Misarchie. n.f.?: régime dont le principe est une réduction maximale des pouvoirs et des dominations.
    Cette réflexion politique démontre que les dérives autoritaires ou libérales actuelles ne sont pas une fatalité et qu'il est possible de penser une transformation radicale de la société.

  • Les auteurs analysent l'évolution de notre État de 1944 à LREM et montrent une double dynamique à l'oeuvre: le renforcement du pouvoir présidentiel de régulation et la réduction de l'intervention de l'État social.

  • Sociologue, David Frayne étudie l'évolution de la pensée du travail depuis les débuts de l'industrialisation et enquête
    auprès de personnes ayant décidé de cesser de chercher un travail salarié. En ligne de mire : la critique du travail, et potentiellement son refus.

  • Jacques Rougerie nous livre une biographie passionnante d'Eugène Varlin, figure majeure des mouvements révolutionnaires du XIXe siècle et de la Commune de Paris en 1871.

  • L'histoire des Bleus depuis la Seconde Guerre
    mondiale en 4 équipes et plus de 30 matchs mythiques.

empty