Armand Colin

  • Les femmes dans la France moderne : XVIe-XVIIIe siècle Nouv.

    Loin d'imposer une vision figée et réductrice de la condition féminine, cet ouvrage offre une étude précise et vivante du sujet, dégage de belles figures, célèbres ou anonymes, et dessine une image toujours plus nette des Françaises des temps modernes.
    S'inscrivant dans la problématique des recherches récentes sur l'histoire des femmes et du genre, il examine la place et le rôle des femmes ainsi que leurs relations avec les hommes, dans les sphères familiale, sociale, économique, politique, religieuse, culturelle. Si les Françaises semblent être réduites à l'état d'épouse et mère, surgit une réalité plus complexe, faite de résistances, d'arrangements, d'échappées individuelles et collectives.
    En s'intéressant aux événements et mutations qui, de la Réforme protestante à la Révolution française, ont marqué la France des XVIe-XVIIIe siècles, l'auteur rappelle que les femmes y ont participé, que l'Histoire est mixte, que les représentations et les rapports hommes-femmes ne sont pas immobiles et que, lentement et non sans mal, l'idée d'égalité chemine au cours de ces trois siècles.

  • In the news : maîtriser en anglais les grands enjeux du monde contemporain Nouv.

    A travers une sélection d'articles du Guardian de l'année 2020, ce manuel rassemble les sujets de société liés aux questions économiques d'aujourd'hui que les étudiants en économie, gestion, sciences sociales ou prépas économiques et scientifiques sont censés connaître, et sur lesquels ils doivent pouvoir exprimer un avis éclairé.  Par le biais de la lecture d'articles de journaux et l'écoute de documents audiovisuels en ligne (ainsi que les exploitations langagières et thématiques dont ils font l'objet), l'étudiant non-angliciste peut couvrir de nombreux aspects de l'un des huit domaines d'étude proposés. Pour chacun des domaines, un texte d'introduction, un glossaire bilingue et des exercices de révision complètent le chapitre. Ils sont tous indiqués en fonction de leur niveau de difficulté, de B2 à C1.  L'ensemble du manuel utilise l'anglais comme seule langue de travail. 

  • Panorama del mundo hispánico : manuel de civilisation Nouv.

    Ce manuel aborde toutes les grandes thématiques espagnoles et hispano-américaines, tout en fournissant des exemples utiles pour la compréhension et le commentaire de documents. En vingt chapitres lisibles séparément, les principaux concepts nécessaires à l'approfondissement du sujet traité sont exposés. La première partie décrit la réalité espagnole par une mise en perspective historique, la seconde évoque de manière transversale les différentes facettes politiques, économiques et sociales de l'Amérique latine. Rédigé en espagnol, chaque chapitre est pourvu d'une synthèse introductive en français, de notes facilitant la compréhension des termes les plus difficiles, ainsi que de questions d'auto-évaluation. En annexes : des cartes, des chronologies politiques, un glossaire de concepts, un lexique des principaux personnages et des statistiques détaillées.

  • L'éducation physique de 1945 à nos jours : les étapes d'une démocratisation Nouv.

    En raison de sa position particulière dans l'espace scolaire et de sa dépendance aux influences sociales, politiques, culturelles, le champ de l'EPS traduit depuis 1945 et avec une sorte d'effet de loupe les tensions et les débats relatifs qui ont soutenu l'exigence générale de démocratisation. D'où l'importance particulière que revêt, pour la discipline mais aussi au-delà, le présent travail d'historiens, devenu un « classique » depuis sa première parution en 2004.
    À travers une triple analyse, institutionnelle, politique et culturelle, les auteurs du présent ouvrage précisent les facteurs qualitatifs et quantitatifs de cette démocratisation. Ils apportent une attention soutenue aux grandes problématiques : apprentissage de la citoyenneté, socialisation, égalité des chances, diffusion des savoirs.
    Le livre a été soigneusement mis à jour pour cette troisième édition et complété notamment par une approche épistémologique des pratiques d'enseignements.

  • Les jeux du monde : géopolitique de la flamme olympique Nouv.

    Seul événement rassemblant plus de nations que l'ONU, les jeux olympiques, en tant que terrain d'affrontement codifié et régulé, sont un véritable reflet des rapports de force qui se jouent entre les nations, et leur médiatisation un véritable levier stratégique d'influence. Aujourd'hui plus que jamais, avec l'explosion des moyens de communication, l'accueil des JO constitue pour un Etat le moyen d'exister sur la carte du monde, quel que soit le régime politique (même les plus totalitaires) ou le niveau de développement.
    Véritables baromètres des relations internationales, les luttes olympiques sont ainsi les rituels modernes où l'ordre mondial se donne à voir et se reproduit en paraissant se dissoudre.
    Ni célébration des valeurs universelles de l'olympisme, ni condamnation du mouvement, cet ouvrage en propose une grille de lecture géopolitique, mettant en évidence la puissance de gouvernance mondiale du CIO, les fondements de la productivité sportive et interrogeant l'avenir des JO au XXIe siècle, acteurs à part entière du nouvel ordre mondial.

  • Ce manuel clair et concis présente les fondements, les enjeux (développement économique, services, infrastructures, environnement),  les principaux débats et les expériences significatives et marquantes de l'aménagement du territoire.
    Cette 2e édition prend en compte les évolutions les plus récentes des politiques d'aménagement (la création d'une agence nationale de la cohésion des territoires) et des débats (notamment après le mouvement des Gilets jaunes ou encore la crise de la COVID). A travers l'analyse des grands échecs et des grandes réussites, elle vient également interroger ce que peut être l'aménagement du territoire demain.
     

  • L'analyse stylistique est l'examen des procédés linguistiques mis en oeuvre par un écrivain.
    Elle emprunte à la grammaire, à la linguistique, à la rhétorique, à la poétique et à la sémiotique leurs outils et leurs approches pour décrire l'utilisation qu'un auteur fait de tel ou tel élément langagier.
    L'ouvrage se divise en 5 chapitres de la méthodologie du commentaire à l'entraînement en passant par l'étude des grands genres. Les applications aux textes proposent un parcours à l'étudiant allant de l'analyse au plan détaillé.
    Corrigés, mises au point théorique, bibliographies sélectives et glossaire accompagnent le travail de l'étudiant.

  • L'Espagne a connu depuis deux siècles des changements politiques et structurels majeurs. Jordi Canal et son équipe dressent un tableau complet de cette histoire complexe en en présentant les grandes étapes : la construction de l'État-nation, la stabilisation libérale, les conflits entre réforme et révolution, la guerre civile suivie de la longue dictature militaire franquiste, et, finalement, la construction, avec l'avènement de Juan Carlos en 1975, d'une société démocratique, européenne et normalisée.
    Mais l'Espagne a connu ces dernières années les traumatismes de la crise de 2008 et la résurgence d'aspirations indépendantistes propres à déstabiliser l'équilibre politique et social de cette "monarchie républicaine". 
     

  • Jamais peut-être les sciences se rapportant à l'univers biblique n'auront suscité autant de recherches, de débats et de polémiques, touchant un très large public à travers le monde. L'archéologie, notamment, a fait des progrès considérables, apportant sans cesse de nouveaux éclairages sur le monde et le peuple qui ont produit - et qu'a produit - la Bible. 
    Mais toutes ces perspectives ouvrent de nouvelles réflexions, bien plus larges, sur le sens même du message biblique : qu'en reste-t-il sous les fourches caudines de la Science ? La Bible ne risque-t-elle pas de se figer ou de s'assécher lorsqu'on la coupe trop radicalement de la tradition, pour en faire un simple sujet d'étude ? Au-delà de la Bible, que savons-nous réellement de la civilisation qui l'a fait naître ? Sur quels socles historiques et identitaires les Hébreux se sont-ils constitués en nation ? Comment ont-ils surmonté les défaites militaires et les processus d'acculturation ? 
    Par une vision autant chronologique que thématique, en élargissant le champ aux voisins, partenaires ou ennemis du peuple d'Israël, et en repoussant bien des a priori, cette étude replace cette civilisation dans son temps, en dégageant ce qu'elle a à apporter au nôtre.

  • Cet ouvrage a une vocation d'information et de problématisation. Il s'agit de proposer une synthèse sur la place actuelle du français dans le monde et la francophonie, sur l'enseignement du français comme langue étrangère ou seconde vue dans son histoire et la diversité de ses contextes.Le devenir du français à l'étranger dans sa factualité et ses représentations, les permanences et les transformations des méthodologies ainsi que la description de la langue dans une optique FLE, les institutions et les dimensions linguistiques, littéraires et culturelles de l'espace francophone, constituent les principaux aspects de cette démarche.Ce collectif de professeurs des universités spécialistes du domaine, dirigé par Jean-Louis Chiss, a rédigé cet ouvrage à l'intention des enseignants-chercheurs, des formateurs d'enseignants, des enseignants et des étudiants. Les instances nationales et internationales des politiques linguistiques et culturelles en sont aussi les destinataires comme les francophones et les francophiles du monde.

  • L'économie politique internationale (EPI) transpose au niveau global la question fondatrice de la science politique contemporaine : « Qui gouverne ? » Cette discipline mêlant science politique, économie et histoire s'intéresse ainsi aux questions de pouvoir et à l'irruption des enjeux et acteurs économiques dans les relations internationales.
    Cet ouvrage sans équivalent en langue française dresse un panorama clair et accessible des principaux thèmes de l'EPI : la souveraineté ou la capacité d'intervention des États, la mondialisation et ses composantes (multinationales, commerce international, finance internationale, organisations économiques internationales ou relations Nord-Sud). Il aborde également, à travers de nombreuses études de cas, les grandes questions contemporaines : quel est l'impact de l'expansion de la Chine sur le commerce international et les délocalisations ? Pourquoi la finance internationale est-elle si instable ? Les multinationales globales surpassent-elles les gouvernements en termes de pouvoir ? La montée de l'insécurité économique favorise-t-elle les populismes ? 

  • Redonner au spectateur confiance en son propre regard, une confiance qu'il n'aurait jamais dû perdre, telle est l'ambition de ce parcours à travers les spectacles et quelques manières de les contempler. Théâtre parlé, mime, danse, danse-théâtre, performance, cinéma et média audiovisuels : comment les analyser, notamment lorsqu'ils se combinent en des oeuvres hybrides ? Comment distinguer leurs composantes : jeu de l'acteur, voix, musique, espace, temps, costumes, éclairages, etc. ?
    L'analyse et l'interprétation se placent résolument du point de vue psychologique, sociologique, anthropologique et interculturel du récepteur. Le spectateur est encouragé à revoir sa façon de décoder un spectacle. Les études théâtrales s'associent aux Performances Studies pour mieux évaluer les productions postmodernes et postdramatiques, pour réfléchir sur les moyens de créer ou de recevoir un spectacle. L'exemple des Marchands (2006), de Joël Pommerat, nous offre l'occasion d'observer les nouvelles identités du spectateur. Tout est possible, ou presque.

  • Cette méthode de coréen est spécifiquement conçue pour développer la pratique orale de la langue à travers la maîtrise des bases de grammaire. Elle s'adresse à toute personne débutante amenée à échanger en coréen  : étudiants, voyageurs, expatriés, professionnels, etc.
    Une première entrée dans la langue s'opère sous la forme d'une introduction au Hangeul (l'alphabet coréen) avec la présentation des règles de prononciation essentielles. 17 chapitres mettent ensuite le lecteur en contexte à travers la mise en scène de situations quotidiennes (au bureau, à l'hôtel, au restaurant...). Les chapitres sont structurés autour de points de grammaire choisis en fonction de leur degré de difficulté et leur fréquence d'usage. Pour chaque chapitre, des dialogues types assortis de vocabulaire et d'expressions idiomatiques donnent lieu à des exercices d'entraînement corrigés.
    ette méthode propose également des zooms culturels (sur la hiérarchie en entreprise, le Chuseok, le kimchi ou encore la poste coréenne), sans dissocier les pratiques culturelles des explications détaillées sur la structure de la langue.
    Alphabet, dialogues, vocabulaire et exercices de compréhension orale sont à télécharger sous forme d'enregistrements audio.

  • Dans le monde entier, les travaux qui se réclament du « discours » ont envahi l'ensemble des sciences humaines et sociales et des humanités. À quelque discipline qu'ils appartiennent, ceux qui aujourd'hui sont amenés à étudier des textes écrits ou oraux ont besoin de comprendre les enjeux de l'analyse du discours et les ressources qu'elle propose.
    Cet ouvrage veut aider les étudiants à appréhender ses présupposés majeurs et les grandes divisions qui le structurent, à comprendre comment les analystes du discours élaborent leurs objets à l'aide de catégories comme genre, type de discours, formation discursive... Ils pourront également prendre la mesure de la diversité des modes de manifestation du discours : de la banale conversation entre amis à la philosophie, des interactions orales aux écrans d'ordinateur, car l'univers du discours dans lequel nous construisons nos identités et donnons sens à nos activités apparaît profondément hétérogène.

  • Les notions de stéréotype, cliché, poncif, lieu commun, idée reçue, permettent d'étudier les interactions sociales, la relation des discours aux imaginaires sociaux et, plus largement, le rapport entre langage et société. Pourquoi la question des évidences partagées, des représentations collectives, des automatismes de langage se trouve-t-elle au centre des réflexions contemporaines ? Dans quelle mesure les perspectives d'analyse des sciences sociales, des études littéraires et des sciences du langage peuvent-elles se recouper  ?
    Après avoir établi l'histoire des notions, le présent ouvrage montre comment le phénomène de la stéréotypie a été abordé par différentes disciplines : psychologie sociale, stylistique, sociocritique et théories de la lecture, sémantique, rhétorique et analyse du discours.
    Cette nouvelle édition a été entièrement mise à jour et enrichie de nombreuses notions telles que le prédiscours, la formule ou l'analyse du discours politique et médiatique.

  • Comme la méthode de coréen, cette méthode de chinois conçue pour débutants fournit un cours étape par étape pour apprendre le chinois tel qu'il est écrit et parlé aujourd'hui. Exercices de compréhension écrite et orale corrigés, dialogues avec situations narratives variées, listes de vocabulaire, points de grammaire, pistes audio... Elle enseigne les compétences essentielles pour s'exprimer dans un large éventail de situations concrètes, aussi bien à l'oral (téléphoner, demander son chemin...) qu'à l'écrit (rédiger une lettre, maîtriser les caractères chinois...). Caractères chinois et pinyin (romanisation du chinois) sont associés pour une immersion progressive dans la langue, avec un accent particulier mis dans l'adaptation française sur l'apprentissage des caractères chinois. La méthode sera agrémentée de points culturels sur les coutumes et les caractéristiques de la vie en Chine.

  • Une vague d'attentats islamistes plonge la France dans l'effroi et vient chambouler l'agenda réformiste du nouveau président, Alexandre Ronac, élu par surprise alors qu'il n'appartenait pas au sérail politique.  
    Une surenchère infernale se met en place dans le débat médiatique, pesant sur l'opinion et les responsables politiques, qui s'entredéchirent. Petit à petit, le paysage politico-médiatique se déplace vers l'extrême droite. Comment va réagir Alexandre ? Occuper ce terrain ou faire rempart ? Comment vont se situer les différents protagonistes, ballotés entre convictions, croyances, positionnements tactiques et intérêts à court terme ?
    Décrivant de façon hyperréaliste cet emballement implacable, Pascal Boniface nous entraîne dans un récit captivant où se mêlent situations tragiques, portraits savoureux et rebondissements surprenants.

  • Effondrement des grands partis, recours aux primaires, élection présidentielle disruptive, formes inédites de mobilisation populaire... Le paysage politique traditionnel et le modèle démocratique ont connu d'importants changements ces dernières années, et ces phénomènes récents viennent interroger les acquis routinisés de la sociologie politique classique : le mouvement LREM a-t-il remis en question la définition "classique" des partis politiques ? En quoi la victoire d'Emmanuel Macron a-t-elle bouleversé les conceptions habituelles du champ politique, du vote et des logiques de carrières ? Que signifie l'émergence des mouvements sociaux comme "Nuits debout" ou les "Gilets jaunes" ? En quoi Internet a-t-il modifié la communication politique française ?
    En interrogeant ces nouveaux objets, cet ouvrage propose une nouvelle sociologie politique de la France qui vient articuler les outils théoriques des différentes approches sociologiques (sociologie de l'Etat, de l'action publique, des mobilisations...) à l'actualité la plus récente.

  • Depuis la première édition de cet ouvrage, la muséologie s'est imposée comme discipline académique et comme formation professionnelle à part entière.
    L'ambition de cette nouvelle édition est à la fois de rendre compte des développements récents des techniques muséographiques, et de couvrir le large éventail des points de vue portés sur le musée, en accueillant le regard d'experts à travers des "Cartes blanches" (François Mairesse, Dominique Poulot, Yves Bergeron, Didier Rykner, Nathalie Dist, Xavier Rolland, Jean Nouvel...).

  • Depuis sa première édition en 1990, cet ouvrage, traduit en plusieurs langues, est devenu un texte de référence pour l'enseignement du son au cinéma. L'auteur y démontre comment une perception (le son) influence l'autre (la vision) et la transforme  : on ne voit pas la même chose quand on entend, on n'entend pas la même chose quand on voit. Cette audio-vision fonctionne essentiellement par projection et contamination réciproques de l'entendu sur le vu, ou bien en creux, par suggestion. C'est donc, au sens technique du mot, un illusionnisme dont le cinéma a su exploiter les mille ressources.
    À la fois théorique, historique et pratique, ce livre décompose le rapport son/image à l'aide d'extraits choisis dans le cinéma classique, de genre et contemporain, puis esquisse une méthode d'observation et d'analyse filmique. 5e  édition enrichie et actualisée.

  • Comment et pourquoi Hitler, parti de rien, a-t-il réussi à s'imposer sur la scène politique allemande ? Cet ouvrage d'un grand spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et d'Adolf Hitler, dépeint six années fatidiques durant lesquelles un médiocre soldat opportuniste est devenu un démagogue redoutable et a fondé une idéologie qui allait nourrir le parti nazi et le porter à la tête de l'Allemagne en 1933.
    Ce portrait original et captivant donne à voir la genèse d'un dictateur, au sein d'un monde bouleversé par la Grande Guerre et éclaire d'un jour nouveau ces années durant lesquelles se sont construits la pensée, l'image, l'habileté politique et le pouvoir de Hitler.
    Loin des clichés,  documenté et intelligent, l'ouvrage de Thomas Weber  nous propose de découvrir la tragique métamorphose de celui qui allait bouleverser le monde à jamais. 

  • Comment analyser un poème, un texte narratif, un article de presse, un extrait de pièce de théâtre  ? Quels outils méthodologiques utiliser pour commenter un tableau, une photographie, une séquence filmique, une publicité  ? Les étudiants et les jeunes professeurs trouveront dans cet ouvrage une méthode riche et précise dans les deux langues ainsi que des études de textes et d'oeuvres iconographiques.
    D'un sonnet de Quevedo à un extrait de roman de Javier Marías, d'une peinture sur bois de Goya à une photographie de Graciela Iturbide ou une séquence d'un film d'Almodóvar, les 15 analyses de documents proposées offrent des exemples d'application de la méthodologie exposée ainsi qu'un panorama vaste et représentatif de la culture espagnole et hispano-américaine du XVIIe siècle à nos jours.

  • Débouchant directement sur l'actualité la plus immédiate, cet ouvrage présente une synthèse globale des relations politiques internationales depuis 1945.La fin de la Deuxième Guerre mondiale marque une césure majeure dans les rapports entre nations. Face au déclin des États européens, on assiste à l'ascension des États-Unis et de l'Union soviétique, qui visent à constituer autour d'eux des blocs homogènes. Tandis que se développe la guerre froide, les peuples colonisés s'émancipent de la tutelle de l'Europe. Il n'y a plus guère de lieu sur la planète qui ne participe peu ou prou aux relations internationales.Des années 1960 aux années 1980, le monde bipolaire fait place à un monde multipolaire, où aux lieux traditionnels de conflits s'ajoutent de nouveaux terrains d'affrontement et de nouveaux enjeux.
    Les événements révolutionnaires des années 1989-1991 mettent un terme à la guerre froide. Dominée par l'hyperpuissance américaine, la communauté internationale est à la recherche d'un nouvel ordre mondial que le 11 septembre 2001 rend encore plus improbable.
    Le début du XXIe siècle est marqué par le phénomène de la mondialisation et l'ascension des puissances émergentes, en particulier de la Chine. Loin des espoirs de paix de la décennie 1990, les défis à l'ordre international replongent le monde des années 2010 dans un cycle de tensions et de violences. 

  • La géographie sociale s'intéresse aux pratiques et aux représentations sociales, plus largement aux expériences vécues, inséparables des rapports sociaux. Elle conçoit l'espace comme une dimension du monde social, et non comme quelque chose qui lui serait extérieur. Cette approche fournit une grille de lecture de nos sociétés en considérant à la fois les espaces matériels, les espaces institutionnels et les espaces vécus.
    Cet ouvrage, véritable initiation à la géographie sociale, en présente les principaux apports théoriques, les grands concepts et les méthodes. Assorti de nombreux exemples, il en expose certains thèmes classiques (comme la ségrégation résidentielle ou les migrations) et d'autres moins investis (comme le travail ou les mobilisations) pour mieux saisir les grands enjeux sociaux du monde contemporain.

empty