Editions du Palémon

  • Lors d'une visite au Louvre, Adrien Velcro et sa collaboratrice Déborah sont témoins du vandalisme d'une momie égyptienne, commence alors une enquête des plus étranges....
    Le commissaire Delcourt ayant décidé de célébrer ses soixante ans avec ses anciens collègues de la PJ parisienne, c'est tout naturellement qu'il invite Adrien Velcro et sa collaboratrice Déborah à se joindre aux festivités.
    Profitant de cette opportunité, le commissaire et sa fidèle acolyte se rendent au prestigieux musée du Louvre afin d'en admirer les trésors. Mais leur visite ne se passe pas vraiment comme prévu?: une momie égyptienne est vandalisée. Présents sur place, les deux policiers sont des témoins de premier ordre et se retrouvent malgré eux plongés dans les méandres d'une enquête délicate. Rapidement, les faits troublants s'enchaînent. Un meurtre commis dans un laboratoire de recherches et le signalement d'un bébé en danger interpellent le commissaire Velcro. Un lien peut-il exister entre tous ces évènements?? L'enquête mènera le commissaire Velcro et sa fidèle Déborah de Paris jusqu'au grand Nord, de l'époque des pharaons jusqu'à l'aube d'avancées médicales pleines de promesses.
    Accompagnez le commissaire Velcro et Déborah dans leur nouvelle aventure aux multiples rebondissements !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née dans le Val de Marne, Valérie Lys, est médecin biologiste et vit dans les environs de Rennes depuis une vingtaine d'années. Elle y dirige un laboratoire d'Analyses Médicales. Elle est aussi expert en réparation juridique et dommage corporel. Mariée, mère de trois enfants, passionnée de peinture et de littérature, elle écrit depuis l'enfance?: théâtre, nouvelles fantastiques, polars... Ses multiples voyages sont une source d'inspiration. Elle est membre fondateur et vice-présidente du collectif rennais CALIBRE 35, dont le but est de dynamiser la scène rennaise de l'édition polar.

  • Un suspense et un humour très félins.
    Catia considère désormais le manoir du comte de Pennec comme son incontournable résidence de vacances. Il faut dire que la présence d'Hector, le vieux chien Saint Hubert, son chevalier servant, lui est devenue indispensable. Leur relation est ponctuée de disputes et de réconciliations. Or, à peine est-elle arrivée sur les lieux que Erwan, son «?homme?», officier de police en congé sans solde, vient la récupérer. Le commissaire Legal requiert leurs services immédiatement. Une jeune Chinoise a été kidnappée à la descente du ferry en provenance de Plymouth, sous le nez de ses parents. L'alerte enlèvement est lancée et commence une enquête ahurissante, gênée dès le départ par les parents de l'enfant, insupportables et mal élevés. Que cache leur attitude?? Leur accusation, désignant le grand-père paternel comme le ravisseur, dissimule-t-elle un drame familial ou une machination diabolique??
    Un périple bourré d'humour et de situations cocasses, au coeur de ce superbe coin de Bretagne que sont les Monts d'Arrée.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gérard Chevalier s'est installé définitivement en Bretagne en 2012, après une carrière d'acteur et de scénariste. Suite à la parution de ses quatre romans policiers, Ici finit la terre, récompensé de trois prix, L'ombre de la brume, La magie des nuages et Vague scélérate, une série un brin déjantée est née d'un besoin de l'auteur de s'amuser et faire rire. L'héroïne des intrigues est la fameuse CATIA, chatte de race angora européenne, qui a tout de suite conquis son public. Rédigeant elle-même ses textes sur ordinateur (Gérard Chevalier prétend être son correcteur), elle s'impose aujourd'hui comme une référence originale de remède contre la morosité ambiante.

  • La commandant Léanne Vallauri et toute son équipe devront enquêter sur un drame qui a touché des migrants cherchant à atteindre Dublin.
    Ils étaient jeunes, ils rêvaient de paix et de sécurité quand ils ont quitté Kaboul pour Dublin. Après de nombreuses péripéties, alors qu'ils touchaient au but, leur route s'est brutalement arrêtée en Nord-Finistère, dans le Pays des Abers.
    Aidées par Nasrat, un gamin de douze ans, unique rescapé du drame, la commandant Léanne Vallauri et toute son équipe de la P.J. de Brest vont devoir identifier les auteurs d'un horrible crime. Témoin d'une course de vitesse entre les enquêteurs et la vengeance d'un père, le lecteur est entraîné dans un polar haletant dont il ne sortira pas indemne. Au-delà du récit documenté, Pierre Pouchairet met toute son expérience passée au service d'un roman qui s'appuie sur des bases réelles. Son meilleur livre à ce jour.
    Découvrez sans plus tarder le meilleur livre à ce jour de Pierre Pouchairet !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Pouchairet s'est passionné pour son métier de flic?! Passé par les services de Police judiciaire de Versailles, Nice, Lyon et Grenoble, il a aussi baroudé pour son travail dans des pays comme l'Afghanistan, la Turquie, le Liban...
    Ayant fait valoir ses droits à la retraite en 2012, il s'est lancé avec succès dans l'écriture. Ses titres ont en effet été salués par la critique et récompensés, entre autres, par le Prix du Quai des Orfèvres 2017 (Mortels Trafics) et le Prix Polar Michel Lebrun 2017 (La Prophétie de Langley). En 2018, il a été finaliste du Prix Landerneau avec Tuez les tous... mais pas ici.

  • Quand un simple accident entraine le détective Marc Renard sur la piste d'un complot d'État...
    Quelque part entre Locmariaquer et Auray. À la nuit tombée, une jeune femme est mortellement percutée par une voiture. La victime, qui participait à un camp d'entraînement à la survie, semblait menacée. Sa meilleure amie est convaincue qu'il ne s'agit pas d'un simple accident. Elle charge Marc Renard, détective privé, de faire toute la lumière sur ce drame. Tandis que Marc Renard enquête, des personnages tissent leur toile dans l'ombre. Quels projets fomentent maître Jean-Pol Forquet, notaire honorablement connu sur la place d'Auray, et ses complices, le colonel Henri Müller, et le père Gildas Tersiquel??
    Les recherches de Marc Renard vont l'entraîner de surprise en surprise et le conduire sur la piste d'un complot d'État. Pour parvenir à ses fins, il aura bien besoin d'une alliée inattendue lors d'un final de tous les dangers.
    C'est avec grand plaisir que les Éditions du Palémon accueillent au sein de leur équipe cet auteur talentueux qu'est Jean-Marc Perret. Nul doute que cette virée en Pays d'Auray, émaillée de multiples rebondissements, ravira nos fidèles lecteurs.
    Ce roman policier haletant vous fera découvrir le Pays d'Auray tout en vous faisant frissonner d'angoisse !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Natif de Carnac où il réside régulièrement, Jean-Marc Perret s'est lancé dans l'écriture de romans policiers après une carrière de contrôleur de gestion à la SNCF. Également auteur d'une pièce de théâtre, une comédie policière, amateur de cinéma, passionné de sport, Jean-Marc pratique assidûment le tennis et la marche nordique. Il est actuellement correspondant du journal Ouest-France pour la commune de Chantepie, où il vit, près de Rennes.

  • Une enquête passionante en Bretagne à la fin du 18ème siècle.
    Bretagne, 1794. Le jeune Louis Hervelin parvient à échapper à la furia révolutionnaire qui règne à Port-Malo et a` Port-Solidor. Dix ans passent, le Consulat a été instauré dans le pays et le chef de la Sûreté, Pierre-Marie Desmarest, décide de créer une police d'arrondissement dans ces deux villes redevenues, après la Révolution, Saint-Malo et Saint-Servan. Il nomme à sa tête le commissaire Darcourt, ancien officier de Bonaparte. Sans tarder, ce dernier souhaite instaurer l'ordre. Les autorités locales semblent déconfites de son arrivée, et ses méthodes de travail en étonnent plus d'un...
    Alors qu'il prend ses marques, le commissaire Darcourt doit résoudre le meurtre d'un homme dont le cadavre a été de´couvert dans l'une des ruelles agite´es de la cité corsaire. Très vite, il présume que cet assassinat est lie´ à la période de la Terreur, qui fit vivre à la ville de Saint-Malo des heures très sombres. Sans se départir de son irrésistible humour, Hugo Buan se lance avec brio dans le roman policier historique avec ce premier tome qui plongera ses lecteurs dans le Saint-Malo du début du XIXe?siècle. Passionnant?!
    Découvrez le premier polar historique de Hugo Buan, auteur de la série des enquêtes du commissaire Workan !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Hugo Buan est né à Saint-Malo où il vit et écrit. Passionné par les polars, il décide de se lancer lui-même dans l'écriture en 2005, et crée le personnage de Workan, commissaire en disgrâce auprès de sa hiérarchie en raison des méthodes peu orthodoxes qu'il utilise. Les ouvrages de Hugo Buan, décalés mais toujours construits avec finesse, ont déjà été sélectionnés pour cinq prix, notamment le Prix Michel Lebrun au?Mans et le Prix Polar de Cognac. Il délaisse ici son incontrôlable commissaire pour nous livrer son premier polar historique.

  • Dans la nuit du 17 au 18?janvier?1861, la disparition d'un espion britannique risque de compromettre la paix fragile qui règne en Europe.
    Que s'est-il donc passé dans la nuit du 17 au 18?janvier?1861 au large du port de Saint-Pierre, en Penmarc'h?? Après le talonnage d'une goélette anglaise sur un banc de sable, l'un des passagers manque à l'appel... Mystérieusement volatilisé à quelques encablures des côtes bigoudènes. L'affaire se révèle grave de conséquences, car le disparu n'est autre qu'un espion britannique porteur de documents ultra-confidentiels destinés à l'Empereur Napoléon III et dont la divulgation risque de compromettre la paix fragile qui règne en Europe. Chargé par le ministre de l'Intérieur de retrouver «?l'inconnu de Penmarc'h?» et sa précieuse correspondance, François Le Roy va s'installer dans une auberge de Kérity afin de mener une enquête aux multiples rebondissements. Heureux de retrouver la terre de ses ancêtres bigoudens et fort d'y replonger ses racines, Fañch devra affronter de redoutables assassins, bien décidés à récupérer, coûte que coûte, les courriers secrets de la Reine Victoria pour le compte d'une puissance ennemie... Cette fois, la Mort a donné rendez-vous à François Le Roy chez lui... Là où finit la terre.
    Cette enquête de l'inspecteur François Le Roy nous entraine dans une histoire haletante mêlant intrigues politiques, héritage familiale et secrets internationaux !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    François Lange est né au?Havre en 1958 d'un père normand et d'une mère bretonne. Militaire pendant sept ans, puis Officier de Police, il a exercé sa profession en Haute-Normandie et en Finistère. Désormais à la retraite, il consacre son temps à la sculpture sur pierre, la lecture, la course à pied, l'archéologie et l'écriture. Passionné par l'Histoire de France en général et celle de la Bretagne en particulier, il a créé le personnage de François Le Roy, un policier bigouden intuitif mais gardant les pieds bien calés sur la terre de ses ancêtres. Les aventures de cet inspecteur de police breton, plutôt atypique, se déroulent au XIXe?siècle, dans le Finistère du Second Empire.

  • Retrouvez Mary Lester pour une nouvelle enquête à Belle-île...
    Le corps sans vie de Madeleine Duverger est retrouvé sur la terrasse d'un hôtel dont elle était propriétaire, à Belle-Île-en-Mer.
    Crime?? Suicide?? Accident?? Un crime?? Vous n'y pensez pas. C'est très mauvais pour le tourisme et d'ailleurs, qui aurait pu en vouloir à cette vieille dame si digne?? Pour ne pas faire de peine à la famille, on écarte également la thèse du suicide, et c'est donc celle de l'accident qui est retenue.
    Seulement, cette femme était l'épouse d'un homme politique important dont le fils occupe un poste de conseiller au plus haut niveau de l'État, et celui-ci veut comprendre. Mervent envoie le commandant Lester pour « y voir clair ».
    Mary débarque ainsi incognito sur l'île, accompagnée de sa fidèle Amandine, pour une enquête discrète. Elle va alors plonger dans les secrets de cette île mystérieuse, de sa côte sauvage et de ses attachants autochtones. Et quand, à Belle-Île, la tempête fait rage, le vent n'est pas le seul à devenir violent...
    Mary Lester est envoyée incognito à Belle-île afin d'élucider le mystère qui se cache derrière un accident...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean Failler - Auteur de pièces de théâtre, de romans historiques, de romans policiers. Vit et écrit à l'île-Tudy (Finistère).

  • Les souvenirs diffèrent parfois d'une personne à l'autre, le commissaire Baron devra faire l'impossible pour démêler le vrai du faux.
    Sylvain, Gaby, Nathan, Aymeric. Quatre amis inséparables invités le temps d'un week-end par l'un de leurs anciens professeurs de faculté. Guy Mendel, pénaliste réputé, veut leur parler des études qu'il mène désormais sur des dossiers criminels que la justice n'est jamais parvenue à résoudre, et il a besoin de leur aide.
    Pour quelle affaire?? La curiosité les attire.
    La rencontre aura lieu dans un vieux manoir dominant l'archipel des Sept-Îles et le chaos de rochers de la Côte de Granit Rose. Un panorama unique.
    Mendel s'est assuré de l'aide de la propriétaire des lieux et d'une cuisinière. Onze personnes vont ainsi passer la nuit enfermées dans la vieille bâtisse du XIXe?siècle, isolée au milieu de la lande balayée par le vent.
    Au matin, l'une d'elles sera retrouvée morte.
    Il faudra au commissaire Baron renverser le paravent des conventions sociales pour dévoiler les souvenirs dérangeants, comprendre les liens qui unissaient tous les protagonistes, reconstituer les allées et venues au cours de la soirée. Et réveiller les fantômes de l'affaire dont parlait Guy Mendel, la disparition de deux jeunes filles, vingt-trois années auparavant. Deux oubliées...
    L'assassin était dans la maison...
    Perdez-vous dans le vieux manoir de l'archipel des Sept-Îles en découvrant la dix-neuvième enquête du commissaire Baron !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Hervé Huguen - Ce nantais, avocat de profession, consacre aujourd'hui son temps à l'écriture de romans policiers et de romans noirs. Son expérience et son intérêt pour les faits divers, événements tragiques ou extraordinaires qui bouleversent des vies, lui apportent une solide connaissance des affaires criminelles. Passionné de polar, il a publié son premier titre en 2009 et créé le personnage du commissaire Nazer Baron, enquêteur rêveur, grand amateur de blues, qui se méfie beaucoup des apparences... Le manoir des oubliées est le dix-neuvième volume de cette série aux intrigues ciselées et aux protagonistes attachants...

  • Jérôme Blain, alias le capitaine Sabre, se retrouve en forte mauvaise posture...Accusé de meurtre, il devra tout faire pour blanchir son nom.
    Décembre?1815?: après l'exécution du maréchal Ney, dans un Paris en proie aux règlements de comptes entre royalistes et bonapartistes, Jérôme Blain, alias le capitaine Sabre, ancien de la Garde impériale, est amené à constater, chez son nouveau voisin, le marchand de jouets François Imbert, le décès du dernier colonel des dragons de l'Impératrice, au dos troué d'une balle de pistolet-tromblon égyptien.
    Or, voici qu'Imbert disparaît et que surgit la police qui accuse Jérôme de ce meurtre. S'échappant de justesse, il trouve refuge chez Dominique-Jean Larrey, ex-chirurgien de la Grande Armée.
    Ils ne seront pas trop de deux pour démasquer un réseau visant à assassiner l'ancien état-major de Napoléon. Une enquête qui les fera remonter jusqu'à l'expédition d'Égypte, dix-sept ans plus tôt...
    Découvrez le second roman de la nouvelle série policière historique de Valérie Valeix, qui raconte les aventures et les enquêtes d'un ancien militaire au début du XIXe siècle.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Passionnée d'Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d'un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l'apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d'Audrey. Elle s'engage alors dans le combat contre l'effondrement des colonies, la «?malbouffe?» et dans l'apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche). Elle eut l'honneur d'être l'amie - et le fournisseur de miel - de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l'écriture.

  • L'enquêteur Cicéron reprend du service ! Cette fois, il manque presque de se brûler !
    La banlieue brûle. René fait partie des victimes et ne compte pas rester sur le côté. Le commissaire Saint Antoine souffle sur les braises pendant que sa hiérarchie le laisse mijoter à petit feu. Toutes les polices du pays sont sur les charbons ardents. Momo et moi, on suit le mouvement tant bien que mal, au gré du vent qui attise les flammes. Et quand je vous aurai dit que même les services secrets nationaux se mettent à danser autour du bûcher, vous saisirez l'ambiance. D'ici que la Seine s'embrase... Manque plus que Jeanne d'Arc en qualité de consultante?! Un conseil?: ne perdez pas de vue votre extincteur en lisant ce brûlot. Après on s'étonne que la planète se réchauffe. Quelle époque?!
    Découvrez sans plus tarder le quatorzième opus des aventures du détective Cicéron !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cicéron Angledroit - Banlieusard pur jus, l'auteur - de son vrai nom Claude Picq - est né en décembre?1953 à Ivry, ceinture verte de Paris transformée depuis en banlieue rouge. Il a été «?poursuivi?» par les études (faute de les avoir poursuivies lui-même) jusqu'au bac et est aussitôt entré dans la vie active par la voie bancaire. Très tôt, il a eu goût pour la lecture, notamment les romans?: Céline, Dard, Malet et bien d'autres. Et très tôt aussi, il a ressenti le besoin d'écrire. L'incendiaire joue avec le feu est le quatorzième titre de sa série d'enquêtes humoristiques.

  • Un piège auquel il ne s'attendait pas forcera le commissaire Perrot à se cacher et à compter sur ses deux acolytes afin de résoudre son enquête.
    Attiré dans un guet-apens qui le laisse plus mort que vif, le commissaire Perrot choisit de passer à la clandestinité pour assurer sa propre sécurité. Il se réfugie donc, dans le plus grand secret, à Penmarc'h.
    Ses collègues ont déjà fort à faire avec le cas de l'homme désorienté qu'ils ont trouvé errant dans les rues de Quimper ainsi qu'avec un réseau pédophile sévissant sur la région, mais Perrot pourra compter sur le soutien indéfectible de Jeanne et Lefèvre...
    Qui peut donc lui en vouloir autant?? Pour quels motifs?? Qui est cet inconnu sans passé qui n'a fait l'objet d'aucun avis de disparition?? Quels monstres se cachent derrière leurs écrans sous les pseudonymes de Casanova et Princecharmant??
    Autant d'énigmes que va devoir résoudre l'équipe de Perrot... Une fois de plus, Anne-Solen Kerbrat nous montre avec quelle justesse elle dépeint personnages et scènes de vie, dans cette intrigue entre Quimper et le Pays bigouden.
    Découvrez sans plus attendre la nouvelle enquête de Perrot et Lefèvre dans une intrigue haletante où notre cher commissaire devra frôler la clandestinité pour s'en sortir !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Anne-Solen Kerbrat a vécu en Côtes d'Armor et possède des attaches en Finistère sud. Professeur d'anglais dans le secondaire puis le supérieur, elle est également passée par le Val d'Oise, la Charente-Maritime et le Bordelais avant de poser ses valises à Nantes. Elle se consacre aujourd'hui à l'éducation de ses quatre enfants, à sa boutique de brocante et... à l'écriture. Son style féminin, à la fois sensible et incisif, et la qualité de ses intrigues sont régulièrement salués par la critique. Plusieurs de ses romans ont été primés (Prix du Goéland Masqué, Prix Inner Wheel District 65).

  • Des meurtres en séries dans une ville touristique forceront la capitaine Lourisse à jongler entre les suspects afin de mettre fin au massacre.
    Alors que la saison touristique bat son plein, la petite ville fortifiée de Guérande est le théâtre d'une série de meurtres aussi spectaculaires qu'inexplicables. Chargé de l'enquête, le capitaine Axel Lourisse avance toujours avec un temps de retard sur les événements et enchaîne les déconvenues.
    Subissant la pression de la commandant Nahia Etchegaray, une Basque intransigeante, il doit aussi composer avec les journalistes attirés par le sensationnel, dont la sulfureuse blogueuse Adeline Langèle, prête à tout pour obtenir l'exclusivité d'une information.
    Capitaine «?old school?», divorcé, père de jumelles adolescentes, Axel Lourisse n'imagine pas que cette enquête va en quelques heures faire basculer sa propre vie.
    Et si la solution se trouvait dans le regard de Tosca, chienne impliquée malgré elle dans les méandres d'un été hors du commun?? Et si la réponse à cette énigme se trouvait là, sous les yeux d'Axel, et qu'elle lui échappait??
    Coup de coeur du comité de lecture du Palémon, ce polar mêlant action, suspense et réflexions canines vous fera arpenter les sombres ruelles de Guérande...
    Bernard Glotin nous offre une intrigue palpitante où action et suspense s'entrecroisent jusqu'au dénouement final !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste pendant plus de dix ans pour des quotidiens régionaux (Ouest-France, Presse-Océan, La Voix du Nord), rédacteur en chef d'un magazine territorial à Saint-Nazaire, Bernard Glotin s'est depuis tourné vers une écriture plus personnelle. À cinquante ans, il publie Les remparts de la colère, son premier roman. Ayant vécu cinq ans à Guérande, il a puisé son inspiration dans sa connaissance et son amour de la cité médiévale. Parolier, auteur de nouvelles, Bernard est passionné de sports et de randonnées. Il a notamment débuté en 2019 son périple sur le Chemin de Compostelle. En grand amoureux de la race canine, il a pris beaucoup de plaisir à placer sa chienne Tosca au centre de cette intrigue. Il vit aujourd'hui près de Pornic.

  • À Brest, Léanne Vallauri enquête sur le meurtre sauvage d'une star du rock...
    Quand une ancienne star du rock est sauvagement assassinée à son domicile de Pors Carn à Penmarc'h, la Police Judiciaire de Brest, avec Léanne Vallauri à sa tête, se retrouve chargée de l'enquête.
    La flic va devoir s'immerger dans les coulisses de la foisonnante scène bigoudène des années 60-70.
    Pour cette passionnée de musique, ce serait presque un plaisir si elle n'avait pas, en parallèle, à surveiller les agissements d'un nouveau collègue dont les méthodes perturbent quelque peu son service...
    Dans ce nouvel opus, mêlant aventure et action, Pierre Pouchairet nous propose de remonter le temps et d'évoquer l'épopée du rock en pays bigouden.
    Un nouveau roman de Pierre Pouchairet ! Découvrez, dans ce polar breton, les mystères des coulisses de la scène bigoudène des années 60-70, lors d'une enquête mouvementée !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE (à propos de la série Les trois brestoises)
    Qui de mieux pour écrire un bon polar qu'un mec qui a trempé dans le milieu (des flics, pas du grand banditisme, hein... encore que les deux soient liés) ?
    Qui de mieux pour décrire l'ambiance d'une brigade, les liens, les doutes, les interrogations, les convictions, les peurs, le courage, les montées d'adrénaline, nous montrer que ces policiers sont finalement comme vous et moi (enfin presque) ? - Tostaky61, Babelio
    Plus la série avance, plus la tension monte, plus les relations entre les personnages se durcissent ou s'améliorent. Léanne, malgré les charges contre elle, ne gagne pas en souplesse et en prudence. Lorsqu'elle enquête, elle est à fond et prend des risques. Ses copines, Vanessa, la psycho-criminologue et Elodie la médecin-légiste sont toujours là pour l'épauler, la freiner dans ses élans parfois contre-productifs, la soutenir dans ses moments difficiles (et vice-versa, chacune soutenant les autres) et jouer de la musique toutes les trois. le trio fonctionne bien, ainsi que le commissariat de Léanne qui la suit, même en râlant et en s'opposant frontalement à ses directives, mais tous la soutiennent. - yv1, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Pouchairet s'est passionné pour son métier de flic?! Passé par les services de Police judiciaire de Versailles, Nice, Lyon et Grenoble, il a aussi baroudé pour son travail dans des pays comme l'Afghanistan, la Turquie, le Liban...
    Ayant fait valoir ses droits à la retraite en 2012, il s'est lancé avec succès dans l'écriture. Ses titres ont en effet été salués par la critique et récompensés, entre autres, par le Prix du Quai des Orfèvres 2017 (Mortels Trafics) et le Prix Polar Michel Lebrun 2017 (La Prophétie de Langley). En 2018, il a été finaliste du Prix Landerneau avec Tuez les tous... mais pas ici.

  • L'enquêteur Cicéron reprend du service ! Cette fois, le mort prend la poudre d'escampette et il faut le rattraper !??
    Pendant que René se met en ménage, Momo et moi on rame entre Seine et Rhône.?Un macchabée qui prend la poudre d'escampette entre la mise en bière et l'enfouissement éternel, c'est pas tous les jours que ça arrive. Il a suffi d'un gros grain de sable de quatre-vingts kilos pour que l'évasion ne passe pas inaperçue.?Une famille éplorée, une loueuse de camionnettes bien sous tous rapports, une Fiat Ducato baladeuse, une vieille Parisienne nymphomane et du fil à retordre, il en faut plus, au manchot et à moi, pour nous impressionner.
    Alors, pas à pas, on va tout faire pour remettre le mort dans le droit chemin.
    Suivez-nous, vous verrez du pays?!
    Découvrez sans plus tarder le treizième opus des aventures du détective Cicéron !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE (à propos de la série)
    Voilà encore une belle découverte ! Un style bien personnel qui permet d'avoir le sentiment de lire près de l'auteur ou mieux d'être dans le livre de l'auteur... Il narre son histoire tout en s'adressant à ses lecteurs, les narguant, les amusant... C'est un vrai délice à lire. Et quel tombeur ce Cicéron non mais sans blague !
    En bref, un personnage bien vivant, qui nous fait vivre son quotidien au présent, au passé quand il revient à un souvenir, au futur quand il envisage ses prochaines activités... Qui a une famille, des amis bien malgré lui, et qui a surtout ses lecteurs qui le suivent avec grand plaisir ! Merci Mr Cicéron Angledroit pour cette lecture très divertissante. - neluay, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Banlieusard pur jus, l'auteur - de son vrai nom Claude Picq - est né en décembre 1953 à Ivry, ceinture verte de Paris transformée depuis en banlieue rouge.
    Il a été « poursuivi » par les études (faute de les avoir poursuivies lui-même) jusqu'au bac et est aussitôt entré dans la vie active par la voie bancaire.
    Très tôt, il a eu goût pour la lecture, notamment les romans?: Céline, Dard, Malet et bien d'autres. Et très tôt aussi, il a ressenti le besoin d'écrire.
    Mourez, on s'occupe de tout?! est le treizième titre de sa série d'enquêtes humoristiques.

  • Alors que Victor et Caroline passent des vacances idylliques dans le Gard, Caro se blesse et est admise à la Clinique Saint-Geniès. Son séjour au sein de l'établissement semble faire remonter des souvenirs, ses nuits étant hantées depuis son enfance par d'effroyables rêves.
    Victor est lui rappelé d'urgence à Pontivy, où de terribles inondations ont ravagé la ville, mettant à jour les agissements d'un pervers retrouvé pendu dans d'étranges circonstances.
    Quels secrets cachent la mystérieuse clinique et sa voisine, l'ancienne citadelle, autour desquelles les morts violentes s'accumulent?? Les «?masques?» qui habitent les cauchemars de Caro sont-ils le fruit de son imagination ou des créatures bien réelles et sans pitié?? Qui est Le Maoût, ce flic qui s'intéresse de très près à la jeune femme??
    Des questions auxquelles les enquêteurs devront répondre au péril de leur vie, leurs investigations croisant systématiquement la route de l'insaisissable Voltigeur...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1953 dans le centre-Bretagne, Jean-Paul Le Denmat habite Guerlédan où il consacre aujourd'hui son temps à l'écriture.
    Sa passion pour la littérature débute à l'âge de dix ans. Le film Le lit à colonnes le bouleverse et suscite une envie d'écrire qui ne l'a jamais quitté.
    Bien que ses choix de lecteur aillent vers les auteurs classiques - Steinbeck, Barjavel, Soljenitsyne, Clavel, Troyat, Kipling - il s'oriente dès ses premiers écrits vers le thriller. Un mélange de genres qui correspond parfaitement à son univers policier/fantastique/noir.

  • Marc Leroux trompait tout le monde.
    Il mentait depuis qu'il avait décidé de changer de vie, d'abandonner femme et enfants, de quitter la société de mareyage qu'il présidait et de disparaître pour toujours. Il préparait son départ dans le plus grand secret.
    Pourtant un soir, deux appels aussi inquiétants qu'anonymes l'avaient poussé à regagner très vite son domicile, qu'il n'atteindra jamais. La mort l'attendait au sous-sol.
    Qui a tué le mareyeur?? Le commissaire Baron découvrira très vite que Leroux n'était peut-être pas le seul à mentir, dans une famille déchirée par les secrets et les non-dits, pleine de rancoeurs anciennes et pourtant solidaire face aux accusations.
    Et qui était Flora, la femme dont Leroux était tombé éperdument amoureux??
    Baron n'ignore pas qu'il faut se méfier des aveux, ils ne servent parfois qu'à dissimuler des vérités que l'on ne souhaite pas voir déterrées. De fausses confessions... Alors que la réalité est ailleurs, plus sombre peut-être, enfouie jusqu'au dénouement inattendu.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Hervé Huguen - Ce nantais, avocat de profession, consacre aujourd'hui son temps à l'écriture de romans policiers et de romans noirs. Son expérience et son intérêt pour les faits divers, événements tragiques ou extraordinaires qui bouleversent des vies, lui apportent une solide connaissance des affaires criminelles.
    Passionné de polar, il a publié son premier titre en 2009 et créé le personnage du commissaire Nazer Baron, enquêteur rêveur, grand amateur de blues, qui se méfie beaucoup des apparences...
    Marée rouge en Pays blanc est le dix-huitième volume de cette série aux intrigues ciselées et aux protagonistes attachants...

  • Alors que Mary revit grâce à la galerie d'art contemporain qu'elle a ouverte à Cork, Ronan s'est embarqué et apprend le métier de marin-pêcheur.
    Son ami Marc, propriétaire du Nominoë, chalutier du Guilvinec qui doit repartir pour une campagne en Mer Celtique, est victime d'un accident de la route. Son équipage prend donc la mer sans lui.
    Mais Anna, la vieille Bigoudène, l'avait mis en garde?: le vol de cormorans qui suivait son bateau lors de sa dernière entrée au port était un mauvais présage... Elle avait malheureusement raison... Le chalutier de Marc va subitement couler avant que toute aide puisse lui être portée... Accident?? Sabotage?? Ronan va tout faire pour aider Marc à affronter le tourbillon infernal qui menace de l'engloutir.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Caroline Le Rhun est née à Lesconil dans une famille de marins-pêcheurs du Pays bigouden. Elle passe son enfance sur les rochers et les plages de son petit port natal.
    Début 2020 paraît son premier roman Sombres dérives. Elle puise son inspiration dans cet environnement maritime qui a façonné sa personnalité et lui a donné l'envie d'écrire. Elle aime passer du temps en mer, pour pêcher ou pour le simple plaisir de naviguer.
    Amoureuse des grands espaces, elle ne se lasse pas d'arpenter la Bretagne, le sud-ouest de l'Irlande et de découvrir de nouveaux horizons.
    Elle vit désormais à Penmarc'h.

  • Le petit Marin, cinq ans, échappe un jour à la vigilance de sa mère sur une plage de Saint-Malo. Marianne retrouve son fils au poste de secours, mais quel n'est pas son effroi quand celui-ci prétend qu'elle n'est pas sa mère, qu'il s'appelle Paul Le Guilcher, et qu'il habite l'île de Sein?!
    La noyade dont a failli être victime l'enfant l'a-t-elle à ce point bouleversé pour qu'il s'obstine dans ses propos les semaines suivantes??
    Aucune réponse académique ne va satisfaire la jeune mère. Jusqu'au jour où elle rencontre le professeur David Miller, pédopsychiatre spécialisé dans les cas de réincarnation.
    Ensemble, ils vont se rendre avec Marin sur cette île du bout du monde si particulière, puis enquêter sur le passé de ce Paul Le Guilcher, qui serait décédé à l'âge de vingt-sept ans.
    Cette quête de la vérité, si elle aide Marin et sa mère, va faire remonter des secrets enfouis que certains essaieront à tout prix de garder bien cachés...
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Avec vingt et un titres déjà publiés, Françoise Le Mer a su s'imposer comme l'un des auteurs de romans policiers bretons les plus appréciés et les plus lus.
    Sa qualité d'écriture et la finesse de ses intrigues, basées sur la psychologie des personnages, alternant descriptions poétiques, dialogues humoristiques et suspense à couper le souffle, sont régulièrement saluées par la critique.
    Son roman Le baiser d'Hypocras a obtenu le Prix du Polar Insulaire à Ouessant en 2016.
    Née à Douarnenez en 1957, Françoise Le Mer enseigne le français dans le Sud-Finistère et vit à Pouldreuzic.

  • Automne 1860, plusieurs meurtres mystérieux sont commis parmi les membres d'une confrérie néo-druidique des Monts d'Arrée. Les victimes, des notables fort honorablement connus dans la région, ont été retrouvées en tenue de cérémonie et un rituel macabre a accompagné les crimes. François Le Roy est chargé du dossier sur instruction du ministre de l'Intérieur puisque l'un des membres de la Fraternité de l'Homme Vert, la curieuse société secrète druidique, n'est autre qu'un ami proche de Napoléon III. Après avoir pris ses quartiers d'hiver dans une auberge de Huelgoat, il mènera son enquête dans une région où le mystère des temps passés émane en permanence des rocs gigantesques qui dominent le paysage. Au cours de sa quête de la vérité, Fañch Le Roy se verra confronté à l'Ankou, le messager de la mort dont le char funèbre aurait été vu circulant nuitamment dans les alentours de la montagne Saint-Michel. Légendes ancestrales, meurtres rituels et décors fantastiques forment l'arrière-plan de la difficile enquête que devra mener Fañch Le Roy.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    François Lange est né au?Havre en 1958 d'un père normand et d'une mère bretonne. Militaire pendant sept ans, puis Officier de Police, il a exercé sa profession en Haute-Normandie et en Finistère. Désormais à la retraite, il consacre son temps à la sculpture sur pierre, la lecture, la course à pied, l'archéologie et l'écriture.
    Passionné par l'Histoire de France en général et celle de la Bretagne en particulier, il a créé le personnage de François Le Roy, un policier bigouden intuitif mais gardant les pieds bien calés sur la terre de ses ancêtres.
    Les aventures de cet inspecteur de police breton, plutôt atypique, se déroulent au XIXe?siècle, dans le Finistère du Second Empire.

  • Qui a tué les époux Brillancourt ?
    Quand Workan rencontre un as de l'aviation, surnommé le Baron Vert, qui lui propose un baptême de l'air, pourquoi le commissaire se méfierait-il?? Si ça peut faire avancer l'enquête...
    Workan a en effet sur les bras le corps de Barthélemy Brillancourt, découvert mort de trois balles de pistolet dans sa maison de Saint-Malo. Brillant chirurgien orthopédique, celui-ci a été accusé il y a dix ans d'avoir éliminé sa femme dont on n'a jamais retrouvé la trace. À la suite d'un procès mémorable, il fut finalement acquitté par la Cour d'assises de Rennes. Les époux Brillancourt ayant disparu tragiquement à dix ans d'intervalle, Workan se pose la question légitime d'un lien entre les deux évènements.
    Mais plus aucun Brillancourt à interroger?! Ah si, pardon, il reste les enfants. Ainsi qu'un gland, retrouvé sous un canapé... Avec tout ça, Workan et son équipe de choc vont-ils parvenir à élucider la fameuse affaire Brillancourt??
    Hugo Buan nous régale une fois de plus avec cette nouvelle enquête de l'insolent mais irrésistible Workan. Rires garantis?!
    Dans ce polar breton, retrouvez le commissaire Lucien Workan et son sens de l'humour légendaire !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Hugo Buan est né en 1947 à Saint-Malo où il réside. Passionné de polar, il publie son premier roman, Hortensias Blues (en 2008 aux éditions Galodé de Saint-Malo), une enquête policière bourrée d'humour à l'imagination débordante. Il crée ainsi le personnage du commissaire Lucien Workan, fonctionnaire quelque peu en disgrâce auprès de sa hiérarchie, ce qui lui vaut d'être muté depuis Toulouse, où il a laissé sa famille, à Rennes. Ses méthodes sont encore largement désapprouvées par son nouveau patron, mais pour Workan, seul le résulat compte ! Ajoutons que ses ouvrages se sont retrouvés sélectionnés pour pas moins de 5 prix, parmi lesquels le Prix Michel Lebrun (au Mans) et le Prix Polar de Cognac.

  • Meurtres à huis clos.
    Alors que la France s'apprête à affronter un ouragan d'une ampleur comparable à celui de 1987, les pilotes du vol Air France AF007 qui a décollé de New York apprennent qu'ils font l'objet d'une menace terroriste et se voient interdire le survol de l'espace européen. Comme ils ignorent quels sont les passagers incriminés, une seule solution s'impose à eux?: un atterrissage d'urgence sur l'aéroport d'Ouessant, pourtant inadapté pour ce type d'appareil.
    Pour la commandant Vallauri et ses amis, bien installés dans l'Airbus A380 après un séjour outre-Atlantique, c'est la fin des vacances et le début de quarante-huit heures dramatiques.
    Alors que l'île se retrouve coupée du monde par la tempête, les morts se succèdent sans que l'on parvienne à identifier les coupables. Entre peur et désir de vengeance, les esprits s'échauffent...
    Dans ce passionnant polar, Pierre Pouchairet privilégie le rythme, l'action et la vitesse. Il signe un roman au scénario digne d'un film catastrophe et ne laisse aucun répit au lecteur.
    Retrouvez la commandant Vallauri et ses amis au coeur de l'action dans ce nouveau polar de Pierre Pouchairet !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Pierre Bouchairet écrit ses livres caméra à l'épaule - Blog Quantre sans Quatre
    Du grand art ! Et quel rythme ! Avec L'île abandonnée, Pierre Pouchairet nous a concocté un roman efficace à déguster cet été. Avec Ouessant comme ère du drame. Du bel ouvrage. - frpreneau, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Pouchairet s'est passionné pour son métier de flic?! Passé par les services de Police judiciaire de Versailles, Nice, Lyon et Grenoble, il a aussi baroudé pour son travail dans des pays comme l'Afghanistan, la Turquie, le Liban...
    Ayant fait valoir ses droits à la retraite en 2012, il s'est lancé avec succès dans l'écriture. Ses titres ont en effet été salués par la critique et récompensés, entre autres, par le Prix du Quai des Orfèvres 2017 (Mortels Trafics) et le Prix Polar Michel Lebrun 2017 (La Prophétie de Langley). En 2018, il a été finaliste du Prix Landerneau avec Tuez les tous... mais pas ici.

  • Un double meurtre à Paris.
    Suivie du fidèle Lebel, Audrey se rend à Paris, missionnée par le magazine L'Abeille de France pour un reportage sur la prestigieuse institution Cire Marie. Ils posent leurs bagages dans une chambre d'hôtes du quartier de Saint-Germain-des-Prés, où est installée la célèbre boutique de bougies parfumées.
    Tandis qu'Audrey part à la rencontre de Serge Gagnon, le patron de la maison, elle fait la connaissance d'une ancienne commissaire de police, Danielle Thiéry. Celle-ci est présente lorsque Audrey découvre le directeur dans son bureau, étouffé à l'aide d'un sac en papier de la marque.
    Le lendemain, un jeune travesti brésilien est retrouvé congelé au domicile normand de Gagnon. Si les deux hommes se connaissaient, aucun lien ne peut être établi entre les meurtres.
    C'est sans compter sur la perspicacité des deux femmes, Audrey et Danielle, nommées par le procureur pour seconder dans cette enquête le commandant Ségur des Sections de Recherches de Gendarmerie...
    L'apicultrice Audrey, accompagnée de l'ex commissaire Danielle, se retrouve à seconder le commandant Ségur dans une nouvelle enquête !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née dans les Yvelines en 1971, passionnée d'Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d'un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l'apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d'Audrey. Elle s'engage alors dans le combat contre l'effondrement des colonies, la «?malbouffe?» et dans l'apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche).
    Elle eut l'honneur d'être l'amie - et le fournisseur de miel - de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l'écriture «?apicole?».

  • Un promoteur puissant tenu responsable de la mort d'une femme mais protégé par les autorités, Mary Lester ne compte pas en rester là et espère bien le mener tout droit derrière les barreaux. 
    Rentrée d'une éprouvante enquête à Notre-Dame-des-Landes au cours de laquelle elle a brillamment confondu le coupable d'un assassinat, le commandant Lester n'entend pas se reposer sur ses lauriers.
    En effet, Bertrand Ascenscio, ce promoteur qui a causé la déchéance entraînant la mort de Cathy Vilard, n'a pas été inquiété par la justice qui estime qu'il n'y a pas lieu de rouvrir ce dossier.
    Pour Mary Lester, les autorités craignent simplement de mettre en cause un homme d'influence dans une affaire où il n'apparaît pas à son avantage et où il risque une lourde peine de prison.
    Elle ne peut en rester là. La partie qu'elle va jouer avec une nouvelle équipière, Jeanne de Longueville, est dangereuse. Elle va bientôt se rendre compte que deux femmes seules seront de peu de poids face à un ennemi bien organisé pour qui tous les coups sont permis.
    Suivez les aventures de l'enquêtrice dans le 56e tome de la série !
    EXTRAIT
    Au retour de l'enquête qui les avait menés à Blain, Fortin avait déposé Mary à l'entrée de la venelle et, sans s'attarder, avait regagné ses pénates, pressé de retrouver sa maison et sa petite famille.
    Mary foula avec plaisir les gros pavés de grès de la ruelle et gravit prestement les quatre marches de granit qui conduisaient à son domicile. Elle fit jouer le verrou et poussa la porte d'épaisses planches bleues qui couina sur ses vieilles pentures de fer rouillé.
    Un miaulement répondit à la plainte des gonds mal graissés qui soutenaient l'huis et Mizdu se coula dans ses jambes. Elle posa son sac à terre pour le caresser, ce qui parut plaire infiniment au matou qui se mit à ronronner.
    Amandine apparut, un torchon à la main, et son visage s'illumina lorsqu'elle aperçut Mary.
    - Ah, enfin ! dit-elle en lui ouvrant ses bras.
    Émue, Mary l'embrassa affectueusement. Puis Amandine la prit aux épaules et la tint un instant à bout de bras en l'examinant sous toutes les coutures d'un oeil inquisiteur avant de constater, satisfaite :
    - On dirait bien que, cette fois-ci, vous vous en tirez à moindres frais.À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean Failler est un ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers, qui a connu un parcours atypique ! Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester. À travers Les Enquêtes de Mary Lester, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Mary Lester et Jeanne de Longueville ne comptent pas se laisser intimider par l'homme puissant sur qui elles enquêtent.
    Grâce à son flair et à sa ruse légendaire, Mary Lester est parvenue à convaincre la juge Laurier de la laisser enquêter sur Bertrand Ascenscio, le promoteur qu'elle garde dans sa ligne de mire.
    Alors qu'elle mène l'enquête à Nanterre, elle va faire l'objet de menaces physiques qui vont lui prouver que l'ennemi ne reculera devant rien.
    En fouillant dans le passé de la victime, Cathy Vilard, elle va mettre le doigt sur une piste qui va la conduire jusqu'à Port-Louis dans le Morbihan, d'où est originaire la famille de la jeune fille.
    Dès lors, tous les moyens seront bons pour prouver la culpabilité de cette ordure d'Ascenscio.
    Et quand la justice se montre trop frileuse, certains peuvent être tentés de faire justice eux-mêmes...
    Retrouvez les deux enquêtrices dans le 57e tome des Enquêtes de Mary Lester !
    EXTRAIT
    - Et voilà ! dit Mary quand elles furent dans la voiture.
    - Vous m'avez l'air bien guillerette, commandant. Pourtant cette histoire n'est pas gaie.
    - Pas gaie ? Elle est sordide voulez-vous dire, lieutenant ! Elle est sordide mais elle condamne ce salopard d'Ascenscio.
    - Je ne vois pas...
    - Comment vous ne voyez pas ? Mais ça saute aux yeux, ma chère Jeanne. Le corps du bébé mort-né n'a pas été détruit. Il est là-bas, dans le Morbihan, il suffira d'obtenir une exhumation et de faire un prélèvement d'ADN sur ce petit corps pour établir sa parenté avec Ascenscio ce qui, ipso facto, crédibilisera les témoignages de ces dames de la ZAD. En entreprenant cette visite à madame Cornet, je ne me doutais pas qu'elle nous réserverait une telle surprise.
    Le soupir de Jeanne doucha son enthousiasme :
    - Croyez-vous que cette demande d'exhumation sera facile à obtenir ?
    Ramenée sur terre, Mary secoua la tête :
    - Grrr ! Je ne crois plus rien, ma chère amie, j'espère. Cependant je vois mal la justice la refuser.
    - La justice... dit Jeanne d'un ton qui laissait entendre qu'elle n'attendait pas grand-chose de bon de cette institution.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean Failler est un ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers, qui a connu un parcours atypique ! Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester. À travers Les Enquêtes de Mary Lester, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

empty