Editions du Rocher

  • Pourquoi les Russes excellent-elles en natation artistique et les Hongrois en water-polo ?Pourquoi l'Allemagne rafle-t-elle toutes les médailles d'or en luge et la Chine toutes celles du plongeon ?Pourquoi l'Égypte est-elle devenue une terre de squash, tandis que la Corée du Sud a tout misé sur le tir à l'arc ?Le sport a beau être mondialisé, des bastions nationaux spectaculaires subsistent. Ces domaines d'excellence sont le fruit d'une tradition ancestrale, ou surgissent tout d'un coup, issus d'une politique volontariste d'affirmation d'un soft power international.Guillaume Evin nous invite à un voyage dans les pays où s'incarne une discipline et décrypte pour nous les causes historiques, mais aussi politiques et culturelles, de ces étonnantes hégémonies. Il nous dévoile les secrets et les politiques stratégiques des fédérations les plus puissantes au monde. Car leur domination est éternellement menacée et exige, pour éviter la chute, une réinvention constante.
    Faux numéro 10 sur un terrain mais vrai passionné de foot et de sport en général, Guillaume Evin est accessoirement journaliste et écrivain depuis une vingtaine d'années. À défaut de concourir aux JO, il a publié notamment Tellement plus que du foot en 2018 et Jeu, set et cash ! en 2015.

  • Gingembre, violette, poire, menthe, iris, rose... La nature nous offre de nombreux remèdes pour prendre soin de notre peau.La religieuse bénédictine Hildegarde de Bingen avait déjà compris, il y a 800 ans, que notre peau est le miroir de notre santé. Son approche par l'alimentation et les méthodes naturelles permet de rompre le cercle vicieux des affections cutanées. Avec des recommandation pour 15 maladies de peau, près de 60 recettes de remèdes et des conseils alimentaires.
    Wighard Strehlow, docteur en sciences et naturothérapeute, a dirigé de 1993 à 2003 la maison de cure de Sainte-Hildegarde sur les rives du lac de Constance et a publié plusieurs ouvrages de référence dont Guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen et La santé de la femme selon Hildegarde de Bingen.

  • Sicile, 1949. Le jeune éleveur de bétail Peppino Maiorana vient d'obtenir un marché mirifique : fournir dix mille mulets à la Grèce pour solder la dette de guerre de l'Italie. Une entreprise qui paraît impossible à réaliser, d'autant que Peppino doit faire face à deux obstacles majeurs : sa famille et la mafia. Mais il continue obstinément, zigzaguant entre les doutes et les menaces, convaincu qu'il tient là l'occasion de sa vie. Peppino trouvera un allié inattendu dans un singulier commissaire de police, Giulio Saitta, tout en ombres et lumières, marqué par un deuil qui nourrit son désir de vengeance.En face de la mer naît peu à peu, dans le port de Messine, une ville provisoire où se croisent paysans, marchands, mineurs, espions, prostituées, toute une foule de personnages désespérés, drôles, touchants, solitaires, qui essaient avec beaucoup d'imagination et sans trop de scrupules de se réinventer une existence sur les décombres de la guerre.Subversion néofasciste rampante, meurtres impunis, guérilla mafieuse, règlements de compte... Cette épopée tragi-comique, qui mêle des faits et des personnages historiques à de multiples intrigues romanesques, toutes imbriquées, dresse un portrait sans concession de l'histoire politique et sociale de la Sicile de l'époque.
    « Un grand roman populaire, extrêmement divertissant. » La Repubblica« La naissance d'un nouvel écrivain. » Il Venerdì« Un roman puissant, choral, engagé plus encore qu'historique. » Left
    Salvatore Maira est scénariste et réalisateur. Il est l'auteur d'essais sur le théâtre baroque, sur la relation entre le cinéma et la littérature, sur Verga, Svevo et Pirandello, et a publié Ero straniero, en 2019. Diecimila muli, qui a reçu le prix Corrado Alvaro 2018, est son premier roman.

  • Pour Patrick Montel, l'athlétisme se regarde et se commente toujours à hauteur d'homme et de femme. S'il fait la part belle à des champions d'exception comme Alain Mimoun, Marie-José Pérec, Carl Lewis, Bubka, Stéphane Diagana ou encore Usain Bolt, l'auteur émeut en évoquant les athlètes des jeux paralympiques ou la trajectoire de sportifs abîmés par la vie et la compétition.Dans Mes héros des J.O., il retrace ses plus belles émotions olympiques et décrit, sans langue de bois, les parts d'ombre du sport qui lui est « chair », notamment le dopage.
    Patrick Montel est LA voix de l'athlétisme, qu'il a commenté pour France TV pendant plus de trente ans.

  • 1538. François Ier règne sur une cour fastueuse, influencé par sa maîtresse, la duchesse d'Étampes. Arrivée d'Italie, la jeune Catherine de Médicis a épousé Henri, deuxième fils du roi, mais devient, au décès prématuré de son beau-frère, dauphine de France. Intelligente et cultivée, elle comprend que son époux est fou amoureux de Diane de Poitiers, de vingt ans son aînée, détestée de la favorite. Les affrontements entre ces deux rivales ont des répercussions politiques considérables et allument les premiers bûchers des guerres de religion. Aidée d'Oriane de Vaudricourt, laquelle renferme un secret, Catherine, dont la position est fragilisée parce qu'elle n'enfante pas, devient l'enjeu de cette lutte effroyable et doit oeuvrer sans relâche à déjouer complots et trahisons.Éclairage inédit de cette femme hors du commun, attachante et étonnamment moderne, dans un XVIe siècle sensuel et envoûtant.

  • De Brégançon à l'île Maurice, de la Bretagne au Congo, en passant par Hossegor ou le cap Nègre, Pierrick Geais nous fait revivre les étés des présidents de la Cinquième République. Si leurs vacances s'apparentent à une mise en scène de leur vie privée, elles exposent aussi leur vision du pouvoir. Ainsi, Georges Pompidou, tout juste élu, décide d'abandonner la dolce vita de Saint-Tropez, pour s'afficher en chef d'État travailleur et proche de sa famille. Nicolas Sarkozy, lui, en s'échappant à Wolfeboro, donne le ton d'un quinquennat « bling-bling ». Ces cartes postales estivales sont l'occasion de relater des épisodes croustillants : les soirées du général de Gaulle devant Intervilles, les safaris de Valéry Giscard d'Estaing, les escapades secrètes de Jacques Chirac, la maison cachée de François Mitterrand, la parfaite maîtrise du jet-ski d'Emmanuel Macron...Une excursion dans les lieux de villégiature présidentiels, entre anecdotes légères, moments d'intimité et crises gouvernementales. Quand les petites histoires croisent la grande.
    Pierrick Geais est journaliste à Vanity Fair.

  • Répétitions d'anniversaires, naissancesà la date d'événements déterminants pour la famille, accidents semblables surplusieurs générations... et même maladies qui révèlent ce qu'une mère ou un grand-père ontvécu : l'histoire des familles montre souvent des répétitions. Dessouvenirs qui ne nous appartiennent pas deviennent présents et actifs dansnotre vie au point que certains se pensent confrontés à un destin.Comment cela est-il possible ?Cet héritage d'une mémoire familialetrouve son origine dans l'intensité des émotions vécues par un ascendant lors d'unévénement traumatisant. Ces émotions sont mémorisées, stockées, avant d'êtretransmises de manière invisible mais très efficace. Les découvertes récentes des sciences (transmissionépigénétique, effets d'un trauma, neurones miroirs ou ondes cérébrales)décrivent des processus physiologiques qui permettent de comprendre comment l'histoired'un aïeul peut nous atteindre et nous marquer de son empreinte avant mêmenotre conception. Elles montrent aussi que l'on peut transformer cet héritageet nous indiquent comment le faire.Vincent-Théo Van Gogh, Arthur Rimbaudet Sigmund Freud, des rescapés de génocide ou des criminels... et des amis nousaccompagnent dans cette découverte. BarbaraCouvert est psycho-praticienne (Gestalt-thérapie, psychogénéalogie). Elle est l'auteurede Aucoeur du secret de famille.   

  • Pétain a-t-il joué un double jeu ou a-t-il trahi ? Est-il devenu un bouc émissaire idéal, permettant à d'autres de se couvrir ? L'armée d'armistice a-t-elle secrètement résisté ? Quel rôle les Britanniques ont-ils joué dans l'affaire Grandclément ? Et les Américains dans l'affaire Jean Moulin ? Pourquoi autant de Français ont-ils travaillé pour la Gestapo ? Quels sont ces Français qui ont combattu dans la Waffen SS ? Et ces écrivains, journalistes et artistes qui ont cherché à dissimuler leur passé douteux durant l'Occupation ? Les Britanniques ont-ils cherché à soulager Staline et son armée par des raids commandos sur les côtes maritimes de France et de Norvège ? Pour quelles raisons autant de Français, d'Italiens et de Danois ont-ils sauvé de nombreux juifs de la déportation ? Jacques Chaban-Delmas a-t-il été un grand résistant ?Autant de questions que cet ouvrage aborde en profondeur, en y apportant des réponses argumentées et des preuves irréfutables. Explorant archives et documents oubliés, s'appuyant sur des témoignages inédits, Dominique Lormier enquête de façon minutieuse et incarnée, et nous dévoile des histoires incroyables, et beaucoup de faits méconnus sur cette période sombre de l'occupation nazie en France.
    Historien et écrivain, Dominique Lormier est l'auteur de plus de 140 ouvrages (documents historiques, biographies, littérature, spiritualité). Lieutenant-colonel de réserve, il est également membre de l'Institut Jean-Moulin, prix de la Légion d'honneur et chevalier de la Légion d'honneur. Il est l'un des meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale. Il a publié dans la même série Les Vérités cachées de la Seconde Guerre mondiale (2019), et Les Vérités cachées de la défaite de 1940 (2020) aux éditions du Rocher.

  • En remportant la Coupe du monde 2018, comme sélectionneur de l'équipe de France de football, vingt ans après l'avoir brandie en capitaine valeureux d'une autre équipe de France, Didier Deschamps a repoussé un peu plus loin les limites que l'on fixe généralement aux gens normaux. Il était devenu depuis longtemps un héros du quotidien, le voilà, ad vitam aeternam, dans la peau du personnage ordinaire qui, après s'être inventé un destin exceptionnel, n'en finit plus de le peaufiner. Et après ? Il reste un mystère et un homme simplement complexe parce qu'habité de tant de doutes, de douleurs vraies ou formatées. Après quoi court-il ? Sans doute ne s'est-il pas lancé à la poursuite du bonheur et toutes les pages de ce portrait sans concession le révèlent. Personnage hanté par ses failles et par ses rêves toujours inassouvis, il semble vivre toujours un divorce déchirant entre ce qu'il voudrait être et ce qu'il est réellement. Puisque la conquête est son oxygène, l'Euro qui se profile peut lui apporter un nouveau bonheur infini. Même si, pour lui, l'éternité ne dure qu'un instant.
    Bernard Pascuito a longtemps été journaliste avant de se consacrer entièrement à l'édition et l'écriture. Il est l'auteur de nombreuses biographies, dont La Dernière Vie de Romy Schneider (Le Rocher, 2018), Johnny (Gründ, 2017), Annie Girardot, une vie dérangée (Flammarion, 2011) et d'essais : Les Héritiers (Albin Michel, 2019), Demain est à nous (Gründ, 2019), Les Politiques aussi ont une mère, avec OIivier Biscaye (Albin Michel, 2017). Il vient de publier, au Cherche-Midi éditeur, La Dernière Vie de Serge Gainsbourg.

  • Pour Philibert Humm, l'aventure est au coin de la rue. Ça tombe bien, il n'avait pas l'intention d'aller plus loin. En Tintin écrivain et fantaisiste, il aime explorer et découvrir les lieux qui l'entourent. Muni d'une pancarte « N'importe où », il réinvente l'art de l'autostop et se laisse porter, au gré des voitures et des rencontres. Ainsi il nous offre, de la France et de ses habitants, des portraits tendres et poétiques.Dans une parenthèse de liberté qu'il s'empresse de saisir entre deux confinements, il prolonge ses tribulations en van Volkswagen, avec la certitude qu'il peut faire le tour du monde sans quitter la France. Montargis n'est autre que la Venise du Gâtinais, Coutances la Tolède du Cotentin, Chicago un quartier de Toulon, tandis que Rustrel est le Colorado du Luberon.C'est à ces voyages, d'une ville l'autre, que nous invite Philibert Humm, en doux flâneur.
    Journaliste de Paris Match et du Figaro, Philibert Humm a coécrit, avec Pierre Adrian, Le Tour de France de deux enfants d'aujourd'hui (Les Équateurs, 2018) qui a rencontré un très beau succès. Avec Les Tribulations d'un Français en France, il s'essaye à la course en solitaire.

  • Comment Mathilde, la petite quarantaine ordinaire, s'est-elle retrouvée enfermée dans un « institut de repos » ?À quel moment la vie de cette pharmacienne mariée et mère d'un adorable adolescent a-t-elle basculé ?Sur les conseils de sa psychiatre, Mathilde tient un journal. Peu à peu, la parole se libère. Elle livre ses états d'âme et souvenirs d'enfance la cruauté dont elle a fait preuve à l'encontre de son frère Charly , son quotidien chez les fous avec une infirmière détestable qu'elle a surnommée Moustache, mais aussi sa rencontre marquante avec une certaine Daphné... L'héroïne parviendra-t-elle à rassembler toutes les pièces de ce puzzle, chasser ses démons et affronter la vérité ?Un roman mené tambour battant, tel un jeu de dupes addictif, au dénouement inattendu.
    /> Sophie Henrionnet est romancière et scénariste. Sur les balcons du ciel, paru aux éditions du Rocher en 2020, a notamment été salué par Virginie Grimaldi : « Ce roman est un bijou. Ne passez pas à côté ! »

  • Au XIIe siècle, la bénédictine Hildegarde de Bingen a observé de grands principes de santé qui sont aujourd'hui une référence incontournable de la santé naturelle.Elle a décrit le milieu favorable à la maladie où se développent les agents infectieux à l'origine du cancer. Stimulation du système immunitaire et entretien de la santé intestinale selon les principes hildegardiens permettent une prévention du cancer et d'autres maladies. Elles rejoignent les découvertes les plus récentes de la médecine moderne sur l'alimentation anticancer.
    Wighard Strehlow, docteur en sciences et naturothérapeute, a dirigé de 1993 à 2003 la maison de cure de Sainte-Hildegarde sur les rives du lac de Constance et a publié plusieurs ouvrages de référence dont Guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen et Soigner son intestin et son appareil digestif selon Hildegarde de Bingen.

  • Mêlant analyses historiques et anecdotes drôles, émouvantes et parfois tragiques, Joëlle Chevé retrace les destins exceptionnels des Premières dames sur plus de deux siècles. Theresa Tallien, Élise Thiers, Michelle Auriol, Yvonne de Gaulle, Danielle Mitterrand, Brigitte Macron... Une trentaine de portraits officiels et intimes qui dévoilent comment chacune a vécu ce redoutable honneur, entre nostalgies monarchiques, égalitarisme républicain, évolution de la condition féminine et violence médiatique.La Première dame doit-elle s'en tenir à des rôles traditionnellement féminins ? Peut-elle s'en inventer d'autres ? A-t-elle vocation à représenter plus spécifiquement les femmes ? Bref, à quoi sert-elle et doit-elle servir à quelque chose ? Autant de questions qui ouvrent un nouveau débat sur la notion même de « couple présidentiel ».
    Joëlle Chevé est historienne, diplômée de l'Université de Paris IV Sorbonne, journaliste pour la revue Historia et chroniqueuse pour l'émission Secrets d'Histoire. Spécialiste de la société d'Ancien Régime et de l'histoire des femmes, elle a consacré une biographie à Marie-Thérèse d'Autriche, chez Pygmalion/Flammarion (rééditée en 2015) et publié Les Grandes Courtisanes chez First (2012).
    « De sa plume enlevée, Joëlle Chevé bat en brèche l'imagerie classique des potiches et raconte avec une jubilation évidente ces histoires de femmes, qui sont autant d'histoires de couples. Une réflexion salutaire. » Historia
    « Dans un livre truffé d'anecdotes, l'historienne Joëlle Chevé retrace, sur plus de deux siècles, l'épopée des premières dames en France, de Joséphine Bonaparte à Brigitte Macron. Des femmes qui ont marqué l'histoire. À leur façon. » Figaro Madame

  • Voici une manière révolutionnaire de présenter des recettes qui nous font du bien. Jusque-là, nous parlions de vitamines, sels minéraux ou gluten. Grâce aux travaux récents sur l'alimentation, nous découvrons que les Miam-Ô-Fruit et Miam-Ô-5, recettes phares de la Méthode France Guillain, traditionnelles et universelles, activent et soutiennent en permanence nos 5 systèmes de défense naturels, à savoir l'angiogenèse, la régénération cellulaire, le microbiome, la protection de l'ADN, et l'immunité ! Chacun de ces repas contient tous les éléments nécessaires et indispensables aux 5 systèmes. Nous tenons là une manière de nous régaler tout en nous maintenant en pleine forme, sans nous «prendre la tête ».Ce sont les recettes de deux navigatrices à la voile et au long cours autour du monde, recettes simples, friandes et vite faites.France Guillain apporte les explications concernant la qualité des repas, Aïmata Guillain les recettes de tous les jours, sans oublier les jours de fête. Une manière de réjouir ses papilles tout en se faisant le plus grand bien !
    France Guillain est l'auteur d'une soixantaine de livres dont La Méthode France Guillain, éditions du Rocher et Le Bain dérivatif, Editions du Rocher.Aïmata Guillain enseigne la diction française au Conservatoire de musique Sainte-Cécile de Rome et dans les opéras à travers le monde. Passionnée de cuisine, elle a toujours pratiqué la Méthode France Guillain avec délices !

  • Mars 1918 - novembre 1922. Céleste Albaret et Marcel Proust vivent une relation fusionnelle, dans l'intimité de la chambre d'écriture. Il leur reste mille et cent nuits à partager.Marcel a quarante-sept ans, les jours lui sont comptés, il doit mettre le point final à La Recherche, et reconstituer le conte perdu, Robert et le chevreau. Céleste en a vingt-sept. Elle veille sur lui, sur son oeuvre, et s'interroge : tandis que les avions allemands bombardent Paris et que la grippe espagnole fait des ravages, quelle vie secrète mène-t-il hors de cet appartement ? Il rentre couvert d'éclats d'acier, recrée pour elle les constellations de feu et les soirées mondaines de ces Années folles.Le roman bouleversant d'un amour singulier, absolu, entre l'écrivain de génie et sa précieuse gouvernante, Céleste, qui fut son unique confidente.
    « Céleste a perçu le tintement discret. Elle va accourir. Il a besoin d'elle, de son corps rassurant. Chaque jour, elle accourt à son appel, telle une vierge sage vers son époux. Elle attend qu'il restitue pour elle l'enchantement de ce qu'il appelle la vraie vie : la frénésie de la création et du désir. »
    L'oeuvre de Proust ne cesse d'habiter Jocelyne Sauvard depuis l'adolescence. Auteure de romans, dont Lou est aux anges, d'essais, de contes, de pièces de théâtre, elle est aussi critique littéraire et la biographe de grandes figures des arts et de l'histoire contemporaine.

  • « La trilogie des Sioux de Hyde représente une référence dans l'histoire des Indiens d'Amérique du Nord. Son travail était révolutionnaire et innovant, à la fois dans la méthode et dans les détails à tel point que ses livres ont servi de modèles aux historiens qui lui ont succédé. »Raymond J. DeMallie
    L'avènement de cette trilogie sur les Sioux, rédigée de 1937 à 1961, demeure une étape unique quant à l'utilisation de sources écrites allant du XVe au XIXe siècle auxquelles s'ajoutent des témoignages directs par ceux ayant vécu les dernières décennies de la fin d'un monde. Des premières migrations dès 1650 aux années 1890, l'ouvrage reconstitue méticuleusement l'histoire des Sioux tetons-lakotas : fratricide guerres intertribales, affrontements contre l'armée américaine, conflits avec les marchands de la Frontière et les agents de réserve. Quant aux chefs, Hyde démontre que la dynamique de cette histoire a pour beaucoup procédé du succès ou de l'échec de ces derniers à comprendre la futilité de résister aux Américains. En ce sens il établit les différences entre le duo Sitting Bull-Crazy Horse et le duo Red Cloud-Spotted Tail, celui-ci ayant eu la patience, la diplomatie d'effectuer l'inévitable transition du passage des siècles de liberté à l'enferment dans les réserves.
    George E. Hyde (1882-1968) est l'auteur de nombreux ouvrages sur les Indiens des Plaines dont Les Premiers peuples des Plaines traduit dans la présente collection.

  • Dès le lendemain du suicide d'Hitler, le 30 avril 1945, et jusqu'au 23 mai 1945, l'amiral Karl Dnitz est le dirigeant suprême du Reich nazi. Cet ouvrage retrace le parcours de cet homme mal connu et raconte au jour le jour ces 23 jours de pouvoir consacrés à la négociation de la capitulation, à la sauvegarde d'1,5 million d'Allemands coincés à l'Est (opération Hannibal), puis à la recherche d'un consensus avec les Américains et les Britanniques contre les Russes.Karl Dnitz était-il un brillant soldat, à deux doigts de remporter la bataille de l'Atlantique, mais éloigné du coeur du pouvoir nazi et ignorant de ses crimes, comme il l'a plaidé jusqu'à la fin de sa vie ? Un négociateur de paix et un protecteur des civils allemands face à l'armée russe ? Philippe Valode démonte ici le mythe construit après-guerre et nous dévoile la figure d'un fidèle d'Hitler qui conserva jusqu'au bout son credo nazi.
    Philippe Valode a dirigé plusieurs maisons d'édition et a également travaillé dans la presse. Il est l'auteur de nombreux livres d'histoire, parmi lesquels De Gaulle (L'Archipel, 2020), La Ve République (L'Archipel, 2014) et L'histoire de France en 2 000 dates (Acropole, 2011).

  • Belle, talentueuse, cultivée, Tamara Karsavina fut l'une des plus célèbres danseuses de son temps. Née à Saint-Pétersbourg en 1885, formée à l'École impériale de danse, elle s'illustra en Russie puis dans le Paris de la Belle Époque comme vedette, avec Nijinski, des Ballets russes de Diaghilev, avant de fuir la révolution bolchevique en 1918.Rivale de la Pavlova, elle interpréta les chorégraphies les plus audacieuses, comme L'Oiseau de feu, qui fit sa renommée, ou Parade, qui provoqua un énorme scandale lors de la première... Muse de nombreux artistes, courtisée par les princes mais hantée par des drames personnels, celle que l'on appelait La Karsavina côtoya les personnalités les plus en vue : Stravinski, Picasso, Chanel, Noureev... Elle vécut à Tanger, Sofia, Budapest, avant de s'établir à Londres où elle contribua à la création de l'Académie royale de danse et mourut à l'âge de 93 ans.Rédigée sous forme de mémoires, cette autobiographie romancée, foisonnante et colorée, s'appuie sur une documentation solide et une connaissance approfondie des Ballets russes et des arts de la scène.
    Lyane Guillaume est l'auteure de nombreux récits riches et vivants en rapport avec les pays où elle a séjourné (La Tour Ivanov, Laveuse de chiens, Mille et un jours en Tartarie...). Elle a elle-même pratiqué la danse et vécu de longues années en Russie.

  • En 2015, la guerre en Syrie entre dans sa quatrième année. Face à la montée des périls en Orient, de jeunes volontaires ont répondu à l'appel : porter secours là où les chrétiens sont en danger. Alexandre Goodarzy est l'un d'entre eux. En 2014, ce jeune professeur d'histoire-géographie rejoint l'association SOS Chrétiens d'Orient.D'une révolution contre la dictature, la guerre en Syrie s'est transformée très vite en guerre religieuse où les chrétiens sont en première ligne, pris en tenaille entre un régime qui se durcit et des groupes islamistes de plus en plus sanguinaires. De Damas à Alep, des villes chrétiennes de Mhardeh aux portes de Palmyre, du krak des Chevaliers au Kurdistan, Alexandre Goodarzy va découvrir une autre Syrie. Une Syrie qui refuse la mainmise de Daech et d'Al-Nosra, qui se bat contre les Frères musulmans et leurs bailleurs de fonds, la Turquie, le Qatar et l'Arabie saoudite.Avec son équipe, Alexandre Goodarzy va multiplier les projets de développement sur place avant d'élargir leur mission à d'autres pays : Éthiopie, Pakistan, Irak, Arménie, Jordanie... partout où les chrétiens sont en danger.Jusqu'à ce jour de janvier 2020, où Alexandre Goodarzy et trois de ses collègues sont enlevés à Bagdad...
    Alexandre Goodarzy parcourt depuis une vingtaine d'années les pays du Proche-Orient et de l'Asie centrale. Il a vécu de 2015 à 2020 en Syrie. Il est aujourd'hui directeur adjoint des Opérations - responsable Développement chez SOS Chrétiens d'Orient.

  • En 1984, alors que l'Océania est toujours en guerre contre l'Eurasia, Winston, dans un acte de désobéissance extrême, décide de tenir son journal... Il lui faut, en plus, redoubler de prudence lorsque la fille aux cheveux noirs prend contact avec lui. En Océania, les relations hors mariage sont proscrites, les amitiés doivent rester superficielles et il est interdit de se mélanger aux prolétaires. La Police de la Pensée veille, et Big Brother ne vous lâche pas des yeux.
    Le livre culte d'Orwell adapté en roman graphique.

  • Un véritable tabou pèse aujourd'hui sur la notion d'assimilation des étrangers, tabou qui a conduit nos élites à l'abandonner au profit de notions plus « politiquement correctes », comme l'intégration ou l'inclusion.Ce livre entend réhabiliter la tradition française d'assimilation, en rupture avec les critiques plus ou moins radicales dont elle a fait l'objet. Cela suppose de faire la généalogie d'une idéologie qui a voulu lui jeter l'opprobre, en l'identifiant à une forme de racisme ou de xénophobie, à une forme de négation de l'altérité de l'étranger. L'efficacité de cette idéologie a rendu presque impossible de revendiquer l'assimilation, même pour les esprits les plus courageux et les plus avertis, qui cherchent aujourd'hui à repenser la question de l'immigration.La déconstruction de l'idéologie qui a cherché à faire honte à la tradition française de l'assimilation est le premier apport de cet ouvrage. Mais son ambition est aussi de repenser l'assimilation de manière principielle. Il montre que l'assimilation n'est pas une option politique parmi d'autres, mais qu'elle est la condition même de la démocratie, son fondement impensé.Il n'y a pas lieu de rougir de l'assimilation. Il y a lieu au contraire de renouer avec ce qu'elle signifie : sans un minimum d'homogénéité nationale, la démocratie ne peut pas fonctionner. L'auteur invite ainsi à sortir du moralisme culpabilisant l'assimilation pour relégitimer celle-ci en tant que projet politique.
    Vincent Coussedière est professeur agrégé de philosophie et essayiste. Il est l'auteur de plusieurs essais qui renouvellent l'approche de la question du populisme. Il intervient régulièrement sur les questions politiques dans plusieurs médias. Il a également enseigné à l'IEP de Strasbourg dans le cadre de la préparation au concours de l'ENA.

  • Sous la plume d'Enguerrand Guépy, l'affaire Yves Dandonneau devient une fable grinçante haletante.
    Dans la nuit du 6 au 7 juin 1987, sur une petite route de l'Hérault, une voiture percute un rocher. À l'arrivée des pompiers, elle est en flammes, et le corps à l'intérieur totalement carbonisé...« Maintenant, il lui fallait un corps, il lui fallait de la chair à offrir à son impeccable scénario, un corps qui ne servirait plus, un corps qui serait presque son corps mais pas tout à fait, néanmoins suffisamment ressemblant pour que personne ne s'étonne, ne pose de questions, pour que tout cela s'apparente à un banal accident, un accident de rien du tout comme il en arrive tous les jours, le genre de pépin qui rythme le quotidien des urgences et fait trois lignes dans la feuille de chou locale. Mais où le trouver ? »
    Un roman noir au scénario diabolique.
    Écrivain et metteur en scène, Enguerrand Guépy est notamment l'auteur d'un roman remarqué paru aux éditions du Rocher en 2016, Un fauve, qui retrace les dernières heures de Patrick Dewaere avant son suicide.

  • À partir d'une vingtaine d'affaires, Dominique Verdeilhan nous fait revivre plusieurs procès qu'il a suivis et interroge l'institution : pourquoi l'affaire du « petit Grégory » symbolise-t-elle l'échec de la justice ? Le dossier « Omar m'a tuer » s'apparente-t-il à une erreur judiciaire ? Comment justifier que Patrick Balkany et Jérôme Cahuzac n'aient pas eu le même traitement dans des dossiers similaires ? Maurice Papon a-t-il bénéficié d'une justice laborieuse ? En quoi le crime de Bertrand Cantat a-t-il marqué un tournant dans la lutte contre les violences faites aux femmes ? Pourquoi le cardinal Barbarin, d'abord condamné, a-t-il finalement été relaxé ? En quoi l'affaire DSK montre-t-elle l'opposition flagrante entre le système judiciaire américain et notre système français ? Comment le duo Gentil-Heaulme a-t-il pu bénéficier d'un double acquittement ? La justice a-t-elle tiré les leçons du fiasco qu'a représenté l'affaire « Outreau » ?Au fil des dossiers qu'il rouvre, en s'appuyant sur ses propres archives, Dominique Verdeilhan décode les bases de notre justice pénale : de l'intime conviction au mandat de dépôt en passant par la prison avec sursis, la révision, la prescription, les circonstances atténuantes, la justice antiterroriste, l'influence de la presse, la souffrance des victimes...
    Un ouvrage qui conjugue la narration et la pédagogie.
    Chroniqueur judiciaire sur France 2 et France TV Info pendant plus de trente ans, Dominique Verdeilhan a couvert les grandes affaires judiciaires. Il est l'auteur aux éditions du Rocher Des magistrats sur le divan (2017).

  • L'harmonie d'un couple est faite d'idéaux et d'habitudes, ancrés dansl'histoire de chacun, et pas toujours faciles à concilier. Et si on apprenait àinventer, ensemble, son propre savoir-vivre amoureux ? Car l'amour, ça setravaille, ça se construit, ça se nourrit, notamment en se libérant des modèlestout faits.Ce livre aide à donner du sens aux difficultés du couple, propose desressources pour s'en dégager, des clés pour prendre du recul, pour mieux se comprendresoi-même et mieux comprendre l'autre aussi.  Caroline Kruse estconseillère conjugale et familiale, thérapeute de couple. Elle collabore avecde nombreux médias et tient une chronique sur le Huffington Post. Elle adéjà publié Il faut qu'on parle aux éditions du Rocher.

empty