Femme Actuelle

  • C'est en Irlande qu'Hannah, l'amoureuse des livres, est bien décidée à reconstruire sa vie !
    Hannah Casey menait une vie dorée, à Londres, jusqu'à ce qu'elle surprenne son mari avec une autre femme. Bouleversée, elle rentre chez sa mère, dans son village natal, sur la côte ouest de l'Irlande. Rapidement, elle trouve un poste de bibliothécaire et s'investit pleinement dans ce travail qui la passionne.
    Cependant, ce nouveau départ, à 51 ans, est loin d'être facile. D'autant que la cohabitation entre Hannah et sa mère tourne rapidement au vinaigre. Hannah songe alors à la maisonnette délabrée, perchée sur la falaise, que lui a léguée sa grand-tante. Elle décide de s'y installer et de rénover la bâtisse, avec l'aide de Fury, un maçon charmant et enjoué qui commence... par lui prêter une chèvre pour tondre sa pelouse ! Grâce à lui, Hannah découvre peu à peu la vie farfelue du village, les personnalités attachantes qui le composent, mais aussi les liens forts unissant ces familles isolées dans la campagne irlandaise.
    Quand elle apprend que la bibliothèque est menacée de fermeture, Hannah sait qu'elle pourra compter sur ses nouveaux amis pour l'aider à se battre et à surmonter cette épreuve.
    Une prose délicate qui met en avant, avec justesse, les sentiments des personnages, leurs doutes, leurs craintes et leurs joies. Les chapitres s'enchaînent sans temps mort grâce aux péripéties qui rythment le récit, sans oublier des dialogues enlevés, tour à tour drôles et émouvants.

  • Des vies derrières soi : En juillet 1915, le navire-hôpital Mahona emmène vers les champs de bataille 70 infirmières néo-zélandaises. Parmi elles se trouvent Meg et Addie, qui n'ont rien en commun : Meg, dont le père est alcoolique et la mère dépressive, a été recueillie par son oncle et sa tante. Elle est coquette et aime s'amuser. Addie, issue d'une famille unie et aimante, est très réservée et n'aime rien autant que la littérature. Entre ces deux jeunes femmes va pourtant se nouer une amitié solide, qui résistera à toutes les épreuves. Stationnées d'abord en Égypte, elles y feront la connaissance, entre autres, de Wallace, chirurgien, et d'Edward, anesthésiste. Meg et Wallace tomberont amoureux tout de suite. Mais Wallace est marié, et rongé par une angoisse dont il ne s'ouvre à personne.
    En Égypte puis en France, les deux infirmières et leurs collègues découvriront les horreurs endurées par les combattants, membres à amputer, visages défigurés, et les maladies qui accompagnent les temps de guerre, la dysenterie et surtout la grippe espagnole, qui n'épargnera même pas les membres du personnel soignant, ni d'ailleurs leur famille pourtant si loin.
    À la fin de la Première Guerre Mondiale, Addie et Edward, sont prêts à rentrer ensemble dans leur pays. Meg, dont l'oncle et la tante sont morts de la grippe, seule depuis la mort de Wallace, décide de rester en France pour continuer à aider les populations.
    La table d'emeraude : À la demande de son fiancé, Konrad, riche et puissant homme d'affaires allemand, Ana se lance sur la piste de L'Astrologue, un tableau disparu de Giorgione du XVe s. Au cours de ses recherches, elle découvre le Paris sous l'Occupation et la saga des Bauer, famille juive chargée de veiller sur le secret que renferme cette oeuvre qui a traversé les siècles.
    Madrid, de nos jours. Avant de trouver L'Astrologue sur son chemin, Ana, jeune historienne d'art du Musée du Prado, menait une vie tranquille auprès de Konrad, riche homme d'affaires allemand et collectionneur d'art. Mais une lettre écrite pendant la Seconde Guerre mondiale les met sur la piste du mystérieux tableau attribué à Giorgione, l'énigmatique peintre de la Renaissance. Alléché par l'immense valeur de L'Astrologue, Konrad convainc Ana de partir à sa recherche. La jeune femme, consciente de toutes les difficultés qui se présentent à elle, demande l'aide d'Alain Arnoux, professeur de la Sorbonne spécialisé dans la recherche d'oeuvres d'art confisquées par les Nazis. Mais cette décision semble compliquer l'affaire.
    Paris, sous l'Occupation allemande. Le commandant SS Georg von Bergheim, militaire d'élite et héros de guerre, vient de recevoir un ordre d'Himmler : il doit retrouver un tableau de Giorgione, connu sous le nom de L'Astrologue, qui fascine le führer. Hitler, en effet, est convaincu que l'oeuvre dissimule une grande énigme, une révélation qui est passée de main en main pendant des siècles. La recherche conduit Bergheim à une certaine Sarah Bauer, et une poursuite trépidante s'engage, qui aura des conséquences inattendues pour tous les deux.

  • Et si partager une simple miche de pain transformait profondément les rapports humains ?
    Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Elle s'installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d'une boutique laissée à l'abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu'il n'y a plus dans le village qu'une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s'échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d'échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l'esprit d'entraide et de partage dans le village.
    Au fil des rencontres farfelues (un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands) et au gré des événements heureux ou tragiques qui touchent la communauté, ce qui ne devait être qu'un simple " break " devient l'entreprise de sa vie.
    Polly se révèle enfin à elle-même : une femme déterminée et créative, prête à mordre dans la vie comme dans une mie de pain chaude et croustillante.
    Un feel good book qui, sur fond de crise économique prône des valeurs de partage et d'entraide. Un ton bienveillant et drôle, pour une histoire romantique avec quelques accents mélancoliques qui ne tombe jamais dans la mièvrerie.

  • Un roman gourmand qui entraîne deux soeurs dans le tourbillon d'un été romantique plein de doutes et d'espoirs...
    Quand Imogen et Anna héritent de façon totalement inattendue de la petite boutique de crèmes glacées de leur grand-mère, leur vie va se trouver chamboulée.
    Le glacier qui se trouve à Brighton en bord de mer possède énormément de charme mais n'attire plus les clients. L'été approchant à grand pas, les deux soeurs vont devoir trouver des solutions !
    Leur meilleure volonté pourra-t-elle surmonter les tensions dans leurs familles leurs vies sentimentales agitées et le très réputé climat anglais ? Une chose est sûre, cet été ne sera pas comme les autres...
    Grâce à une jolie histoire pleine de charme, et des personnages auxquels la lectrice peut s'identifier facilement, ce roman nous montre que le bonheur est fait de petits plaisirs simples et à portée de chacun.

empty