Geste Éditions

  • Un polar glaçant et rythmé ayant pour fond les paysages de île d'Yeu.
    Les cadavres s'amoncellent les uns après les autres à un rythme glaçant. Qui se cache derrière ces morts à répétition ? Un tueur en série ? Plusieurs assassins ? La Gendarmerie de l'île est aux abois.
    C'est ce que va découvrir la Commissaire Lissie Meunier qui vient passer quelques jours de vacances à l'île d'Yeu au milieu de l'été 2004. Les habitants de l'île totalement stupéfaits. La Commissaire Meunier démêlera l'histoire ou plutôt les histoires et confondra les coupables avec son talent et sa force tranquille. Sa marque de fabrique.
    Il y a des morts dont l'odeur persiste bien longtemps après qu'on a mis leurs corps en terre. Est-ce le mort lui-même ou la terre dans laquelle il repose qui sentent le soufre ? Curieusement, ces cadavres en attirent parfois d'autres et le hasard est troublant.
    Pascal Gache nous tient en haleine du début à la fin. Une fois ce roman commencé, vous ne pourrez plus le lâcher !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pascal GACHE, originaire de Franche-Comté, habite et travaille à Genève. Il a passé de nombreuses vacances à l'île d'Yeu et y a même travaillé. Mort aux Vieilles est son premier roman.

  • Dans le monde de l'ostréicole, des meurtres en séries surviennent... Sont-ils connectés ? Charlotte Auduc devra le découvrir !
    Bernard Beaumatin, qui dirige l'Ecloserie de la Mer, est assassiné et son exploitation saccagée. Ses deux collaborateurs principaux, Cécilia Percollet et Rémus Fribolle ont quant à eux disparu. Charlotte Auduc, commandante d'une unité spéciale pour toute la Nouvelle-Aquitaine, est envoyée en Charente-Maritime pour suivre cette affaire qui ébranle le monde ostréicole. Après le meurtre de Beaumatin, il y a quatre autres assassinats et les pistes de recherche s'effondrent les unes après les autres : autour des victimes il y avait des maîtresses, des employés ou des « amis » sur lesquels Charlotte s'interroge et dont certains posent problème. Mais qui est donc derrière tous ces meurtres, doublés d'une tentative d'extorsion de fonds menée par un inconnu ?
    Un polar addictif qui vous fera découvrir la Charente-Maritime comme vous ne l'avez jamais lue !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Après une formation à HEC, Philippe Bouin intègre les rangs de Hewlett-Packard (HP) où il occupe des postes-clés dans le management. À l'aube de l'an 2000, il s'offre un véritable changement de vie : il vient s'établir en Bourgogne beaujolaise et se consacre dès lors, tout entier, à l'écriture. Depuis, plus de trente-cinq romans sont nés sous sa plume, ainsi qu'une pièce de théâtre. Nombre de ses livres ont été traduits, plusieurs distinctions les ont salués, dont le Grand Prix Polar Cognac et le Prix Océanes du roman historique.

  • Jacques Rougeaud, propriétaire d'un empire, est retrouvé noyé. Pour Léna Korzybski, journaliste, cela n'a rien d'un accident ou d'un suicide...
    Jacques Rougeaud fait la pluie et le beau temps à la préfecture, il tient les rênes de la Chambre d'Agriculture et empile les hectares comme d'autres bâtissent des empires. Les rivières s'assèchent, le glyphosate empoisonne et la construction de dix-neuf bassines agricoles défigurent le marais. Le destin est parfois sans pitié et l'insubmersible Jacques Rougeaud finit noyé dans une bassine. Accident ? Suicide ? Meurtre ? Les gendarmes ne peuvent pas trancher, la municipalité s'empresse de rendre hommage à ce géant de la terre. Léna Korzybski, journaliste de l'Écho, décide de reprendre l'enquête à zéro. Après tout, elle a suffisamment d'expérience pour savoir que toute guerre de l'eau entraîne des dommages qui n'ont rien de collatéraux.
    Découvrez cette enquête haletante et les secrets qu'elle recèle. Une fois commencé, vous ne pourrez plus vous arrêter  !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1973 à Niort, Nicolas Marjault a fondé avec Nicolas Bonneau le Théâtre d'Alice, compagnie professionnelle basée depuis 1998 à Nantes. Titulaire d'un poste d'Histoire des Arts au lycée Jean Macé de Niort, il fut aussi adjoint à la culture de la ville de 2008 à 2014. Auteur de deux polars remarqués (Nulle part à Niort, La Geste, 2016 / Niort par-dessus tout, La Geste, 2018). Depuis 2015, il dirige un collectif de théâtre lycéen dont les créations (Morty, Festival Off Avignon 2018 et 7 minutes, Festival de Brioux 2019) bénéficient du soutien de la Scène Nationale Le Moulin du Roc. En 2020, il a co-écrit avec Nicolas Bonneau et mis en scène le spectacle Mes ancêtres les Gaulois (Lansmann Editions, 2020) diffusé par la compagnie La Volige.

  • Un homme dont la mort semble au premier abord à un accident est retrouvé à Lusignan. Loïc Maudy est appelé pour enquêter sur cette affaire intrigante.
    Suite à l'appel de son ami proche et capitaine de gendarmerie de la Brigade de Lusignan, Loïc Maudy lui vient en aide pour résoudre en enquête compliquée par ses liens familiaux et amicaux qu'il a sur place. Un des cousins éloignés de Franck, capitaine de la gendarmerie de Lusignan, est tombé d'une échelle. On pourrait penser à un accident mais de petites traces de sciure sont révélées sur les barreaux. Deux autres habitants de Lusignan, cousins de la première victime, sont retrouvés morts. Ce ne peut pas être un hasard.
    Daniel Guénand nous fait voyager à Lusignan, où les liens familiaux sont parfois plus complexes que ce qu'ils semblent être.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Daniel Guénand est né à La Rochelle dans une vieille famille protestante. Après des études classiques et un baccalauréat scientifique, il s'inscrit à la faculté de médecine de Bordeaux. À l'issue de ses études de chirurgie dentaire, il s'installe dans sa ville natale. Parallèlement à son acti­vité libérale, il occupe un poste hospitalo-universitaire à la faculté de Bordeaux.

  • En se rendant à ce festival, personne n'aurait imaginé la tournure qu'il allait prendre. Deux morts et une menace qui plane, la capitaine Warleau saura-t-elle dénouer le vrai du faux ?
    Au plus fort d'un été caniculaire, deux morts perturbent la 20e édition d'un grand festival de musique. Six milles personnes, cinq cents bénévoles et un imposant service de sécurité étaient présents, pourtant aucun témoin ne se manifeste. Difficile dans ces conditions de suspecter qui que ce soit. L'évènement est menacé. La capitaine Warleau est dépêchée en urgence pour épauler des gendarmes surchargés. Mais, plongée au milieu de la foule agitée, l'enquêtrice viendra-telle à bout de cette affaire d'ordre public ?
    Jean-Paul Robert nous emporte dans une nouvelle intrigue en plein été caniculaire. Impossible de lâcher ce roman une fois ouvert !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sportif et très impliqué dans la vie associative, Jean-Paul Robert était chargé d'activités internationales au sein d'un grand groupe industriel. Retraité, il se consacre désormais à l'écriture. Éclectique, il a publié des nouvelles, deux monographies historiques, un récit, témoignage de son expérience de vie en Égypte et deux romans policiers fondés sur des événements historiques du passé. Ce troisième roman policier fait une part plus large aux comportements sociaux. Ses textes et romans ont obtenu deux prix (Prix de la nou­velle Short-Edition du printemps 2015 et Prix de l'lie en 2016 pour son second roman policier).

  • Un mort centenaire, des suspects plus que suspects et un sombre secret de tableaux volés sont la trame de cette enquête aux tournures inattendues.
    Un veuf, âgé de cent-un ans, est trouvé mort dans sa maison de Saint-Clément-des-Baleines. Petit à petit des liens se tissent et l'on découvre que plusieurs personnes avaient des motifs pour se débarrasser de lui : un petit fils impatient de toucher l'héritage, un homme ayant acheter la maison du vieillard homme en viager il y a plus de vingt ans, un promoteur à qui il refusait de vendre son terrain... Si les enquêteurs piétinent au début de l'investigation, ils découvrent bientôt que le vieil homme avait pris soin de cacher à son entourage une sombre histoire de tableaux volés grâce auquel il avait réuni une belle fortune. Les révélations inattendues sur la vie du vieil homme permettront-elles aux enquêteurs de mettre la mains sur le coupable ?
    Didier Jung nous propose un roman policier intrigant avec comme récompense un final éblouissant.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1946 à Paris, Didier Jung, après avoir obtenu le diplôme de l'Institut d'Études Politiques de Paris, débute sa carrière professionnelle en 1970 à la Société Nationale de !'Électricité et du Gaz à Alger. Deux ans plus tard, il entre chez EDF: il fera toute sa carrière au siège de l'entreprise, dans des fonctions très diverses, particulièrement dans le domaine international. Depuis sa retraite en 2006, il partage son temps entre la région parisienne et l'île de Ré. De 2006 à 2013, il a présidé une entreprise adap­tée de Nanterre, chargée de réinsérer des malades psy­chiques dans le monde du travail. Il en est aujourd'hui le secrétaire.

  • Alice a disparu il y a 23 ans, sa mère n'a jamais perdu espoir, un jour le phare d'Orléon la ramènera.
    Il y a 23 ans, Alice, 5 ans, disparaissait au pied du phare de Chassiron. Le commissaire Eustache, en vacances sur l'Île d'Oléron, rencontre Mathilde, la mère de l'enfant. Troublé par cette femme portée par un inaltérable espoir « Le phare la ramènera » se dit-elle, il décide de reprendre l'enquête et se lance sur les traces de la fillette avec pour seul indice, un élastique retrouvé sur les lieux de la disparition. Commence alors une fouille où passé et présent se mêlent aux senteurs iodées.
    Le commissaire Eustache devra déterrer le passé afin de mener cette enquête qui semble perdue d'avance !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née en 1961 en région parisienne, alors qu'elle prépare son bac littéraire, Line Dubief choisit d'interrompre ses études pour voyager. De petits boulots en petits boulots, de contrées en continents, toujours passionnée de lecture, elle finit par s'installer en Franche-Comté. Elle y élève ses deux enfants et reprend le cours de sa formation. ?Aujourd'hui, ingénieur d'études à l'université de Franche-Comté, elle partage sa vie entre son travail, ses enfants et petits-enfants, son ami, ses amis, son jardin et bien entendu les livres et, depuis plusieurs années, l'écriture.

  • Ce dix-septième tome de la Saga des Limousins, Dieu le veut se déroule entre les années 1095 et 1099.
    Le pape Urbain a lancé son appel et de tous les coins de l'Europe les fidèles vont se mettre en route vers la terre Sainte. Pierre l'Ermite mènera la croisade des pauvres à sa perte à Cevitot. Les barons Chrétiens partent à leur tour : Hugues de Vermandois, Godefroy de Bouillon, Raymond de Toulouse et Bohémond de Tarente seront les principaux chefs de la croisade. Les descendants de Lou Ier seront de ces grandes épopées. Sous le commandement de Lou II, ils constitueront même un corps d'armée indépendant, petit par le nombre, mais vigoureux au combat.
    Puisque Dieu le veut, ils iront. Plongez-vous dans cette folle aventure que sont les croisades et découvrez les raisons qui se cachent derrière cette guerre «sainte».
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1957, Yves Aubard est professeur de gynécologie au CHU de Limoges. Dans ce nouvel ouvrage, il nous emmène du nord au sud de l'Europe pour vivre les grands événements de cette période: la première « guerre sainte» en Espagne et la fondation d'un nouveau royaume d'Angleterre. Ses héros limousins seront encore sur tous les fronts ...

  • Pour élucider le mystère du meurtre de deux jeunes filles, le capitaine Yann Bonelli devra remonter un passé que certains préféreraient garder caché.
    « Ce qui étonna le plus Faustina, ce furent le string et le soutien-gorge de couleur noire masquant le visage de l'étrange dormeuse et disposés en croix sur son front. Mâchoires crispées, le regard rivé sur la jeune femme, Faustina s'approcha du lit en jugulant sa peur. Elle toucha le pied qui dépassait du drap. Il était glacé. » À vingt-quatre heures d'intervalle, dans une mise en scène étrange, les corps de deux jeunes filles sont découverts à Vierzon. Pour comprendre l'origine de ces drames et démasquer les assassins, le capitaine Yann Bonelli, de la Direction interrégionale de la police judiciaire d'Orléans, devra faire une plongée dans le passé industriel de la ville et dans la mémoire collective de son monde ouvrier.
    Gérard Larpent réussit d'un sublime tour de passe-passe à nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page. Un roman que vous ne saurez plus lâcher !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Bourges, Gérard Larpent a été journaliste dans la presse départementale, régionale et nationale ; quotidienne, hebdomadaire et mensuelle. Il a également réalisé des documentaires pour la télévision et participé à la rédaction d'ouvrages sur l'actualité économique et sociale. Gérard Larpent a rédigé plusieurs enquêtes sur les modifications du paysage industriel de Vierzon et sur la reconversion de son économie locale. Quelques dizaines d'années plus tard il revient sur les lieux avec son héros, le capitaine Yann Bonelli. Ici, comme dans ses précédents romans policiers, la fiction croise souvent la réalité.

  • Le dernier comte de Saint Armand a été assassiné et le jeune Lieutenant Loyen est embarqué dans une enquête tumultueuse !
    Quand le Lieutenant Loyen, ancien instituteur de 38 ans, prend son premier poste à Saumur, il rêve de balades et de parties de pêche sur la Loire. Mais à peine installé, un meurtre commis à Montreuil-Bellay le ramène à ses souvenirs d'enfance. Qui a tué le dernier comte de Saint Armand ? Son enquête le conduira sur la piste de trafiquants d'esclaves. De Montreuil-Bellay, à Nantes en passant par Entrammes, le jeune inspecteur va devoir se battre pour rester en vie. Parviendra-t-il à résoudre l'énigme de la malédiction de la « maison des quatre vents » où vit une famille depuis plus de deux cents ans ?
    Entre trafiquants d'esclaves et prétendues malédictions, ce polar est également un voyage dans le Pays de la Loire !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Diplômée de lettres et de psychologie, enseignante et consultante auprès de la commission Européenne, Françoise Salesse parcourt l'Europe et la France tout au long de l'année. Entre deux voyages, elle aime venir se reposer en Anjou, terre d'adoption, où elle s'adonne, avec délectation, à son loisir préféré : l'écriture.

  • Bordeaux devient témoin d'une scène macabre : la tête d'une jeune fille est retrouvée empalée sur le sceptre d'une statue de fontaine...
    Dans un entrepôt désaffecté gisent les 55 colossales statues de bronze de fontaine de la place des Quinconces, située dans le centre-ville bordelais. Déboulonnée pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut conservée, à l'abri des Allemands, jusqu'en 1982. Un matin, en période de travaux de restauration, une des statues fait l'objet d'une mise en scène macabre. La tête ensanglantée d'une jeune fille est retrouvée plantée sur un sceptre. Jamais la ville de Bordeaux n'avait connu pareil scandale... Séraphin, Hélène et Théo conduisent une investigation pleine de chausse-trappes et de rebondissements. De son côté, le patron de la Police Judiciaire mène lui aussi l'enquête.
    Scandale, patrimoine et rebondissement signent ce polar bordelais intriguant !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Homme de radio et de télévision, scénariste et surtout romancier, Jean-Pierre Alaux est l'auteur de la célèbre série Le Sang de la vigne (25 volumes chez Fayard) adaptée à la TV avec Pierre Arditi dans le rôle du fameux oenologue-enquêteur. Il est aussi le père de Séraphin Cantarel, le perspicace conservateur des Monuments de France dont les enquêtes conjuguent patrimoine et suspense. Désormais, les nouvelles pérégrinations de Séraphin s'inscrivent dans la collection Geste Noir.

  • Élouan retrouvent successivement ses parents et son grand-père assassinés. Son enquête le mène à la mafia italienne...
    Le couple franco-italien, Andréa et Mahé Corberris, est retrouvé assassiné au manoir de KER-HUEL près de Quimper. Leur fils, Élouan, vivant à Londres, rejoint rapidement la Bretagne. Bien décidé à comprendre ce qui s'est passé, il va retrouver son grand-père en Italie pour lui poser des questions. À son arrivée, il découvre que ce dernier a également été assassiné. Élouan mène son enquête et petit à petit remonte la filiation de la mafia italienne. Un mystère entoure sa naissance et l'identité réelle de ses parents. Il se retrouve bientôt au coeur d'un terrible complot dont il ne sortira pas indemne.
    Quête identitaire, mafia italienne, complot et dangers sont les ingrédients de ce polar breton !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Josette Barbault-Hovasse est née en Bretagne et vit actuellement en Vendée. Elle écrit depuis une vingtaine d'années des romans et des nouvelles. Sa première inspiration lui vient de la vie de son grand-père paternel, qui fut l'un des précepteurs des enfants du tsar Nicolas II. Deux romans relatent ces périodes exaltantes de l'histoire Russe. Éclectique dans le choix de ses sujets, Jour de Foire raconte la vie quotidienne d'un petit village poitevin. En 2017, son livre Semblables Différences a obtenu un prix littéraire régional.

  • Des vols d'instruments de musique à un projet secret de création de Data center... Quel est le lien entre ces deux affaires ?
    François Hudry, ancien employé de France musique s'est installé à Saumur. Lors d'un concert privé, il révèle à Julie Lantilly que ses instruments de musique disparaissent régulièrement. La jeune journaliste du Courrier Ligérien se lance à la recherche des voleurs. Son enquête la mènera vers une affaire bien plus sombre : un projet secret de création de Data center au coeur des troglodytes serait menacé par des malfrats qui projettent d'en dérober les plans. Quel est le lien entre les deux enquêtes ? La jeune femme va bientôt le découvrir mettant pour cela sa vie en péril.
    /> Retrouvez Julie Lantilly dans un nouveau polar saisissant en plein coeur de la cité ligérienne qui, sous des dehors de ville paisible, semble bien cacher son jeu !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE ( à propos des précédentes enquêtes de Julie Lantilly)
    - Cette jeune femme, quelque peu "casse cou" et dont le flair est plus que bien aiguisé, m'a tout de suite plu. Elle n'a pas du tout la langue, ni les yeux dans sa poche. Rien ne lui échappe ou presque ! [...] Les détails y sont tellement décrits avec une telle précision que même si on n'a jamais mis les pieds à Saumur et ses environs, on s'immerge très facilement dans l'histoire. L'écriture simple, fluide et moderne de l'auteur nous fait vivre cette enquête de l'intérieur. L'auteur nous offre ici un polar mené tambour battant par son héroïne hors du commun et tellement attachante. - Katiaeray, Babelio
    - L'auteur ravira en premier les habitants du Saumurois et ceux qui aiment le coin, car on en apprend beaucoup sur Saumur et les environs. Ensuite, l'héroïne Julie Lantilly est plutôt sympa et la suivre est plaisant. - MademoiselleMaeve, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gino Blandin est enseignant. Auparavant, il a été foreur pétrolier. Auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire de Saumur, dont L'Histoire du Centre Hospitalier de Saumur (Prix Politi 1996), il écrit aussi des romans policiers dont le cadre est la région saumuroise.

  • En 2018, des ossements retrouvés dans un port de plaisance vont faire remonter des souvenirs douloureux et une affaire de disparition étrange datant de 1978...
    Le 7 novembre 1978, le pont qui relie le quartier de la Chaume au centre-ville des Sables est détruit. La population est sous le choc. Il est annoncé qu'un port de plaisance, Olona, sera construit à ce même emplacement. Cette série d'évènements reste une plaie ouverte pendant des années. Quarante ans plus tard, le 7 novembre 2018, des ossements sont retrouvés dans le port. Des souvenirs douloureux remontent à la surface. Le commissaire Roullin et son équipe mênent l'enquête sur cette période trouble, malgré la réticence des vieux Chaumois. On parle d'une double disparition qui avait alors fait grand bruit. À qui appartiennent ces restes et qu'ont-ils à voir avec le port ?
    Passé et présent s'entremêlent dans ce polar régional inspiré d'archives et faits historiques !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Thouars, Frédéric Bodin est journaliste dans un quotidien régional (La Nouvelle République du Centre-Ouest) à Niort, où il est arrivé à l'aube de ce XXIe siècle après avoir passé une vingtaine d'années à Nantes. Passionné de tout ce qui touche au chemin de fer depuis que, tout gamin, il voyait évoluer les énormes machines à vapeur en gare de Thouars, il est par ailleurs amateur de plongées dans les archives, il conjugue les deux dans ce premier roman.

  • Maud Beloze est "croquemort digital", elle efface les traces des morts sur Internet, et va découvrir que certains secrets feraient mieux d'être enterrés...
    L'utilisation d'Internet laisse de nombreuses traces numériques : historique, comptes, identifications bancaires, mots de passe... Des réseaux sociaux en passant par des abonnements à des revues, tout est sauvegardé. Au décès d'une personne, ces données restent en ligne, accessibles en quelques clics. La famille du défunt peut alors faire appel à un croquemort digital qui est chargé d'effacer ces traces et de procéder ainsi à de véritables obsèques numériques. C'est le métier que pratique Maud Beloze. Envoyée pour une mission spéciale, elle découvre avec effroi qu'il vaut mieux que les morts emportent certains de leurs secrets dans la tombe...
    Découvrez cette enquête originale alliant numérique et dangers !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Après des études de lettres modernes, Bertrand Dumeste a longtemps été tiraillé entre les livres et les bancs de l'école. D'abord professeur puis libraire, il est aujourd'hui en passe de retourner vers l'enseignement.
    L'écriture, il la pratique depuis qu'il a eu un stylo entre les mains. Ouvert à tout, il a écrit de nombreuses nouvelles, dont certaines ont été primées lors de concours, mais aussi des contes pour enfants et des scenarii de courts-métrages. Meurtre sur le Bassin est son premier roman.

  • Cherchant à aller au-delà de l'épopée de la duchesse de Berry et à retrouver les paysans qui participaient au mouvement légitimiste, Laurent Morival a rassemblé dans sa thèse les signes d'un « légitimisme populaire ».
    Avant de repérer les principaux acteurs de la légitimité, les faits recueillis rendent compte d'une opposition multiforme qui trouve une expression politique. Ensuite, l'objectif est de montrer comment les « insoumis » à l'armée et des ruraux se sont mêlés à l'épopée de la duchesse de Berry, dont l'échec était prévisible avant même la tentative de soulèvement de juin 1832. A partir du début du mois de juin 1832, la répression s'accentue dans le cadre de l'état de siège, puis elle trouve une nouvelle orientation sous la responsabilité de Paulze d'lvoy, préfet de la Vendée de 1833 à 1841. Durant cette période, l'autorité préfectorale s'est affermie. Les actes de la « chouannerie » deviennent de plus en plus rares. Quelques « insoumis » à l'armée échappent à la répression. Ils ne vivent pas isolés. Ils sont soutenus par la famille, les voisins, les nobles locaux mais aussi par les réseaux clandestins. Les années 1835-1836 marquent alors un tournant. La violence disparaît progressivement. Les autorités n'envisagent plus avec sévérité les actions isolées. La répression s'estompe. Les mesures de clémence judiciaire permettent d'envisager une forme de réconciliation. Les crises économiques et politiques des années 1839-1840, en France, n'affectent pas la Vendée. Aucun trouble sérieux n'apparaît. Mais le département n'est pas pour autant pacifié. Les autorités restent vigilantes. Au moindre incident, l'imaginaire répressif l'emporte. Cette fin de décennie permet cependant d'envisager la pacification. Mais le légitimisme reste une valeur. Toutefois les ruraux ne prennent plus les armes et la noblesse légitimiste trouve une autre voie d'opposition dans l'écriture pour justifier l'échec de 1832 et commence à s'impliquer dans le domaine économique, afin de rentrer en compétition avec les libéraux.
    Grâce aux petits actes d'insoumission de ces chouans, cet ouvrage nous montre l'histoire d'une Vendée populaire dont la mémoire reste encore vive aujourd'hui.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Laurent Morival est docteur en histoire contemporaire de l'Université de Nantes, enseignant dans le secondaire et membre associé au laboratoire TEMOS (Temps, Mondes, Sociétés), CNRS FRE 2015, Université d'Angers, Bretagne Sud et Le Mans. Il vit à Les Clouzeaux en Vendée.

  • On retrouve un cadavre et une femme traumatisée couverte de sang avec l'arme du crime en main à ses côtés... la capitaine Sabine Évabo parviendra-t-elle a démêler la situation ?
    Dans un établissement de service et d'aide par le travail (ESAT), une monitrice est retrouvée sauvagement assassinée. À ses côtés, se tient une employée, couverte de sang, l'arme du crime à la main. La jeune femme est incapable d'expliquer ce qui s'est passé. Réel état de choc ou jeu d'acteur ? Pour comprendre ces événements, la capitaine de police Sabine Évano croisera la route de nombreux personnages, déroutants de prime abord, mais finalement pas très éloignés de ce que la société qualifie de "normal". Les investigations menées entre Mont-de-Marsan et Dax seront aussi l'occasion de crever l'abcès de cet antagonisme séculaire entre les deux cités rivales.
    Parviendrez-vous à démêler le vrai du faux dans ce polar régional qui vous invite dans les Landes ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Serge Tachon est né en 1963 à Mont-de-Marsan dans les Landes. La lecture s'est imposée rapidement à lui comme moyen d'évasion. Après avoir essayé plusieurs genres, la finesse des énigmes du roman policier l'a captivé. Fervent admirateur des grands noms comme Agatha Christie, il en a découvert d'autres en la personne de John Dickson Carr, spécialiste des "crimes impossibles". En France, Charles Exbrayat restera pour lui un auteur inégalé, pas seulement pour ses romans policiers ou d'espionnage, mais aussi pour le reste de sa production. Aujourd'hui correspondant local de presse pour le quotidien Sud Ouest, Serge Tachon raconte les histoires de son univers avec l'exigence de faire passer un moment agréable à ses lecteurs.

  • En 1910, à Poitiers, Sherlock Holmes débarque pour élucider une nouvelle enquête mystérieuse...
    En ce début d'année 1910, un drame abominable survient à Poitiers... une bonne est sauvagement assassinée dans le parc de Blossac. Qui d'autre que Sherlock Holmes tiré de sa retraite d'apiculteur dans le Sussex accompagné de son fidèle Watson pour enquêter ? Le plus célèbre détective de la planète débarque dans le Poitiers de la Belle Époque pour faire toute la lumière sur ce crime sordide. Mais que vient faire Holmes en Poitou s'interroge la police ? Elle ignore certainement que du sang français coule dans ses veines...
    Pour le plus grand plaisir des lecteurs, voici le retour du mythique personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle sous la plume de Jean-Noël Delétang... Une nouvelle enquête pour Sherlock Holmes au sommet de son art !
    Ce pastiche raconte à la manière de Conan Doyle une aventure du célèbre détective dans un cadre inattendu !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Noël Delétang vit à Tours où il a enseigné avec passion l'histoire et l'histoire des arts. Déjà auteur d'une Histoire du Berry (Geste éditions), il se passionne depuis longtemps pour l'oeuvre patrimoniale de Prosper Mérimée qu'il a découverte lors de ses nombreuses visites à travers la France. L'étude approfondie de la correspondance de l'écrivain l'a incité à lui rendre justice en réhabilitant son action exceptionnelle en faveur des monuments de notre pays.

  • Direction le plateau de Millevaches pour Dumontel et son compère Varlaud afin de tenter d'élucider ce qui se cache derrière ces meurtres ethniques...
    Sur le plateau de Millevaches, on a découvert en l'espace de huit ans, les cadavres de quatre jeunes femmes de nationalité turque en bordure de la D940, cette route jalonnée de chênes et de Douglas qui relie Treignac à Bourganeuf. Mais l'enquête restait au point mort... Jusqu'au jour de ce début de printemps 2019, où le corps mutilé d'une cinquième victime est retrouvé sur un tas de grumes... toujours au bord de la D940. S'agit-il d'un féminicide ethnique, d'un règlement de comptes dans la communauté turque ou de l'oeuvre d'un déséquilibré ? L'enquête est confiée aux commissaires Dumontel et Varlaud, deux flics d'expérience qui se rencontrent pour la première fois. Intrigue haletante et suspense garanti !
    Un roman haletant qui parle d'amitié et de partage malgré la cruauté des meurtres sur lesquels enquêtent nos deux héros limousins !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - Franck Linol est un auteur que je suis depuis quelques années maintenant . L'un des rares de sa génération à avoir su allier la violence et la noirceur du roman policier avec le plaisir de la bonne chère . Un amoureux de sa belle ville de Limoges et de sa région qu'il nous fait découvrir à l'occasion de chaque nouveau roman . Il s'est allié dans ce nouvel opus à son compagnon de débauche gourmande , l'ami Joël Nivard pour un récit à quatre mains diablement efficace . - RomansNoirsEtPlus, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Franck Linol est né à Limoges. Il vit dans la région du Limousin dont il reste éperdument amoureux. Son maître est le grand écrivain suédois, récemment disparu, Henning Mankell. Mais il est aussi influencé par l'oeuvre de Jean-Claude Izzo et de René Frégni. Il s'est lancé dans l'écriture pour simplement raconter des histoires, donner le plaisir de la lecture et aussi témoigner des dérives d'une société qui entrave de plus en plus les libertés de chacun. Joël Nivard est né à Limoges où il a passé toute une carrière de commercial. Il a longuement évoqué cette ville dans les pièces de théâtre qu'il a écrites. Il a publié 2 romans : Loser en 1983 aux Editions Denoël et On dira que c'est l'été, deux ou trois jours avant la nuit aux Editions Albin Michel en 1986. Son théâtre est publié aux Editions Le Bruit des Autres. Il aime la nuit, le vin, le roman noir et le rock'n'roll qu'il consomme sans modération. Il vit toujours à Limoges.

  • Les raisins du mal

    Bernard Catto

    Une enquête inattendue pour le commandant Keraudren qui le conduit, de cadavre en cadavre, jusqu'à un point de non retour...
    Deux enquêtes policières sont menées parallèlement. L'une est locale, une série de meurtres dans une famille du milieu viticole. La seconde, d'importance nationale, concerne la mort d'un magnat chinois dans un crash d'hélicoptère. L'intrigue se déroule principalement dans les vignobles bordelais. C'est un milieu fort de traditions mais aussi un commerce qui intéresse de plus en plus les hommes d'affaires étrangers. Dans ce roman, les deux aspects s'entrechoquent : l'héritage traditionnel rencontre les manigances de la mafia chinoise, soupçonnée d'être à la tête d'un trafic de vins.
    Un livre inspiré par un dossier brûlant d'actualité, et sur lequel le parquet financier de Paris vient d'ouvrir une enquête...
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    -Commissaire de police, Bernard Catto, s'attache à décrire avec réalisme le déroulement des procédures. Les personnages sont à peine esquissés, l'auteur se concentre sur l'intrigue. L'histoire inspirée d'événements réels est intéressante - py314159, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Bernard Catto a débuté sa vie professionnelle dans la marine marchande, puis à l'Agence France Presse, avant de faire carrière dans la police nationale, où il a intégré le corps des commissaires. Il a été à la tête de nombreux postes opérationnels, tant en Outre mer qu'en métropole. Il met en scène dans ses romans, des «flics» qu'il a côtoyés au cours de sa carrière, comme des situations réelles qui empruntent à son expérience et à son vécu. Il vit à Bordeaux.

  • Une enquête inédite de Sherlock Holmes... en Tourraine !
    Savez-vous que Sherlock Holmes a séjourné en Touraine en 1902, accompagnant son fidèle ami le docteur Watson venu régler une question d'héritage ? Le plus célèbre des enquêteurs se retrouve mêlé bien malgré lui à une enquête face au commissaire Courtel...
    Trafic de reliques, mort suspecte du sacristain de Saint-Martin sur le chantier de la nouvelle basilique, fin tragique de Fritz l'éléphant... Que de faits étranges et sombres qui vont mettre à rude épreuve les talents de Holmes ! Substituant pour l'occasion le vouvray au whisky et la PJ à Scotland Yard, l'auteur nous entraîne à Tours, au début du xxe siècle et rend hommage, avec ce pastiche, au prodigieux créateur que fut Sir Arthur Conan Doyle.
    Ce pastiche raconte à la manière de Conan Doyle une aventure du célèbre détective dans un cadre inattendu !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Noël Delétang vit à Tours où il a enseigné avec passion l'histoire et l'histoire des arts. Déjà auteur d'une Histoire du Berry (Geste éditions), il se passionne depuis longtemps pour l'oeuvre patrimoniale de Prosper Mérimée qu'il a découverte lors de ses nombreuses visites à travers la France. L'étude approfondie de la correspondance de l'écrivain l'a incité à lui rendre justice en réhabilitant son action exceptionnelle en faveur des monuments de notre pays.

  • 1516, dans la région de Royan, l'assistant de Léonard de Vinci fait naufrage...
    1er novembre 1516 un navire fait naufrage sur les roches de Meschers. Francisco Staniéri ancien assistant de Léonard de Vinci est le seul rescapé. Il est recueilli par le Vicaire Perpétuel de Sainte-Radegonde de Talmont-sur-Mer. Des manifestations surnaturelles ne vont pas tarder à terrifier la population. Des figures historiques comme Charles de Coetivy seigneur de Royan, vont côtoyer des personnages issus des contes d'Aunis et de Saintonge, Itta la sorcière du Fa, la fée Mélusine, Cadet le naufrageur. En cette période qui annonce la Renaissance, Edmund Eyquem (en référence à Montaigne), va mener une enquête au milieu des créatures hybrides de Jérôme Bosch et des bestiaires du Moyen Âge pour découvrir la vérité. Cette littérature de l'imaginaire et du fantastique fondée sur des faits historiques prolonge les légendes du passé.
    Découvrez un surprenant polar au Moyen-Âge se parant à la fois de faits historiques et fantastiques !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Philippe Schnepf reste fidèle à la littérature fantastique de ses deux précédents romans, La mémoire des pierres et Les chemins de Saba. Sa venue dans la presqu'ile d'Arvert lui fait découvrir l'histoire et les légendes de la Saintonge et du pays d'Aunis. Membre de la Société des Auteurs du Poitou-Charentes, il contribue de façon originale à la connaissance de la culture de notre région.

  • Des meurtres terribles, sanglants et énigmatiques vont faire vivre un enfer au lieutenant Muriel Foucher !
    Des femmes assassinées retrouvées tondues dans le triangle BAB (Bayonne-Anglet-Biarritz). Un homme émasculé. OEuvre d'un déséquilibré ? Profanations rituelles ? Vengeances ? Et ces crimes sont-ils le fait d'un seul meurtrier, ou de plusieurs ? Le lieutenant de gendarmerie Muriel Foucher, récemment nommée cheffe de la brigade de recherches de Bayonne, doit faire face à ce casse tête. Heureusement, le capitaine Morvan, qui a été son maître de stage, viendra l'épauler. Il faut faire vite, les meurtres s'enchaînant rapidement à quelques jours de la Toussaint.
    Qui est ce meurtrier ? Est-il bien seul ? Quelles est son mobile ? Découvrez un thriller haletant !
    /> À PROPOS DE L'AUTEUR
    D'origine bretonne, Pierre Bertin a exercé différents métiers, au rang desquels ceux d'agent immobilier et d'avocat, toujours dans l'ouest de la France, au nord comme au sud. Il puise dans le terreau de son vécu les matériaux pour nourrir ses romans, et leur donner corps. Le polar est un genre qui lui convient bien, pour narrer des histoires de vies simples qui dérapent, celles d'hommes et de femmes que rien ne prédisposait au vertige de l'inconnu, au cauchemar devenu réalité, aux rencontres fatales.

  • Dans le chateau de Couvrerie, on découvre un ancien notaire décédé d'une manière mystérieuse...
    Les nuits périgourdines sont-elles différentes des autres ? Non bien sûr... sauf au Château de la Courverie à Sorillac. Léo, Louison et d'autres encore le vérifieront à leur dépens. Quand le passé se heurte violemment au présent, que la raison cède à la folie, que la vengeance prend le pas sur le pardon, que la haine s'affranchit de la bienveillance et que le mal prend visage humain... c'est rarement pour le meilleur, souvent pour le pire, toujours pour l'inimaginable.
    La saga continue de s'agrandir ! Voici le quatrième tome de la ... Trilogie Périgourdine ! Ce nouveau polar captivant vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Marié, deux enfants, Michel de Caurel passe son enfance dans la ferme familiale à Caurel (devenu son nom d'écrivain), près de Reims, où il est né. Après une formation d'éducateur spécialisé il travaille successivement à Épernay puis à Périgueux avant d'entamer un périple de vingt-deux ans en Outre-Mer. De Saint-Martin à la Nouvelle Calédonie en passant par la Réunion,
    il s'enrichit d'autres cultures, d'autres civilisations. Amateur d'histoire, de vieilles pierres, de bon vin et de bonne cuisine, il continue de voyager plusieurs mois par an sans oublier de revenir régulièrement en Périgord où il s'est installé. Il vit à Eyliac.

empty