GrandsClassiques.com

  • Ce récit autobiographique rapporte les expériences voluptueuses du narrateur Cupidonnet.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. En opposition au Marquis de Sade, l'érotisme chez Restif n'est jamais lié à la souffrance, d'où le titre d'Anti-Justine. Cet ouvrage est présenté comme « un livre plus savoureux que les siens, et que les épouses pourront faire lire à leurs maris, pour en être mieux servies ; un livre où les sens parleront au coeur ; où le libertinage n'ait rien de cruel pour le sexe des grâces, et lui rende plutôt la vie, que de lui causer la mort ». Le roman entraîne l'imagination et la corrompt, non pas par l'horreur, le dialogue salace ou une habile tentation, mais par le déluge d'une volupté innocente.
    Cet ouvrage très rare, dont seulement quatre exemplaires sont conservés à la Bibliothèque nationale, reste le texte le plus célèbre de cet auteur prolixe.
    EXTRAIT
    Blasé sur les femmes depuis longtemps, la Justine de Sade me tomba sous la main. Elle me mit en feu ; je voulus jouir, et ce fut avec fureur : je mordis les seins de ma monture ; je lui tordis la chair des bras... Honteux de ces excès, effets de ma lecture, je me fis à moi-même un Erotikon savoureux, mais non cruel, qui m'excita au point de me faire enfiler une bossue bancroche, haute de deux pieds.
    Prenez, lisez, et vous en ferez autant. Personne n'a été plus indigné que moi des sales ouvrages de l'infâme de Sade ; c'est-à-dire de Justine, Aline, Le Boudoir, La théorie du libertinage, que je lis dans ma prison. Ce scélérat ne présente les délices de l'amour, pour les hommes, qu'accompagnées de tourments, de la mort même, pour les femmes.
    Mon but est de faire un livre plus savoureux que les siens, et que les épouses pourront faire lire à leurs maris, pour en être mieux servies ; un livre où les sens parleront au coeur ; où le libertinage n'ait rien de cruel pour le sexe des grâces, et lui rende plutôt la vie, que de lui causer la mort ; où l'amour ramené à la nature, exempt de scrupules et de préjugés, ne présente que des images riantes et voluptueuses. On adorera les femmes en le lisant ; on les chérira en les enconnant : mais l'on en abhorrera davantage le vivo disséqueur, le même qui fut tiré de la Bastille avec une longue barbe blanche, le 14 juillet 1789. Puisse l'ouvrage enchanteur que je publie faire tomber les siens !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Nicolas Edme Restif, dit Restif de La Bretonne, était destiné à l'Église. Mais, coureur de jupons, il renonça à la prêtrise et devint apprenti typographe puis compagnon-imprimeur. Grâce à ce métier, il rencontra des auteurs tels que Beaumarchais ou Cazotte et se mit lui-même à écrire en 1761. Sa vie personnelle fut compliquée. Bien que fils de riches paysans, il manqua sans cesse d'argent et sembla arrondir ses fins de mois comme indicateur de police. Écrivain prolixe s'essayant à plusieurs genres, il mourut cependant dans la misère. Il détestait Sade, qui le lui rendait bien, et se définissait comme l'anti-Sade.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • L'ouvrage d'éducation au libertinage qui a fait l'objet d'un immense scandale.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Mme de Saint-Ange veut initier la pure et vierge Eugénie aux mystères de Vénus. Elle est aidée pour cela par son frère le Chevalier de Mirvel, le jardinier Augustin et l'ami de son frère, Dolmancé. La Philosophie dans le boudoir se présente comme un dialogue philosophique, genre cher aux Lumières, mais de bout en bout l'ouvrage est teinté d'immoralité et de libertinage extrême. Ainsi, aux ébats érotiques se succèdent des réflexions libertines et des débats théoriques sur la République, les moeurs ou encore la religion.
    Un livre fondateur de l'érotisme littéraire !
    EXTRAIT
    Dolmancé : [...] j'ai connu des femmes libertines qui mettaient souvent plus de charmes à ces épisodes qu'aux jouissances réelles, l'imagination est l'aiguillon des plaisirs ; dans ceux de cette espèce elle règle tout, elle est le mobile de tout ; or n'est-ce pas par elle que l'on jouit, n'est-ce pas d'elle que viennent les voluptés les plus piquantes ?
    Mme De Saint-Ange : Soit : mais qu'Eugénie y prenne garde, l'imagination ne nous sert que quand notre esprit est absolument dégagé de préjugés ; un seul suffit à la refroidir ; cette capricieuse portion de notre esprit est d'un libertinage que rien ne peut contenir ; son plus grand triomphe, ses délices les plus éminents consistent à briser tous les freins qu'on lui oppose, elle est ennemie de la règle, idolâtre du désordre et de tout ce qui porte les couleurs du crime ; voilà d'où vient la singulière réponse d'une femme à imagination, qui foutait froidement avec son mari.
    « Pourquoi tant de glace, lui disait celui-ci ? - Eh vraiment, lui répondit cette singulière créature, c'est que ce que vous me faites est tout simple. »
    Eugénie : J'aime à la folie cette réponse... Ah ! ma chère, quelles dispositions je me sens à connaître ces élans divins d'une imagination déréglée !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Donatien Alphonse François de Sade, alias le Marquis de Sade (1740-1814) est un homme de lettres, romancier et philosophe français. La quasi totalité de son oeuvre exprime un athéisme anticlérical et est teintée d'érotisme - souvent lié à la violence et à la cruauté -, ce qui lui a valu de connaître des mises à l'index et la censure. Sur les 72 ans qu'a duré sa vie, le Marquis de Sade en a passé 27 derrière les barreaux. Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son oeuvre littéraire est réhabilitée au milieu du XXe siècle part Jean-Jacques Pauvert. Sa reconnaissance unanime de l'écrivain est représentée par son entrée dans la Bibliothéque de la Pléiade en 1990.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Un récit mettant en scène un amour passionnel et sincère, mis à mal par l'injustice et les complots.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Herman aime la noble Ernestine, et ils ont tout pour être heureux. Situation qui n'est pas du goût du comte Oxtiern et de Mme Scholtz, deux scélérats et débauchés qui, à coup de manipulations et vilenies, vont tenter d'entraîner les tourtereaux dans un destin tragique. Ernestine est issue du recueil de nouvelles Les Crimes de l'amour, paru en 1800.
    Une nouvelle érotique où l'amour pur se trouve aux prises avec la cruauté, dans la plus pure tradition sadique.
    EXTRAIT
    Après l'Italie, l'Angleterre et la Russie, peu de pays en Europe me paraissaient aussi curieux que la Suède ; mais si mon imagination s'allumait au désir de voir les contrées célèbres dont sortirent autrefois les Alaric, les Attila, les Théodoric, tous ces héros enfin qui, suivis d'une foule innombrable de soldats, surent apprécier l'aigle impérieux dont les ailes aspiraient à couvrir le monde, et faire trembler les Romains aux portes mêmes de leur capitale ; si d'autre part mon âme brûlait du désir de s'enflammer dans la patrie des Gustave Vasa, des Christine et des Charles XII...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Donatien Alphonse François de Sade, alias le Marquis de Sade (1740-1814) est un homme de lettres, romancier et philosophe français. La quasi totalité de son oeuvre exprime un athéisme anticlérical et est teintée d'érotisme - souvent lié à la violence et à la cruauté -, ce qui lui a valu de connaître des mises à l'index et la censure. Sur les 72 ans qu'a duré sa vie, le Marquis de Sade en a passé 27 derrière les barreaux. Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son oeuvre littéraire est réhabilitée au milieu du XXe siècle part Jean-Jacques Pauvert. Sa reconnaissance unanime de l'écrivain est représentée par son entrée dans la Bibliothéque de la Pléiade en 1990.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Un aperçu de l'art de vivre indien complété par une théorie de l'amour, de la sexualité et du plaisir.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Si le Kamasutra est souvent réduit à un guide des positions sexuelles, c'est par ailleurs un ouvrage unique sur la psychologie, la sociologie et la sexologie hindoue ancienne. Le kâma sûtra est l'art d'aimer entre un homme et une femme, les postures sexuelles étant surtout des recettes pour agrémenter la vie amoureuse du couple et maintenir ainsi l'harmonie. Initialement destiné aux hautes castes indiennes d'alors, on retrouve parmi les thèmes de ce traité l'art et la manière d'acquérir une épouse, la caractérisation des hommes et des femmes, la conduite amoureuse, l'union sexuelle, les charmes, les traditions et la manière de vivre.
    Le Kamasutra est un classique de la littérature indienne depuis 1700 ans, qui constitue une fenêtre unique sur la culture et le mysticisme de ce pays.
    EXTRAIT
    Quelques-uns prétendent qu'il n'y a pas d'ordre ni de temps fixé pour l'embrassement, le baiser, et la pression ou égratignure avec les ongles ou les doigts, mais que toutes ces choses doivent avoir lieu généralement avant l'union sexuelle : tandis que les coups et l'émission de différents sons accompagnent généralement cette union.
    Vâtsyâyana, quant à lui, pense que tout est bon à un moment quelconque, l'amour n'ayant souci ni d'ordre ni de temps.
    A l'occasion du premier congrès, il faut user modérément du baiser et des autres pratiques ci-dessus mentionnées, ne pas les continuer longtemps, et les alterner. Mais, aux reprises suivantes, c'est le contraire qui est de saison, et la modération n'est plus nécessaire ; on peut les continuer longtemps et, afin d'attiser l'amour, les exercer toutes à la fois.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Vâtsyâyana (IIIe siècle apr. J.-C.) est le nom d'un philosophe indien de la tradition védique, ayant vécu à une époque d'effervescence culturelle (IVe siècle de notre ère). Il est principalement connu pour être l'auteur du traité du désir Kamasutra et était l'un des érudits du « Mlecchita vikalpa », l'art de l'écriture et des communications secrètes (cryptographie indienne), notamment listé dans son ouvrage.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Un récit érotico-philosophique incontournable, sans cesse réécrit par Sade.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans ce conte dichotomique sur le bien et le mal, Justine s'évertue à suivre le droit chemin mais, rencontrant malheur sur malheur, elle est résolue à se comporter en libertine. Entre les scènes d'orgies du récit s'enchâssent des dissertations philosophiques et professions d'athéisme, des interrogations sur la religion, la morale, la justice et la vertu. Les Infortunes de la vertu (1787), est la première version écrite des trois Justine et n'a jamais été publié du vivant de Sade. Inconnu jusqu'en 1909, le manuscrit est mis à jour par Guillaume Apollinaire et publié pour la première fois en 1930. Les précautions de l'auteur dans cet ouvrage moins brutal que les versions suivantes peuvent être considérées comme une initiation dans son univers sadien, dont il se réserve plus tard la cruauté brute.
    La plus « vertueuse » des trois versions qui mettent en scène la plus fameuse, avec Emma Bovary, des héroïnes de nos lettres françaises.
    EXTRAIT
    Le triomphe de la philosophie serait de jeter du jour sur l'obscurité des voies dont la providence se sert pour parvenir aux fins qu'elle se propose sur l'homme, et de tracer d'après cela quelque plan de conduite qui pût faire connaître à ce malheureux individu bipède, perpétuellement ballotté par les caprices de cet être qui, dit-on, le dirige aussi despotiquement, la manière dont il faut qu'il interprète les décrets de cette providence sur lui, la route qu'il faut qu'il tienne pour prévenir les caprices bizarres de cette fatalité à laquelle on donne vingt noms différents, sans être encore parvenu à la définir.
    Car si, partant de nos conventions sociales et ne s'écartant jamais du respect qu'on nous inculqua pour elles dans l'éducation, il vient malheureusement à arriver que par la perversité des autres, nous n'ayons pourtant jamais rencontré que des épines, lorsque les méchants ne cueillaient que des roses, des gens privés d'un fonds de vertu assez constaté pour se mettre au dessus des réflexions fournies par ces tristes circonstances, ne calculeront-ils pas qu'alors il vaut mieux s'abandonner au torrent que d'y résister, ne diront-ils pas que la vertu telle belle qu'elle soit, quand malheureusement elle devient trop faible pour lutter contre le vice, devient le plus mauvais parti qu'on puisse prendre et que dans un siècle entièrement corrompu le plus sûr est de faire comme les autres ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Donatien Alphonse François de Sade, alias le Marquis de Sade (1740-1814) est un homme de lettres, romancier et philosophe français. La quasi totalité de son oeuvre exprime un athéisme anticlérical et est teintée d'érotisme - souvent lié à la violence et à la cruauté -, ce qui lui a valu de connaître des mises à l'index et la censure. Sur les 72 ans qu'a duré sa vie, le Marquis de Sade en a passé 27 derrière les barreaux. Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son oeuvre littéraire est réhabilitée au milieu du XXe siècle part Jean-Jacques Pauvert. Sa reconnaissance unanime de l'écrivain est représentée par son entrée dans la Bibliothéque de la Pléiade en 1990.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Un ouvrage érotique résolument drôle qui rassemble poèmes libertins et anecdotes en compagnie des filles de joie.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans les Sonnets libertins, Pierre Louÿs chante le corps de la femme, ou plutôt certaines parties, chacune pouvant devenir source de plaisir. S'ensuit Enculées - Journal érotique, où, dans un style concis et incisif, le poète cède en quelque sorte la place au scientifique, puisqu'il recense ses expériences sensuelles avec des filles de joie rencontrées dans les bordels de France.
    Louÿs reste un grand artiste de la langue française qui mêle avec maestria grivoiserie et élégance.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Louÿs (1870-1925), né à Gand et mort à Paris, est un poète et romancier français, également illustre sous les noms de plume Chrysis, Peter Lewys et Pibrac. Il fonde en 1891 la revue littéraire La Conque, où sont publiées les oeuvres d'auteurs parnassiens et symbolistes, parmi lesquels Mallarmé, Moréas, Verlaine ou encore Leconte de Lisle. Outre Aphrodite, La Femme et le pantin ou encore Les Aventures du Roi Pausole, Pierre Louÿs a rédigé de nombreux romans érotiques, peu à peu révélés à titre posthume.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Deux intrigues érotiques savoureuses par un maître du genre.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans ce recueil de deux nouvelles, les femmes sont les vraies héroïnes et non de simples souffre-douleurs. Le premier récit est l'occasion pour Restif de La Bretonne d'aborder un thème qui lui est cher, le fétichisme du pied. Le second met en scène deux amants obligés de ruser pour contourner les réticences du père de la jeune fille et parvenir à leurs fins.
    Deux nouvelles érotiques, suivant la tradition de volupté et de légèreté initiée par Restif de la Bretonne.
    EXTRAIT
    Un jeune Inconnu, qui n'était pas de la société qu'on admettait dans la maison, s'éprit pour Victoire, sans la connaître, et presque sans l'avoir vue. Il se nommait De Saintepallaie. C'était un jeune savant, plein de connaissances et de mérite, vivant seul et concentré, quoiqu'il n'eût que vingt-cinq ans, et se promenant presque toujours seul les soirs, après avoir donné la journée à l'étude. Saintepallaie avait des moeurs pures, avec des sens neufs et pleins d'énergie : il aimait beaucoup les femmes ; mais il les craignait et les fuyait, autant faute d'usage, que par sagesse. Il n'y avait peut-être pas d'homme au monde sur qui la beauté fit une impression plus vive ; une belle femme le ravissait ; mais il réfléchissait ensuite aux inconvénients de l'amour et d'une liaison ; il trouvait la force de fuir, sans doute, parce qu'il n'avait pas encore rencontré la femme qui devait le subjuguer.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Nicolas Edme Restif, dit Restif de La Bretonne, était destiné à l'Église. Mais, coureur de jupons, il renonça à la prêtrise et devint apprenti typographe puis compagnon-imprimeur. Grâce à ce métier, il rencontra des auteurs tels que Beaumarchais ou Cazotte et se mit lui-même à écrire en 1761. Sa vie personnelle fut compliquée. Bien que fils de riches paysans, il manqua sans cesse d'argent et sembla arrondir ses fins de mois comme indicateur de police. Écrivain prolixe s'essayant à plusieurs genres, il mourut cependant dans la misère. Il détestait Sade, qui le lui rendait bien, et se définissait comme l'anti-Sade.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Un des textes de Voltaire qui a fait le plus scandale.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. La Pucelle d'Orléans est un poème héroï-comique en vingt-et-un chants, qui dépeint en vers satiriques la vie de Jeanne d'Arc. L'oeuvre iconoclaste a scandalisé la cour de France, et son statut d'écrit licencieux censuré a encouragé la circulation de nombreuses versions clandestines et non reconnues à travers l'Europe.
    Des poèmes érotiques voltairiens longtemps cantonnés dans « l'Enfer » de la Bibliothèque nationale de France.
    EXTRAIT
    L'âne plus fou revint vers la Pucelle
    Jeanne s'émut, ses sens furent charmés ;
    Les yeux en feu : « par saint Denis ! dit-elle,
    Est-il bien vrai, monsieur, que vous m'aimez ? »
    « Si je vous aime ! en doutez-vous encore ? »
    Répondit l'âne. Oui, mon coeur vous adore
    Ciel ! que je fus jaloux du cordelier ! »
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    François Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778), est un écrivain et philosophe français qui a incarné le siècle des Lumières. Grand anticlérical, il avait une pensée très libre, retranscrite dans son écriture et ses correspondances. Son oeuvre littéraire est tout aussi riche que variée en productions théâtrales, longs poèmes épiques et contes philosophiques. Si l'on excepte La Pucelle d'Orléans, le libertinage de Voltaire court en filigrane dans tous les genres abordés : du conte Zadig (1747) à l'Essai sur les moeurs (1756), dans les Lettres philosophiques (1733) ou encore dans le Dictionnaire philosophique (1764).
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Libertine et pleine de vices, Juliette est la soeur dévergondée de la vertueuse mais malheureuse Justine.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Alors que dans Les Malheurs de la vertu, la vertueuse Justine suit une voie faite d'injustices et subit des sévices répétés, sa soeur aînée Juliette est au contraire, dans Les Prospérités du vice, une anti-héroïne qui se complaît dans un monde où les crimes immoraux et le vice paient. Le parcours dépravé de Juliette est composé de rencontres avec d'autres libertins sadiques semblables à elle, et les discours philosophiques sur la théologie, la métaphysique et la moralité viennent ponctuer les scènes de débauche. Mais ici, plus Juliette est amorale, plus elle acquiert richesse et pouvoir. L'Histoire de Juliette a été publiée anonymement en 1797, ce qui n'a pas empêché Sade d'être incarcéré sans procès sous ordre napoléonien.
    Comme toujours, la prédilection pour le vice du marquis de Sade prime dans ce roman, désormais classique.
    EXTRAIT
    D'énormes paravents enveloppaient l'autel isolé de saint Pierre, et donnaient une salle d'environ cent pieds carrés, dont l'autel formait le centre, et qui n'avait plus, au moyen de cela, aucune communication avec le reste de l'église. Vingt jeunes filles ou jeunes garçons, placés sur des gradins, ornaient les quatre côtés de ce superbe autel. Egalement dans les quatre coins, entre les marches et les gradins, était, dans chacun, un petit autel à la grecque destiné aux victimes. Près du premier se voyait une jeune fille de quinze ans ; près du second, une femme grosse, d'environ vingt ans ; près du troisième, un jeune garçon de quatorze ans ; près du quatrième, un jeune homme de dix-huit ans, beau comme le jour. Trois prêtres étaient en face de l'autel, prêts à consommer le sacrifice, et six enfants de choeur, tout nus, se préparaient à le servir : deux étaient étendus sur l'autel, et leurs fesses allaient servir de pierres sacrées. Braschi et moi, nous étions couchés dans une ottomane élevée sur une estrade de dix pieds de haut, à laquelle on ne parvenait que par des marches recouvertes de superbes tapis de Turquie ; cette estrade formait un théâtre où vingt personnes pouvaient se tenir à l'aise.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Donatien Alphonse François de Sade, alias le Marquis de Sade (1740-1814) est un homme de lettres, romancier et philosophe français. La quasi totalité de son oeuvre exprime un athéisme anticlérical et est teintée d'érotisme - souvent lié à la violence et à la cruauté -, ce qui lui a valu de connaître des mises à l'index et la censure. Sur les 72 ans qu'a duré sa vie, le Marquis de Sade en a passé 27 derrière les barreaux. Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son oeuvre littéraire est réhabilitée au milieu du XXe siècle part Jean-Jacques Pauvert. Sa reconnaissance unanime de l'écrivain est représentée par son entrée dans la Bibliothéque de la Pléiade en 1990.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Le plus effrayant des romans sadiens, tout droit sorti de « l'Enfer » des bibliothèques.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans un château perdu de la Forêt-Noire, quatre personnages (le duc de Blangis, l'évêque, le président de Curval et le financier Durcet) s'enferment avec quarante-deux victimes soumises à leur pouvoir absolu, dont leurs épouses, des jeunes garçons et des jeunes filles. Pendant cent vingt jours vont se succéder quatre « historiennes » pour faire le récit de la pratique de six cents perversions qui correspondent, dans la classification sadienne, aux passions dites « simples », « doubles », « criminelles » et « meurtrières ». Seule la première partie a été développée, le reste demeurant inachevé, à l'état de plan et notes. Le recours aux atrocités commises au nom du plaisir sexuel monte crescendo, Sade voulant montrer le pire des passions humaines. Le rouleau manuscrit a lui-même une longue histoire : rédigé clandestinement à la Bastille à la fin de 1785, l'écrit est prétendument perdu puis sauvé lors de l'incendie de la forteresse. Il aura plusieurs propriétaires et connaîtra diverses péripéties au fil des siècles, jusqu'à sa mise aux enchères fin 2017.
    La première partie de ce qui est à considérer comme un texte littéraire classique, où le désir s'épuise par la satisfaction du vice.
    EXTRAIT
    Les guerres considérables que Louis XIV eut à soutenir pendant le cours de son règne, en épuisant les finances de l'État et les facultés du peuple, trouvèrent pourtant le secret d'enrichir une énorme quantité de ces sangsues toujours à l'affût des calamités publiques qu'ils font naître au lieu d'apaiser, et cela pour être à même d'en profiter avec plus d'avantages. La fin de ce règne, si sublime d'ailleurs, est peut-être une des époques de l'empire français où l'on vit le plus de ces fortunes obscures qui n'éclatent que par un luxe et des débauches aussi sourdes qu'elles. C'était vers la fin de ce règne et peu avant que le Régent eût essayé, par ce fameux tribunal connu sous le nom de Chambre de Justice, de faire rendre gorge à cette multitude de traitants, que quatre d'entre eux imaginèrent la singulière partie de débauche dont nous allons rendre compte.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Donatien Alphonse François de Sade, alias le Marquis de Sade (1740-1814) est un homme de lettres, romancier et philosophe français. La quasi totalité de son oeuvre exprime un athéisme anticlérical et est teintée d'érotisme - souvent lié à la violence et à la cruauté -, ce qui lui a valu de connaître des mises à l'index et la censure. Sur les 72 ans qu'a duré sa vie, le Marquis de Sade en a passé 27 derrière les barreaux. Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son oeuvre littéraire est réhabilitée au milieu du XXe siècle part Jean-Jacques Pauvert. Sa reconnaissance unanime de l'écrivain est représentée par son entrée dans la Bibliothéque de la Pléiade en 1990.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Dix nouvelles érotiques qui mettent en scène domination et soumission, sous l'égide de la volupté.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans ce recueil de dix nouvelles au ton osé, les femmes sont soumises de leur plein gré ou sous la contrainte d'un phallocrate. Qu'il soit question de jalousie, de confessions, de contestations révolutionnaires ou d'un mariage... Dans chacun des récits, on retrouve une fessée, voire un fouet ou une cravache d'équitation.
    Ce recueil de dix nouvelles réunit en un seul volume les deux parties initiales de ces récits érotiques.
    EXTRAIT DE LE CONFESSEUR
    La princesse Elisabeth Bathory était dans un grand émoi depuis qu'elle avait perdu son chapelain. Il avait quitté ce monde en odeur de sainteté, mais d'une façon si brusque, si inattendue, qu'on ne put songer, avant le dernier soupir, à lui donner un successeur. À vrai dire, la princesse n'était que peu attachée à la personne du prêtre ; mais, chrétienne fort exacte en ses dévotions, elle souffrait de ne plus pouvoir les accomplir. Le château de Seebenstein qu'elle habite durant la belle saison, bâti sur une haute montagne, est d'un abord difficile ; et à l'époque de notre histoire, il fallait plusieurs heures pour se rendre du vieux parc à l'église la plus proche. Il était facile, par contre, de revenir à Vienne, mais une fois qu'Elisabeth Bathory se trouvait dans ses domaines, rien ne la décidait à les quitter avant l'automne : non moins que Dieu et la religion, la princesse aimait ses aises, la paresse et toutes les voluptés.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    C'est sous le pseudonyme collectif de Jean de Villiot, qu'Hugues Rebell a signé Mémoires de Dolly Morton. Romancier et poète méconnu, Hugues Rebell (1867-1905) est souvent considéré comme un auteur érotique dont on ne retient généralement qu'un seul titre, Les nuits chaudes du Cap Français (1902), qui lui a valu le prix Nocturne en 1966 à titre posthume.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Sous la plume naturaliste du maître Zola, voici un récit sensuel et drôle en pleine station balnéaire.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Bourgeois parisien retiré des affaires, M. Chabre se marie avec la belle Estelle Catinot, 22 ans. Après quatre ans de vie commune, M. Chabre est toujours sans héritier et, sur les conseils de son médecin, il part quelques jours faire une diète de crustacés à la mer. Mais le littoral n'est pas seulement riche en iode : le couple y fait la connaissance d'un grand jeune homme, Hector, qui se dévoue pour distraire Mme Chabre, pendant que son époux souffre d'une indigestion de coquillages...
    Un récit à l'humour grinçant où l'on retrouve un Émile Zola plus grivois qu'à son habitude.
    EXTRAIT
    La belle Mme Chabre avait alors vingt-deux ans.
    Elle était adorable avec son teint de pêche mûre, ses cheveux couleur de soleil, envolés sur sa nuque. Ses yeux d'un bleu-vert semblaient une eau dormante, sous laquelle il était malaisé de lire. Quand son mari se plaignait de la stérilité de leur union, elle redressait sa taille souple, elle développait l'ampleur de ses hanches et de sa gorge ; et le sourire qui pinçait le coin de ses lèvres disait clairement : « Est-ce de ma faute ? ». D'ailleurs dans le cercle de ses relations, Mme Chabre était regardée comme une personne d'une éducation parfaite, incapable de faire causer d'elle, suffisamment dévote, nourrie enfin dans les bonnes traditions bourgeoises par une mère rigide. Seules, les ailes fines de son petit nez blanc avaient parfois des battements nerveux, qui auraient inquiété un autre mari qu'un ancien marchand de grains.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Émile Zola (1840-1902) est un écrivain et journaliste français. Il prône une littérature d'analyse s'inspirant des méthodes scientifiques. C'est ainsi qu'il entreprend son immense oeuvre naturaliste, parmi laquelle figure une fresque romanesque en vingt volumes, Les Rougon-Macquart, qui dépeint le destin d'une famille dans la société française sous le Second Empire.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Une jeune orpheline débarque à Londres pour mener une vie voluptueuse de self-made woman.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Fanny Hill raconte dans des lettres à son amie comment, en jeune orpheline livrée à elle-même, elle a dû vendre ses charmes et user de son intelligence pour s'en sortir. Ainsi, c'est avec franchise qu'elle évoque son parcours et les expériences vécues : de sa vie misérable à la campagne, son arrivée sans le sou à Londres, son « initiation » dans une maison, puis de ce qui l'amena à faire commerce de son corps et enfin la rencontre avec l'amour de sa vie. Considéré comme le premier roman érotique moderne, il dépeint avec fidélité les moeurs libertines de l'Angleterre du XVIIIe siècle. La description de l'épanouissement érotique de l'héroïne est, sans nul doute, à l'origine du succès - clandestin - de ce roman que John Cleland a écrit derrière les barreaux, sur la proposition d'un libraire.
    C'est à cet ouvrage que John Cleland doit d'être aujourd'hui considéré par les lettrés anglais comme l'égal de Daniel Defoe.
    EXTRAIT
    Madame,
    Je vais vous donner une preuve indubitable de ma complaisance à satisfaire vos désirs et, quelque mortifiante que puisse être la tâche que vous m'imposez, je me ferai un devoir de détailler avec fidélité les périodes scandaleuses d'une vie débordée, dont je me suis enfin tirée heureusement, pour jouir de toute la félicité que peuvent procurer l'amour, la santé et une fortune honnête ; étant d'ailleurs encore assez jeune pour en goûter le prix et pour cultiver, un esprit qui naturellement n'était pas dépravé, qui, même parmi les dissipations où je me vis entraînée, ne laissa point de former des observations sur les moeurs et sur les caractères des hommes, observations peu communes aux personnes de l'état où j'ai vécu, lesquelles, ennemies de toute réflexion, les bannissent pour jamais afin d'éviter les remords qu'un retour sur elles-mêmes ferais naître dans leurs coeurs.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    John Cleland (1709-1789) est un écrivain britannique, issu d'une famille bourgeoise et militaire mais sans fortune. Par ailleurs, il devient orphelin très tôt. C'est lorsqu'il est en prison pour des dettes impayées qu'il écrit le roman érotique Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir, ouvrage qui fait scandale et qui mène à des poursuites judiciaires envers Cleland et son éditeur. Une version rectifiée parait en 1750 et, en échange d'une rente annuelle confortable, le président du tribunal obtient de l'auteur qu'il n'écrive plus de roman érotique ni libertin.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • À travers une rhétorique subtile, deux jeunes religieuses en chemise évoquent les plaisirs de la chair.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Vénus dans le cloître ou La Religieuse en chemise, paru dès 1683, inaugure le roman érotique d'éducation sexuelle pour jeunes filles, dont Thérèse philosophe et Le Rideau levé ou L'Éducation de Laure sont les fleurons. Les cinq entretiens supposés dans un couvent entre deux jeunes religieuses, Agnès et Angélique, sont sans tabous ni fausses pudeurs, sur le désir et le plaisir. Le roman est aussi avant tout une oeuvre de propagande philosophique, prônant la libération intérieure, sous couvert de respect des apparences sociales et de l'Église. Si la sexualité est abordée, sa représentation n'est pas l'objectif de l'auteur.
    Un roman d'éducation sexuelle précurseur et à la grande liberté de ton. Parmi les classiques de la littérature érotique du XVIIIe siècle.
    EXTRAIT
    Agnès. - Ah Dieu ! soeur Angélique, n'entrez pas dans ma chambre ; je ne suis pas visible à présent. Faut-il ainsi surprendre les personnes dans l'état où je suis ? Je croyais avoir bien fermé la porte.
    Angélique. - Eh bien ! Tout doucement ; qu'as-tu à t'alarmer ? Le grand mal de t'avoir trouvée changeant de chemise, ou faisant autre chose de mieux !
    Les bonnes amies ne se doivent aucunement cacher les unes aux autres. Assieds-toi sur ta couche comme tu étais, je vais fermer la porte sur nous.
    Agnès. - Je vous assure, ma soeur, que je mourrais de confusion si une autre que vous m'avait ainsi surprise ; mais je suis certaine que vous avez beaucoup d'affection pour moi, c'est pourquoi je n'ai pas sujet de rien craindre de vous, quelque chose que vous eussiez pu voir.
    Angélique. - Tu as raison, mon enfant, de parler de la sorte ; et quand je n'aurais pas pour toi toute la tendresse qu'un coeur peut ressentir, tu devrais toujours avoir l'esprit en repos de ce côté-là. Il y a sept ans que je suis religieuse ; je suis entrée dans le
    cloître à treize, et je puis dire que je ne me suis point encore fait d'ennemies par ma mauvaise conduite, ayant toujours eu la médisance en horreur, et ne faisant rien plus au gré de mon coeur que lorsque je rends service à quelques-unes de la communauté. C'est cette manière d'agir qui m'a procuré l'affection de la plupart, et qui m'a surtout assuré celle de notre supérieure, qui ne m'est pas d'un petit usage dans l'occasion.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Abbé du Prat est un pseudonyme attribué à l'abbé Jean Barrin ou François de Chavigny de La Bretonnière, pour l'écriture et la publication des entretiens de Vénus dans le cloître ou La Religieuse en chemise.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Un abbé décide de faire chanter une jeune fille qui, en attendant son amant dans une auberge, parfait son éducation sexuelle avec un autre...
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Ce roman érotique tient en deux missives envoyées par Érosie à son amie restée au couvent : l'héroïne y raconte comment, au lieu de son futur époux, elle trouve dans l'auberge où ce dernier devait l'attendre un petit vicomte qui la guérit de sa haine des hommes, et quels obstacles à sa découverte du plaisir va dresser un abbé jaloux devenu maître chanteur.
    Le Doctorat impromptu est une leçon de sagesse amoureuse qui, dans le même mouvement, devient une invitation à l'appliquer - autrement dit c'est un livre de philosophie où le gai savoir de l'amour se réalise dans la simple description du plaisir de le faire.
    Un court roman épistolaire et initiatique par un des maîtres de la littérature érotique du XVIIIe siècle.
    EXTRAIT
    Quand nous nous sommes séparées, ma chère Juliette, je t'ai promis, et de bien bonne foi, de ne te cacher ni mes faiblesses, ni la moindre de leurs circonstances, si par malheur je venais à me pervertir. C'est ainsi que je nommais très sérieusement le parti d'abjurer, peut-être, certain système anti-masculin que tu m'as connu, dont j'étais orgueilleuse et dont tu ne cessais de me railler. La haine active que j'avais conçue contre un sexe... selon moi si perfide, puisque trois de ses individus m'avaient offensée, cette haine, que je croyais immortelle dans mon coeur, contrastant avec les délices dont me faisaient jouir nos tendresses féminines, je me persuadais que jamais animal au menton barbu ne viendrait à bout de m'arracher la moindre faveur... Que j'étais folle !
    Trompe-t-on ainsi la nature ! Hélas ! Juliette, j'ai violé mon serment. J'ai cessé de brûler de cette flamme que je nommais pure, parce qu'aucun homme ne l'alimentait. J'ai cessé d'être, comme nous disions, une vestale mitigée ; et non seulement l'homme, enfin, a profané mes vierges appas, mais du même saut dont je franchissais la barrière qu'il m'avait plu d'opposer à mes mâles désirs, j'ai fait une culbute effrayante dans le gouffre du plus blâmable dérèglement...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Andréa de Nerciat (1739-1800) est un romancier français connu pour ses oeuvres libertines simples et joyeuses : Félicia ou Mes Fredaines (1775), Le Doctorat impromptu (1788), Les Aphrodites (1793) ou encore apparu à titre posthume, Le Diable au corps (1803). Parallèlement à l'écriture, il embrasse une carrière militaire et diplomatique, qui l'emmène jusqu'à être colonel dans l'armée prussienne, agent secret et puis chambellan de la reine de Naples, Marie-Caroline. L'homme des lettres aurait même fréquenté des sociétés secrètes de libertinage, où il a puisé la matière de son oeuvre.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Hombres

    Paul Verlaine

    L'érotisme passionné en vers, où l'homosexualité du poète est affichée.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Hombres (Hommes) est le vingt-deuxième et dernier recueil poétique de Paul Verlaine, publié à titre posthume et clandestinement. Alors que Les Amies et Femmes traitent respectivement du saphisme et des femmes avec lesquelles le poète a vécu dans ses dernières années, ce recueil-ci aborde ses amants masculins, d'une manière débridée et provocatrice.
    Longtemps mis à l'index pour leur ton cru et osé, les poèmes qui composent ce recueil ont maintenant leur place parmi les classiques de Paul Verlaine.
    EXTRAIT
    Mes amants n'appartiennent pas aux classes riches :
    Ce sont des ouvriers faubouriens ou ruraux,
    Leurs quinze et leurs vingt ans sans apprêts sont mal chiches
    /> De force assez brutale et de procédés gros.
    Je les goûte en habits de travail, cotte et veste ;
    Ils ne sentent pas l'ambre et fleurent de santé
    Pure et simple ; leur marche un peu lourde, va preste
    Pourtant, car jeune, et grave en l'élasticité ;
    Leurs yeux francs et matois crépitent de malice
    Cordiale et des mots naïvement rusés
    Partent non sans un gai juron qui les épice
    De leur bouche bien fraîche aux solides baisers.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Paul Verlaine (1844-1896) est un poète français, issu de la petite bourgeoisie. À l'âge de 22 ans il publie son premier recueil de poésies, intitulé Poèmes saturniens. Sa vie est marquée par sa liaison tumultueuse avec Arthur Rimbaud, autre illustre poète parnassien. L'oeuvre érotique de Verlaine se caractérise par des recueils de poèmes, parmi lesquels Les Amies (1867), Parallèlement (1889), Femmes (1891) et Hombres (1903 ou 1904).
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Dans le palais royal, douze charmantes princesses vont être initiées aux plaisirs de la chair...
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Le roi Gonzalve a douze filles chastes qu'il tient à initier aux choses de l'amour, y compris aux plaisirs saphiques, même si elles « savent tout sans avoir rien appris ».
    Imprimé et diffusé sous le manteau à la mort de Pierre Louÿs, le scandaleux roman demeure cependant inachevé, se terminant à l'apparition de Tertia, la troisième des filles.
    Dans ce court récit érotique, l'incorrigible Pierre Louÿs s'attaque aux contes de fées qu'il parodie à sa façon.
    EXTRAIT
    II était une fois un roi et une reine qui eurent douze filles en dix ans.
    Quand l'aînée eut dix-huit ans et la plus jeune sept et demi, le saint confesseur des douze princesses demanda une audience au roi, une audience particulière. Il l'obtint un soir, toutes portes fermées.
    - Sire, lui dit-il, je ne saurais, même à vous, révéler un secret du confessionnal ; mais il m'est revenu par ouï-dire que le Malin tente Leurs Altesses...
    - En vain, monsieur l'abbé ?
    - En vain. Cependant, afin d'échapper à la tentation, elles se livrent toutes à certaines pratiques... parfois solitaires... parfois non...
    - Qu'entendez-vous par là ? Recevraient-elles...
    - Personne ! mais ces pratiques, dont Votre Majesté ne peut concevoir les détails, se perpètrent en commun. Bref, Leurs Altesses, nuit et jour, ne songent qu'aux désirs de la chair et aux moyens furtifs de les apaiser.
    - Je vous remercie, monsieur l'Abbé, dit le roi. Cette question ne concerne que mon autorité. Allez trouver la reine. Dites-lui que son récent projet de passer quelques mois dans un monastère ne me déplaît pas. Je l'approuve dès ce soir. Conduisez la vous même à cent lieues d'ici, et restez auprès d'elle ; soyez le confesseur de Sa Majesté. Cette charge de premier rang est la grâce que j'accorde à vos bons offices.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Louÿs (1870-1925), né à Gand et mort à Paris, est un poète et romancier français, également illustre sous les noms de plume Chrysis, Peter Lewys et Pibrac. Il fonde en 1891 la revue littéraire La Conque, où sont publiées les oeuvres d'auteurs parnassiens et symbolistes, parmi lesquels Mallarmé, Moréas, Verlaine ou encore Leconte de Lisle. Outre Aphrodite, La Femme et le pantin ou encore Les Aventures du Roi Pausole, Pierre Louÿs a rédigé de nombreux romans érotiques, peu à peu révélés à titre posthume.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Une pièce de théâtre présentée comme une farce : une nuit de noces se transforme en nuit de débauche...
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Un jeune couple bourgeois, en route pour leur nuit de noces dans un hôtel turc, se retrouve dans une maison close déguisée pour l'occasion. En effet, « À la feuille de rose » héberge un harem turc et les femmes qui défilent sont en fait les épouses des ambassadeurs de Turquie... Au sein de l'établissement, quiproquos et réparties coquines sont au rendez-vous. La pièce de théâtre comique, jouée pour la première fois en 1875 par des hommes déguisés, n'a été imprimée qu'en 1945. Au lendemain de la représentation, Flaubert déclara avec enthousiasme: « Oui, c'est très frais ! ».
    Maupassant nous emporte dans une comédie aux moeurs très libertines.
    EXTRAIT
    *Scène 1 - Miché, Crète de Coq*
    MICHÉ
    Eh bien ! Crête de Coq, tout est-il prêt ?
    CRÊTE DE COQ
    Oui, Monsieur.
    MICHÉ
    Allons, dépêchons, dépêchons, il ne faut pas perdre une flanelle, les affaires ne vont déjà pas si bien.
    CRÊTE DE COQ
    Monsieur, on vient d'apporter vos nouvelles réclames.
    (Il lui donne un paquet.)
    MICHÉ
    Ah ! bien, il faudra tâcher d'en distribuer discrètement.
    CRÊTE DE COQ
    Comptez sur moi, Monsieur.
    MICHÉ
    Voyons ça (il lit) : « À la feuille de rose, maison turque, salons et cabinets meublés. »
    CRÊTE DE COQ
    Bien meublés.
    MICHÉ (lisant)
    « Société choisie, sécurité, petits soins et discrétion. Cette maison organisée sur un pied tout nouveau à l'instar de la Turquie, se recommande tout particulièrement à l'attention du high life. On emploie toutes les langues. »
    CRÊTE DE COQ
    C'est pas bête, ça. Vous avez eu là une fière idée, patron.
    MICHÉ
    J'ai habillé mes femmes en turques. Voilà !
    CRÊTE DE COQ
    Une maison turque, on ne trouve pas ça tous les jours, et puis le bourgeois, c'est friand des turques.
    MICHÉ
    Sans cela, ma foi, je ne sais pas comment je m'en serais tiré.
    CRÊTE DE COQ
    Vous n'avez que trois femmes dans la maison.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Guy de Maupassant (1850-1893), écrivain français, a marqué la littérature française du XIXe siècle, au même titre que Zola et Flaubert. Ses oeuvres se situent dans le mouvement réaliste et naturaliste, et il est également connu pour avoir introduit une dimension fantastique à ses récits. Parmi ceux-ci on peut citer Une vie (1883), Bel-Ami (1885), Pierre et Jean (1887), Boule de suif (1880) ou encore Le Horla (1887).
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • « L'amour unisexuel fut de tous temps et son attente accompagnait déjà le premier frisson humain de volupté. Nous allons donc tenter de donner idée des formes curieuses prises par lui à travers le temps. » - Renée Dunan
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Ce recueil de onze textes érotiques présente un panorama du saphisme à travers les âges, de Babylone au Paris du XXe siècle en passant par la Rome antique et les amazones. En guise d'introduction, l'auteure emprunte quelques vers de Lesbos de Baudelaire pour illustrer le propos du recueil. S'enchainent ensuite les récits voluptueux au dénouement plaisant.
    Un recueil classique de l'érotisme français du XXe siècle.
    EXTRAIT
    Lesbos, terre des nuits chaudes et langoureuses,
    Qui font qu'à leur miroir, stérile volupté,
    Les femmes aux yeux creux, de leur corps amoureuses,
    Caressent les fruits mûrs de leur nubilité...
    Ainsi s'exprimait, parlant de l'île illustre où florissait jadis l'amour féminin, le poète Charles Baudelaire, dans ses Fleurs du Mal.
    Lesbos ! A ce nom s'élèvent et tournoient dans l'air les blanches colombes d'Aphrodite. Les jeunes filles sentent un frisson courir sur leurs membres, et les historiens vieillis dans les souvenirs d'un passé lointain et bien aboli croient voir reparaître, suivant le cortège des vierges sacrées, l'image de Psappha, l'admirable poétesse aimée des adolescentes.
    Dans les sentes de l'île fameuse, peuplée de beaux arbres, de demeures agrestes et de pâturages harmonieux, voilà encore que se devinent les belles filles rêveuses, deux à deux enlacées, car la tradition et le souvenir toujours vivants des humains attribuent à Lesbos comme une parure et une gloire cette passion étrange des femmes entre elles.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Renée Dunan (Avignon, 1892-1936) est une femme de lettres et poétesse française, anarchiste et assurément féministe. Appartenant au mouvement intellectuel et littéraire du dadaïsme, elle a publié dans la revue anarchiste de L'En-dehors « Le nudisme, revendication révolutionnaire ? » et « Le nudisme et la moralité ». Ses romans s'inscrivent dans des genres variés mais elle s'illustre principalement dans l'érotisme féminin.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • De « petits » poèmes érotiques à l'inventivité sans limite.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans La Foutriade, six chants héroï-comiques content l'épopée libidineuse d'un peuple sodomite vivant sur « l'Ile des enculeurs », tandis qu'un vaisseau d'amazones débarque pour déclarer la guerre, et accessoirement enlever aux hommes leur pucelage.
    La Masturbomanie s'adresse aux « hommes faits » et approfondit sans équivoque les exploits solitaires.
    Enfin, La Foutromanie est une ode au plaisir et fait la synthèse complète de l'art jouissif en six chants.
    Des poèmes licencieux écrits par l'un des plus grands poètes romantiques français.
    EXTRAIT
    L'an de Notre-Seigneur, celte présente année, une société de gentlemans bâlois, composée de moitié d'hommes et moitié de daines, a été fondée en vue de recueillir et de sauver de la destruction les ouvrages érotiques les plus caractéristiques, en les réimprimant exclusivement pour leurs bibliothèques privées.
    Le but que se propose l'aimable société n'est pas de provoquer à la propagande de ces oeuvres , souvent obscènes, mais de les recueillir et de les conserver comme monuments des manifestations de certaines faces de l'esprit humain.
    Entre les sociétaires, le masque de pudibonderie, si bien porté dans notre belle Suisse, est retiré ; chacun reprend sa physionomie naturelle, au quille de se remarquer en public, individuellement.
    La Société déclare à l'avance qu'elle se rit du qu'en dira-t-on, se moquant des sots et bravant les méchants.
    Pour les membres,
    HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Alphonse de Lamartine (1790-1869) est un poète, romancier et dramaturge français, qui compte comme l'une des grandes figures du romantisme en France. Son lyrisme harmonieux fait la qualité de ses poèmes et insuffle la sensualité parmi des thèmes romantiques de prédilection : la nature, la mort, l'amour et la volupté.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Malgré leur opposition, l'homme et la femme sont faits l'un pour l'autre, à la manière d'un marteau et d'une enclume.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans Les Soeurs de Saïda, un prince renonce à tout pour vivre reclus et aux ordres de la fille d'un tenancier de bar, après avoir hésité entre elle, la froide Damaris, et sa soeur, la douce Jalta.
    Grâce au travail remarquable du philosophe Gilles Deleuze, Sacher-Masoch est aujourd'hui reconnu comme un grand écrivain.
    EXTRAIT
    Nous, gens de l'Est, sommes encore plus éloignés de la gaieté des peuples romains que ceux de la race germanique. Le sérieux de ces derniers dégénère chez les Slaves en mélancolie, en fatalisme.
    Nous comprenons aussi l'amour d'une manière plus sérieuse, et c'est pour nous moins un plaisir, une question de sentiment, qu'un tourment, un mal à ajouter aux nombreuses souffrances que l'existence nous impose. Pour moi aussi l'amour était une sorte de mystère cruel, et la femme une redoutable énigme. À cet âge où l'homme, étant plus facilement la proie de ses sensations, aime à jouer le rôle d'un page dévoué, l'homme et la femme me semblaient être en opposition et même ennemis et je me demandais d'où vient que, comprenant et sachant tout ce que nous savons, nous nous laissons entraîner pourtant vers cet abîme qui menace de nous engloutir.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Léopold von Sacher-Masoch (1836-1895) est un écrivain et historien né en Autriche et aux origines cosmopolites. Son oeuvre est principalement constituée de contes nationaux et de romans historiques regroupés en cycles. Il s'y trouve généralement une héroïne dominatrice ou sadique, et le sens narratif vient des légendes et histoires du folklore slave, ayant bercé d'enfance de l'auteur. Le terme « masochisme » est forgé à partir du patronyme de Sacher-Masoch par le psychiatre Krafft-Ebing dans Psychopathia Sexualis (publié en 1886), et est considéré par celui-ci comme une pathologie. Pour Gilles Deleuze, qui a analysé et popularisé l'auteur, son oeuvre est pornologique, car projetant la pornographie dans le champ philosophique.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Une autre vision de l'amour, se nourrissant des rapports de domination et de cruauté.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. Si l'amour est universel et intemporel, il est aussi parfois cruel. Dans ce recueil de contes et nouvelles, Sacher-Masoch met en scène à différentes époques et lieux, des personnages amateurs de souffrance et qui éprouvent du désir pour leurs bourreaux.
    Un recueil classique de contes masochistes, avec la domination d'autrui pour fil rouge. Par l'initiateur du genre, Sacher-Masoch.
    EXTRAIT
    Au-dessus de la ville de Halyts, au haut des monts qui longent le Dniester se dirigeant du sud à l'est, s'étalent les ruines majestueuses du vieux château des tsars, en Galicie.
    Des aigles construisent leurs aires, les renards creusent leurs souterrains là où, il y a des siècles, des princes puissants tenaient leur cour et recevaient les ambassades des empereurs de Byzance. Le rougegorge couve ses oeufs ; de petits lézards en or vert courent parmi les décombres ; des abeilles volètent en tous sens ; des fleurs sauvages s'épanouissent sur la vieille table de marbre devant laquelle se rendait la justice, sur la haute chaire de la chapelle et au fond des cachots éventrés.
    Mais à l'époque où se passe cette histoire, les murailles se dressaient encore, menaçantes, dans le ciel rouge du soir, et les murs du palais scintillaient dans le miroitement de leur splendeur orientale.
    Le grand tsar Wladimir est couché aux pieds de son esclave.
    La fenêtre est ouverte et son arche grandiose entoure d'un cadre somptueux le paysage hivernal.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Léopold von Sacher-Masoch (1836-1895) est un écrivain et historien né en Autriche et aux origines cosmopolites. Son oeuvre est principalement constituée de contes nationaux et de romans historiques regroupés en cycles. Il s'y trouve généralement une héroïne dominatrice ou sadique, et le sens narratif vient des légendes et histoires du folklore slave, ayant bercé d'enfance de l'auteur. Le terme « masochisme » est forgé à partir du patronyme de Sacher-Masoch par le psychiatre Krafft-Ebing dans Psychopathia Sexualis (publié en 1886), et est considéré par celui-ci comme une pathologie. Pour Gilles Deleuze, qui a analysé et popularisé l'auteur, son oeuvre est pornologique, car projetant la pornographie dans le champ philosophique.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • L'autobiographie d'une chanteuse d'opéra qui défraya la chronique en raison de ses moeurs dissolues.
    POUR UN PUBLIC AVERTI. De la découverte de la sexualité en surprenant ses parents pas le trou de la serrure à une scène finale qui pourra laisser rêveur plus d'un libertin, la chanteuse allemande conte en détails ses aventures les plus libertines et les plus osées, au gré des parties fines à travers l'Europe.
    Lors d'un voyage à Strasbourg, Guillaume Apollinaire découvre les ouvrages et les traduit pour la première fois en français à l'aide de Blaise Cendrars, en 1913. Mais le doute subsiste concernant l'auteur de la deuxième partie, plus crue et parue après sa mort : il peut s'agir d'une autre femme cantatrice, ou alors d'une illustre inconnue.
    Une véritable initiation à l'érotisme et à ses perversions...
    EXTRAIT
    Dans le cercle de mes relations, j'ai le renom d'une femme vertueuse et quelque peu frigide. Or il est peu de femmes qui ont tant joui de leur corps jusqu'à leur trente-sixième année ! [...] J'éprouvai une violente jouissance en relatant mes aventures même les plus scabreuses. Mon sang s'agitait dans mes veines au souvenir des plus intimes détails. C'était comme un arrière-goût des voluptés éprouvées et dont je n'ai pas honte.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Wilhelmine Schrder-Devrient (1804-1860) était une cantatrice soprano allemande, célèbre pour son interprétation des grands rôles dramatiques de l'opéra allemand.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

  • Une nouvelle année scolaire débute dans un pensionnat pas comme les autres...
    POUR UN PUBLIC AVERTI. La Chute des vierges s'inscrit dans le cycle érotique « Par le fouet et par les verges ».
    La saison commence par une jolie journée printanière : les élèves de l'Institution Sticker peuvent ainsi circuler par les jardins et s'y grouper par divisions, sous la surveillance bénévole de quelques sous-maîtresses, devenues très indulgentes pour les récréations depuis que la sévère miss Sticker se soumettait à toutes les volontés plus ou moins occultes de sa chère Reine de Glady, la Française.
    Un roman érotique parmi les classiques du début du XXe siècle.
    EXTRAIT
    Arrêtée de saisissement, elle regarda cette fontaine jaillir de ce robinet humain ! L'homme l'avait aperçue, et, sans pudeur, tournait vers elle ce gros bout de chair qu'il tenait à la main. Elle rougissait et riait, elle avait peur, avec le courage de la curiosité ; il l'invitait à se rapprocher, en caressant de son autre main cette machine qui s'allongeait et semblait bien amusante. En somme, elle connaissait l'homme, le mari de Margareth, une brave servante qui s'occupait souvent des petites commissions des élèves : c'était un homme pas méchant, certainement.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Alphonse Momas, né en 1846, fonctionnaire à la préfecture de la Seine et écrivain français, était l'un des rédacteurs les plus actifs dans la littérature érotique du siècle dernier. Outre Tap-Tap, il écrivit sous divers autres pseudonymes : Le Nismois, Fuckwell, L'Érotin ou encore Un Journaliste du Siècle dernier. Cette multiplication de pseudonymes peut s'expliquer par le fait que la littérature érotique, comme d'autres productions du début du XXe siècle, a connu un début de taylorisation qui tendait à en faire une industrie spécifique soumise aux lois du marché, avec ses procédés standardisés et ses auteurs payés au forfait par l'éditeur.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
    Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces oeuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
    Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

empty