JC Lattès

  • Une famille irlandaise Nouv.

    Bien déterminé à se différencier du commun des mortels, chacun des MacEntee s'est hissé au sommet de sa carrière par la seule force de sa personnalité. Mais un soir d'été, Alma, journaliste star, est victime d'une terrible agression, et très vite une cascade d'événements ébranle le clan.
    Les MacEntee n'auront alors d'autre choix que de s'unir et de se faire violence pour redécouvrir qui ils sont vraiment.
    Tandis que toute la famille essuie une tempête médiatique et que les secrets refont surface, Deirdre, la matriarche exubérante, prépare sa fête d'anniversaire et, avec elle, un dernier coup de théâtre.
     
    Traduit de l'anglais par Anne-Sophie Bigot

  • Retrouvez la sensualité, l'intensité dramatique et sentimentale de Cinquante nuances plus claires, à travers les rêves, les espoirs et les tourments de Christian Grey.
    E L James revisite Cinquante nuances, et offre une version plus dense et plus sombre de l'histoire d'amour qui a fasciné 150 millions de lecteurs dans le monde.
    Vous êtes cordialement invité au mariage de la décennie, car Christian Grey va épouser Anastasia Steele. Mais cette union soulève bien des questions. L'esprit libre et indépendant d'Ana ravive chez Christian ses terreurs les plus profondes et met à l'épreuve son besoin de tout contrôler. Alors que de vieilles rivalités et rancoeurs refont surface, une erreur de jugement les déchire et risque de briser leur couple.
    Christian parviendra-t-il à vaincre ses démons ? En découvrant la vérité sur ses origines, connaîtra-t-il la paix et saura-t-il accepter l'amour inconditionnel d'Ana ? Christian trouvera-t-il enfin sa nuance plus claire ?
    Traduit de l'anglais par Denyse Beaulieu,  Dominique Defert et  Carole Delporte

  • Stop à la pression du parent parfait
    Être parent, c'est faire face à toutes sortes de problématiques complexes comme le monopole de la balançoire, le partage du chocolat et les innombrables autres sources de disputes entre enfants. Stop à la pression du parent parfait !
    Heather Shumaker nous invite à nous libérer du carcan bien-pensant pour nous recentrer sur l'objectif : apporter à nos enfants ce dont ils ont besoin pour grandir et devenir de futurs adultes responsables, généreux et attentifs aux autres. Elle nous emmène sur le terrain et propose 29 règles rebelles qui sauveront bien des situations :
    o On ne joue à la bagarre qu'avec des amis.
    o « Je te déteste ! » n'est pas une attaque personnelle.
    o C'est OK si ça ne blesse personne et n'abîme rien.
    o On a le droit de se tromper.
    Un guide clair qui soulage et décomplexe les parents !
    Traduit de l'anglais par Isabelle Crouzet

  •   « Une vraie claque. » Chicago Tribune 
    Un soir, après un dîner au restaurant, trois collègues enseignantes disparaissent sans laisser de traces. Quelques jours plus tard, le cadavre d'une femme est retrouvé pendu dans la salle de bains d'un hôtel de passe.
    La pression médiatique est forte autour de cette affaire, et le sergent Lindsay Boxer, aidée de ses amies du Women's Murder Club, ira de surprise en surprise - jusqu'au bout de l'horreur...
    Tandis que Lindsay se démène pour résoudre l'enquête, son mari, Joe Molinari, rencontre une Bosniaque qui affirme avoir croisé, à San Francisco, un criminel de guerre serbe déclaré mort depuis des années. Peu après, elle disparaît à son tour.
    Dans ce nouvel opus, Joe devra collaborer avec le Women's Murder Club pour protéger la ville d'un monstre sanguinaire qui n'a rien d'un fantôme...
    Traduit de l'anglais par Nicolas Thiberville

  • Intégrale Cinquante nuances de Grey & Grey & Darker
    Cette intégrale comprend les cinq romans suivants d'EL James :  Cinquante nuances de Grey, Cinquante nuances plus sombres, Cinquante nuances plus claires,  Grey et Darker.
    Redécouvrez la saga phénomène d'EL James dans cette intégrale exclusivement disponible en format ebook.

  • Durant les douze semaines du Vendée Globe, Damien Seguin  s'est confié à Sam Karmann. 46 000 kilomètres de conversations  par téléphone satellitaire, entre le Marin et le Terrien.
    À l'ami dont il connaît la bienveillance et le savoir maritime,  Damien Seguin dit les trois océans traversés, les voiles déchirées,  les pannes, l'adrénaline. Il dit aussi l'hygiène, la nourriture,  la débrouille quand on est né avec une seule main.
    Et, bien sûr, la solitude, le désespoir et l'exaltation.  Sublime pied de nez au déterminisme physique : Damien Seguin  est le 6e à franchir la ligne d'arrivée, déguisé en Capitaine Crochet.
    Un document exceptionnel.
    En collaboration avec Catherine Wimphen
     

  • Trois jeunes Français, prisonniers de l'échec, décident de s'enfuir en Australie, comme ces détenus anglais envoyés au bagne deux siècles plus tôt. Il y a Pierre, menuisier désoeuvré, Valentin, étudiant en droit déprimé, et Elsa, hédoniste angoissée, à la recherche d'expériences nouvelles et de liberté. Tous les trois se rencontrent à Sydney, se lient d'amitié et partent en van à la découverte des terres sauvages australiennes. Ensemble, ils croiseront la route de surfeurs nationalistes, d'aborigènes coincés entre les temps, et connaîtront l'exil au fin fond du bush. Fuyant les responsabilités, en quête de paradis artificiels, ils tenteront de se défaire des chaînes du passé et de surmonter les aléas de l'amour.
    Le Rêve australien est un premier roman générationnel, qui raconte cette jeunesse prête à tout quitter pour se découvrir dans le voyage. Pour trouver un sens à son existence.

  • Maroussia Dubreuil a une passion, les ultra-riches.
    Elle a donc décidé de les étudier comme le ferait un ethnologue  avec une tribu amazonienne. Cette tribu, ce sera Monaco.
    Deux kilomètres carrés de superficie. La plus forte  concentration de multimillionnaires au monde. Des talons  de quinze centimètres. Des bichons maltais. Un rapport  à l'argent, l'espace, la sécurité, l'éducation, la bienséance,
    qui n'a rien à voir avec le commun des mortels.
    Dans ce reportage décalé, aussi drôle qu'informatif, Maroussia  Dubreuil devient la Lévi-Strauss des grandes fortunes.

  • Tous les présidents font des cauchemars. Celui-ci va se réaliser.  Matthew Keating, ex-Navy SEAL et ancien président des États-Unis, a toujours ardemment défendu sa famille et son pays. Lorsqu'un terroriste kidnappe Melanie, sa fille adolescente, il se lance dans une opération qui sera l'épreuve de sa vie - celle d'un chef politique, d'un soldat et d'un père.
    Tout est exact, jusque dans les moindres détails...car l'un des auteurs est le président Bill Clinton.
    Le suspense ne retombe jamais... car l'autre auteur est le grand James Patterson.
    Le Président a disparu, première collaboration du tandem Clinton Patterson et numéro un des ventes aux États-Unis en 2018, a été largement salué par la critique.
    Traduit de l'anglais par Dominique Defert 
    « Clinton et Patterson forment une équipe de choc. »  Michael Connelly
    « Captivant dès la première page. Une lecture incroyable !  »  Mary Higgins  Clark
    « On tourne les pages sans même s'en rendre compte et surtout, on se régale des détails fournis par Clinton. Un roman maîtrisé de la première à la dernière ligne. »  Le Parisien

  • Pour les Alliés, elle est une farouche combattante de la liberté, une légende des opérations spéciales. Pour la Gestapo, elle est la Souris blanche et la personne la plus recherchée de France. Alors que le pays tente de s'extraire des griffes du nazisme, Nancy Wake, une jeune journaliste australienne, se retrouve rapidement à la tête d'un réseau de la Résistance marseillaise. Traquée par le nouveau commandant allemand chargé de l'épuration de la ville, c'est pourtant l'homme qu'elle aime qui est arrêté.
    Nancy s'échappe de justesse en Grande-Bretagne, rejoint le Special Operations Executive et est parachutée en Auvergne, où elle combat les nazis aux côtés des maquisards.
    Portrait de femme édifiant et roman historique palpitant, Libération fait revivre l'une des héroïnes méconnues les plus fascinantes de la Seconde Guerre mondiale dans toute sa puissance et sa complexité.
    Traduit de l'anglais  par Carole Delporte.

  • Il y a Jude, grande restauratrice à la retraite, Wendy, ­figure intellectuelle reconnue, et Adele, l'actrice qui ne décroche plus aucun rôle. Depuis la mort de Sylvie, la quatrième comparse, elles tentent coûte que coûte de soigner leur amitié, réalisant avec peine que leur pierre angulaire n'est plus là et que sans elle, l'équilibre du groupe est menacé.
    Le temps d'un week-end, les trois femmes se retrouvent pour vider la maison de Sylvie. Les frustrations et les souvenirs douloureux de chacune refont surface. Des caractères qui s'opposent, un chien vieillissant, des invités surprises, du vin qui coule à flot et le chagrin d'avoir perdu leur amie menace d'éteindre leur lien pour de bon.
    Le week-end explore cette deuxième partie de la vie, le moment du bilan et la conscience du déclin à venir. Souvent drôle, et d'une ­finesse incroyable, Charlotte Wood célèbre la tendresse et l'amitié comme personne.
    Traduit de l'anglais (Australie) par Sabine Porte
     

  • Depuis que le soleil ne se lève plus, la vie s'éteint à petit feu. Rosie craint pour la santé de son grand-père Edmond, qui pousse des quintes de toux à arracher des séquoias. Du haut de ses treize ans, elle décide de trouver un moyen de ramener le soleil et part sur son vélo Harley à sa recherche. Mais sa bonne volonté ne suffit pas.  Après avoir échoué à convaincre Noé, l'homme le plus riche du monde, de l'aider, elle se lance dans une épopée qui lui fera croiser la route de Crépuscule, un paria au grand coeur, Aube, son ange gardien, Vénus, la femme la plus belle du monde, le fameux Famos, Ilra la magicienne et son mari le Chat Cinno, Momo le pêcheur, un sonneur de cloches et même des éléphants footballeurs.Mais qui va réussir à réveiller le soleil ?Dans ce premier roman lumineux, Oxmo Puccino s'empare de l'énergie de la jeunesse pour pointer l'urgence écologique, la vanité de la célébrité, le vertige des passions.  Avec humour, poésie et tendresse, il nous offre surtout une histoire d'amour et d'amitié, une quête initiatique entre  Le Petit Prince  et Tim Burton.« Tel un botaniste de l'imaginaire, Oxmo Puccino plante les graines de demain dans une langue chantante, aux aspirations écologiques.  »  Livres Hebdo
    « C'est comme si Jules Verne avait posé le pied sur une planète inconnue - dans la tête d'Oxmo, là où le Soleil ne se couche jamais. »  L'Obs« Avec  Les Réveilleurs de soleil, le rappeur Oxmo Puccino réussit en beauté son entrée sur la scène littéraire, entre onirisme et surréalisme. »  L'Express« Le premier roman du rappeur, et poète, Oxmo Puccino, déjà publié et approuvé comme tel, est une bonne et belle surprise. »  Le Point« Entre le petit Prince et Tim Burton »  La Grande librairie« Un roman formidable à découvrir d'urgence ! »  France Inter, La bande originale

  • Pour vivre en pleine conscience chaque moment de la vie
    Un jour, pour tout enseignement, Bouddha cueillit une fleur. Seul Mahakashyapa comprit la signification profonde de ce geste et donna naissance au zen : la voie du calme, du dépouillement et de la sérénité.
    Regarder le cyprès dans la cour est un texte vibrant et profond qui nous invite à la pratique du zen, à trouver la sagesse dans nos actes quotidiens en accédant à la pleine conscience.
    En dernière partie du livre, figurent cinquante-trois kong-an du maître vietnamien du XIIIe siècle, Tran Thài Tong.
     

  • Longtemps, l'écologie a été confisquée par la gauche. Or, il est possible de conjuguer la sauvegarde de l'environnement avec la croissance, mieux : de mettre le développement économique au service de la transition énergétique. En un mot, s'adapter plutôt que renoncer.
    Ce manifeste d'un « écolo de droite », espèce politique encore trop rare, déconstruit brillamment les clichés et plaide pour une écologie plus audacieuse que punitive. Nul doute que l'enjeu aura toute sa place dans les débats politiques à venir.

  • Le bonheur, c'est quand je l'embrasse au cinéma.
    Parce qu'on oublie trop souvent qu'il y a  des dizaines de raisons d'être heureux chaque jour,  ce livre vous invite à savourer  les petits bonheurs simples de la vie.

  • Hélène, seize ans, vit au coeur de la Bretagne intérieure, dans un bourg oublié des touristes et cerné par les rochers. Entourée d'un père aimant, de son ami Yannick, ardent défenseur de la cause bretonne, et de sa grand-mère Alexine, diplômée de l'école des druides, elle se destine à devenir institutrice, comme sa mère.
    Mais l'arrivée de Marguerite, nouvelle professeure de français venue de Paris avec son mari, célèbre romancier, bouleverse leur existence à tous. Qu'est venue chercher Marguerite ici, enfoui sous le granit ? Quels drames anciens se murmurent dans la forêt ?
    Le temps d'un été, Hélène va découvrir le vertige du désir, la douleur de la perte et le piège qui se referme sur ceux qui dérangent.
    /> À la fois saga bretonne et roman d'apprentissage, Le Passage de l'été fait resurgir les secrets et les blessures de trois générations de femmes, de 1945 à nos jours. Il raconte la fin de l'enfance, entre émerveillement des premières fois, chagrin indélébile et promesse d'émancipation.
    Prix Bretagne - Prix Breizh 2021
    «  Une saga familiale mystérieuse et captivante  »  Version Femina
    « Une saga bretonne taiseuse et mystérieuse  »  Le Routard Magazine
    «  Une saga familiale addictive à la plume ciselée, un formidable roman d'apprentissage.  »  S le magazine de Sophie Davant
    « Un roman empreint de sensualité, à découvrir  !  »  Paris Match Suisse
    « Mon roman de l'été, c'est celui-là ! » Olivia de Lamberterie, Télématin
    « Un récit généreux, cruel, servi par un style direct. Un régal ! » Le  Télégramme

  • Atlantic City, 1934. La fille cadette d'Esther et de Joseph Adler, Florence, rentre de l'université avec un seul objectif en tête : traverser la Manche à la nage cet été. Mais lors d'un entraînement,  Florence se noie. Fannie, sa soeur aînée, à nouveau enceinte après avoir perdu un bébé, alitée à l'hôpital, doit éviter toute émotion forte. Pour protéger la seule fille qui lui reste, Esther décide de lui taire le drame.
    Elle entraîne alors toute la famille dans un cercle de mensonges sans fin : Gussie, sept ans, empêchée de vivre le deuil de cette tante qu'elle adorait, Stuart, amoureux éperdu de Florence, ou encore Anna Epstein, une jeune fille hébergée par les Adler, qui, pour poursuivre ses études, a été contrainte de fuir son pays, comme de nombreux juifs d'Europe de l'Est à cette époque.
    Dans ce premier roman choral inspiré de son histoire familiale, Rachel Beanland, offre une réflexion bouleversante sur les limites que nous sommes prêts à franchir pour protéger les nôtres.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Laurence Kiefé.

  • Après le tir d'une fusée sur la base spatiale de Wallops Island, qui a tourné à la catastrophe, la capitaine Calli Chase retrouve sa soeur jumelle disparue et découvre que ni l'une ni l'autre ne sont ce qu'elles croyaient être. Aujourd'hui, un programme top secret, lancé depuis des années à leur insu, est hors de contrôle, et seule Calli peut encore le sauver.Assistée par une toute nouvelle technologie, elle se lance dans une course contre la montre, à la recherche du chaînon manquant entre le sabotage présumé de Wallops et le fait que toute son existence a été prédéterminéedepuis sa naissance... une quête personnelle que quelqu'un veut voir échouer.Il s'agit d'une partie à haut risque. La moindre erreur aura des conséquences cataclysmiques pour la Terre mais aussi au-delà.  Traduit de l'anglais (États-Unis) par Dominique Defert« Un polar tendu, pour s'évader, de changer les idées et se faire peur ! »  France Info TV«  Avec plus de 100 millions d'exemplaires vendus, Patricia Cornwell  est bel et bien la reine absolue du thriller. Ça tombe à pic : cette  Orbite  est de la plus belle eau. »  VSD
    «  Une enquête haletante mêlant robotique, intelligence artificielle et analyse ADN. »  Le Parisien Week-end

  • Un club de vacances sur la côte basque.
    Quatre solitudes qui n'auraient jamais dû se rencontrer.
    Une histoire d'amitié et de rédemption.
    Anglet, fin juillet. À la réception du Club Océan, Germain accueille comme chaque semaine les nouveaux arrivants, avec un mélange de plaisir et d'appréhension...
    Au milieu des habitués, certains clients goûtent pour la première fois aux « joies du club ». Chantal, qui débarque sans grand enthousiasme avec ses petits-enfants, Matthias, papa solo ayant cédé à l'appel de l'option « mini-club », et Fanny, venue en famille pour tenter de resserrer les liens, vont plonger dans ce huis clos aussi enjoué qu'inquiétant, dont la feuille de route est claire : faites connaissance et a-mu-sez-vous !
    Mais qu'a-t-on à partager avec des êtres si différents ? Entre tournois de tir à l'arc, plaisirs du self et jeux apéro, ces vacanciers contraints de cohabiter parviendront-ils à rompre la glace malgré les secrets qu'ils ont emportés dans leurs bagages ? Peut-on réparer ce qui a été brisé ? Faut-il se lever à l'aube pour avoir un transat à la piscine ? Autant de questions à la fois profondes et légères qui portent ce roman solaire, plein d'humour, d'émotion et d'humanité.
    «  On retrouve tout le talent d'Adèle Bréau qui décortique avec finesse, humour et panache des histoires de famille, de couple, d'amour avec un grand A. [...] Haute Saison est un indispensable à rajouter dans nos valises.  » Gala
     

  • Stéphane Charbonnier, dit Charb, est mort assassiné dans l'attentat  de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015.
    Pour la première fois, sa mère prend la parole. Elle se souvient  de l'enfant qu'il fut. Du dessinateur passionné, farouchement attaché  à la liberté d'expression, qui le paya de sa vie.
    Denise Charbonnier raconte, « du dedans », ce mois de janvier 2015,  les années qui ont suivi jusqu'au procès qui s'est tenu de septembre  à décembre 2020. Elle ne cache pas sa colère contre les politiques  qui n'ont pas pris la mesure du danger, ni contre la protection policière  qui ne fut pas à la hauteur des menaces reçues.
    Le récit poignant d'une mère debout.
    Postface de Richard Malka.
     

  • Claire Castaigne, la trentaine, célibataire, tatouée, motarde est une jeune notaire idéaliste. Ce métier, c'est sa passion, sa vocation. Elle aime être aux côtés de ses clients dans ces moments cruciaux où l'argent et les sentiments se mêlent. Elle se bat avec les textes, les actes, les volontés, et de plus en plus contre sa corporation et ses codes.
    Elle est partagée entre son amour pour le droit, son sens de la justice, et ses rêves d'une vie plus libre, plus conforme à ce qu'elle est : rebelle, solitaire, féministe.
    C'est le temps de la révolte, d'une autre vie.
     
    Après Les actes et Les volontés, couronnés de succès, Les vanités clôt cette grande fresque balzacienne, comédie humaine passionnante où l'office notarial est le reflet de notre société,
    de nos révolutions sociales, financières et amoureuses.

  • 1291, Terre sainte. Un groupe de templiers, chargé d'une mission secrète, est massacré au milieu du désert. Un seul chevalier en réchappe, miraculeusement.1943. Des ténébreux châteaux allemands aux couloirs troubles du Vatican, Tristan Marcas s'engage malgré lui dans une nouvelle quête.À la recherche d'un mystère qui le conduira jusqu'aux portes de l'enfer.Un thriller vertigineux, qui explore les arcanes oubliées de l'histoire.« Une symphonie furieuse qui laisse le lecteur fasciné. »  Livres Hebdo« Le duo signe un nouveau thriller trépidant au coeur d'une Europe à feu et à sang.»  Paris Match« Superbe roman d'aventures, Résurrection tient ses promesses, le duo Giacometti Ravenne s'entend à merveille pour doser l'imaginaire et le réel »  La Dépêche du Midi« Virevoltant de faits réels en rebondissements haletants, le duo réconcilie une fois encore avec bonheur le roman d'aventure et le document historique. »  L'Alsace« C'est tellement bien mené et documenté que l'on ne lâche pas le livre, de la première à la dernière page. »  Point de vue
    « Jamais, peut-être, les deux auteurs n'auront fait preuve d'une telle maestria romanesque ni aussi noire... »  Sud Ouest

  • Propulsé dans la prêtrise par une tragédie familiale, Odran Yates est empli d'espoir et d'ambition. Lorsqu'il arrive au séminaire de Clonliffe dans les années 1970, les prêtres sont très respectés en Irlande, et Odran pense qu'il va consacrer sa vie au « bien ».
    Quarante ans plus tard, la dévotion d'Odran est rattrapée par des révélations qui ébranlent la foi du peuple irlandais. Il voit ses amis jugés, ses collègues emprisonnés, la vie de jeunes paroissiens détruite, et angoisse à l'idée de s'aventurer dehors par crainte des regards désapprobateurs et des insultes. 
    Mais quand un drame rouvre les blessures de son passé, il est forcé d'affronter les démons qui ravagent l'Église, et d'interroger sa propre complicité. 
    Roman aussi intime qu'universel, Il n'est pire aveugle évoque les histoires que nous nous racontons pour être en paix avec nous-mêmes. Il confirme que Boyne est l'un des plus grands portraitistes de sa génération. 
    Traduit de l'anglais (Irlande) par Sophie Aslanides

  • Lise a grandi entre des parents incapables d'amour, muets de chagrin. La petite fille ne peut que deviner la tragédie qui a précédé sa naissance. Pourquoi sa mère pleure-t-elle tous les 19 novembre ? Pourquoi a-t-on si peur quand elle s'approche de l'océan ? A qui appartient le petit  manteau rouge qu'elle a trouvé au fond d'un placard ? Aujourd'hui Lise n'est plus une enfant. Elle s'est mariée, a une petite fille et fait tout pour repousser ses angoisses, ce sentiment qu'elle ne devait pas naître. Lors d'un séjour dans cette maison « Les beaux jours », elle doit revisiter une nouvelle fois ses souvenirs. Comment faire cesser les pleurs qui résonnent en elle ? Comment transmettre à ceux qu'elle aime la tendresse qu'elle n'a pas connue ?
    Un premier roman d'une extrême délicatesse, d'une plume virtuose, sur les drames dont on hérite sans le savoir, sur les secrets qu'il faut percer pour grandir et aimer.

empty