L'Edition numérique européenne

  • Depuis plus d'un siècle de vifs débats opposent les partisans de l'enseignement public et de l'enseignement privé, et une abondante littérature a pris parti dans ce débat social. Mais il existe peu de travaux rigoureux permettant de connaître les familles utilisant les deux secteurs, d'expliquer les motivations des usagers et d'évaluer l'efficacité comparée de ces deux types de scolarisation. Cet ouvrage a pour ambition d'éviter les réponses idéologiques à ce problème typiquement français, au profit d'une analyse sociologique complétée par un éclairage historique. Il s'agit donc d'établir des faits permettant de mieux comprendre les raisons qui incitent les familles à demander massivement le maintien de deux secteurs de scolarisation. Qui sont les usagers du public et du privé, à titre permanent ou à titre temporaire ? Quelles raisons les amènent à changer de secteur ou à y rester ? Quelles sont les évolutions récentes des deux secteurs de scolarisation ? Public et privé se sont-ils démocratisés ? Quelles sont les caractéristiques sociales et scolaires des différentes catégories d'utilisateurs ? Enfin, quel bénéfice tirent les uns et les autres d'un passage par le public ou par le privé ?

  • Autour de la Lune est un roman d'anticipation de Jules Verne, paru en 1869 ; c'est la suite du roman De la Terre à la Lune paru en 1865.
    Ce roman décrit les aventures des trois hommes (Nicholl, Barbicane et Michel Ardan) qui sont montés dans un obus tiré par un immense canon pour les envoyer vers la Lune.
    Malgré des erreurs scientifiques, ce roman est prémonitoire et se rapproche très fort de la mission Applo 8 (lancement pas les USA, en Floride, avec 3 hommes à bord, pendant environ une semaine ...)

  • De la Terre à la Lune, trajet direct en 97 heures 20 minutes est un roman d'anticipation de Jules Verne, paru en 1865
    .Dans ce roman d'aventures et d'anticipation Jules Verne imagine une aventure extraordinaire et palpitante : après la fin de la Guerre de Sécession, le Gun Club de Baltimore aux États-Unis tente d'envoyer un obus habité par trois hommes sur la Lune.De la Terre à la Lune forme la première partie d'un diptyque, qui se clôt avec Autour de la Lune.

  • Dès 1917, les bolcheviques ont mis la main sur tous les médias. Ils en ont fait une de leurs armes principales pour se maintenir au pouvoir pendant plus de 70 ans : la mission qu'ils leur donnaient n'était évidemment pas d'informer, d'éduquer et de divertir, mais avant tout de dissimuler et de manipuler. Et cependant, dès le début de la perestroïka, ces mêmes médias, la presse écrite surtout, ont pris la tête du mouvement de réforme et ils ont peu à peu arraché le droit de révéler le passé totalitaire, de critiquer le présent anarchique et de prôner un avenir démocratique. Journaliste, G. Vatchnadze a subi le joug brejnévien. Ce qu'il décrit ici, c'est la renaissance exaltante et douloureuse de la liberté d'expression en URSS, telle qu'il l'a vécue, de l'intérieur, comme soviétique habitant Moscou et aussi avec le détachement de l'historien, du sociologue et du Géorgien d'ascendance suédoise que le hasard fit naître à Paris pendant la deuxième guerre mondiale.

  • Cet essai de criminologie reprend l'analyse présentée lors d'une thèse de doctorat à l'Université de Droit Panthéon Assas (Paris II), soutenue en juin 1990. L'objectif est d'esquisser le rôle du criminologue dans la société, sa part de contribution réelle et efficiente à la lutte anticriminelle, dans le respect des valeurs morales partagées par la majorité du corps social, et proclamées par la Déclaration des Droits de l'Homme. La criminologie du traitement, pratiquée depuis des décennies, n'a pas tenu ses promesses. L'auteur scrute, pour la première fois en France, les causes et la portée de cet échec. Elle propose l'étude d'une criminologie basée sur l'acte, l'actuel et les postulats des Droits de l'Homme, inspirée des recherches initiées à Montréal.

  • Le Tour du monde en quatre-vingts jours est un roman d'aventures de Jules Verne, publié en 1872.
    Le roman raconte la course autour du monde d'un gentleman anglais, Phileas Fogg, qui a fait le pari d'y parvenir en quatre-vingts jours. Il est accompagné par Jean Passepartout, son serviteur français. L'ensemble du roman mêle récit de voyage (traditionnel pour Jules Verne) et données scientifiques comme celle utilisée pour le rebondissement de la chute du roman.
    Ce voyage extraordinaire est rendu possible grâce à la révolution des transports qui marque le XIXe siècle et les débuts de la révolution industrielle. L'apparition de nouveaux modes de transport (chemin de fer, machine à vapeur) et l'ouverture du canal de Suez en 1869 raccourcissent les distances, ou du moins le temps nécessaire pour les parcourir.
    Le premier tour du monde en quatre-vingts jours réellement effectué le fut par George Francis Train en 1870.

  • Michel Strogoff est un roman d'aventures historique de Jules Verne, paru en 1876.
    Le roman raconte le périple de Michel Strogoff, courrier du tsar de Russie de Moscou à Irkoutsk, capitale de la Sibérie orientale. Sa mission est d'avertir le frère du tsar, resté sans nouvelles de Moscou, de l'arrivée des hordes tatares menées par le traître Ivan Ogareff pour envahir la Sibérie. Sur cette route pleine d'obstacles, il croise la belle Nadia, ainsi que les journalistes européens Harry Blount et Alcide Jolivet. Il n'a que cinq semaines pour aller de Moscou à Irkoutsk. Les courriers du tsar mettent à peine dix-huit jours pour parcourir cette distance. Michel Strogoff met trois mois, à cause de toutes les épreuves qu'il doit surmonter. Par exemple, il se fait brûler les yeux et devient aveugle... Nadia, sa fidèle amie, le suivra tout au long de son aventure. Ils se font passer pour frère et soeur.

  • L'Île mystérieuse est un roman de Jules Verne, paru en 1875.
    L'Île mystérieuse raconte l'histoire de cinq personnages : l'ingénieur Cyrus Smith, son domestique Nab, le journaliste Gédéon Spilett, le marin Pencroff et l'adolescent Harbert. Pour échapper au siège de Richmond où ils sont retenus prisonniers par les Sudistes pendant la guerre de Sécession, ils décident de fuir à l'aide d'un ballon. Pris dans un ouragan, ils échouent sur une île déserte qu'ils baptiseront l'île Lincoln.
    Après avoir mené une exploration de l'île, ils s'y installent en colons et commencent à la civiliser. Une présence semble veiller sur eux et les aider dans toutes les circonstances difficiles, voire tragiques.


  • Jane Eyre est le premier roman publié de Charlotte Brontë, dont le livre précédent, Le Professeur, avait été refusé par sept éditeurs. Charlotte Brontë amorce la rédaction de Jane Eyre en août 1846 et l'achève un an plus tard. Le livre est accepté par la maison d'édition Smith, Elder & Co. et publié en octobre 1847 sous le pseudonyme de Currer Bell. Le succès est immédiat au point de précipiter la parution déjà prévue des romans Les Hauts de Hurlevent et Agnès Grey des soeurs de Charlotte, Emily (alias Ellis Bell) et Anne (alias Acton Bell). En décembre 1847, Jane Eyre fait l'objet d'une seconde édition que Charlotte dédie au romancier William Makepeace Thackeray.
    L'histoire est présentée comme l'autobiographie de l'héroïne.
    Il a été adapté plusieurs fois pour le cinéma.

  • Le Comte de Monte-Cristo est un roman d'Alexandre Dumas, écrit avec la collaboration d'Auguste Maquet et achevé en 1844. Il est partiellement inspiré de faits réels, très lointainement empruntés à la vie de Pierre Picaud.
    Le livre raconte comment, au début du règne de Louis XVIII, le 24 février 1815, jour où Napoléon quitte l'île d'Elbe, Edmond Dantès, jeune marin de dix-neuf ans, second du navire Le Pharaon débarque à Marseille pour s'y fiancer le lendemain avec la belle Catalane Mercédès. Trahi par des « amis » jaloux, il est dénoncé comme conspirateur bonapartiste et enfermé dans une geôle du château d'If, au large de Marseille. Après quatorze années, d'abord réduit à la solitude et au désespoir puis régénéré et instruit par un compagnon de captivité, l'abbé Faria, il réussit à s'évader et prend possession d'un trésor caché dans l'île de Monte-Cristo et dont l'abbé, avant de mourir, lui avait signalé l'existence. Riche et puissant désormais, Dantès se fait passer pour le comte de Monte-Cristo et entreprend méthodiquement de se venger de ceux qui l'ont accusé à tort et fait emprisonner.
    Ce roman est, avec Les Trois mousquetaires, l'une des oeuvres les plus connues de l'écrivain tant en France qu'à l'étranger.
    Le Co:mte de Mont-ecristo
    Note: Cette version couvre l'ensemble du texte des 6 volumes de cet ouvrage

  • Les Dents du Tigre est un roman de Maurice Leblanc mettant en scène les aventures d'Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur, parue en juin 1921.
    Le roman connaît une pré-publication en feuilleton dans Le Journal en 1920, mais a été écrit par Maurice Leblanc pendant la Première Guerre mondiale en 1918. Il relate le combat poignant d'Arsène Lupin, en tant que Don Luis Perenna, contre un ennemi sournois et manipulateur qui n'agit que par procuration en captivant ses victimes afin de s'attribuer un héritage de 200 millions.
    Chronologiquement, cette histoire fait suite à 813 où Lupin disparaissait juste avant la Première Guerre mondiale dans l'anonymat de la légion étrangère après deux tentatives de suicide. Alors que tout le monde croit Arsène Lupin mort, il réapparaît donc après la guerre, sous les traits de Don Luis Perenna.

  • Le Docteur Pascal est un roman d'Émile Zola publié en 1893, le vingtième et dernier volume de la série des Rougon-Macquart. L'intrigue se déroule entre 1872 et 1874, autrement dit après la chute du Second Empire, période qui constituait le cadre historique de l'ensemble de l'oeuvre. En fait, il s'agit ici de donner une conclusion à l'histoire de la famille, et de développer les théories sur l'hérédité que Zola a empruntées aux docteurs Prosper Lucas et Bénédict Augustin Morel. Le docteur Pascal est, de l'aveu même de son auteur, « un des romans auxquels [il] tient le plus. », car c'est à la fois, comme il le dit dans sa dédicace, « le résumé et la conclusion de toute son oeuvre ». Pascal est l'un des personnages les plus importants de tous les romans de Zola. En effet, c'est le seul qui soit à la fois désintéressé et sans tare. À travers ce roman, l'auteur nous fait connaître sesLe Docteur Pascal propres raisons de vivre.

  • La Débâcle est un roman d'Émile Zola publié en 1892, le dix-neuvième volume de la série les Rougon-Macquart, dont il constitue la conclusion historique.
    Le premier roman (la Fortune des Rougon) évoquait le coup d'État du 2 décembre, qui mit en place le second Empire ; celui-ci a pour cadre la déroute de l'armée française devant les Prussiens à Sedan pendant la guerre franco-allemande de 1870, et donc la chute de l'Empire, remplacé le 4 septembre 1870 par la troisième République.
    Le roman est une dénonciation implacable de la guerre et de ses horreurs, ce qui vaudra à son auteur des détracteurs qui ne lui pardonneront pas, même après la mort, ses prises de positions. Lors d'un débat à l'Assemblée Nationale sur le transfert des cendres de Zola au Panthéon le 19 mars 1908, Louis Buyat répond à Barrès sur le prétendu antipatriotisme de l'auteur de La Débâcle par les mots mêmes de l'auteur : « D'abord, dire la vérité sur l'effroyable catastrophe dont la France a failli mourir. (...) Tout en ne cachant rien, j'ai voulu expliquer nos désastres » puis concluant par : « Je tenais à apporter cette citation ; c'est vraiment un moyen facile de venir dénoncer ici Émile Zola comme antipatriote, alors qu'au contraire cette lettre indique sa constante préoccupation d'éviter à son pays les retours de l'histoire. »

  • Le Triangle d'or est un roman policier/d'aventure de Maurice Leblanc paru en 1918 et mettant en scène Arsène Lupin. Comme dans L'Île aux trente cercueils, le personnage principal de Maurice Leblanc n'est pas au centre du récit, mais apparait plutôt comme un Deus Ex Machina.
    Chronologiquement, l'action se situe entre son départ pour la Légion étrangère dans 813 et son retour sur le devant de la scène dans Les Dents du tigre.
    Un mutilé de guerre, le capitaine Patrice Belval déjoue une tentative d'enlèvement sur une infirmière connue sous le sobriquet de Maman Coralie. Amoureux de la jeune femme, il découvre bientôt que celle-ci est mariée, à l'occasion de l'assassinat sauvage de son mari. Ce crime est lié à une conjuration pour vider la France de ses réserves d'or (la 1re Guerre Mondiale bat son plein) et également à un mystère liant les2. deux jeunes gens. Pour l'aider à démêler ces écheveaux et se défendre contre un adversaire mystérieux et implacable, l'ancienne ordonnance du capitaine lui propose de faire appel à Arsène Lupin, pourtant réputé mort

  • Le Bouchon de cristal est un roman policier de Maurice Leblanc mettant en scène les aventures d'Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur.
    Au cours d'un cambriolage chez le député Daubrecq, un crime est commis et deux complices d'Arsène Lupin sont arrêtés par la police. L'un est coupable du crime, l'autre innocent mais les deux seront condamnés à mort. Lupin va s'employer à délivrer la victime de l'erreur judiciaire, mais il devra lutter contre le député Daubrecq, maître-chanteur sans scrupule, qui détient un document compromettant, dissimulé dans un bouchon en cristal.

  • L'Éclat d'obus est un roman de Maurice Leblanc, dont l'action se déroule durant la Première Guerre mondiale.
    L'intrigue du roman suit les pérégrinations d'un personnage à la fois en quête de son épouse et du meurtrier de son père.
    Arsène Lupin apparaît en médecin vers le milieu du récit.




    NOTE IMPORTANTE : Il s'agit ici de l'édition originale de 1916 dans laquelle Arsène Lupîn n'apparaît pas. Arsène Lupin apparaît dans la seconde édition (remaniée) de 1923.

  • 813 est un roman de Maurice Leblanc, mettant en scène les aventures d'Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur, paru en juin 1910.
    Le volume est sorti dès le mois de juin 1910 aux éditions Lafitte. C'est un épais volume de 500 pages. Il sera réédité en 1917 en deux volumes intitulés 813 et Les Trois Crimes d'Arsène Lupin. Le texte est modifié pour accentuer l'aspect anti-germanique, Première Guerre mondiale en cours oblige. On trouvera ensuite le premier volume sous le titre La Double Vie d'Arsène Lupin.
    Le ton de ce roman est assez différent des trois premiers : on a affaire à un Arsène Lupin complexe, inquiétant, dont l'objectif n'est ni plus ni moins que de dominer l'Europe. 813 contient aussi un nombre assez grand de morts très violentes, et un ennemi redoutable, invisible et particulièrement inquiétant, L.M.

  • Le Petit Chose est un roman autobiographique publié par Alphonse Daudet en 1868.
    Daniel Eyssette, surnommé « Le Petit Chose » appartient à une famille d'industriels du Languedoc. Après la faillite de l'entreprise familiale, ils se fixent bientôt à Lyon, où ils connaissent un revers de fortune. Daniel doit alors devenir « pion » dans un collège de campagne, à Sarlande, dans le Languedoc, où il est moqué de ses collègues et chahuté par les élèves. Seul l'abbé Germane l'aide et lui permet de lire les livres de sa bibliothèque. Il finit par tenter sa chance à Paris, où il retrouve son frère Jacques, qui s'occupe de lui comme une mère. Comme il aime la poésie et que son frère le croit doué, Daniel écrit toute la journée tandis que Jacques gagne l'argent pour les deux comme secrétaire d'un comte parisien. Jacques fréquente la maison d'un marchand de porcelaine que sa mère avait jadis aidée, Pierrotte : il est amoureux de la fille de la famille, Camille. Mais quand Daniel l'accompagne, il retrouve « les yeux noirs » qui l'avaient soigné au collège de Sarlande : Camille est visiblement amoureuse de lui.[.........] il demande à Pierrotte de l'embaucher comme apprenti, bien qu'il soit persuadé que Camille le hait. En réalité, Camille est toujours amoureuse de lui : Daniel va l'épouser et prendre la succession de Pierrotte.

  • Oliver Twist, de son nom complet en anglais : Oliver Twist, or, The Parish Boy's Progress (Oliver Twist ou Le voyage de l'enfant de la paroisse), l'un des romans les plus universellement connus de Charles Dickens, a été publié en vingt-quatre feuilletons mensuels dans la revue Bentley's Miscellany, entre février 1837 et avril 1839, juin et octobre 1837 exceptés.
    L'histoire concerne un orphelin, Oliver Twist, soumis à des privations et des vexations dans l'hospice paroissial (workhouse) où il est né. Choisi par tirage au sort par ses camarades affamés, il ose demander une portion supplémentaire de gruau et il est alors placé chez un croque-mort, d'où il s'échappe pour prendre la route de Londres ; dès son arrivée, il rencontre l'un des personnages les plus célèbres de Dickens, The Artful Dodger - nom traduit par Rusé matois pour Alfred Gérardin en 1893 et Le Renard dans la collection Pléiade- chef d'une bande de jeunes pickpockets. Naïvement confiant en son nouveau compagnon, il se laisse entraîner dans l'antre de son maître, le criminel Fagin
    .Le roman a fait l'objet de nombreuses adaptations, tant pour la scène qu'à l'écran, et de plusieurs comédies musicales, dont la plus appréciée reste Oliver!, de Lionel Bart, qui a connu un immense et durable succès dès sa première en 1960.

  • Voyage au centre de la Terre est un roman de science-fiction, écrit en 1864 par Jules Verne. Il fut publié en édition originale le 25 novembre 1864, puis le 13 mai 1867. Le texte de 1867 est différent de celui de 1864. Il comporte en effet deux chapitres de plus (45 au lieu de 43). C'est la version de 1867 qui est reproduite ici.
    Ayant découvert un manuscrit runique ancien, un savant, son neveu et leur guide entreprennent un voyage vers le centre de la Terre en y entrant par un volcan islandais éteint, le Sneffels (c'est-à-dire le Snæfellsjkull).
    Comme à l'habitude de Jules Verne, le roman est un habile mélange de données scientifiques, d'extrapolations osées et d'aventure. L'introduction du roman reflète l'engouement d'alors pour une science jeune, la cryptologie. La suite enchaîne sur une description de l'Islande de la fin du XIXe siècle, puis sur une vaste introduction à deux autres sciences en plein essor, la paléontologie et la géologie (on notera d'ailleurs les divergences entre les interprétations de l'époque et celles couramment admises aujourd'hui).
    Cet ouvrage a fait l'objet de plusieurs adaptions cinmétogrpahgiques et télévisuelles, ou en bandes dessinées. Il y eut même un jeu vidéo éponyme s'inspirant de l'ouvrage de Jules Verne.

  • Il s'agit du premier roman de Verne édité par Pierre-Jules Hetzel après le refus du Voyage en Angleterre et en Écosse. Verne y met au point les « ingrédients » de son oeuvre à venir, mêlant avec habileté une intrigue féconde en aventures et en rebondissements de toutes sortes et des descriptions techniques, géographiques et historiques. Le livre fait un bon résumé des explorations du continent africain, à cette époque encore incomplètement connu des Européens mais sillonné par les explorateurs qui veulent en découvrir les secrets.
    Un savant et explorateur, le Dr Samuel Fergusson, accompagné de son serviteur Joe et son ami chasseur professionnel Richard "Dick" Kennedy, décident de survoler l'Afrique orientale, de Zanzibar aux sources du Nil - pas encore totalement explorée - à bord d'un ballon gonflé à l'hydrogène, le "Victoria". Il a inventé un mécanisme qui, en éliminant la nécessité de libérer du gaz ou de jeter de lest pour contrôler son altitude, permet de très longs trajets à prendre. Ce voyage est destiné à relier les voyages de Sir Richard Burton et John Hanning Speke en Afrique de l'Est avec celles de Heinrich Barth dans les régions du Sahara et du Tchad. Le voyage commence à Zanzibar sur la côte est, et passe à travers le lac Victoria, le lac Tchad, Agadez, Tombouctou, Djenné et Ségou à St Louis dans le jour moderne Sénégal sur la côte ouest. Le livre décrit les multiples et dangereuses aventures que vont vivre les trois hommes.

  • Le Décaméron (du grec ancien / déka (« dix »), et / hêméra (« jour »)) est un recueil de cent nouvelles écrites en italien (plus précisément, en toscan) par Boccace (de son vrai nom Giovanni Boccaccio) entre 1349 et 1353.
    Cette oeuvre allégorique médiévale est célèbre pour ses récits de débauche amoureuse, dont la gamme va de l'érotique au tragique. Le Décaméron, auquel Boccace a donné le sous-titre de le Prince Gallehault, en hommage au poète Dante Alighieri, est rédigé en italien et non en latin comme il était courant de le faire à l'époque, donnant ainsi naissance à la prose italienne qui marqua le genre de la nouvelle dès la Renaissance.
    Durant la peste qui frappe la ville de Florence en 1348 et dont l'auteur a été témoin, trois jeunes hommes et sept jeunes femmes se réunissent à l'église Santa Maria Novella et prennent la décision de s'isoler dans une villa lointaine pour échapper à la peste.
    Dans ce lieu, pour éviter de repenser aux horreurs vues, les jeunes gens se racontent des contes les uns aux autres. Ils restent durant quatorze jours dans la villa mais sans raconter d'histoire les vendredis et samedis. Le titre vient donc de ces dix journées de contes. Chaque jour, un participant tient le rôle de « roi » et décide du thème des contes. Cependant, le premier et le neuvième jours, cette règle n'est pas appliquée. Au total, l'oeuvre se compose de cent récits de longueur inégale.
    Les sources qu'utilise Boccace sont variées : des classiques gréco-romains aux fabliaux français médiévaux.

  • Colomba est une nouvelle de Prosper Mérimée, parue en 1840 dans la Revue des deux Mondes puis publiée en volume en 1841 chez Magen et Comon.
    Considérée, avec Carmen, comme le chef-d'oeuvre de l'auteur, cette nouvelle écrite à l'âge de trente-six ans par Mérimée à l'issue d'un voyage de deux mois en Corse effectué dans le cours de l'année 1840 le mit, d'une façon définitive, au premier rang parmi les favoris du public et lui ouvrit les portes de l'Académie française.
    Colomba a pour thème la vendetta, guerre privée de vengeance entre familles qui se « faisaient elles-mêmes justice », et dans le cadre de laquelle la famille dont un membre avait été offensé se devait d'exercer sa vengeance contre la famille de l'offenseur.

    Dans cet ouvrage, Colomba est suivie de plusieurs contes et nouvelles dont : La Vénus d'Ille, Matéo Falcone, Vision de Charles XXI, La perle de Tolède, Le Vase étrusque, ...

  • Tartarin de Tarascon est le héros d'une série de romans d'Alphonse Daudet, dont le premier fut publié en 1872. Cependant, puisque de nombreuses rééditions du premier tome Aventures prodigieuses de Tartarin de Tarascon ont été simplifiées en Tartarin de Tarascon, le titre est désormais indissociable de son personnage.

empty