Le Sureau

  • La tomate est un univers riche de plus de 12 000 variétés, d'un nombre incalculable de recettes et d'une histoire beaucoup plus complexe qu'on ne le pense généralement : originaire d'Amérique du Sud, la tomate s'est fait désirer avant de venir conquérir nos assiettes.

    Aujourd'hui incontournable, la tomate se déguste seule ou en accompagnement, un de ses attraits majeurs étant de s'allier avec bonheur à toutes sortes de viandes, de poissons, de fruits de mer, de légumes et de fruits : difficile de s'en passer ! Et quasi impossible de faire une erreur d'association - sauf une : manger des tomates « fraîches » en hiver, c'est-à-dire méconnaître totalement le vrai goût de la tomate.

    L'auteure retrace ici, entre autres, comment la tomate s'est introduite dans des recettes anciennes bien connues et appréciées avant son arrivée au XVIe siècle, comme le gaspacho, la pizza, le tian et bien d'autres plats qui se sont ainsi colorés pour le plus grand plaisir des yeux et des papilles, mais aussi, par exemple, comment la tomate a réussi ce tour de force de transformer une sorte de saumure asiatique au poisson en ketchup « américain » trônant sur toutes les tables !

    Une histoire pour le moins singulière et... juteuse - la tomate est le deuxième légume le plus consommé au monde après la pomme de terre ! - agrémentée de 112 recettes classiques ou originales.

  • Cet or noir accompagne l'humanité depuis des milliers d'années. Que ce soit pour des rites religieux, des parfums, des remèdes ou pour la cuisine, rien ne se fait sans lui. Des hommes ont traversé les océans ou les déserts pour le vendre ou l'acheter et des cités se sont fait la guerre pour en posséder le contrôle. Le monde serait très différent sans lui !

    Et pourtant, aujourd'hui, on ne le voit même plus, on en ajoute dans la cuisine en suivant la recette, sans y réfléchir, on en saupoudre notre omelette sans même y penser.

    Ce produit devenu si banal, c'est le poivre.

    Mais que de produits différents sous ce nom ! Entre certaines poudres grises ou certaines baies plus ou moins piquantes qui n'ont plus du poivre que le nom, les abus de langage sont nombreux et demandent des éclaircissements.

    Ce Petit traité du poivre redonne ainsi à cette belle perle noire ses lettres de noblesse, avec deux objectifs : savoir reconnaître un bon poivre et savoir l'utiliser.

    Un voyage dans le temps mais aussi un tour du monde gustatif et culturel, avec de nombreuses recettes issues d'expériences culinaires asiatiques, de livres anciens datant des Romains ou du Moyen Âge ou encore des remèdes traditionnels.

    Le vrai poivre, ou plutôt les poivres retrouvent ici la place qu'ils méritent : celle d'un produit noble qu'il faut redécouvrir, lui qui donne aux plats des saveurs exceptionnelles, des arômes quasiment envoûtants, venus de loin.

    Agronome de formation, aimant les voyages et la cuisine, Sylvie Jobbin a découvert, il y a plus de dix ans, qu'il existe plus de 2 000 espèces de poivres au monde, et sa rencontre avec un producteur du Kérala l'a conduite naturellement à faire du poivre et des épices l'objet principal de ses recherches. Elle a ainsi ouvert en 2010 un magasin, où elle ne passe pas une seule journée sans parler de poivre, sans avoir une nouvelle recette à tester ou l'envie de découvrir un nouveau poivre.

  • Trois grands chefs étoilés le disent d'emblée en préface : recevoir est un art qui ne s'improvise pas !
    Comment bien recevoir vos hôtes ?
    Vaste question à laquelle cet ouvrage répond de façon complète et pratique, en donnant tous les conseils pour faire plaisir et se faire plaisir, les deux facettes de L'art d'être un hôte parfait.
    Ouvrage préfacé par Régis Marcon, Georges Blanc & Éric Guérin
    Extrait de la première préface de Régis Marcon :
    (...) Recevoir est un art, complexe, car il ne dépend pas seulement de la cuisine, mais également de l'ambiance instaurée, du temps que l'on consacre à nos hôtes.
    Passez votre temps en cuisine pendant que vos invités sont à table, cela est dommageable pour vous, qui ne profitez pas de la soirée, mais également pour vos invités qui ne profitent pas de vous.
    Tout est donc une question d'organisation, et c'est ce que David Chenuet souhaite vous transmettre dans cet ouvrage.
    Vous y retrouverez trucs et astuces pour être organisé dans votre cuisine avant même de démarrer vos préparations, des informations pour bien connaître vos produits, des recettes des bases de la cuisine... tout pour recevoir au mieux et devenir « un hôte presque parfait ».
    Régis Marcon, Chef de cuisine 3 étoiles au Guide Michelin,5 toques et 19/20 au Guide Gault & Millau
    Ont participé à cet ouvrage :
    - Régis Marcon, Chef de cuisine 3 étoiles au Guide Michelin, 5 toques et 19/20 au Guide Gault & Millau
    - Georges Blanc, Chef de cuisine 3 étoiles au Guide Michelin
    - Éric Guérin, Chef de cuisine 1 étoile au Guide Michelin
    - Chantal Wittmann, Meilleur ouvrier de France, spécialité Maître d'hôtel, Service et arts de la table 2011, manager, Institut des hautes études de Glion, Suisse
    - Mickaël Rault, Meilleur ouvrier de France 2019, spécialité Art floral, Champion de France 2011 et Champion du monde des fleuristes 2015
    - Fabrice Sommier, Meilleur ouvrier de France 2007, spécialité Sommelier, directeur du Groupe Georges Blanc, 3 étoiles au Guide Michelin
    - François Robin, un des Meilleurs ouvriers de France 2011, classe Fromager
    - Vincent Ballot, 1
    er Meilleur ouvrier de France 2018, spécialité Torréfacteur, et sa fille Jeanne, responsable du secteur infusion-thé à la Maison laGrange.

  • Vous pensez que l'aubergine ne se plaît que cuite en ratatouille ?
    Aubergines, je vous aime... vous propose de nouvelles idées, simples, originales et appétissantes, pour cuisiner ce légume méditerranéen riche en saveurs.
    Mine de bienfaits nutritionnels, excellente pour la santé, l'aubergine se révèle exquise et se prête à de multiples préparations, des plus faciles aux plus inattendues.
    En entrée rafraîchissante, en version sucrée-salée, épicée... et même à l'heure du dessert, vous serez conquis par sa saveur fine et délicate.
    Laissez-vous séduire par ces recettes savoureuses et originales, qui enchanteront vos papilles.
    Nouvelle édition avec trente-quatre nouvelles recettes originales.

  • « Courre, courre aussi vite que tu peux ! Tu ne pourras pas m'attraper ! » Tout le monde connaît l'histoire du petit bonhomme de pain d'épice, mais de quel pays vient-il ? De France, d'Angleterre, d'Allemagne, d'Europe centrale, de Russie ? Non, il nous arrive tout droit des États-Unis.

    Alors, le pain d'épice est originaire d'Amérique ?
    Absolument pas ! On dit qu'il vient d'Égypte, de Rome ou de Chine, à moins que ce ne soit de Russie ou... de Pithiviers (via l'Arménie !).
    En réalité, il vient de nulle part et de partout, en forme de coeur, de cochon ou de saint Nicolas. Il est unique et multiple. Moelleux à souhait ou sec comme un cookie mais toujours d'une odeur délicieuse et bon pour la santé.
    Permet-il d'apprendre à lire ? A-t-il servi d'arme fatale ? Que de légendes ou de rumeurs à son sujet attestant de sa notoriété ! Que de questions !
    Est-il un pain ? En aucun cas. Est-il un gâteau ? Pas plus.
    Alors... qu'est-ce que le pain d'épice ?
    Une chose est certaine, qui ne trompe pas sur l'intérêt et le renouveau du pain d'épice : son retour en force sur les marchés de Noël et chez les grands cuisiniers où il participe maintenant à des recettes aussi bien salées que sucrées.
    Mireille Gayet explore dans ce petit traité toutes les régions du globe où le pain d'épice est à l'honneur et propose près de cent recettes, des plus classiques ou traditionnelles aux plus originales ou surprenantes : de quoi combler les palais les plus divers - et d'aller de surprise en surprise gastronomique !

  • Vieux comme le monde, le haricot ne fait pas son âge ! Sans une ride, il porte plutôt beau malgré ses heures de vol qui en font un vieux briscard de la gastronomie ayant vu du pays. Il ne fayote pas pour autant mais, la mode étant au vintage, il peut s'esbaudir dans les assiettes sans paraître falot.
    L'entrée du haricot sur la scène des petits traités commence par la dissipation du malentendu qui tend à mettre dans le même panier deux plantes différentes : d'un côté, le haricot d'Amérique, introduit en Europe au xvie siècle par les conquérants du Nouveau Monde ; de l'autre, le dolique, cultivé en Abyssinie il y a 5 000 ans.
    Les présentations historiques faites, commence le voyage dans l'Hexagone - Paimpol, Soissons, Arpajon, Castelnaudary, Tarbes, en passant par la Vendée, les Charentes, la Meuse - pour savourer les cocos, lingots, mogettes, rognons et bien d'autres variétés... Un voyage qui se poursuit dans toute l'Europe, en Asie, en Afrique et sur le continent américain, à la découverte d'histoires et de recettes savoureuses.
    Marie-France Bertaud, auteur de plusieurs ouvrages de cuisine et de fiction, traite ici le haricot dans une approche globale - historique, linguistique, littéraire, argotique... - tout en inscrivant au menu de nombreuses recettes, traditionnelles ou inédites, salées et même sucrées, accompagnées de leurs accords vins.
    Un Petit traité du haricot délicieux pour tous les becs fins !

  • La première édition de ce Petit traité étant épuisée, une nouvelle édition s'imposait. Non pas une simple réédition mais une nouvelle publication, revue et augmentée.
    Ce Petit traité se fonde donc cette fois sur la définition large et ancienne du mot confiture et aborde ainsi, notamment, les pâtes de fruits dont les préparations sont similaires.
    Une approche qui vous fera tout connaître de l'histoire des confitures, de leur rôle de médicament à celui, plus récent, de plaisir gourmand sucré. Elle vous emmènera des temps anciens à la bassine à confiture de nos grands-mères et à son odeur merveilleuse si caractéristique.
    L'autre apport de cette nouvelle édition tient à l'utilisation de toutes ces confitures. L'ouvrage ne se limite pas à donner des recettes, il s'intéresse de plus à leur utilisation dans divers desserts, des entrées ou des plats principaux à base de viandes ou de poissons.
    AncreEt vous ne résisterez plus à l'envie de tout essayer ! Confitures ou gelées de fruits ou de légumes, confits de fleurs, de feuilles ou d'algues, avec ou sans cuisson, avec ou sans sucre - tous les essais sont possibles pour un renouveau de la confiture !

  • L'idée de manger des fleurs est loin d'être nouvelle mais elle prend incontestablement de l'ampleur et surprend encore bon nombre d'entre nous. Qu'ils soient étoilés ou non, tous les chefs succombent, avec raison, au charme floral culinaire. En gastronomie, la vue importe autant que le goût et les fleurs multicolores rehaussent l'éclat des préparations, réjouissent notre vue et émoustillent nos papilles.
    Qui n'a pas appris, enfant, que les fleurs de trèfle au goût sucré pouvaient agréablement être sucées comme des bonbons ? Quel enfant n'a pas eu envie de croquer ces si jolies fleurs de toutes les couleurs ? Las, tout ce qui est beau n'est pas forcément bon et nos ancêtres ont dû l'apprendre à leurs dépens. Comme pour les champignons, il y a des fleurs toxiques, prudemment listées dans cet ouvrage.
    Parmi les deux-cent-cinquante fleurs comestibles, ce Grand traité s'attarde principalement sur les fleurs que chacun peut avoir dans son jardin ou sur son balcon, et sur celles qu'on peut très facilement reconnaître et cueillir dans la nature. De plus en plus de fleurs sont vendues dans des commerces spécialisés, voire sur les marchés, sèches et même, maintenant, fraîches.
    Beurre parfumé, glaçons fleuris, confits, salades hautes en couleurs, condiments, beignets ou crèmes délicieusement parfumés, farcis, sauce ou soupe au goût prononcé, buffets insolites et goûteux, tout est permis, ainsi que le montrent les nombreuses recettes présentées ici. Succès garanti auprès des convives ! Et comme la conversation se focalisera immanquablement sur ces fleurs qui ne peuvent que capter l'attention, toute leur histoire (origine, découverte, utilisation ancienne) y est aussi racontée.
    Mireille Gayet, auteure de nombreux ouvrages de cuisine, plusieurs fois primés, donne ici tous les moyens d'aborder et de développer cet original et magnifique versant de la gastronomie qu'est l'art floral culinaire.

  • Pierre-Brice Lebrun a prouvé que Marco Polo n'a pas ramené les pâtes de Chine, que Parmentier n'a pas fait grand-chose pour la pomme de terre et que, si la Terre est ronde, c'est parce que la boulette existe (croire l'inverse est une aberration scientifique). Il s'attaque aujourd'hui aux origines du camembert, véritable héros français depuis qu'il a accompagné les Poilus dans les tranchées.
    L'histoire prétend qu'un prêtre réfractaire venu de Meaux a transmis la recette du brie à une fermière qui aurait ainsiAncre inventé le camembert : Pierre-Brice Lebrun est donc allé enquêter sur place, parcourant le bocage et les registres d'état-civil, visitant les fermes et les laiteries, suivant à la trace les protagonistes de cette saga révolutionnaire. Il a tenté ainsi de percer les mystères qui entourent le processus naturel de l'élaboration de ce fromage mythique.
    Il était urgent de s'en préoccuper : le camembert est en danger !
    Il ne reste en Normandie que deux producteurs de camembert fermier, et le lait cru est de toutes parts attaqué : de nombreux fromages sont déjà tombés au champ d'honneur, occis par les directives européennes, terrassés par les normes sanitaires, sacrifiés sur l'autel de la grande distribution.
    Ce Petit traité défend sans hésiter le véritable camembert de Normandie au lait cru moulé à la louche, et en appelle au Peuple : il faut sauver le soldat camembert !
    Habité par la nostalgie du camembert-assiette servi avec un verre de côtes-du-Rhône sur le zinc de chez Loulou, Pierre-Brice Lebrun suggère d'autres accords, plus savoureux, que le rouge avec le fromage, et détaille aussi dans ce Petit traité une bonne centaine de recettes de camembert, à déguster de l'entrée au dessert.

  • Pierre-Brice Lebrun est né à Liège, en Belgique : c'est dire si la pomme de terre et les frites ont eu très vite dans sa vie une importance capitale. D'ailleurs, à cinq ans, lorsqu'il fugue pour faire le tour du Monde, on le retrouve au bout de deux heures dans une friterie, les doigts maculés de mayonnaise...

    Ce Petit traité de la pomme de terre et de la frite est un cri du coeur, une véritable preuve d'amour qui permet à l'auteur d'assumer pleinement sa belgicalité.

    Comme pour ses ouvrages précédents, Pierre-Brice Lebrun a mené ses investigations en immersion complète. Il a suivi, à Tournai, la première formation diplômante de frituriste francophone. Il a planté, récolté, épluché, découpé, taillé, avalé des tonnes de pommes de terre. Chercheur insatiable, il a lu, relu, recopié, analysé, comparé des montagnes de documents sur l'histoire du plus célèbre tubercule et l'art de l'utiliser partout dans le monde - des années de travail.

    Pierre-Brice Lebrun est donc bien placé aujourd'hui pour raconter cette histoire - cette épopée ! -, pour remettre Parmentier à la place insignifiante qui est la sienne, et faire sur l'invention de la frite - et surtout de la frite belge - des révélations fracassantes qui en surprendront plus d'un.

    Après trois Petits traités qui ont bâti sa carrière d'écrivain gourmand - dont deux ont été couronnés par des prix de littérature culinaire -, Pierre-Brice Lebrun livre ici un nouvel ouvrage plein d'humour et de sérieux, enrichi aux saveurs d'une soixantaine de recettes.

  • Vaste sujet que les céréales ! Mais d'abord, difficile à définir.
    Ce Grand traité aborde de manière exhaustive les graminées comestibles et autres graines de diverses espèces, céréales et pseudocéréales. À l'instar du Grand traité des épices et du Grand traité des herbes aromatiques, l'auteure aborde le sujet par tous ses aspects, historique, religieux et politique, botanique, agronomique et gastronomique.
    Les céréales, d'abord sauvages puis cultivées, ont en effet une longue histoire avec l'homme et peuvent se targuer d'être liées à l'essor de grandes civilisations dans toutes les régions du monde, d'être à l'origine de désastres humanitaires et de révolutions, de fournir de nos jours 45% des calories alimentaires de toute l'humanité, ainsi qu'une grande partie de celles des animaux d'élevage, sans parler des utilisations annexes comme l'amidon, le fourrage et maintenant le biocarburant.
    Et pour ne rien négliger, l'auteure s'intéresse aussi, à côté des grandes cultures connues de tous, aux céréales secondaires, importantes dans leur pays d'origine et qui arrivent doucement chez nous.
    Un ouvrage très complet, à la fois pratique et esthétique, aux illustrations remarquables.

  • Pour apprécier pleinement toutes les qualités d'un fromage - odeur, couleur, saveur, consistance, etc. - celui-ci doit être accompagné d'un vin et d'un pain appropriés. De plus, il faut qu'il soit arrivé à parfaite maturation et servi à la bonne température. Mais, surtout, il est indispensable que le fromage soit coupé de façon impeccable.
    Bien couper un fromage relève d'un art véritable, qui en rehausse toutes les qualités. Le vrai fromage ne mérite pas d'être coupé n'importe comment, ni avec n'importe quoi ! Une coupe irréprochable est un acte rituel, qui ne tolère ni bavure ni à-peu-près.
    Les gourmets trouveront dans ce Petit traité les règles de l'art pour couper parfaitement le fromage, mais aussi pour le présenter et l'assortir au pain et au vin - afin de mieux le savourer.
    Quelques recettes complètent les règles de cet art, que se doit de connaître tout amateur de fromages.

  • Avec ces 130 recettes sans gluten, l'auteur explore l'univers des farines dites « spéciales », pour que les personnes soucieuses d'écarter le gluten retrouvent le plaisir des pains, cakes, gâteaux, quiches et autres préparations qu'elles sont si souvent obligées de mettre de côté.
    Au cours de son exploration culinaire, l'auteur a découvert de très nombreuses recettes où l'absence de gluten n'interdit pas de nouvelles saveurs. De la farine de châtaigne à la farine de manioc, de pois chiche ou de sarrasin, chaque farine offre de véritables possibilités qui permettent d'exclure le gluten, aussi bien dans des recettes classiques que dans des recettes originales.
    Qu'il s'agisse du quotidien ou de repas festifs, cet ouvrage est une aide indispensable aux personnes qui souhaitent cuisiner sans gluten, pour des raisons d'intolérance ou de choix personnel.
    Cette nouvelle édition est enrichie d'une trentaine de nouvelles recettes, parmi lesquelles des bases de pâtes fraiches et des desserts gourmands, pour un quotidien encore plus savoureux !

    Recommandé par l'Ecolomag (Janvier 2017)

  • On n'imagine pas un monde sans oeuf !
    Universel, intemporel, l'oeuf est un aliment incontournable, sain, plein de bienfaits nutritionnels et, qui plus est, pratique et économique, en temps et en argent - ceci explique cela.
    On n'imagine donc pas une cuisine sans oeufs.
    Car l'oeuf est partout : seul, il s'accommode de multiples façons ; en accompagnement ou en mélange, il est au coeur de mille recettes, simplissimes ou sophistiquées, toujours savoureuses à peu de frais.
    Béatrice Vigot-Lagandré, auteur de nombreux livres de recettes et journaliste culinaire, apporte ici une belle contribution à la légende de l'oeuf. Que vous soyez à court d'idée ou que vous ayez simplement envie de découvrir la face cachée de l'oeuf, les meilleures réponses sont ici : on n'imagine pas votre cuisine sans ce livre !

  • L'histoire du café n'est pas seulement celle d'un petit grain venu du Moyen-Orient et simplement utilisé en cuisine à l'instar de certaines épices. Devenu boisson, le café se conjugue à l'infini selon les rites et les coutumes de la vie sociale, médicale, culturelle, économique et politique.
    Cet ouvrage est l'occasion d'un grand voyage dans le temps et l'espace entre l'Éthiopie et l'Amérique en passant par l'Europe et l'Asie, d'une initiation aux différents modes de consommation selon les pays et les époques, d'une découverte des nombreuses variétés botaniques, des différentes méthodes de préparation mais aussi d'une évocation des écrivains et des peintres célèbres dans des cafés qui ne le sont pas moins.
    Derrière le café se cache en réalité tout un monde dont ce traité fait découvrir les innombrables facettes et les multiples manières d'en goûter la saveur.
    Un ouvrage qui a sa place partout : en cuisine près des livres de recettes, dans la bibliothèque près des dictionnaires, à côté de la machine (à café) et, surtout, au chevet des amateurs, occasionnels ou inconditionnels, experts en arômes, passionnés convaincus... ou en passe de l'être !

  • De tous les produits nés du labeur insatiable de ces étonnants insectes sociaux que sont les abeilles - la cire, la propolis, le pollen, le pain d'abeilles, la gelée royale, etc. - le miel, de loin le plus connu, est apprécié depuis des temps immémoriaux sur tous les continents.
    Le miel ? Comment les multiples espèces et sous-espèces d'abeilles mellifères pourraient-elles n'élaborer qu'un seul miel ? Dès le titre, cet ouvrage donne le ton, expliquant au fil des chapitres pourquoi chaque ruche produit un miel unique, aux caractéristiques spécifiques, aux flaveurs propres, que des analyses chimiques peuvent confirmer.
    Les Anciens, qui avaient reconnu le caractère mi-végétal mi-animal du miel, savaient aussi que le lien d'interdépendance entre les abeilles et les plantes à fleurs est à la source non seulement du miel mais également des autres substances apicoles.
    Ce Grand traité des miels explore la relation symbiotique du monde végétal et des abeilles mellifères, l'alchimique transmutation des pollens, des nectars et autres exsudats sucrés dans l'athanor vrombissant de la ruche, avec l'objectif de mettre en valeur, d'une part, les propriétés intrinsèques des miels, leurs usages de jadis et d'aujourd'hui en médecine, cuisine et cosmétique, et, d'autre part, leurs associations synergiques avec les autres produits de la ruche.
    Richement documenté, complété par plus de trente annexes et illustré dans la meilleure tradition des traités, cet ouvrage offre une nouvelle approche des miels - si mal connus - et une remarquable synthèse de leur bon usage dans les domaines les plus variés.
    Apicultrice passionnée par les abeilles domestiques et sauvages, Isabelle Avisse, titulaire d'un doctorat en lettres et langues, allie dans cet ouvrage son goût pour ces pollinisateurs et son attrait pour la recherche et l'écriture.

  • Vous habitez au bord de la mer ou dans une grande ville où les poissons frais arrivent dans les douze heures qui suivent leur pêche ? Alors vous pouvez manger de délicieuses sardines fraîches - mais tout le monde n'a pas cette chance. Et, de toutes façons, la sardine, petite grande dame capricieuse, a ses saisons pour apparaître : elle sait se faire désirer.
    Heureusement, il existe d'excellentes sardines confites, en boîtes, appelées tout simplement « sardines à l'huile », quand bien même elles sont à la tomate, épicées ou au naturel. D'où un choix extraordinaire pour apprécier tout au long de l'année ce merveilleux poisson bleu aux bienfaits reconnus pour la santé.
    Qu'elles soient fraîches ou confites, ce sont toutes ces sardines que cet ouvrage vous propose d'accommoder, avec plus de soixante recettes et de nombreuses idées pour en réaliser de nouvelles.
    Mais ce petit traité raconte aussi toute l'histoire de la sardine, une histoire double : celle de la sardine, du temps où elle était salée et pressée à celui où elle s'est retrouvée marinée ou en boîte ; et celle des pêcheurs, confiseurs, ouvrières, inventeurs qui ont inscrit la sardine au patrimoine gastronomique - une histoire passionnante et insoupçonnée, pleine de péripéties, avec ses mystères, ses échecs et ses succès commerciaux.
    De sa naissance à sa fin dans une boîte en fer blanc ou au barbecue, la sardine est un monde. Autrefois produit de luxe réservé aux riches, aujourd'hui mets de choix accessible à tous, toute l'année, avec mille manières de le déguster. Pour preuve, cet ouvrage.

  • Si l'on souhaite se nourrir correctement, l'allergie aux protéines du lait de vache ou l'intolérance au lactose peuvent devenir un véritable casse-tête, voire une réelle source de stress, pour soi-même et l'entourage. Face à l'obsession d'un risque de réactions allergiques, il existe pourtant des solutions simples pour écarter ce risque et des recettes adaptées à ce type d'allergie ou d'intolérance.
    Béatrice Vigot-Lagandré, auteur de nombreux livres de recettes, et Catherine Bourron-Normand, diététicienne spécialisée dans la prise en charge nutritionnelle des allergies alimentaires, font ici la démonstration qu'une allergie au lait ou une intolérance au lactose n'imposent pas une alimentation monotone et n'excluent pas des recettes savoureuses ou gourmandes, mais toujours équilibrées.
    L'ouvrage indique les bons réflexes à avoir en cas d'allergie au lait ou d'intolérance au lactose, insiste sur l'importance de l'étiquetage des produits, et propose cent-vingt recettes, de l'entrée au dessert, pour se régaler à chaque repas.

  • Omniprésent sur la planète, le yaourt n'en est pas moins, très souvent, une véritable institution nationale, voire régionale. Qui n'a pas son yaourt ? Son vrai yaourt ?
    Aujourd'hui, les yaourts se déclinent à l'infini... mais s'agit-il toujours de yaourt ?
    Lait caillé, lait fermenté, yaourt... de quoi parle-t-on ? Peu importe, peut-être, puisque tous sont très bons tant pour la santé que d'un point de vue gustatif. Pourtant, il est essentiel de savoir ce que l'on mange et de ne pas ignorer que tel « yaourt » contient de la crème, que tel autre, allégé, comporte plus de calories qu'un yaourt nature ou qu'il est préparé ou non à partir de présure animale.
    Ce Petit traité livre donc tous les secrets du yaourt, aussi bien sous l'aspect historique que technique et culinaire. Son histoire est longue, intimement liée à celle de l'homme, à l'origine des laits et à la diversité des ferments utilisés, qui font toute la richesse des laits transformés.
    La majeure partie des recettes proposées ici se réalisent à partir de produits que l'on trouve facilement partout ou, pour certains, dans des boutiques spécialisées. D'autres sont moins courants mais il est facile de les remplacer par un petit-lait, un caillé ou un yaourt de chez nous, même si le goût est légèrement différent.
    Face à tant de diversité, il y a malgré tout la place pour de nouvelles recettes : les vôtres ! Non seulement ce Petit traité du yaourt vous apprendra tout sur le monde des yaourts mais il vous livrera l'art de créer vos propres recettes.

  • Le riz est, avec le blé, la céréale la plus consommée au monde depuis l'aube de la civilisation. Il est bien sûr la base de l'alimentation en Asie du Sud-Est et dans une partie de l'Inde, mais il est aussi très utilisé dans le reste du monde et, en Europe, on le consomme beaucoup en Italie, en Espagne et en France.
    Le riz est délicieux nature, pour accompagner les plats les plus variés. Mais ses modes de cuisson sont nombreux et il peut être marié à toutes sortes de saveurs, aussi bien salées que sucrées.

    Ainsi, cet ouvrage présente des recettes déclinant le riz de bien des manières (soupes, plats complets, salades, desserts...), des recettes faciles à réaliser mais porteuses de savoureuses alliances de goûts, parfois inattendues!

  • Les recettes de cet ouvrage ont vu le jour par nécessité !
    Maman d'un enfant souffrant de plus d'une vingtaine d'allergies, l'auteur a commencé par élaborer ces recettes pour sa famille, tout en menant un travail de recherche important sur les allergies alimentaires et les apports nutritifs des groupes d'aliments.
    Ces recettes sont donc l'aboutissement de nombreux essais dans des registres très variés : de l'apéritif au dessert, en passant par les plats principaux, les légumes ou les plateaux-télé, elles trouvent leur place en toutes circonstances, au quotidien comme aux moments festifs. Elles répondent ainsi à un véritable besoin car les repas sont des moments de partage et de convivialité d'où, la plupart du temps, les allergiques se sentent exclus.
    /> D'inspiration traditionnelle ou exotique, les 130 recettes de ce livre permettront à ceux qui souffrent d'allergies sévères, ainsi qu'à leur entourage, de déguster de bons petits plats, adaptés, variés, afin que chacun puisse se régaler, de façon équilibrée et en toute sécurité.

  • « Épinards » ? Vous avez dit « épinards » ? Un livre sur les épinards ?
    Bien sûr, pour les redécouvrir et profiter pleinement de leur potentiel culinaire, bien plus riche qu'on ne le pense !
    Et que dire des autres membres de cette famille si mal connue ? La tétragone ne vous inspire pas ? Les blettes vous laissent sceptique ? Dubitatif devant les cardons ? Perplexe face aux betteraves ?
    Pourtant, en gratin, au jus, à la vapeur, en mousseline, en chaussons, en tourte, ces légumes se déclinent de merveilleuses façons, des tartelettes aux blettes sucrées salées au curry d'épinards et bananes, en passant par le tajine de poulet aux cardons.
    Simplement et au quotidien, mais pour tous les goûts, tétragone, blettes, betteraves et cardons méritent votre attention ! D'ailleurs, vous avez tout à y gagner : légers, pauvres en calories mais riches en vitamines et minéraux, épinards et Cie ont leur place obligée sur nos tables, pour le plaisir et la santé.
    Envie de nouveautés ? Ce livre est pour vous !

  • Originaires d'Asie, les agrumes ont rapidement conquis le monde entier : vitaminés, légers, délicatement sucrés ou délicieusement acidulés, ils avaient tout pour plaire ! De nombreuses variétés ont été développées et leur présence sur nos tables semble aujourd'hui toute naturelle.
    Beaucoup de recettes font donc appel aux saveurs subtiles ou contrastées des agrumes mais ceux-ci ne se réduisent pas aux incontournables oranges, citrons, clémentines ou pomelos ! Citrons caviar, kumquats ou combavas vous promettent aussi de belles surprises !
    Qu'ils soient utilisés pour leur jus, leur zeste ou leur chair, les agrumes apportent toujours originalité et fraîcheur dans toutes les préparations, salées ou sucrées. Autant appréciés en entrées qu'en desserts ou en accompagnements, ils conviennent à de grands classiques mais se prêtent à toutes les nouveautés - il suffit d'oser !
    Alors, laissez-vous tenter par la terrine de campagne et son chutney d'agrumes, le carpaccio de Saint-Jacques au pomelo, ou la purée de pommes de terre à l'orange ! Et faites craquer les gourmands avec les petites crèmes à la clémentine ou la tarte aux deux citrons !
    Cuisiner les agrumes, c'est mettre dans vos plats tout à la fois un zeste d'exotisme, une bonne dose de soleil et de multiples saveurs.

  • Originaire et légume du Bassin méditerranéen par excellence, le fenouil apporte un véritable rayon de soleil sur nos tables. Vous hésitez encore à le cuisiner ? Ce livre est pour vous !
    Apprécié dès l'Antiquité, léger, vitaminé, bourré de bienfaits nutritionnels, le fenouil a sa place toute trouvée dans nos assiettes. Cru, son croquant est irrésistible ; cuit, il devient délicieusement fondant en bouche.
    Qui plus est, le fenouil s'invite de l'entrée au dessert ! De façon inattendue, il s'intègre à merveille à de nombreuses préparations et constitue ainsi un accompagnement parfait pour les poissons et les viandes. Sans compter que le fenouil, cultivé en Italie dès le bas Moyen Âge pour ses vertus médicinales et amincissantes, est aujourd'hui présent toute l'année sur nos étals.
    Le fenouil offre donc des ressources insoupçonnées que cet ouvrage met remarquablement en valeur.
    De la tarte aux fenouils confits à la poêlée de fenouils à la vanille, en passant par le tajine de poisson aux fenouils ou le cake au fenouil, et même le sorbet au fenouil, ce sont plus de 70 recettes gourmandes qui sauront vous séduire et régaler vos convives !

empty