Les éditions Héliotrope

  • Une maison cossue en bordure du parc Dessaules a été le théâtre d'un violent incendie, et le corps calciné de son propriétaire est retrouvé à l'intérieur. Il s'agit de nul autre que Danny Dragon, célèbre chanteur des Mégavolts, le groupe yéyé de l'heure. Pour Cyrille Carignan, chef de la police de Saint-Hyacinthe, cela signifie deux choses : 1) qu'il peut dire adieu à son week-end de golf ; 2) que sa fille Sylvie, une mégafan des Mégavolts, sera inconsolable.
    Lorsqu'on retrouve un petit criminel au volant de la voiture de la victime, Cyrille est bien tenté, comme tous ses collègues, de l'accuser du meurtre et de classer rapidement le dossier. Mais quelque chose lui dit que l'affaire est beaucoup plus compliquée que ça. Avec l'aide du caractériel agent Truchon, il remuera ciel et terre pour retrouver l'assassin pyromane.

    Premier polar pour Pierre Breton, Le dragon de Saint-Hyacinthe fait revivre la ville qu'on nomma la « Liverpool du Québec » dans les années 1960. Avec humour et acuité, il dresse le portrait de deux générations, l'une qui s'extirpe à peine du joug de la religion en se trémoussant sur des airs yéyé, l'autre encore bien enracinée dans des traditions parfois délétères.

  • Depuis des jours, à la même heure et au même endroit sur son terrain, le sergent-détective Mazenc trouve une canette de boisson énergisante : un désagrément d'abord mineur, puis de plus en plus irritant, surtout à l'aube d'une semaine de vacances bien méritée. En bon protecteur de la bucolique région mandevilloise, Mazenc se met en tête de pincer le pollueur, s'attendant à trouver un vulgaire vandale à sermonner, sans plus.
    Mais la forêt abrite des criminels bien plus dangereux... À croire que tous les malfrats de la province en ont fait leur repaire. En menant sa petite enquête, le sergent-détective ira ainsi fouiner dans des affaires de plus en plus louches, mettant en péril non seulement ses plans de vacances, mais sa vie ! Heureusement, pour un policier comme lui, le danger reste toujours plus attirant que le repos.

    Dans ce truculent polar où la région de Lanaudière tient un rôle de choix, on avance sur ses gardes, certain de mettre le pied dans un piège au détour d'un sentier de quatre-roues.

  • L'action se déroule au coeur de Tokyo, entre une galerie d'art contemporain, le fleuve Sumida et le marché aux poissons de Tsukiji.
    Un Montréalais retourne au Japon, où son amoureuse a disparu dans des circonstances tout à fait singulières. Ainsi commence cette
    histoire d'amour et de deuil, un récit sur la présence des absents.
    Dans ce roman sensuel et déroutant se croisent une femme aux paupières incandescentes, un peintre serbe, une taxidermiste, des flamants roses et des corbeaux, une renarde et des chats sans queue.

  • «Ce qui me fait venir ne me plaît pas » et les hommes ne valent pas toujours leur pesant de porno, constate Catherine Fatima, à l'aube de ses vingt-cinq ans. Comment réconcilier ses croyances politiques utopistes avec la réalité marécageuse de sa vie romantique et sexuelle ?
    En relevant le défi de tout dire, le temps de quelques saisons. C'est l'ambition de ce roman en forme de journal.
    De Toronto à Paris, de Tours aux Açores, d'où ont émigré ses grands-parents, Fatima fait des rencontres qu'elle consigne de façon décomplexée, toujours à l'écoute de ses fantasmes et répulsions. Au fond de son sac, sur les étagères de ses amants et dans les courriels de sa professeure, les mots d'une foule de philosophes l'accompagnent
    et alimentent sa prose, d'une vivacité réjouissante.

  • Michaël a rencontré Dominique durant la fièvre du printemps 2012. Aujourd'hui, il est père d'une petite fille et réduit à vendre du fentanyl dans les secteurs pauvres de Longueuil. Un jour, il est approché par le Gang de l'Ouest. Billy McCallister,
    l'impétueux chef de clan, et Aidan, son écervelé de fils, ne lui inspirent pas confiance, mais Colm, un vieil Irlandais rompu aux arcanes de l'organisation, le convainc de s'enrôler. La paye est proportionnelle au risque, et Michaël sent que c'est sa dernière chance de sauver sa famille de la ruine.
    Première mission : détourner un convoi de jeunes réfugiées que la Triade destine à la prostitution, puis alerter les médias sur
    les méfaits de l'organisation ennemie. Sauf que les McCallister ne sont pas les seuls à tirer les ficelles, et la mission a tôt fait de
    déraper. Michaël se retrouvera au coeur de la tempête, et Colm aura du mal à protéger sa recrue.
    Dans ce deuxième roman noir, l'auteur explore les ramifications politiques du monde interlope de la Rive-Sud.

  • «Tu n'as jamais cultivé ton jardin.» C'est avec ces mots que s'ouvre l'adresse d'une fille à sa mère disparue. On pourrait croire à un reproche ; il s'agit plutôt d'une invitation à la conversation dans un jardin littéraire où, malgré la peine et la douleur, les roses, les pivoines et les jacinthes continuent d'éclore.
    Dans ce récit-hommage, il est question de fleurs, de renaissance, d'appel à des temps meilleurs et du monde qui refleurit.

  • Miné par les déceptions amoureuses et filiales, un homme décide d'aller se perdre à Las Vegas. Entre les amants, les rencontres anonymes et la consommation de substances diverses, il s'abandonne à la bête qui sommeille en lui. Des mois plus tard, on le retrouve à Berlin, où il tente de comprendre la brutalité qui l'habite et l'engourdissement général qu'il ressent.
    Récit de l'intime et de la violence, «Avec un poignard» porte sur les relations factices, la mémoire et le deuil. C'est aussi un roman qui laisse parler la colère. Celle d'un fils envers un père fuyant depuis toujours, absent, ailleurs.

  • Son mari Armand parti à la guerre, Marguerite retourne vivre avec son fils dans l'étrange forêt qui l'a vue grandir. Ce faisant, elle doit renouer avec Ornella, une mère tyrannique qui, dans son atelier de parfumerie, se livre toujours à ses rituels occultes. Autour de la maison, un grand chien rôde, les poules sont étranglées, une glaire blanchâtre recouvre les plantes du sous-bois. Et un géant, venu rallumer le feu dans l'âtre, lui apprend qu'une ennemie d'Ornella prépare sa vengeance. Marguerite, pour protéger son fils, n'aura d'autre choix que de participer à l'affrontement.
    Pendant ce temps, en Indochine, Armand est fait prisonnier. Dans la colonne de captifs en marche vers les camps, il suit son camarade, Camille, qui a imaginé leur fuite. Au détour du sentier s'ouvrira une brèche dans la jungle : il leur suffira de se laisser glisser vers le fleuve noir, où les crocodiles les attendent, et peut-être aussi, au bout d'un long périple, leur salut.

    Dans la liste préliminaire des Prix des libraires 2021

  • Haute-Mauricie.
    Le train avance lentement entre lacs et forêts. À la gare de Rapide-Blanc, la vieille Mikona Awashish en descend pour rejoindre sa fille, qui l'attend sur le quai. Par la fenêtre du wagon, l'agent de protection de la faune André Chillas épie les deux Atikamekw, persuadé qu'elles sont là pour braconner. Mais c'est à un autre type de chasse que les femmes ont l'intention de s'adonner. Et elles entraîneront dans leur sombre dessein la jeune Lorie, venue se recueillir au bord du lac à Matte, sur le site de camping où sa mère a été tuée l'été dernier. Un paradis où, la nuit venue, rôdent toutes sortes de prédateurs.

  • Chez les Huang, le père fait la loi. Immigrant chinois résolu à s'intégrer à la société canadienne, il est aveugle aux aspirations des membres de sa famille. Sa femme aurait bien emporté un peu de tradition à Fort Michel, en Ontario. Adele, l'aînée, cache derrière sa beauté une soif d'aventure. La sérieuse Helen peine à s'affranchir d'un idéal de performance. Bonnie, sensuelle et indocile, couve des pulsions délétères.

    Dans la liste préliminaire des Prix des libraires 2021
    Tandis que Peter, l'unique fils, rêve à la fille qu'il pourrait être. Ce livre raconte son parcours.
    Ce ne sera pas simple, entre les cours d'école et les cuisines de restaurants où s'expriment des masculinités violentes ; entre le sadomasochisme d'une amante âgée et les fantasmes religieux d'une homosexuelle réformée. Imitant ses soeurs, dispersées aux quatre coins du monde, Peter se retrouvera seul à Montréal, et tardera à s'y faire des alliés. Heureusement, il y aura toujours Audrey Hepburn dans «Sabrina».

  • Une jeune femme aux prises avec des douleurs chroniques cherche à comprendre et à apprivoiser son mal. Depuis quelque temps, elle s'évanouit dans les lieux publics, sans que la médecine puisse l'expliquer. Des années plus tôt, elle a rompu avec sa mère, alors que cette dernière était hospitalisée. Tout semble pourtant la ramener à l'enfance, dans un univers clos, en tête à tête avec une mère qui passait ses journées en robe de chambre devant la télé, à fumer.

  • Béatrice travaille au montage d'un documentaire sur les tueries de masse quand elle reçoit un appel des États-Unis. Son mari, conférencier invité à l'Université de Miami, et leur fils Théo, parti le rejoindre pour profiter de la plage, se trouvent tous deux à l'hôpital entre la vie et la mort. Sous le choc, Béatrice prend le premier vol pour la Floride. C'est à son arrivée seulement qu'elle apprendra la vérité, plus terrible encore que ce qu'elle avait pu imaginer.
    Elle s'emploiera dès lors à fouiller le passé familial pour trouver un sens à la tragédie. Mais les doutes se multiplient et les certitudes se font rares. Pour ne pas sombrer, elle devra d'abord admettre sa propre fragilité, ainsi que l'impossibilité pour les parents de toujours sauver leurs enfants.

  • Encouragé par sa soeur à délaisser sa vie de petit criminel, Dave entreprend des études à l'université. Bien vite cependant, il sent qu'il n'y est pas à sa place, et lorsqu'un ami de son oncle lui demande de livrer des cigarettes de contrebande en bateau - risque nul, paye généreuse -, il accepte d'emblée, sans se rendre compte qu'il remet le pied dans l'engrenage. Plus tard, c'est un pick-up au pare-chocs rempli de poudre qu'il doit conduire à des clients. Parce qu'il est habile, on le fait rapidement gravir les échelons du gang de motards qui contrôle le trafic sur la réserve. Tout ça alors qu'une opération policière d'envergure se prépare.
    Mais Dave a son idée sur ses nouveaux employeurs, et on peut se demander de quel côté des barricades il se trouvera au moment où les forces de l'ordre frapperont.
    Ce roman noir raconte la soif d'émancipation d'un jeune homme, et le prix qu'il aura à payer pour l'obtenir.

  • Fait historique méconnu : en mars 1933, Nikita Zynchuck, immigrant et chômeur, est abattu d'une balle dans le dos par un policier.

    Le récit de cet événement et des jours qui l'ont suivi nous entraîne dans le Montréal cosmopolite d'alors, marqué par la Crise, la misère, les tensions entre les religions et entre les cultures, sans oublier les poussées insurrectionnelles des communistes.

    Roman social, «Le Mammout» tire de l'oubli un quidam qui, en déclenchant malgré lui une émeute, est passé bien près de devenir le porte-étendard d'une révolution autrement moins tranquille que celle que le Québec a connue.

    Finaliste, Prix littéraire des collégiens 2021

    Finaliste, Grand Prix du livre de Montréal 2020

    Prix Jacob Isaac Segal 2020

    Finaliste, Prix des Libraires 2020, catégorie «roman québécois»

    Dans la présélection du Prix France-Québec 2020

  • Pris d'un fiévreux désir de romanesque, Antoine, un écrivain en exil à Lisbonne, se laisse entraîner dans le sillage d'attachants guérilleros sans domicile fixe qui souhaitent libérer la ville des griffes de l'industrie touristique. Il parcourt avec eux les envers de la capitale et participe volontiers, alcool et opiacés aidant, à leurs missions foireuses.

    Ce n'est qu'au terme de nombreuses péripéties, de la découverte d'un corps dans le Tage et d'un spectacle de tauromachie qui tourne au drame qu'Antoine pourra peut-être enfin envisager de sortir du labyrinthe dans lequel il s'est enfoncé.

  • Quand elle n'est pas en mission à Londres, Tripoli ou Tel Aviv, Anna aime retourner à Amsterdam, dans l'annexe secrète où la famille d'Anne Frank a tenté d'échapper à l'horreur nazie. Durant un de ses pèlerinages là-bas, l'espionne se rend compte qu'elle est suivie. Promptement, l'organisation se charge de l'exfiltrer dans une maison de protection, dont on lui cache à dessein le lieu. C'est là qu'Anna fait la connaissance de Celestino, un fou de littérature. L'homme fantasque veille sur elle et sur les huit autres membres qui forment l'insolite communauté de cette nouvelle annexe. Entre Anna et lui s'amorce alors un dangereux pas de deux.

  • « Chaque soir, c'est pareil : maman prépare une tarte aux pommes et l'enfourne. Papa et moi regardons les nouvelles à la télé. Après l'émission, un cri retentit toujours de la cuisine, puis le bruit d'une chute. Mon père et moi nous précipitons. La tarte est renversée sur le sol ; maman explique qu'elle l'a fait tomber à cause du moule qui était brûlant. Papa s'allume une cigarette sans rien dire et part à la recherche de son cendrier. Chaque soir c'est pareil, et mes parents font comme si de rien n'était. Je crois qu'ils veulent me rendre fou. »

    Dans ce roman glaçant, un jeune garçon voit sa maison devenir le théâtre d'une lutte pour sa survie et doit parer les coups diaboliques de ceux dont il attend pourtant le réconfort.

  • Un chômeur sombre dans l'itinérance alors qu'il est habité d'un singe, sorte de parasite imaginaire semblant déborder de lui ; à Montréal, un homme et une femme se rencontrent dans une ville secrète creusée sous la ville souterraine ; un jeune chercheur de l'Université McGill retrouve en rêve un primatologue soviétique habitant l'Abkhazie en guerre après la chute de l'URSS ; des écrivains ratés vivant à Yamachiche voient leurs imaginaires contaminés par ceux de Kafka et de Beckett ; une enfant arrivée aux portes de l'adolescence adopte un chien sans tête qui l'aide à affronter ses incertitudes et ses peurs...
    En brouillant les frontières entre l'humain et l'animal, le réel et le fictif, le passé et le futur, les douze nouvelles de «Dormir sans tête» semblent échapper au réel, mais proposent un portrait du temps présent où transparaissent nos angoisses et nos craintes.

  • Une jeune femme s'est fait voler son prénom par une hackeuse notoire, et tout le monde les confond. Par exemple ce riche Californien qui insiste pour qu'elle vienne travailler pour lui. Autrement, sa vie n'a rien de très palpitant : quand elle ne s'occupe pas du chien aveugle de sa défunte proprio, elle laisse le temps s'écouler, buvant trop, dormant tard. Jusqu'à ce que le chien soit assassiné dans des circonstances dignes d'un mauvais film d'horreur et qu'un homme déguisé en cheval se mette à rôder dans le quartier, proférant injures et menaces. Peut-être que le moment est venu de fuir Montréal et tous les gâcheurs d'air qui hantent son existence. Faute de trouver la paix, elle aura au moins une chance de sauver sa peau.

  • Mère et fille se rendent au Japon à l'occasion de la fête de hanami pour apprendre à « regarder les cerisiers ». À la lisière des codes et des conventions, elles y découvrent une réalité souvent insolite : la minutie d'un maquillage, les yeux pénétrants d'un robot nommé Pepper, l'art des gelées, l'architecture colorée des love hotels, l'hyperréalisme des sampurus - tout ce qu'elles voient leur apparaît sous un angle neuf. Comment ajuster leur regard à ce « monde courbe » ? Voyagerait-on pour ces fulgurants changements d'aiguillages, ces perceptions de scènes que l'on comprend à peine et qui ébranlent les sens ? Ce voyage où tous les repères sont déboussolés trouve son prolongement dans l'écriture.
    Sans autre indication que leurs styles distinctifs pour démêler leurs voix, on suit ces deux auteures au plus près de l'émerveillement, de la pensée brute, dans un pays énigmatique qui offre une matière idéale à leur carnet.

    PRIX LITTÉRAIRE CANADA-JAPON 2021

  • Quand Dave et Blanche retontissent avec leur plan débile - braquer le Flamingo durant le Festival de la Galette -, il y a deux ans que Patrick ne leur a pas adressé la parole. Oublier leur vieille querelle, d'accord, mais embarquer dans ce coup foireux pour un butin aussi dérisoire, c'est non. Sauf que Blanche sait se faire convaincante : elle l'aime toujours, elle a besoin de lui. Bon, OK, c'est oui. Mais, à mesure que les préparatifs avancent, Patrick suspecte ses
    amis de lui jouer dans le dos. Pas surprenant, ils n'ont jamais été nets, ces deux-là. C'est bien dommage, mais ils
    ne lui laissent pas le choix : il devra tirer les ficelles.
    Étonnante histoire de cow-boys et d'Indiens, «La danse de l'ours» explore les berges marécageuses du lac Saint-Pierre et de la paranoïa.

  • Il y a le labyrinthe blanc des petites rues de Mykonos Town, la
    foule dense, la musique assourdissante et l'eau turquoise qui baigne l'abord des plages, tout autant que les côtes rocheuses de l'île grecque.
    Christopher, Sebastian, Jules et Pavel voyagent tous les quatre pour la première fois loin de chez eux.
    Les nuits sont longues à Mykonos. Dans ce roman solaire, elles peuvent également être périlleuses.

  • «Il me fallait un dispositif, une provocation, peut-être un garde-fou
    pour continuer d'observer cet objet à la fois banal et étrange qu'est
    ma vie. L'observer en suivant de nouvelles lignes : le chemin que
    me propose le film Thelma & Louise. Mon film choisi, mon film
    aimé, le film qui a marqué ma vie, le film qui encore aujourd'hui
    me fait pleurer.
    J'ai voulu remonter le cours du temps en m'installant dans
    la Thunderbird avec Thelma et Louise, pour retrouver celle que
    j'étais en 1991, cette jeune femme qui n'est pas si différente de la
    femme que je suis aujourd'hui. J'ai suivi le scénario du film à la
    manière de marques topographiques sur le chemin de ma propre
    vie : deux femmes, une voiture, un voyage, un viol, un révolver.»

  • En fuyant la banlieue, Kat a surtout fui une vie trop ordinaire. Tombée sous le charme d'un membre de gang de rue, elle est devenue travailleuse du sexe et, jusqu'à la résurgence d'une vidéo incriminante pour ses proxénètes, elle croyait pouvoir continuer comme ça encore un temps. Maintenant, elle est en danger et doit se faire oublier. Son amie Mélissa, gérante de l'agence d'escortes qui l'emploie, voudrait s'assurer qu'elle est parvenue à se mettre à l'abri, mais Kat ne répond plus à l'appel, et une attaque au cocktail Molotov contre leur lieu d'affaires laisse croire que la guerre a déjà commencé.

    Le champ de bataille qui s'étend des coins interlopes de Rivièredes- Prairies aux mornes quartiers résidentiels de la couronne sud voit aussi s'affronter promoteurs de boxe, entrepreneurs, politiciens municipaux et producteurs de films XXX. Sous la plume impitoyable de l'auteur, personne n'échappe aux coups

empty