Presses de la cité

  • Le remplaçant Nouv.

    " C'est une nouvelle forme de vie autonome... Un amalgame de vivant et de science. "
    Dans un futur proche, Junior et Henrietta vivent dans une ferme isolée, semblant fuir leurs congénères. Lorsqu'un homme en costume-cravate frappe à leur porte, ils sont loin d'imaginer ce qu'il vient leur annoncer : Junior a été sélectionné par la société OuterMore pour un séjour expérimental dans une station spatiale. En son absence, un avatar biomécanique prendra sa place au sein du foyer.
    L'émissaire d'OuterMore s'installe donc chez le couple afin d'y mener l'étude préliminaire à la conception de ce " remplaçant ". Mais, très vite, l'intrus se fait de plus en plus envahissant et les sautes d'humeur de Henrietta plus fréquentes...
    Tendu, atmosphérique et minimaliste, à la frontière du thriller et du roman d'anticipation,
    Le Remplaçant nous parle d'identité et de libre arbitre, et devrait séduire les amateurs des réplicants de Philip K. Dick.

  • Beauchamp Hall Nouv.

    Il est temps de devenir l'héroïne de sa propre vie !Passionnée par Jane Austen et les soeurs Brontë, Winona Farmington a toujours désiré faire carrière dans l'édition à New York. Malheureusement, elle doit quitter l'université pour retourner s'occuper de sa mère malade dans le Michigan.
    Des années plus tard, coincée dans une relation amoureuse médiocre et sans perspectives professionnelles, Winnie s'évade en regardant
    Beauchamp Hall, une série télé historique. Une énième déception lui fait alors l'effet d'un électrochoc.
    Du jour au lendemain, la jeune femme s'envole pour l'Angleterre et pose ses valises dans le charmant village où est tournée sa série favorite. Elle y découvre l'envers du décor, se liant d'amitié avec les propriétaires du château qui l'a tant fait rêver. À leurs côtés, Winnie tentera de reprendre sa vie en main et d'en devenir l'héroïne...

  • Un jardin de mensonges Nouv.

    Certains fantômes hantent les demeures, d'autres les coeurs... Londres, 1914. Atteinte de la maladie des os de verre, Clara vit recluse depuis toujours, choyée par une mère qui lui raconte le monde. À sa mort, la jeune femme prend son destin en main et s'initie clandestinement à la botanique.
    Elle est bientôt engagée par Mr Fox pour créer sur son domaine une serre de plantes exotiques. Mais, à peine arrivée à Shadowbrook, elle ressent un étrange malaise. Le mystérieux maître des lieux brille par son absence, la gouvernante est terrifi ée, et une présence semble hanter les couloirs de la demeure, où les fl eurs fanent en quelques heures...
    Avec son étrange héroïne à la peau diaphane,
    /> Un jardin de mensonges est un brillant hommage aux grands romans gothiques. C'est aussi le récit de l'émancipation d'une femme qui tente de reprendre possession de sa vie et de son corps, servi par une plume aussi vénéneuse que sensuelle...

  • Sauvons le débat Nouv.

    Face au jeu du tout polémique dominant l'espace du débat, Didier Pourquery oppose avec éloquence l'arme qu'est la nuance : elle casse les évidences, revendique l'ironie face à l'arrogance, remet en cause la violence, bouscule les dogmes et permet de rester indigné tout en étant lucide.Sortant d'un débat sur La Chaîne parlementaire, en janvier 2020, où il " questionnait " la compétence universelle de Greta Thunberg en matière de catastrophe planétaire, Didier Pourquery prend sur les réseaux sociaux une volée de bois vert. Ce fut une révélation. Face à des polémistes de plateau, dont il ne tient pas à utiliser les codes, il réalise que lui cherche toujours à nuancer. Point de départ d'une enquête sur ce que recouvre cette passionnante notion. Car d'Héraclite à Montaigne, de Camus et Aron s'étend un espace où cohabitent réflexion et engagement, approfondissement et discours ferme. Au moment où sur tous les écrans, télévisuels ou numériques, le débat tourne au catch ; où le contexte politique et même géopolitique semble pousser à l'affrontement incessant ; où de nouvelles idéologies se bousculent, remplaçant les totalitarismes ou les reproduisant en les poursuivant... oui, nuancer semble essentiel pour sauver ce qui peut l'être de l'héritage des Lumières.

  • L'impossible pendu de Toulouse Nouv.

    Un éclairage passionnant sur un célèbre fait divers de l'Histoire : l'affaire Calas, qui opposa, au XVIII e siècle, protestants et catholiques. Par un conteur hors pair, épris d'humanisme.
    Un pendu chez les protestants ?
    Voilà de quoi réveiller de vieilles haines encore exacerbées entre catholiques et huguenots. Voilà de quoi, aussi, provoquer la colère du grand Voltaire...
    A Toulouse, le 13 octobre 1761, lorsque son fils est découvert étranglé - ou pendu -, on a vite fait d'accuser Jean Calas de l'avoir assassiné afin de l'empêcher de se convertir au catholicisme.
    Or la fin de Marc-Antoine Calas reste à ce jour pleine d'ombres.
    Jean Anglade, conteur hors pair, épris d'humanisme, propose une nouvelle lecture de l'affaire Calas et se fait, à la suite de Voltaire, le défenseur de la tolérance.

  • Tête de lune Nouv.

    Une échappée, une fugue hors du temps, pour deux enfants délaissés en quête de reconnaissance et d'un peu d'amour. Un chant d'espérance et de naïveté enfantine mêlées. Un roman dans la lignée de Chante, rossignol.
    C'est un jeune coeur tendre et incompris de onze ans. On l'appelle Tête de lune parce qu'il a la tête toute ronde, un peu d'embonpoint. Elevé dans une famille d'accueil, il souffre de manque d'affection. Aussi Baptiste est-il touché par la solitude du vieux chien Clam. Il décide de le ramener à son maître, marin aux mille vies, qui a dû aller habiter dans une maison de retraite. En secret, résolu et plein d'espoir, le garçon part avec l'animal sur le plateau de Millevaches malgré les doutes, la peur.
    Et bientôt avec l'espiègle Salomé qui va s'inviter dans sa folle odyssée pleine de rencontres et d'aventures...
    Une fugue magique hors du temps, pour deux enfants en quête de reconnaissance.
    Et un beau chant d'espérance.

  • Le coeur des fileuses Nouv.

    Le portrait d'une femme de coeur, engagée au début du XX e siècle pour améliorer le sort d'ouvrières de filature de soie dans les Cévennes.
    1910, au coeur des Cévennes. Eulalie devient, après le décès de son père, l'unique héritière d'une prospère filature de soie. Désormais patronne, elle découvre que son usine est un véritable bagne féminin. Révoltée par les conditions de travail de ses ouvrières, elle décide, malgré de nombreux détracteurs, de bouleverser l'ordre social.
    Bientôt la guerre éclate et le pays se vide de ses hommes. Eulalie réalise alors son voeu le plus cher : transformer son entreprise en communauté de femmes fondée sur l'entraide et la solidarité. Des amitiés se nouent, des amours se tissent. Mais Eulalie saura-t-elle s'affranchir d'un mariage malheureux et affronter les fantômes du passé ?
    Portrait d'une femme rebelle au grand coeur dans le cadre somptueux des Cévennes.

  • Code 612 : qui a tué le Petit Prince ? Nouv.

    Qui mieux que Michel Bussi pour imaginer une enquête passionnante sur le mystère et les ombres du Petit Prince et de son créateur Saint-Exupéry ? Roman à clé, jeu de piste, hommage, Code 612 Qui a tué le Petit Prince? célèbre les 75 ans du Petit Prince. Un livre indispensable pour les amoureux du conte et de son auteur. Avec la signature Bussi : ludique, poétique, surprenante. Il est le livre le plus traduit au monde, après la Bible, et l'un des plus vendus, conte étrange et fascinant.
    Il est l'incarnation universelle de l'enfance, petit garçon blond, mordu mortellement par un serpent...
    Mais la vérité est-elle aussi simple ? S'est-on vraiment déjà posé la question : " Qui a tué le Petit Prince ? " Saint-Exupéry n'aurait-il pas dissimulé l'identité de l'assassin dans son roman, lui dont la mort, quelques mois après la parution de son livre, reste tout aussi mystérieuse ?
    Code 612. Qui a tué le Petit Prince ? passe en revue hypothèses, coupables et mobiles, pour enfin révéler la vérité stupéfiante sur le secret de Saint-Exupéry, et de son double de papier.
    Si vous décidez de la croire...

  • Histoire de la vie éternelle Nouv.

    Parce que la vie est bien trop courte, suivez Conrad Aybinder et Samuel Tampari dans leur folle quête de l'immortalité.
    Conrad, 16 ans, est un génie en chimie. Le jour où il rencontre Samuel Tampari, son nouveau professeur de sciences, il en tombe éperdument amoureux. Mais son mentor et amant décède prématurément, léguant au jeune homme ses journaux intimes, la clef d'un entrepôt et un numéro de téléphone. Autant d'éléments qui ouvrent à Conrad les portes d'une quête aussi mythique que mystique, celle de l'élixir de vie. De New York à l'île de Pâques, il entreprend alors à son tour d'élucider l'obscure équation de la panacée pour sauver des êtres chers à son coeur.
    Naviguant entre passé, présent et futur, Jake Wolff nous offre un livre aussi foisonnant qu'inclassable, à la fois épopée picaresque, roman d'apprentissage et thriller métaphysique. Une variation virtuose sur un thème aussi ancestral qu'universel, notre condition de mortels, qui redéfinit les frontières du possible...

  • Filles de Lilith Nouv.

    Plutôt mourir que de devenir mère...
    Un tueur en série sévit à Tel-Aviv. Chaque victime est retrouvée ligotée, un poupon entre les mains, le mot " mère " inscrit sur son front.
    Sheila Heller, spécialiste de la Bible, connaît les victimes. Elle connaît aussi la nature du pacte qu'elles ont conclu vingt ans plus tôt, lorsqu'elles ont décidé de devenir les " Autres ". Et elle sait qu'elle pourrait bien être la prochaine sur la liste.
    Ce qu'elle ignore, en revanche, c'est qui peut être à l'origine de ces crimes rituels macabres. D'autant qu'aux yeux de la police, tout l'accuse...

    Un thriller aux accents féministes, qui soulève la question de la maternité dans un pays où celle-ci demeure une évidence, voire un devoir.

  • Les héritières de la salamandre Nouv.

    La saga extraordinaire de colons pionniers d'origine française venus de la région du Banat en Roumanie pour reconstruire un village dépeuplé de Provence au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. La quête magnifique, entre Histoire et généalogie, menée par l'une de leurs descendantes.
    1965. Comme un rendez-vous avec le destin... En regardant un reportage, Esther Leavers, pianiste de renom vivant en Grande-Bretagne, découvre l'étonnante renaissance du village de La Roque-sur-Pernes, au lendemain de la guerre. C'est surtout le témoignage d'une santonnière, Alexandra Mayer, qui la captive. Celle-ci porte le nom de jeune fille de sa mère, originaire elle aussi d'une région d'Europe qui n'est plus, le Banat. Or, Esther, divorcée, n'a plus que son frère Nathan et les souvenirs épars d'une histoire familiale pleine d'ombres.
    L'existence d'Alexandra est pour elle une révélation. Elle doit, elle veut faire sa connaissance. Esther part pour la Provence. Bonheur des lieux, de sa rencontre avec Alexandra... Au fil de leurs souvenirs renaît une incroyable odyssée, le passé tumultueux de leurs ancêtres bâti par des pionnières d'exception, les femmes de La Salamandre...
    Une saga passionnante, une page méconnue de l'Histoire portée par de grandes héroïnes.

  • La source maudite Nouv.

    Juliette perd sa meilleure amie puis son oncle, victimes, selon la légende, de la Bérane, une bête qui noie dans la rivière tous ceux qui la défient. Refusant d'y croire, elle va enquêter et s'intéresser au passé trouble de son oncle dans la Résistance.
    Depuis des temps immémoriaux, dans un village du Périgord, les habitants craignent la Bérane, une bête aquatique qui attrape et noie dans la rivière les pécheurs et les incroyants. En 1956, Juliette, douze ans, ne croit pas à cette légende. Pour le prouver, sous les yeux terrorisés de sa meilleure amie, Fanette, elle se baigne dans le gour, petite retenue d'eau où sévit le monstre. Le soir même, Fanette disparaît. Peu après, son corps est retrouvé, noyé et couvert de griffures.
    En 1972, alors que Juliette porte toujours la culpabilité de la mort de son amie, son oncle Victor est tué de la même façon. La jeune femme, aidée par un officier de la police scientifique, le très séduisant Amaury Delbard, décide d'enquêter.
    Quel était ce lourd secret que son oncle et ses trois amis de jeunesse cachaient depuis leur passé dans la Résistance ? Y aurait-il un lien avec la mort de Fanette ? En fouillant dans l'histoire de ces quatre hommes, Juliette risque de réveiller le monstre, qui n'est peut-être pas celui que l'on croit.

  • Rouquine Nouv.

    Rouquine

    Stéphane Poirier

    " C'est quoi un écrivain ? Une voix, une musique, un style qui n'existent nulle part ailleurs. [...] Je voulais rester près de Monty et de Lilou, le taiseux et l'errante. Deux êtres égarés, chacun à leur façon. Il fallait bien que ces âmes brisées se croisent. Stéphane Poirier orchestre cette rencontre avec une douceur infinie, c'est simple et sublime. " Mohammed Aïssaoui, président du jury du prix Jean Anglade du premier roman 2021, journaliste au FigaroElle, vagabonde, trimbale son sac à dos et sa vie cabossée sur les routes. C'est une jolie brindille aux cheveux roux qui se fondrait presque dans ce paysage d'automne.
    Lui, ne compte plus ses étés solitaires, dans sa maison au milieu des champs. Un coeur vrai, un charme évident, le geste plus sûr que les mots.
    Le hasard - le destin ? - fait se rencontrer Lilou et Monty, ces deux oubliés du bonheur. Pas à pas, à la façon de deux chats, ils vont tisser une relation forte, imprévisible, bouleversante. Mais resurgissent les ombres du passé de Lilou...
    Dans
    Rouquine, il n'est question que d'humain et d'humanité, dans la chaleur et la mouvance de sentiments qui touchent en plein coeur. Une ode à l'amour et à la vie.

  • Les écologistes contre la modernité Nouv.

    Voici le seul ouvrage argumenté à défendre le point de vue de la philosophie "libérale' dans un climat intellectuel et social contemporain globalement défavorable, voire franchement hostile au progrès des sociétés industrielles avancées.
    Ce livre, plaidoyer en faveur d'une civilisation industrielle, aujourd'hui accusée de tous les maux, part en croisade contre les prophètes verts qui, au moment du premier confinement, annonçaient la mort du " monde d'avant ". Apôtres d'un évangile, souvent radical, de la régression préindustrielle, de l'écologie profonde, de la décroissance, du refus de la mondialisation, de l'imposition de modèles tribaux - les groupes de prophètes verts (de Pierre Rabhi à Greta Thunberg, en passant par Nicolas Hulot) sont nombreux et fragmentés en une multitude de chapelles qui adhèrent toutes au credo d'un retour à la nature. Mais comment refuser aux pays émergents qui y aspirent légitimement, les bénéfices du progrès technique et industriel ? Comment par ailleurs comprendre que les mêmes défenseurs du climat, applaudissant à l'interdiction des terrasses chauffées et à la réduction de la vitesse automobile à 80 km/heure, fassent fermer la centrale atomique de Fessenheim, infiniment plus économique en rejets de CO2 que ces mesurettes. Qu'il s'agisse de la nouvelle religion de Gaïa, ou des chiffons rouges - surpopulation, surconsommation, réchauffement climatique - qu'agitent ces nouveaux idéologues, les attaques se concentrent sur les bienfaits de la modernité, assimilés à du confort bourgeois, mais plus encore sur la contestation du principe même de modernité. Cet essai, incisif et informé, s'appuyant sur les discours des nouveaux prophètes, sur l'analyse de leurs sources, mêlant sciences économiques et philosophie politique permet de cartographier ce nouveau parti des antimodernes qui gagne dans l'opinion, de comprendre les ressorts de cette nouvelle illusion, et de défaire les raisons de l'utopie régressive qu'elle promeut.

  • Douce, douce vengeance Nouv.

    " Vous souhaitez venger un affront sans vous salir les mains ? Nous avons la solution ! Des milliers de clients satisfaits dans le monde entier. "
    Tout le monde a ses petites rancunes, rien de plus humain. Mais pour passer à l'acte sans prendre de risques inconsidérés, mieux vaut faire appel à un professionnel expérimenté et discret.
    Hugo Hamelin a une idée visionnaire : créer une société de vengeance à la carte, un service sur mesure destiné à laver affronts, camouflets, coups bas et autres vexations. Rien ne prédestinait pourtant Hugo à croiser la route d'un marchand d'art cynique et sans scrupule, d'une jeune ingénue moins oie blanche qu'il n'y paraît, d'un orphelin jeté en pâture aux lions, ou d'un homme-médecine kenyan qui se double d'un guerrier massaï. Sans compter la peintre expressionniste Irma Stern !
    Si le business s'annonce lucratif, il risque aussi d'être plus délicat que prévu...
    Entre appât du gain, choc des cultures, amour de l'art et haine de son prochain, une comédie facétieuse et déjantée, comme le truculent Jonas Jonasson en a le secret !

  • La fille du maitre-brasseur Nouv.

    Le roman inédit et inachevé de Marie-Paul Armand, la grande romancière du Nord. Par l'auteur de La Courée et d' Un bouquet de dentelle. Dans la région de Douai, Marianne est la fille du très respecté maître brasseur du village. Son père s'enorgueillit d'appartenir à une dynastie de brasseurs remontant à la Révolution française. Mais Marianne souffre de la complicité qui unit son frère et son père, soudés par la passion de leur métier. La mort de sa mère à l'aube de l'Occupation va faire basculer le destin de toute la famille...
    La sensibilité de Marie-Paul Armand s'exprime à travers une écriture authentique et juste, au plus près du quotidien de ces " petites gens " du Nord qu'elle a su, comme nul autre, décrire.
    Ce roman posthume inachevé est enrichi d'une documentation inédite et préfacé par une grande dame du Nord, Line Renaud.

  • Le pain rouge Nouv.

    Une passionnante peinture de la vie rurale dans les Flandres au XVIII e siècle à travers le quotidien laborieux de Mathilde, fille de paysans.
    Au XVIIIe siècle, entre Douai et Cambrai, Mathilde a grandi dans la ferme familiale au coeur d'une humble paroisse de neuf cents âmes. La communauté paysanne y mène une existence rude, harassée de labeur, accablée d'impôts, souvent menacée par les famines et les pillages. En plus de ses corvées quotidiennes, la jeune fille doit subir les avances du fils du seigneur tout-puissant du village. Mais elle s'est promise à Blaise, le fils du charron.
    Bientôt la révolte gronde. Depuis Paris, un vent puissant souffle, chargé de colère. Des temps nouveaux s'annoncent et Mathilde aimerait croire en un monde meilleur pour elle et les siens...

  • L'enfant de personne Nouv.

    Des enfants si innocents...
    Un soir de juillet 2008, Amy Mills, étudiante dans une ville côtière du Yorkshire, est sauvagement assassinée, le crâne fracassé contre un mur. Quelques mois plus tard, non loin de là, on retrouve dans un ravin le corps d'une septuagénaire, Fiona Barnes, dont la tête a été écrasée à coups de pierre. Le mode opératoire similaire laisse penser que les deux affaires sont liées. Si l'enquête piétine, des zones d'ombre dans le passé de la vieille dame ne tardent pas à apparaître. Placée dans une ferme du Yorkshire pendant les bombardements de Londres en 1940, Fiona, alors âgée de onze ans, s'était liée d'amitié avec Chad, l'un des fils de sa famille d'accueil. Par jeu, tous deux avaient pris en grippe un orphelin handicapé mental lui aussi logé à la ferme, et à le maltraiter. " Nobody ", comme l'avaient surnommé cruellement à l'époque les deux enfants tortionnaires, a-t-il, des années plus tard, cherché à se venger ? Au fil d'une intrigue policière habilement conçue, Charlotte Link nous plonge au coeur des secrets et non-dits de la Seconde Guerre mondiale, et livre l'un de ses meilleurs romans à ce jour.

  • La maitresse d'école Nouv.

    Vocation, amour sacrifié, transmission filiale dans un Nord plein de chaleur, raconté par l'un de ses écrivains les plus emblématiques.Céline naît en 1918 dans un village du Nord, au bord de la mer. L'école est pour elle une révélation : plus tard, elle sera institutrice. Un désir mal accueilli par ses parents qui est pourtant concrétisé grâce à l'aide d'une tante bienveillante. Céline devra faire un choix douloureux entre un premier amour et sa carrière. Elle choisit la voie de l'enseignement, source de difficultés mais aussi de grandes joies.
    Mais lorsqu'elle rencontre Marcel, un instituteur qui s'éprend d'elle, elle accepte de l'épouser. Ils se marient en juillet 1939. Un mois plus tard, la guerre éclate et Marcel part au front. Fait prisonnier, il ne reviendra qu'au bout de cinq ans.
    Après la guerre, Céline donne le jour à Irène, à qui elle transmet sa vocation. Irène, elle, sera professeur de lycée. Les temps ont changé et, si la passion d'enseigner reste la même, Irène connaîtra une expérience différente de celle de sa mère. Car Mai 68 pointe bientôt à l'horizon...

  • 50° au-dessous de zéro Nouv.

    Des pluies diluviennes ont submergé Washington. Peu à peu, les eaux se retirent, mais les inondations ont eu des conséquences effroyables...
    Beaucoup de logements sont devenus inhabitables, les sans-abri sont légion. Et les catastrophes s'enchaînent: la montée des eaux océaniques raye de la carte les nations insulaires, et les Etats-Unis sont frappés par une vague de froid qui fait craindre au gouvernement le début d'une nouvelle ère glacière.
    Au sein de la Fondation nationale pour la science, Frank Vanderwal doit agir. Vite. Il y va de la survie de la planète.
    Mais les enjeux de la science ne sont pas toujours politiques...
    Après Les Quarante Signes de la pluie, le deuxième volet de la nouvelle trilogie de Kim Stanley Robinson, l'un des plus grands auteurs contemporains de science-fiction, est aussi un plaidoyer humaniste et écologique remarquablement documenté sur l'avenir de la Terre.

  • 60 jours et après Nouv.

    La Terre est en danger. Et si des mesures drastiques pour freiner le réchauffement climatique ne sont pas prises, l'humanité court droit à sa perte.
    Cette année, Washington vit un hiver des plus capricieux : froid sibérien et chaleur tropicale se succèdent de façon alarmante. Démocrate passionné d'écologie, Phil Chase vient d'être élu président des Etats-Unis. Dès son entrée en fonction, il prend la décision la plus ambitieuse depuis le New Deal de Roosevelt : faire appel aux savants du monde entier afin de sauver la Terre et les hommes d'une catastrophe climatique imminente. Les soixante premiers jours de son mandat vont être décisifs. Le décompte a donc commencé pour son équipe constituée de scientifiques et d'hommes politiques chargés d'empêcher le désastre. Mais n'est-il pas déjà trop tard ? D'autant que certaines agences oeuvrent dans l'ombre en vue de saboter leurs efforts...

  • Chez Scarlette

    Hervé Bellec

    Sur une île au large de la Bretagne, cinq destinées de femmes malmenées par les tempêtes d'automne vont se croiser au fil de la plume nostalgique, cocasse, drôle et désenchantée à la fois de l'écrivain breton, Prix de la ville de Vannes 2020.Nous sommes en novembre, miz du en breton, le mois noir, dans une île bretonne à une heure du continent.Scarlette, la patronne du bar de la Falaise, vit là, tout simplement parce qu'elle y est née, et son bistrot en est l'épicentre. Solange, la Parisienne, est venue y trouver refuge pour fuir un passé trop encombrant et un avenir trop douloureux. Phanie, la jeune policière, aussi, peut-être pour tout remettre en question. Marina, l'énigmatique médecin de l'île, soulage les peines de chacun comme elle peut. Morgane, la fille de Scarlette, se morfond, loin de son île, à Nantes où elle fait ses études et veut rentrer quoi qu'il en coûte. La tempête gronde, les falaises s'effondrent, les digues cèdent, les arbres se couchent et les grandes marées menacent de submerger l'île, comme au temps d'une antique légende. L'île est maintenant totalement isolée. Mais les femmes s'entraident, se soutiennent, chantent et dansent autour du vieux juke-box en buvant du champagne comme pour narguer le mauvais sort.

  • Une expérience communautaire unique en France créée avec le soutien du baron de Rothschild : de jeunes Allemands, juifs, communistes intellectuels, fuyant l'arrivée d'Hitler au pouvoir vivent en autarcie dans un kibboutz, au coeur d'un petit village corrézien. Un grand roman sur l'élan d'une jeunesse solidaire et engagée. D'après des faits historiques réels.
    Pour eux, ce petit village près de Brive est comme un bout de terre promise. Ils s'appellent Yohann, Magda, Haïm, Sarah... Ces jeunes Allemands, juifs, communistes, ont fui l'arrivée de Hitler au pouvoir. Après leur apprentissage à la ferme-école, ils partiront pour la Palestine. Tous ont le coeur à l'ouvrage, un enthousiasme à toute épreuve, mais en ces lieux marqués par la Première Guerre, l'accueil est pour le moins glacial.
    Peu à peu, par leurs efforts conjugués, par leur bonne éducation, ils gagnent la sympathie des habitants. Seul le sous-préfet de Brive, fasciste dans l'âme, s'est juré de fermer le kibboutz. Et plus encore depuis que son fils Frédéric fréquente la jolie Sarah...
    Un grand roman sur l'élan d'une jeunesse solidaire et engagée.
    D'après des faits historiques au coeur du village de Nazareth, en Corrèze.

  • Première enquête de Céleste Ibar, ancienne de la BRI devenue capitaine de police à la PJ de Nantes après un drame qui l'a profondément marquée. Premier roman d'une future grande signature du polar.Céleste Ibar a dû quitter Paris et la BRI, où elle a passé dix ans, après une agression d'une brutalité extrême. Encore meurtrie, portant sur son visage les stigmates de sa séquestration, elle tente de retrouver une vie sereine. A peine nommée capitaine de police à la PJ de Nantes, où elle ne se sent pas la bienvenue, on l'envoie constater le suicide d'une riche
    industrielle. Une affaire banale.
    Mais l'enquête se révèle terriblement troublante. Qui se cachait derrière la si respectable Anne Arnotte ? Céleste va déterrer un à un des secrets profondément enfouis, de ceux qui continuent de hanter les vivants. Et découvrira la part très obscure d'un monde où les apparences règnent, où les apparences tuent.

empty