Ramsay Editions

  • L'heure du rapace : une enquête du détective de Beaufort Nouv.

    1955 - Un timbre à la valeur inestimable est escamoté lors de l'attaque du Bordeaux-Irun. 1975 - Paris, rue du Faubourg Saint-Antoine. Un intermédiaire anonyme pousse la porte de l'ARE (Agence de Renseignements et d'Enquêtes) de Christel Raynal Josselin de Beaufort de San Marin, Joss pour les intimes. Un aristo dans l'imperméable d'un privé ? Why not ?
    Le collet monté et la pompe ce n'est pas son truc au nobliau. Foin des études d'avocat, traquer le gros poisson lui sembla une activité bien plus en rapport avec son pedigree... et ses talents. Il lui faut de l'action. Nanti d'une droite de boxeur universitaire, d'un humour distingué de cavaleur de jupons et d'une puissante Delahaye 135 l'aventure peut sonner. Il est prêt pour démêler une nouvelle embrouille : rallier Zurich pour enfourner le fameux timbre. Mais pourquoi seulement retrouver le timbre disparu ?
    Ceci est tout juste un hors-d'oeuvre alors que Joss est mort de faim. Qui avait volé le timbre, pourquoi, comment ? À l'heure des comptes, il va en avoir pour son argent. Surtout en débarquant au fin fond du Minnesota après avoir déboulonné un mystère germé sous l'occupation, un monument à base de gentils industriels politiquement introduits et de vilains parrains de la mafia italienne.

  • Methanic Nouv.

    Methanic

    Vincent Maillard

    2024 Et si tout s'accélérait ? Et si la fonte du permafrost dans le Grand Nord arctique s'emballait à cause du réchauffement climatique ? Et si le méthane dégagé augmentait dangereusement l'effet de serre ? Et si la température croissait de trois degrés dans les deux ou trois prochaines années, et non dans trente ou cinquante ans comme prévu ?
    Elena et Cristobal, deux scientifiques du GIEC en mission en Arctique découvrent cette catastrophe imminente, une bombe à retardement dont le compte à rebours est déclenché. La catastrophe est pour demain, quelques années, peut-être quelques mois ? La découverte par Cristobal d'un brevet de captage du méthane sauvera-t-elle la situation ? Ou bien Cristobal est-il en train de vendre son âme aux industriels du pétrole ? Elena cherche à alerter le monde.
    Mais tout s'accélère dramatiquement : événements climatiques extrêmes, crises économiques, conflits sociaux... Rien ne semble pouvoir résister à la tourmente. Parmi les proches d'Elena et de Cristobal, déjà un suicide, et deux noyades, leur amitié indéfectible est mise à rude épreuve...
    Face à la course au profit, de plus en plus violente, face à l'inaction de la classe politique, Elena et Cristobal parviendront-ils à infléchir le désastre annoncé ? Parviendront-ils avant tout à se sauver eux-mêmes ?

  • Loto fatal Nouv.

    Loto fatal

    Serge Camaille

    Marie-O est une jeune femme belle et allègre. Elle réussit bien sa vie malgré une enfance très difficile. Orpheline, elle a dû passer son enfance d'un foyer d'accueil à un autre. C'est peut-être pour cette raison que malgré sa joie de vivre, elle garde toujours un côté énigmatique et parfois obscur. Mais cela n'empêche pas son nouveau copain Stéphane de l'aimer et d'être inséparable d'elle. La vie est belle pour ces deux amoureux.
    Tout bascule en 2006, quand suite à la découverte d'un cadavre, le commissaire Maillet commence une minutieuse enquête pour découvrir l'identité de la victime et celle de l'assassin. L'investigation remonte jusqu'à un des foyers d'accueil où avait vécu Marie-O. Ainsi, elle va se retrouver au coeur d'une enquête compliquée au cours de laquelle d'autres victimes seront découvertes.
    Qui sont les anciens amis d'enfance de Marie-O apparus dans l'enquête policière ? Est-ce que l'assassin tant recherché est l'un d'eux ? Marie-O va-t-elle être rattrapée par les ombres de son passé mystérieux ?

  • Pourquoi les politiques prennent de mauvaises décisions Nouv.

    Malgré une administration puissante, dotée de moyens humains et financiers colossaux, les décideurs politiques apparaissent souvent dépassés. Crise financière de 2008, crise sanitaire du Covid-19, menaces géopolitiques provoquant des conflits internationaux et des attentats terroristes, menaces intérieures pesant sur la sécurité des citoyens, détérioration de l'environnement, difficultés liées à la croissance et à l'emploi ou encore creusement de la dette publique : autant de phénomènes récurrents qui ont montré les limites de notre logiciel politique français.
    Michael Miguères décortique les processus qui ont conduit à tant d'échecs dans l'action publique ainsi que les limites des organisations politiques. Adossé sur de nombreuses analyses issues de l'économie comportementale, cet essai vivant et non dénué d'humour permet de comprendre les failles des hommes et des systèmes qui débouchent souvent sur des décisions absurdes. Il interroge les erreurs individuelles comme collectives, ainsi que les convenances de notre culture politique.

  • Journal d'une pétasse biodégradable Nouv.

    La permaculture, elle n'en a cure. La biodiversité, elle s'en est toujours méfiée. Les mouvements LGBT ne l'ont jamais concerné. Mais il suffit d'une rencontre, et d'un enchaînement de hasards comme elle aime les provoquer, pour que la Pétasse délaisse sa voiture et découvre de nouveaux horizons.
    Après le Journal d'une pétasse au volant, le Journal d'une pétasse biodégradable déroule le fil d'un personnage drôle, caricatural, mais tellement humain et qui entend bien revendiquer son curieux féminisme. Celui d'une femme, et de toutes les femmes, qui veulent jouer tous les rôles, tout de suite. Car elles se veulent amoureuses, concernées, frivoles et profondes à la fois.
    Va-t-elle se laisser embarquer dans une nouvelle aventure ou se dépêcher de retrouver le confort de sa vie bien organisée ? Avec elle, rien n'est simple, rien n'est acquis, et rien n'est définitif, mais toujours très drôle, délirant, parfois absurde.

  • Entre elle et lui Nouv.

    Entre elle et lui

    Fabienne Leloup

    Lui, installé depuis longtemps à Albi, anime une petite compagnie de théâtre avec son meilleur ami et recherche une idée de pièce pour la prochaine saison.
    Elle, bibliothécaire dans la banlieue parisienne, a répondu à leur annonce sur les réseaux sociaux.
    Quatre mois plus tard, le téléphone sonne pour lui annoncer que la compagnie a retenu sa proposition. C'est le point de départ d'une relation passionnée. Des conversations téléphoniques du début aux rencontres courtes, mais intenses à Paris, ou à Albi, leur passion commune va dévorer leur quotidien au point de bouleverser leurs vies tranquilles.
    Lui, séparé, elle célibataire ; est-ce que cette relation de corps et de coeurs peut durer ? Leur passion charnelle et parfois sauvage, les amènera-t-elle vers le bonheur ou vers l'abîme ?
    Fabienne Leloup nous propose avec ce dernier roman une exploration sulfureuse aux confins de l'amour, un cheminement entre érotisme, sacré et ténèbres : un thriller de l'absolu.

  • L'exode de Valia Nouv.

    L'exode de Valia

    Tamara Magaram

    Russie 1916, Valia, jeune fille issue d'une famille juive aisée vit ses premiers émois lorsque le pays vacille. Contrainte de fuir, Valia découvre la dureté de l'exil au sein d'une communauté d'aristocrates déchus de leurs titres et de leurs richesses. Elle traverse le siècle en survivant aux cruautés de cette vie d'immigrée et au poids de son histoire.
    New York 2011, Natalia, trentenaire française expatriée, s'interroge sur le sens de sa vie. Ancienne alcoolique, elle s'épanouit dans les réunions des AA. Un jour, son neveu Boris lui annonce qu'il part pour un tournage en Ukraine. Natalia décide de lui révéler un secret de famille sur leurs ancêtres. Une mémoire enfouie des origines resurgit.
    L'exode de Valia est un roman sur l'exil, les métamorphoses et l'identité. Ce récit retrace l'épopée d'une famille déracinée, au coeur d'un vingtième siècle meurtri, à travers le destin d'une femme forte, prête à tout pour donner à sa vie un sens digne des valeurs héritées de son passé.

  • Destins de femmes Nouv.

    Destins de femmes

    Valérie Perez

    Beyrouth, Saria, 28 ans, après un mariage arrangé, et un divorce prononcé par procuration par son mari, peut voir son fils seulement une fois par semaine, car au Liban ce sont les pères qui ont la garde exclusive des enfants.
    Jérusalem, Rachelle vivait au sein de la communauté ultra-orthodoxe de Mea Sharim, sans télévision, sans radio, sans internet, éduquée pour devenir une femme dévouée et soumise. Mais la vie lui réserve d'étranges surprises.
    Bangkok, Lamai, 60 ans, travaille dans le street food dès l'âge de 11 ans et s'interroge toujours sur le sort de son enfant qu'on lui a arraché à la naissance quand elle avait 16 ans.
    Berlin, Bahar, réfugiée afghane, 40 ans. Mariée à 13 ans à un homme de 50, sa vie en Afghanistan était devenue insupportable, et Bahar voit dans l'exil sa seule solution.
    Milan, Sophia, jeune mannequin qui rêve de s'embarquer dans le monde de la mode française, mais qui a aussi peur d'être la proie des harcèlements. Les rencontres qu'elle fera vont-elles lui confirmer ses doutes, ou bien lui révéler de nouvelles opportunités ?
    Dix-sept voix qui expriment les obstacles, les souffrances et les déceptions, mais aussi la force intérieure qu'il faut pour se battre. Dix-sept récits de femmes qui nous plongent dans leur intimité, leur sensibilité, leurs expériences, leurs douleurs, et leur force. À travers ces histoires vraies dans les quatre coins du monde, ce livre interroge sur la place des femmes dans la société.

  • Frans 68

    Chirstophe Léon

    Paris, mai 1968, la révolution étudiante est dans la rue. France Kasischke, franco-américaine, fille d'un médecin français et d'une féministe new-yorkaise disparait. Paris, 2020, Louis Ferrier, ancien prof d'Histoire, divorcé sans enfant, vit avec son chien une retraite insipide. Un matin, dans le journal Libération il découvre un article consacré à Mai 68, illustré par une photo. Il y reconnaît France, alias Frans, son premier amour.
    Son passé remonte à la surface. Il décide d'enquêter pour savoir pourquoi elle a subitement disparu et ce qu'elle est devenue. Dans sa quête, il croisera Roland Fuentès, ancien du Comité Vietnam de base, Bernard Izzo, capitaine des Renseignements Généraux dans les années 70 et Dick, un honorable correspondant.
    Louis a-t-il, malgré lui, été un acteur de la disparition de Frans ?
    Le va-et-vient entre présent et passé mènera Louis jusqu'à une surprenante vérité.

  • Amandine, Parisienne overbookée et fashionista jusqu'aux bouts des ongles, décide de s'installer à la campagne dans la ferme de sa tante après avoir découvert les charmes d'une vie bucolique lors de ses dernières vacances.... Elle découvre alors la réalité d'une vie qu'elle n'imaginait pas : au lieu du sac dernière tendance, elle empoigne la pelle et la fourche ; la chèvre Jacotte devient sa nouvelle confidente.
    Même si notre héroïne est une véritable experte pour faire les choses en dépit du bon sens, avant de tout larguer, elle aurait dû faire une toute petite CHOSE ! RE FLE CHIR ! Amandine est-elle vraiment équipée pour vivre cette vie ? Pas sûr ! La campagne, pour elle, c'est comme Koh-Lanta pour Chantal Thomas, The Voice pour Assurancetourix, Qui veut gagner des millions pour Mister Bean ! Bref, un défi.
    Survivra-t-elle dans cet environnement plein de « codes incompris » ou retourna-t-elle à sa vie de Parisienne glamour ?

  • La consommation est le reflet de la vie économique et sociétale. Son analyse révèle les tendances et leur probable évolution, et livre les choix de société qui s'ouvrent à nous. Où en sommes-nous ? La crise de 2008 a développé l'économie collaborative, l'urgence écologique a initié l'économie circulaire, et le coronavirus a bousculé notre mode de vie. Exit la surconsommation : l'heure est à la préservation des ressources. Aujourd'hui on n'achète plus uniquement par nécessité ou pour se faire plaisir. L'acte d'achat a pris du sens ; nous sommes devenus des consommateurs responsables, qui ne se laissent plus imposer une offre.
    Conçu comme un mini dictionnaire, ce livre regroupe une centaine de mots en lien avec la consommation d'aujourd'hui. Il se parcourt au gré de ses envies ou de ses besoins. Son objectif est simplement de relater la situation, de souligner les enjeux et de lister les solutions envisagées. Il n'a pas d'autre volonté que d'informer, d'éclairer un consommateur qui, au-delà de toute influence, doit rester libre de ses choix.

  • Sur les sentiers de trail, les chemins de GR, sur la piste d'athlétisme des France, puis celle des Mondiaux. Sur sept marathons en sept jours consécutifs autour du monde. De l'Antarctique au pôle Nord. Dans le temps long des efforts anonymes autant que dans l'effervescence du départ. Des chutes dont jaillit la résilience jusqu'à la victoire. Dans les gestes sains du quotidien et ceux qui font la survie en conditions extrêmes. Et même au coeur d'une saison de Covid, quand le confinement et les blessures sculptent les reliefs intérieurs, il y a toujours un mouvement. Celui de la course à pied, celui de l'écriture, celui de la vie.
    Au fil des pages, on se dit que rien n'est inaccessible, quels que soient la distance à parcourir et le sommet à gravir. On découvre, dans ce témoignage palpitant, une voie pour y parvenir. Une philosophie de vie. En refermant ce livre, on a cette envie forte de rester en mouvement.

  • En cette année 2021, la soirée s'annonce historique au Grand Collège International de France, qui fête son centenaire. Tout le gratin des mécènes et des anciens étudiants est réuni pour assister aux réjouissances. Tout aurait été pour le mieux si un mécène, lors d'un discours aux accents des plus héroïques, ne s'était entêté à vouloir s'écrouler devant tout le monde, aussi mort qu'on peut l'être.
    Cyanure ! dit un personnage qui joue des épaules pour se frayer un chemin jusqu'à la scène. Il s'appelle Albugo Padeloc, le plus grand détective depuis Sherlock Holmes et Hercule Poirot, qu'il dit. Il a tout à sa disposition pour le prouver : des cadavres, des indices en pagaille et des fables de La Fontaine à l'interprétation toute personnelle.
    Faisons confiance au professeur Ranchassel, l'irrésistible ami de Padeloc, pour retranscrire au mot près l'avancée des investigations du prodige.

  • Mai 1968, un crime affreux a lieu quelque part en Camargue. Printemps 2018, Max envisage une retraite bien méritée quand soudainement il soupçonne que quelqu'un l'épie et le suit. Il sent comme une présence invisible et néfaste. Sa mémoire commence à le propulser dans ce passé lointain, cinquante ans en arrière, le soir de ce 5 mai 1968.
    Est-ce vrai ? Faisait-il partie du groupe des jeunes qui ont commis le crime ? Que s'est-il passé cette nuit de 5 mai 1968 ? Les autres sont-ils encore vivants ? Qui est celui qui est en train de remuer les eaux troubles du passé ? Max arrivera-t-il à reconstituer les pièces enfouies dans sa mémoire ?
    Max prend une décision. Il retourne investiguer anonymement dans la petite ville du midi où il a passé son enfance. En un demi-siècle, son visage (et même son identité) a tellement changé que personne ne le reconnaitra. Il ignore que la tête des autres aussi a changé et que ce retour en arrière lui réserve une surprise de taille...

  • Tignes, novembre 97, stage d'oxygénation des Bleus, un représentant local de la FIFA est trouvé égorgé et pendu par les mains. Casablanca, mai 98, compétition Hassan II, une jeune représentante de la FIFA est retrouvée morte, égorgée. Sur place, dans la main de la victime, la police trouve une partie arrachée d'un porte-clés avec un coq en argent. Indice ?
    L'enquête est confiée à la commissaire Clémentine Paccini et son adjointe, médecin légiste, Anne Legendre. Marseille, 12 juin 1998, match d'ouverture France-Afrique du Sud, une autre victime est retrouvée dans un placard du stade Vélodrome. En plein Mondial, l'enquête s'oriente au sein des Bleus et de leur entourage. Pourquoi tant de meurtres en lien avec l'équipe de France ? L'assassin est-il un des joueurs de l'équipe ?
    Vivez une enquête passionnante de la commissaire Paccini lors de l'épopée 98 qui a marqué toute la France.

  • Du plus loin qu'elle se souvienne, Clémence voulait devenir magicienne. Pas pour exécuter des tours de magie avec des cartes, des colombes ou des couteaux, mais afin d'obtenir le pouvoir de faire naître des sourires sur tous les visages qu'elle croisait. Cette obsession la poursuivait depuis son plus jeune âge. Son souhait le plus cher ? Rendre le sourire à sa mère et effacer tous ses tourments.
    En 2020, alors qu'elle se considère comme « la chercheuse d'emploi de l'année », Clémence se voit proposer un poste de chargée de mission pour l'égalité femme/homme dans une entreprise de l'industrie de la parfumerie. Il lui faudra alors utiliser toute sa ténacité et son imagination afin de mettre en place des actions permettant de tisser du lien entre les individus. Le hasard des rencontres lui permettra-t-il de changer la couleur de ses deux univers ?
    La bonne humeur de Clémence sera-t-elle suffisante pour réussir tous ces challenges ?

  • Dernière fille d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri II Plantagenêt, Jeanne a hérité du caractère bien trempé de sa mère. Refusant les mariages de raison qu'on lui propose, elle est mise en pension chez les moniales de Fontevrault où ses retrouvailles avec un jeune sculpteur déjà rencontré en Angleterre vont bouleverser son destin. Mais le déclenchement de la IIIe croisade l'oblige à quitter la France pour la conduire en Sicile, puis jusqu'en Terre Sainte aux côtés de son frère, le futur Richard Coeur de Lion.
    Là-bas, malgré des périodes d'accalmie, l'affrontement entre Chrétiens et Musulmans dure depuis plus d'un siècle. Pour chaque camp, Jérusalem est la cité de Dieu, et les luttes se révèlent sans merci. Une union entre Jeanne et Malik-Al-Adhil, le propre frère de Saladin, serait-elle de nature à apporter enfin l'apaisement ?

  • Un beau jour d'avril, Valbert Chassagnette réfléchit à sa vie en contemplant Genestines, son village de jeunesse dans lequel il a passé quasiment toute sa vie. Il découvre alors une fumée blanche qui s'élève au-dessus du village. Ce n'est pas la fumée de n'importe quelle maison, mais de celle de Rosine, son AMOUR ! Valbert et Rosine, que la vie a unis puis séparés maintes fois depuis leur tendre adolescence. Le monde était alors à découvrir et ils semblaient vouloir écrire leur avenir ensemble. Mais le sort en avait décidé autrement et aucune fumée blanche ne s'était jamais élevée de la maison de Rosine... jusqu'à ce beau jour d'avril.
    Valbert croit toujours en cette dimension universelle de l'amour, mais quelle espérance peut-il encore avoir aux portes de la vieillesse ? De flashbacks en moments partagés, vivez cette histoire d'amour émouvante...

  • Anne-Laure est née à Bordeaux. Chambertin vit à Saint-Étienne. Elle est juge d'instruction, il a tué un homme. Sans ses amis ni sa famille, elle s'ennuie. Il s'isole, inaccessible, indifférent et bientôt misanthrope.
    De leurs routes qui se croisent, naît une impossible rencontre. Le méprise-t-elle ? La jeune femme issue de la belle bourgeoisie peut-elle comprendre un homme qui passe tous ses samedis avec les Gilets Jaunes ? Et lui, le petit prof raté, qu'entend-il à la vie des autres, celles de sa femme, de sa maîtresse ou de la jolie juge, quand il ne cesse plus de lire Camus sans trouver les bonnes réponses ? Deux parcours et deux trajectoires jusqu'au bureau-carrefour d'un Palais de Justice où se construisent et se détruisent les destins.
    Un roman social, dans l'air du temps, où les personnages à la Houellebecq évoluent en quête d'un sens à leur existence. Entre sentiment de l'absurde et espoir d'un bonheur enfin accessible, Anne-Laure et Chambertin sont les étrangers du nouveau siècle.

  • Lorsque le Milieu règle ses comptes, il le dit rarement avec des fleurs. Ou parfois bien plus tard, lors des funérailles...
    Cet ouvrage vous raconte des affaires criminelles bien réelles dans lesquelles le Milieu est omniprésent. Aucun risque de s'endormir, l'action est présente à tous les instants, la « viande froide » est la règle commune des hommes du Milieu, et le lecteur pourra constater que la réalité dépasse de loin la fiction ! Plusieurs de ces affaires, pour les plus récentes, ont été personnellement vécues par l'auteur lors de sa carrière de flic de terrain. Il vous retrace ces moments avec un véritable cachet d'authenticité, celui qui est l'âme d'une indispensable vérité historique. Le langage est parfois cru, mais c'est celui qui était utilisé par « Messieurs les hommes » et par les poulets de cette époque.
    Un glossaire des termes argotiques et spéciaux propres à ce monde du Milieu vous permettra de vous immerger encore plus dans ces passionnantes histoires. Ces récits vous permettront de suivre, pas à pas, au fil des ans, l'évolution des moeurs et du langage, tant dans la pègre que dans la maison d'en face, celle de la Police judiciaire.

  • L'histoire de « L'île aux fées » se déroule dans la première moitié du XVIIIe siècle. Solange, une orpheline misérable, mâtinée de sorcière va échapper au triste destin promis aux autres « Solanges » anonymes du fin fond du Berry. Elle va connaître plusieurs vies singulières et une ascension fulgurante : d'abord Versailles, puis au-delà des mers, Pondichéry sous Dupleix, et l'univers esclavagiste de Port-François à Saint-Domingue.
    Cette saga est l'occasion de croiser des représentants de la société d'alors (des paysans éternels au Roi Louis XV, monarque sans caractère, en passant par les nobles, les religieux, les francs-maçons). On y rencontre aussi des personnages illustres : du jeune Voltaire plein de verve au marquis d'Argenson, ministre des Affaires étrangères aux idées de réformes vouées à l'échec.
    « L'île aux fées » est un roman historique qui puise son inspiration dans des récits de voyages, de sorcellerie et dans la littérature d'un XVIIIe siècle plein d'ombres et de lumières.

  • Tout commence par une lettre au président de la République adressée par Etienne Poussergues, un élu local, magistrat à la retraite, qui lance un véritable défi au chef de l'État en lui rappelant la situation désastreuse de la justice et des prisons françaises. Étienne Poussergues est convoqué à l'Élysée pour exposer son projet de réforme. Le Président relève le défi qui lui a été lancé dans le courrier. Il charge l'élu local de formuler des propositions précises pour réformer la justice pénale.
    Pris dans l'engrenage du pouvoir, maltraité par les cabinets ministériels, Étienne joue des coudes et trouve peu à peu une place de choix qui lui permet avec son équipe de formuler un projet convainquant. Profitant de sa notoriété naissante, il initie et développe en parallèle un nouveau courant politique qui connaît un succès rapide dans le pays.
    Résistera-t-il aux pressions ? Gardera-t-il la confiance de ce Président dont il ne partage pas la plupart des idées ? Combien de temps pourra-t-il mener de front une réforme et en même temps un projet politique nouveau ?

  • Le film

    Cynthia Sardou

    Louise Godwin est une jeune actrice qui à 23 ans décroche sa première nomination aux Oscars américains pour le film "Secret dans la nuit". Cette nomination lui tient beaucoup à coeur, non seulement parce que c'est l'aboutissement de sa passion et de son travail de plusieurs années, mais aussi à cause du rôle particulier qu'elle joue dans le film. Elle incarne le personnage d'une femme tourmentée, victime de la domination et de la violence de son mari. Pour attendre le verdict des Oscars, Louise est accompagnée de Kevin, son charmant agent californien.
    Mais pourquoi Kevin ne sourit pas quand la nomination de Louise est mentionnée ? Qui est cet homme qu'on rencontre souvent au fil des pages sans arriver à le cerner ? Ce que Louise ne sait pas c'est que sa vie va prendre un tournant hitchcockien. La fiction rejoint la réalité ; sa propre vie tourne au cauchemar. Contrairement au film qui l'a rendue célèbre, pourra-t-elle s'en sortir ?
    Ce roman met en scène des femmes qui marquent le monde du cinéma par leur talent et leur ténacité.

  • Soeurs d'armes

    Chérif Zananiri

    Les peintres savent que par moment, un pinceau léger suffit pour suggérer des sentiments diffus, des tranches de vie dont ne restent que les instants singuliers. L'auteur a voulu, à la manière des peintres, narrer un moment difficile de la ville de Saint-Quentin : la période d'occupation dès 1914, puis l'évacuation de la ville, enfin sa destruction.
    Il faut imaginer que cette ville de 40 000 âmes, était considérée comme germanisée dès 1914. Les conditions de vie étaient très difficiles, avec près de 8 000 soldats et officiers installés chez l'habitant, terrorisant, affamant, emprisonnant, séquestrant, prenant des otages et mettant la ville à feu et à sang. Dans ce roman, des personnages attachants, en majorité des femmes, s'aperçoivent qu'il faut prendre en charge les affaires de la cité, organiser la résistance, faire le possible pour bouter les envahisseurs allemands hors de France. Puis, comme c'est souvent le cas, les femmes lorsqu'elles accomplissent des actes héroïques, préfèrent reprendre discrètement leur place dans la cité, sans chercher ni la reconnaissance, ni les honneurs officiels.
    Ce roman raconte leur histoire.

empty