Au Diable Vauvert

  • " « Admettons que vous ne soyez pas à proprement parler un capitaine d'industrie. Que le monde de la finance ne soit pas votre ami le plus proche. Voire que vous soyez un peu rêveur. Et que dans ce doux rêve qu'est votre vie, l'avenir ? donc la vieillesse, donc la retraite ? soit une chose vague où les jours devraient selon toute logique s'organiser simplement, avec un bol de café le matin et un rayon de soleil qui vous emplirait de sa bienveillante présence, et où par une magie aussi efficace que naturelle, vos besoins soient pris en charge automatiquement.
    Admettons aussi que vous vous réveillez un matin et que ce rêve se heurte à la rugueuse hostilité de la réalité. Que, dans une prospective absurde, il n'y ait ni bol de café, ni rayon de soleil.
    Juste un paupérisme effrayant.
    Admettons aussi que vous ayez du goût pour la déco. Que le Monopoly soit un truc qui vous a toujours fait triper. Que votre banquier ne soit pas contre l'idée de vous prêter trois fifrelins. Et que, pris d'une impulsion déconcertante, vous décidiez de concrétiser cette idée folle : acheter un appart et le louer pour rembourser le crédit de façon à ce qu'un jour, cela vous serve à retraiter paisiblement.
    Admettons aussi que vous ayez des scrupules à entrer aussi brutalement dans le monde du Grand Capital et de ses suppôts. Que l'idée d'avoir des « locataires », quelque part, vous chiffonne.
    Alors ce livre est pour vous.
    Ce n'est pas vraiment un roman ? et pourtant c'en est un car d'un certain point de vue, l'immobilier est incroyablement romanesque, et l'architecture éminemment littéraire.
    Ce n'est pas vraiment un guide ? et pourtant c'en est un, car l'immobilier est une jungle impitoyable nécessitant un balisage rigoureux, sous peine de se faire dévorer dans l'instant. » D'une lecture attrayante, cet ouvrage permettra de vous poser toutes les bonnes questions nécessaires à l'exercice de votre nouvelle activité : promoteur immobilier ! 15 ? charges comprises."

  • Années 1980. La Feria de Nîmes est à son apogée. Dans les arènes, un certain Paco Ojeda enchaîne les triomphes, alors que pendant près d´une semaine se pressent sur les boulevards et dans les rues étroites de la ville plusieurs centaines de milliers de personnes. Le très médiatique Yves Mourousi profite d´une Feria pour s´y marier.
    La Pentecôte nîmoise est une étape obligée sur le trajet officiel des peoples, entre Roland Garros et Festival de Cannes.
    Une centaine de définitions et de dessins qui manient, autour de la tauromachie et de la Feria de Nîmes, l´absurde, la dérision et juste ce qu´il faut de mauvaise foi... Un livre vite épuisé, et dont un exemplaire a été mis en ligne par un petit malin sur un site d´enchères américain au prix de 150 dollars !

    Vingt ans plus tard, auréolés des lauriers de la reconnaissance et le trait encore plus vif, nos deux lascars remettent le couvert et vous invitent au festin, à la table du Diable (de Vauvert, bien sûr !) On retrouvera ici l´ouvrage parut en 1991, enrichi de nouvelles définitions et illustrations prenant en compte ces deux dernières décennies, taurines autant que festives...

empty