Littérature traduite

  • American Gods

    Neil Gaiman

    À peine sorti de prison, Ombre apprend que sa femme et son meilleur ami viennent de mourir dans un accident de voiture et qu'ils étaient amants. Seul et désemparé, il accepte de travailler pour un mystérieux individu qui se fait appeler Voyageur. Entraîné dans une aventure où ceux qu'il rencontre semblent en savoir plus sur ses origines que lui-même, Ombre va découvrir que son rôle dans les desseins de l'énigmatique Voyageur est bien plus dangereux qu'il aurait pu l'imaginer. Car, alors que menace un orage d'apocalypse, se prépare une guerre sans merci entre les anciens dieux saxons des premiers migrants, passés à la postérité sous les traits des super-héros de comics, et les nouveaux dieux barbares de la technologie et du consumérisme qui prospèrent aujourd'hui en Amérique...

  • 2024. Le nouveau président des États-Unis provoque une crise sans précédent. Dérèglement social et climatique, épidémies, pauvreté, violences... Dans ce décor post-apocalyptique, la barbarie règne, les murs s'élèvent. La fille d'un pasteur noir atteinte d'hyper-empathie entame la rédaction d'une Bible d'espoir et d'humanité, Le Livre des Vivants.

    UNE ANTICIPATION VISIONNAIRE

    « Une grande dame de la SF, auteure américaine majeure ayant écrit sur la question noire et dont l'oeuvre foisonnante déconstruit les mythes de la technologie, de la conquête et du pouvoir. »
    Léa Mormin-Chauvac - Libération

  • Une anthologie de textes inédits et illustrés sur l'alcool par le plus grand boit-sans-soif de la littérature américaine.

    Splendeurs et misères d'une âme imbibée d'alcool.
    Dans ce recueil de prose et de poésie couvrant l'ensemble de sa carrière, Charles Bukowski se sert de la bouteille comme d'une longue vue pour observer au plus près le spleen et l'idéal des déchus de l'Amérique.
    Sans jamais se départir de son sourire en coin, celui qui s'autoproclamait « le vieux dégueulasse » raconte comment l'alcool lui servait à la fois de muse, de combustible et de gaz hilarant.

  • Agency Nouv.

    Agency

    William Gibson

    Au 22e siècle, on peut communiquer avec des « fragments » d'univers parallèles du passé. En 2017, Verity Jane est engagée pour évaluer un assistant numérique basé sur une IA d'un tout nouveau genre...

    « Encore meilleur que Périphériques, un superbe roman de braquage, une intrigue bien ficelée, sombre, pleine de poésie et d'humour. Gibson est le prédicteur le plus fiable de notre présent, l'archiviste de nos passés et l'annonciateur de nos futurs possibles. »
    The Los Angeles Times

    « William Gibson n'écrit pas des romans, il crée des bombes. Des explosifs minutieux, méticuleux, aux mécanismes bien huilés. »
    NPR

    « Gibson brouille la limite entre technologie réelle et technologie hypothétique dans un thriller effréné qui confirme aux lecteurs que cela valait la peine de patienter. »
    Booklist

  • L'univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l'ont inspiré pour son chef d'oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l'ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d'un géant et frère d'Odin, escroc et manipulateur inégalable... Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante - et très humaine - histoire.

  • 2032. Célèbre créatrice de jeux virtuels, Asha découvre le journal dans lequel sa mère Lauren a posé les bases de sa philosophie humaniste et pacifiste. Dans une Amérique au comble du chaos qui renoue avec l'esclavagisme, Asha entre en résistance à son tour...

    PRIX NEBULA 1999

    « Les visions dystopiques d'Octavia E. Butler, célèbre auteure afro-américaine de science-fiction, prennent toujours plus de sens. » Les Inrockuptibles

  • Neuromancien

    William Gibson

    Case est le meilleur cow-boy des interfaces, un hacker lâché sur les autoroutes du cyberespace, le seul qui ait jamais traversé la matrice avant de rencontrer les mauvaises personnes au mauvais moment...

    Première grande dystopie sociale aux côtés du Blade Runner de Philip K. Dick, un chef d'oeuvre prémonitoire, fondateur de la SF moderne.

    « Kaléidoscopique, picaresque, flashy, décadent... une incroyable performance, virtuose. » Washington Post

    « L'un des plus fameux bouquins du corpus SF dans son ensemble. » Olivier Girard, Bifrost

    « S'inspirant des contre-cultures, Gibson signe des romans de science-fiction visionnaires. » Le Monde

  • Borne

    Jeff Vandermeer

    « UN ROMAN POST-APO PROFONDÉMENT WEIRD ET ÉTRANGEMENT BEAU. »
    Gromovar, Quoi de neuf sur ma pile

    J'ai trouvé Borne quand l'ours géant Mord est venu rôder près de chez nous par une belle journée couleur bronze. Pour moi, au début, Borne n'était qu'un objet de récupération. J'ignorais quelle importance il aurait pour nous. Je ne pouvais pas savoir qu'il changerait tout. Y compris moi.

  • Football factory

    John King

    Un classique enfin réédité
    « Le meilleur livre jamais écrit sur le foot et la classe ouvrière anglaise. » IRVINE WELSH
    « Un récit aussi brutal qu'un shoot de Doc Martens en plein tronche. » Sud Ouest
    « Loin des caricatures, l'écrivain évoque des gens ordinaires, héritiers des cultures populaires anglaises imprégnées de foot, de musiques et de modes vestimentaires. » Le Monde
    « Un must pour tous ceux qui croient en l'existence, en la possibilité, d'une société sans
    classe. » Sunday Tribune
    « Un roman puissant, réaliste et brut qui saisit une culture rejetée mais indispensable. » Glasgow Herald
    « D'une précision rare, il n'y a sans doute pas de meilleures pages écrites sur les hooligans
    que ce récit d'un voyage en car à Newcastle. » Libération

  • "La Zone X, mystérieuse, mortelle. Et en expansion. Onze expéditions soldées par des suicides, meurtres, cancers foudroyants et troubles mentaux. Douzième expédition. Quatre femmes. Quatre scientifiques seules dans une nature sauvage. Leur but : ne pas se laisser contaminer, survivre et cartographier la Zone X. « Un thriller psychologique crispant et glacial... Un peu de Kubrick, beaucoup de Lovecraft, le roman provoque une tension insupportable et une peur claustrophobique qui vous habite longtemps. J'ai adoré. » LAUREN BEUKES « Original, beau, angoissant et magnifique. » WARREN ELLIS « Effrayant et fascinant. » STEPHEN KING"

  • Renton le malin, Sick Boy l'ambitieux, Begbie le fou, Spud l'égaré : quatre jeunes d'Édimbourg avec l'héroïne, la bière et l'ivresse comme ciment et poison de leur relation. Chronique d'une époque, d'une ville et d'une société écrite en 1993, ce premier roman, pendant écossais - l'humour en plus - de Retour à Brooklyn d'Hubert Selby Jr, fut adapté au cinéma par Danny Boyle et devint en dix ans une référence sociale et culturelle mondiale. C'est aujourd'hui un classique dans une nouvelle traduction qui rend justice à la voix d'Irvine Welsh.

  • Rickey et G-man décident d'ouvrir à La Nouvelle-Orléans un restaurant où tous les plats contiendront un petit plus spiritueux... Commence une course frénétique et épicée à travers les cuisines, les arrière-cours, les bouges et les deals d'une ville amoureuse de l'alcool.

  • Yahya Hassan

    Yahya Hassan

    Palestinien apatride avec passeport danois né en 1995, mort en 2020. Un phénomène de vente inédit au Danemark, traduit dans douze pays.

  • Trois générations d'une même famille, trois hommes issus du milieu prolétaire britannique. Terry English, skinhead propriétaire d'une petite société de taxis, n'est pas sûr d'être encore vivant pour ses cinquante ans, mais garde malgré tout sa joie de vivre grâce au ska et à sa jolie assistante Angie. Il décide de s'investir corps et âme dans la réouverture de l'Union Jack Club. Nutty Ray, punk, employé par Terry, lutte pour contrôler sa haine de la société et n'a qu'un seul plaisir : passer son temps libre à provoquer les flics de Chelsea. Et enfin Lol, quinze ans, skater punk adolescent à la recherche de lui-même...

    À travers ces trois personnages, John King va revenir sur l'apparition de la culture skin, une culture prolétaire qui s'enracine d'abord dans la musique, comme toujours en Angleterre, et une musique de pauvres, le reggae qui va s'épanouir dans le ska des années 1970, en rupture avec l'époque, alors hippie. Mais qui s'accomplit aussi dans l'amour de la sape, de la bière, et du pays. Il rend un remarquable hommage au mouvement culturel britannique des années 1960, mouvement complexe, souvent caricaturé et finalement incompris, qui a déchaîné une peur sociale et symbolique encore plus forte que le punk, décuplée par son essence radicalement et ostensiblement prolétaire.


    Un écrivain remarquable au meilleur de son talent L'arrivée d'un grand dans le catalogue du Diable.

    «Au même titre que l'écossais Irvine Welsh, et bien plus que Nick Hornby, King est l'écrivain du football et de la classe ouvriere anglaise.» Hubert Artus, DonQuiFoot (Éditions DonQuichotte, mai 2011)

  • À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée. Engagé pour le tournage d'une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s'attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles...

  • Cela fait maintenant trente années que l'on tente de percer les mystères de la Zone X, ceinturée par une frontière invisible, où tout signe de civilisation a disparu. Douze expéditions, toutes tragiquement inutiles, ont été supervisées par un organisme gouvernemental tellement secret qu'il en est quasi oublié : le Rempart Sud.
    Fraîchement nommé à sa tête, John Rodriguez, dit Control, hérite d'une équipe méfiante et désespérée, d'une masse de questions, de notes secrètes et d'heures d'enregistrement
    étrangement anxiogènes. Dans Autorité, les questions d'Annihilation trouvent des réponses.
    Loin d'être rassurantes...

  • Périphériques

    William Gibson

    À travers l'histoire de Flynne Fisher, gameuse ballottée entre un futur proche, les États-Unis et le Londres post-apocalyptique, soixante-dix ans après le grand effondrement du « Jackpot », Périphériques entremêle deux futurs pour mettre en scène un récit visionnaire de l'avenir que nous fabriquons.

  • j'ai 90 mille dollars
    à la banque
    50 balais
    125 kilos sur la balance
    jamais réveillé au son d'une alarme
    et suis plus proche de Dieu
    que ne l'est le
    moineau.

    Une anthologie de poèmes inédits parus dans d'obscurs magazines, conservés dans des bibliothèques et collections privées.
    Profonde, rythmée, transgressive, hilarante, vernaculaire, la poésie de Bukowski est à l'image de son auteur : aux antipodes de la littérature académique.

  • Une saga familiale au parfum de soap-opéra déjanté réunit en Floride trois générations d'allumés à l'occasion du départ imminent de la benjamine à bord d'une navette spatiale. Ce qui devrait être une sympathique réunion tourne à l'imbroglio où se mélangent, en un après-midi, chantage, coups de feu et kidnapping... et tout ce que cela peut donner quand les choses empirent... Douglas Coupland a écrit ici une parodie géniale et hilarante mais aussi touchante, profonde, en un mot, intelligente. Outre la réussite d'un véritable exploit littéraire, celui de tenir autant de personnages réels et forts dans une dynamique aussi rocambolesque sans perdre une minute le fil de l'intrigue, jamais il ne tombe dans les pièges du ridicule, de la farce, du pathos ou du cynique. Il nous donne en fait à lire un portrait de notre société, de nos angoisses, de nos rêves. Le tableau satirique de cette famille est empreint d'une tendresse qui fait de ce roman un viatique pour survivre aux conflits de la famille occidentale moderne. En embrassant trois générations - celle de Janet et Ted, celle de Sarah, Nicki et Wade et celle de Shw (née en 1982)-, Toutes les familles sont psychotiques se présente comme une saga moderne. Mais ce roman est surtout une réflexion hilarante sur la condition humaine et les liens familiaux.

  • De retour dans le village de sa jeunesse, un homme se remémore les évènements survenus l'année de ses sept ans. Un suicide dans une voiture volée. L'obscurité qui monte. Et Lettie, la jeune voisine, qui soutient que la mare au bout du chemin est un océan...

  • La sublime Emiko n'est pas humaine. C'est une créature artificielle, élevée en crèche et programmée pour satisfaire les caprices décadents d'un homme d'affaires de Kyoto. Êtres sans âme pour certains, démons pour d'autres, les automates sont esclaves, soldats ou jouets pour les plus riches, en ce XXIe siècle d'après le grand krach énergétique, alors que les effets secondaires des pestes génétiquement modifiées ravagent la Terre et que les producteurs de calories dirigent le monde. Qu'arrive-t-il quand l'énergie devient monnaie ? Quand le bioterrorisme est outil de profit ? Et que les dérives génétiques font basculer le monde dans l'évolution posthumaine ? Dans ce premier roman récompensé par quatre prix, Hugo, Campbell, Nebula et Locus 2010, Paolo Bacigalupi développe, avec une approche à la William Gibson, une anticipation géopolitique des plus réalistes.

  • Guerrier mi-homme mi-bête, Tool a été créé pour le combat dans un futur dévasté par le changement climatique et les conflits.
    Échappant aux impulsions de soumission génétiquement implantées, pourchassé avec acharnement, il a quitté sa meute d'esclaves de guerre modifiés pour devenir le leader d'une bande d'enfants-soldats.
    Mais le temps est venu de se révolter contre ceux qui l'ont asservi.

  • Wild idea

    Dan O'Brien

    Dan O'Brien raconte les différentes étapes de sa vie qui l'ont mené à vouloir agir en faveur de la nature, par le biais de la Wild Idea Buffalo Company. Sa compagne, Jill, et Erney, son plus vieil ami, ont été essentiels à l'élaboration de son projet et à l'évolution du ranch de Broken Heart. Leurs routes croiseront celles du cheyenne Rocke Afraid of Hawk, et d'autres Indiens natifs dans leurs efforts pour réintroduire les bisons dans leur ancien milieu naturel. O'Brien, conscient des questions sociales et environnementales, nous laisse découvrir en toile de fond le rôle de son entreprise dans la conservation et la restauration des Grands Plaines américaines.

  • Normal

    Warren Ellis

    Prévoir le futur. Certains nomment ça fixer l'abîme. À Normal Head on accueille des veilleurs stratégiques civils ou militaires rendus fous par leurs visions de bouleversements géopolitiques, guerres de drones et apocalypses diverses. Quand on retrouve à la place d'un patient un tas d'insectes dans son lit, les névrosés et déséquilibrés de l'institut se lancent dans une folle enquête, entre aliénation et surveillance...

empty