Récit

  • Suivez l'auteur sur les pistes sahariennes, à la rencontre des Touareg...
    Ce récit vous prend au coeur. Il vous transporte, où qu'on le lise, loin dans l'espace et même loin dans le temps. On suit avec l'auteur de cahotantes pistes sahariennes.
    On se retrouve avec lui dans les parois du Hoggar que des hommes tentent de gravir sous un soleil de plomb, en vivant l'épreuve de la soif, l'inconfort extrême, la peur parfois... On découvre aussi la noblesse des Touaregs rencontrés, leur mode de vie si frugal et si pur, leur hospitalité si franche que le monde artificiel qui est le nôtre se voit dans sa véritable vanité. Ces expéditions au désert se révèlent comme de superbes histoires d'amitié par-delà la vie et la mort... - Anne Sauvy
    Ce livre a obtenu le Prix du Mont-blanc au salon international du livre de montagne de Passy en 2003.
    Un récit autobiographique émouvant qui raconte le rapport d'un homme à la montagne et à ses propres limites.
    EXTRAIT
    Comment devient-on alpiniste ? Comment naît une telle passion ? Comment, de simple loisir même sublimé par l'appel de la montagne, un engouement devient-il raison de vivre ?
    J'ai tenté de répondre à ces questions dans un premier ouvrage, Les Brodequins du Soleil.
    J'ai aimé en écrivant ce livre, refaire le chemin qui m'a tiré de l'atelier de menuiserie de mon patron, vers mes premiers sommets. J'ai renoué, ému, avec le temps où, écolier instable et enfant inconscient, je fuyais l'école et la maison de mes parents pour m'offrir le luxe, hors de prix et de compréhension - de la part des grands - de plusieurs journées et nuits d'affilée où j'égrenais mes heures de liberté volées, dans la nature et à la belle étoile.
    J'ai dit ma fascination en découvrant le Mont-Blanc à l'occasion d'un camp de vacances et la cruauté de notre première séparation à l'issue de ce même camp. Je me souviens des bavards dans l'autobus qui nous ramenait à notre pays d'usines, et des récits de quelques exploits insensés. J'étais, c'est vrai, l'unique coeur silencieux parmi cette débauche de souvenirs, si vite embellis au flirt de l'imaginaire. Mais en moi la montagne grondait, appelait, s'imposait. De Chamonix à la Franche-Comté, ma région natale, deux mots ont nourri mon silence :
    - Je reviendrai.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Jean-Marie Choffat rend un bel hommage à Frison-Roche et aux hommes du désert ; écrivain passionné et passionnant, il nous conte ici une véritable histoire d'amour entre un homme et une montagne inaccessible. - Patrick Poivre d'Arvor, Place aux livres, LCI
    Un Choffat des grands jours : enflammé, talentueux, mais surtout humain, terriblement humain au pied des rudes montagnes du désert. - Serge Lacroix, L'Est républicain
    Un livre chaleureux, à l'image de l'auteur ; et l'on se surprend à se projeter dans le grand désert pour connaître à notre tour l'enthousiasme que ses textes contiennent et distillent à profusion. - Alpinisme & Randonnées
    Un seul mot pour résumer cet ouvrage : superbe ! - M. Galien, France 3
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1956 à Belfort, Jean-Marie Choffat découvre la montagne et l'alpinisme à l'âge de 14 ans. En 40 années de montagne, il a réalisé plus de 1200 ascensions et de nombreuses premières, tant en France qu'à l'étranger. Ancien secrétaire et vice-président du G.H.M, membre de l'Alpine Club, il est l'auteur d'une dizaine de livres dont beaucoup ont été primés.

  • Un recueil de chroniques publiées pendant plus de vingt ans dans les principales revues d'alpinisme.
    Des hommes, des cimes et des mots... reprend les écrits de Jean-Marie Choffat publiés entre 1993 et 2015 dans les revues du Groupe de Haute Montagne, du Club Alpin Français et de la Fédération Française de la montagne. Portraits, critiques, chroniques, entretiens, récits... emmènent le lecteur sur tous les horizons alpins possibles et imaginables : du Piolet d'Or à l'Annapurna, de l'histoire de l'alpinisme à la littérature alpine...
    Tourné vers les autres, attentif aux talents discrets et aux hommes remarquables, Jean-Marie Choffat met en lumière des personnages hors du commun. Il nous livre des portraits admirables qu'il a su peindre avec des mots et une sensibilité qui lui sont propre.
    Des hommes, des cimes et des mots... réveille les consciences et suscite les débats...
    Par leur diversité, les textes de Jean-Marie Choffat insufflent un peu de vie à une communauté alpine qui, aujourd'hui, en a bien besoin.
    Laissez-vous emporter par ces chroniques de haute montagne par l'un des plus grands alpinistes français. Personnages hors du communs, nature et montagnes sont au coeur de ces récits inspirants.
    EXTRAIT DE Simon Yates : "Le Dénouement" (ou la valse des sentiments!)
    «?Tout me paraissait soudain très confus. Pendant des mois, l'ascension de la Tour centrale du Paine avait monopolisé mes pensées. Maintenant ce projet était en suspens, provisoirement abandonné. Ne pas faire une nouvelle tentative, c'était vider de leur sens tous ces mois d'efforts que j'y avais consacrés. Si j'étais prêt à renoncer aujourd'hui, n'était-ce pas la preuve que je ne m'étais jamais engagé à fond ? Plus j'y réfléchissais, plus je me sentais déprimé et moins j'y voyais clair.?»
    Cet extrait du livre de Simond Yates en donne parfaitement le ton : l'auteur est en guerre avec son autre moi, où si vous préférez, avec ses propres sentiments. Vous me direz que c'est chose courante en montagne ? Sans doute. Mais généralement ce sentiment confus, le montagnard préfère le cacher au plus profond de lui, le dissimuler en fait, car il est révélateur de faiblesses et générateur d'échecs. L'action de ce récit se déroule donc en Patagonie, dans cette région du Paine où l'on sait que les vents et le froid ont déjà, par le passé, roulé plus d'un alpiniste - et pas des moindres - dans la farine (pardon, la poudreuse).
    Parti avec trois compagnons tenter une voie nouvelle sur la Tour centrale du Paine, Simon Yates se retrouve très rapidement dans des conditions - Patagonie oblige - épouvantables : tempêtes, vent, froid, dévissages des uns et des autres, cordes cisaillées... Et pourtant l'équipe progresse «?presque?» normalement. D'ailleurs l'auteur nous restitue cette ascension avec un tel pouvoir narratif, que l'on a souvent l'impression d'être de la cordée et de faire corps avec la gigantesque paroi.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1956 à Belfort, Jean-Marie Choffat découvre la montagne et l'alpinisme à l'âge de 14 ans. En 45 années de montagne, il a réalisé plus de 1200 ascensions et de nombreuses premières, tant en France qu'à l'étranger. Ancien secrétaire et vice-président du G.H.M, membre de l'Alpine Club, il est l'auteur d'une douzaine de livres dont beaucoup ont été primés.

  • Les couleurs d'Eros Nouv.

    Les couleurs d'Eros

    Francour

    Un recueil de poésie érotique, sensuelle et suggestif.
    Plaisirs de couleurs.
    En laissant les couleurs parler, les sensations qu'elles inspirent s'imposer, les fantasmes qu'elles suggèrent se révéler, chaque couleur se décline en poème.
    Parfois suggérée, souvent sensuelle, parfois crue, souvent suggestive, la poésie érotique aborde les plaisirs de l'amour des femmes, des hommes, ensembles, seuls, mélangés au rythme des envies, des coeurs et des corps.
    Rythme de couleurs, rythme de corps, rythme de coeur, rythme de sens.
    Couleurs chaudes, couleurs mélangées, couleurs brûlantes, couleurs précieuses.
    Mots doux, mots crus, mots lents, mots silencieux, mots sensuels.
    Osez l'envie, osez vos rêves, osez vos fantasmes.
    Osez être vous.
    Osez ...
    Osez découvrir vos fantasmes et le talent d'Emmanuelle Francour !

empty