FeniXX réédition numérique (Jacques Grancher Éditeur)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le personnage Chirac suscite parmi les Français des réactions violentes, les uns l'encensent, les autres le vouent aux gémonies. Comme tous les êtres hors mesure, il étonne et à son sujet beaucoup d'entre nous s'interrogent. Son ascension fulgurante, l'éclat de ses actions, ses prises de position fracassantes font sensation. La virulence des attaques dont il est l'objet de la part de ses adversaires, masquent la réalité de sa physionomie. Bref, il existe un mystère de l'homme Chirac, mais plus encore un mystère dans les mouvements d'ordre passionnel qu'il provoque. Dans ces pages, l'auteur a tenté de cerner cette personnalité mouvante, à double visage souvent, de l'analyser, de la comprendre et de la définir telle qu'en elle-même les media l'ont fixée. En chemin, il a fait une découverte...

  • "C'est étudié pour"... "Les gens sont méchants"... "Y'a comme un défaut"... "Ça eût payé, mais ça paye plus"... sont des formules passées dans le langage populaire. Leur auteur ? Le merveilleux comique Fernand Raynaud. Quand il entrait en scène, avec sa démarche de canard et son visage semblable à un masque de caoutchouc, vêtu d'un pardessus trop large, coiffé d'un chapeau rond, la salle entière éclatait de rire. Avec ses airs de chien battu, il s'emparait du public et ne le lâchait plus. Il avait inventé aussi une autre formule qui tenait en un seul mot : "heu-reux !". Mais, heureux, l'était-il vraiment, lui qui disait : "Je suis devenu un comique parce que j'ai souffert". Dans ces pages, le journaliste Georges Debot, qui a vécu pendant des années dans l'intimité de Fernand Raynaud, nous conte les combats que dût livrer, avant d'imposer les personnages de son univers, celui que le public avait fini par appeler, simplement, par son prénom.

  • Les années 1977 à 1981 seront décisives pour les pays démocratiques de l'Europe de l'Ouest ; en particulier pour la France. Les libertés sont menacées, les identités territoriales aussi. Les Français jouent un jeu très dangereux. C'est le résultat "d'une démocratie non contrôlée". A l'inverse de nous, après quarante ans de fascisme tout aussi défavorable, le Portugal et l'Espagne s'acheminent vers des "démocraties contrôlées". Ainsi, ils sauront se préserver des influences d'un mauvais impérialisme marxiste qui menace fortement l'Europe de l'Ouest. Pour la première fois dans l'histoire de l'homme moderne, la gauche est à droite et la droite est à gauche. C'est le piège que nous avons imprudemment fabriqué. Les Français connaîtront en 1977, 1978 et 1979 des remous politiques sans précédents. Tous les regards de l'Europe encore libre seront tournés vers la France, tant son destin peut bouleverser celui de ses voisins et alliés.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Jean Raillon a hérité un secret de famille, qui est son bien le plus précieux : la recette d'onguents à base de plantes qui soulagent des maux réputés incurables. Cet « alchimiste des plantes » habite le Midi où il sélectionne, aidé par son petit-fils, les herbes ou les fleurs dont il tirera des extraits et des essences. Le résultat en est - aussi - une moisson de lettres témoignant que ses produits ont soulagé radicalement tel ou telle. Et dans des domaines d'importance, s'il vous plaît, puisqu'ils s'appellent : Asthme, rhumatismes, psoriasis. Jean Raillon raconte, pour la première fois, l'histoire de son secret. Comment il vit, comment il travaille, pour que la merveilleuse pharmacie de la nature aide un peu plus ceux qui souffrent.

  • S'alimenter « naturellement ». Respecter la « diététique » dans les repas de tous les jours : ce sont là presque des lieux communs, aujourd'hui. Mais sait-on bien toujours de quoi on parle ? L'information n'est jamais assez développée et complète, dans un domaine qui touche à un sujet aussi fondamental : ce que l'on mange. Des additifs aux vitamines, du son aux nutriments, des régimes aux produits insolites qui apparaissent parfois sur les étiquettes, voici un manuel simple et pratique, qui remet les choses à leur place. Par des définitions conçues avec clarté, il fournit un guide indispensable pour s'orienter et se repérer dans le langage et les notions de ce continent encore méconnu, de la diététique et des produits qualifiés de naturels...

  • Dans les grandes métropoles, une personne sur deux vit seule ; et quand on souffre de la solitude, qu'est-ce qu'on fait ? On passe une petite annonce pour "s'ennuyer à deux" ou "dénicher son alter et go". Que vous soyez "clair de notaire" ou "espert Unesco", voire "ingénieur en savoir vivre" (profession dont nous ignorons tout), les arcanes insondables des colonnes des journaux s'ouvrent à votre sagacité. Alain Carayac a passé deux ans de sa vie à collecter plus de cent mille petites annonces de rencontre, dans tous les journaux de France. Il en a extrait plus de sept cent cinquante, toutes véridiques, toutes ahurissantes. Mis à part les maladroits, les prétentieux, ou les imaginatifs, qui ne sont pas méchants, au fond, vous découvrirez aussi les fous-furieux, les absurdes, les délirants sexuels, etc. Le livre des records peut aller se rhabiller !

  • Voici enfin rendus publics les 65 quatrains inédits de Nostradamus, fascinants par leur vision précise d'un futur qui nous est proche. Une analyse nouvelle des principales prophéties traditionnelles, corrélées à des événements survenus au cours de l'histoire, permet d'établir des coefficients de crédibilité qui peuvent à leur tour s'appliquer aux pronostications nouvelles, jusqu'alors restées dans l'ombre. La démarche scientifique appliquée tant au plan de l'identification que du décryptage laisse peu de place au doute ou à la fantaisie. Notre proche futur, décrit souvent avec des précisions indiscutables, ne contredit pas ce que nos actuels futurologues annoncent pour les décennies à venir : prééminence des nations d'Extrême Orient ; dégradation des cultures occidentales ; religions nouvelles ; grandes perturbations. Mais il reste toujours l'espoir de l'avènement du Grand Monarque, entre 1999 et 2050, qui doit restaurer la grandeur de la civilisation occidentale. Ce livre n'est pas simplement un livre de plus sur Nostradamus. Il ouvre une porte nouvelle sur l'oeuvre si controversée du GRAND MAGE et nous dévoile des textes inédits jusqu'à aujourd'hui qui nous apportent d'incontestables éléments de jugement.

  • Une de ses cinq épouses disait : - C'est fatigant de vivre aux côtés de Sacha, il est constamment en train de jouer... Il est vrai que cet auteur prodigieux, cet acteur étonnant, cet écrivain ironique, ne vivait que pour écrire, imaginer, mettre en scène. Il était le théâtre. Comment être surpris que sa vie entière ait été "théâtrale" ! La chance sourit à Sacha Guitry dès sa naissance en lui accordant pour père Lucien Guitry, le plus grand comédien de son temps, qui emmène l'enfant en tournée en Russie, aussi simplement que d'autres emmènent leur progéniture au Parc Monceau. L'influence du père fut considérable sur l'homme que Sacha allait devenir. Très jeune, Sacha Guitry fut un auteur comblé. James Harding révèle comment il écrivait ses pièces, comment il vivait entre deux représentations, entre deux films ; comment, en lui, la "bête de théâtre" n'était jamais assoupie, au point que, même en voiture ou dans le train, il emmenait une petite mallette emplie de blocs de papier et de crayons bien taillés "pour noter les idées". L'époque était riche en beaux esprits. Jules Renard, Alfred Capus, Tristan Bernard, Claude Monet, Sarah Bernhardt, Octave Mirbeau, Georges de Porto-Riche, Edmond Rostand, Anatole France, Alphonse Allais, Jean Cocteau, Colette, d'autres encore, furent les amis proches de Sacha Guitry. Ils l'aimèrent et apprécièrent son talent. Sacha intime n'était pas moins intéressant. On découvre le mécanisme de séduction, tout scénique en vérité, qu'il déclenchait pour conquérir les femmes qu'il avait l'intention d'épouser. Sur la période de la Libération de Paris, où Sacha Guitry fut injustement inquiété et privé de ce qui était sa vie, sur sa maladie et sur ses derniers jours, James Harding a recueilli nombre d'anecdotes qu'il livre avec infiniment de délicatesse. A voir comment les pièces de Sacha Guitry tiennent toujours l'affiche avec grand succès, comment ses films sont appréciés lorsqu'ils sont présentés à la télévision ou projetés dans les cinémathèques et dans les salles, on est bien tenté de croire qu'il y a beaucoup plus que de l'esprit dans son oeuvre, que René Benjamin avait raison de le surnommer "le roi du Théâtre", et de faire sienne l'opinion de Paul Léautaud qui le considérait comme le Molière du XXe siècle.

  • "Je ne suis pas le célèbre auteur du Catalogue d'objets introuvables, mais l'auteur du célèbre Catalogue d'objets introuvables" Ce n'est pas nous qui le disons, mais Carelman lui-même, dont les dessins/desseins n'ont pu vous échapper. L'humour loufoque, qu'est-ce que c'est ? Un comique de l'absurde, en quelque sorte, tissé d'énormités proférées à contre-courant, d'insanités énoncées volontairement par des hommes d'esprit pour parodier les ignares ou les crétins. En somme, ces perles seraient des perles... de culture ! Qui sont les champions de ce sport difficile ? Ils se comptent par dizaines - et vous ne connaissez qu'eux - mais vous ne connaissiez pas toutes leurs trouvailles. Alphonse Allais, Henri Monier, Pierre Dac, Woody Allen, Cavanna, Raymond Devos..., quelle équipe ! Jean-Paul Lacroix, qui fut l'admirable chef d'orchestre de "H comme Humour" et de "S comme Sottise" mène avec talent cette ronde endiablée. Comme il dit : "Plus on est de fous...".

empty