Littérature générale

  • Tintin est un héros dont les capacités étonnent tous les lecteurs : il sait aussi bien conduire une automobile qu'une moto ou un char d'assaut, il sait piloter tous les avions et presque les fusées. En analysant tous les moyens de transport présents dans les albums, utilisés ou non par Tintin lui-même, le lecteur sera surpris par la précision des détails dessinés par Hergé. Il apprendra aussi de très nombreuses informations à partir des dessins des albums, et cela en s'amusant à les relire avec un autre oeil.

  • À la suite des 12 nouvelles des "Chroniques de Madagascar", ces quatre récits sont à mi-chemin entre le roman, le conte et la nouvelle. Dans la ville d'Antananarivo, les villages tsimihety de l'Ouest et en Algérie, ils mettent en scène des personnages à la vie à la fois ordinaire et fascinante. Le lecteur accompagnera paysans, citadins et soldats dans leurs dilemmes et leurs découvertes grâce à des écritures qui mêlent habilement le rêve et la réalité. Loin des caricatures exotiques, ces textes malgaches attestent du dynamisme d'une langue française résonnant de multiples échos.

  • Ce petit guide a été conçu pour être un outil pratique à avoir toujours sous la main pour s'y référer à tout moment. Son format, vous permettra de le glisser aisément dans une poche, un sac à dos ou une valise.

  • Les enfants du Khat

    Mouna-Hodan Ahmed

    • Sépia
    • 8 Janvier 2016

    Asli n'a pas toujours été cette jeune fille sage, pratiquante et studieuse, cette grande soeur bienveillante et responsable. Elle aussi, à l'instar de ses camarades désoeuvrés, délaissés par des parents obsédés par le khat, a goûté aux plaisirs faciles et vains, aux divertissements futiles, aux tentations de la nuit... Cette chronique de la vie quotidienne à Djibouti livre le tableau d'une société gangrénée par le khat et celle d'une jeunesse à l'avenir compromis. Inquiète et révoltée par amour pour son pays, l'auteur conserve néanmoins l'espoir qu'un jour prochain il se réveillera.

  • Arthur Rimbaud fut le premier Occidental à s'installer à Harär, cité naguère interdite de l'Est africain. En 1883, afin d'élargir le champ de ses activités commerciales, il envoie son collaborateur, Constantin Sotiro, vers une région aride et inexplorée, l'Ogaden somali, entre autres réputé pour la dangerosité de son peuple. De cette incursion ressortira, rédigée par Rimbaud, la Notice sur l'Ogadine, dix pages complexes à l'étrange destin qui abondent de savoirs jusqu'alors ignorés.

  • Une Rwandaise témoin du génocide revient, 23 ans après, sur les lieux du drame. Entourée de son fils survivant et de ses deux enfants métis, elle tente de rétablir la relation avec ceux qui sont désormais les acteurs d'une société transformée. Le personnage-narrateur, un double que regarde l'auteur, observe, se souvient, scrute, analyse. À la fois intime et pudique, son récit oscille entre évocation, litanie, métaphore, passé, présent. Un témoignage sensible et puissant sur ce que peut la littérature après l'irréparable.

  • Rires noirs ? Voulez-vous dire que les Noirs ont le rire noir ? N'est-ce pas creuser le malentendu, en partant d'une mauvaise plaisanterie, à propos de sujets qui mériteraient d'être traités sur un ton plutôt sérieux. Sans doute, mais le lecteur critique qui passe après l'écrivain n'a pas à désamorcer les bombes à retardement qu'il trouve dans ce qu'il lit. Il saute dessus : en lisant, il les fait exploser en éclats de rire. Voici ces éclats dans le roman des romans des Rires noirs du monde noir.

  • « Le chauffeur de taxi qui m'avait pris à l'aéroport m'avait dévisagé avec insistance et effronterie. Il m'avait dit que les taximans devaient être prudents. Il ne se passait pas un jour sans qu'on ne retrouvât un de ses collègues soulagé de sa tête. Notre capitale, fierté du continent noir, je la retrouvais dans cette atmosphère qui lui sied bien ; une atmosphère où, soudain, les fantasmes se déchaînent dans les esprits, où les mythes se mettent soudain à vivre, à flamber et s'éteignent aussi subitement qu'ils ont pris vie... » Après une quinzaine d'années passées à l'étranger, où il n'a connu qu'une succession d'échecs, un homme revient dans son pays avec l'espoir d'y trouver un travail et reprendre goût à l'existence. Il est aussitôt assailli par un flot de rumeurs sur l'ouverture démocratique, la chasse à la corruption et sur les agissements d'énigmatiques coupeurs de têtes. Et, brutalement, il se retrouve, bien malgré lui, mêlé à une sordide affaire de spéculation foncière.

  • Ce livre est le récit d'une amitié commencée au lycée et poursuivie jusqu'à l'âge adulte entre Haroun, musulman, fils d'un éleveur du nord du pays, et Ganda, chrétien, fils d'un vétérinaire originaire du sud. L'histoire débute dans une petite ville sahélienne de province où les deux garçons sont au collège. Ils ont une quinzaine d'années. Surviennent la sécheresse, le départ des garçons avec leurs parents vers la capitale, Fort-Lamy, en train de devenir N'djaména... Les engagements politiques et les événements familiaux s'entremêlent, les prises de positions idéologiques s'affirment jusqu'à l'absurde.

  • "Betty remarque à peine cette lumière de fin de vie qui nimbe la pièce où il se trouve. Elle se tient avec moi sur le pas de la porte, vacillante, s'impatientant de pouvoir enfin l'approcher de près et le toucher. Ses yeux sont maquillés et sa tête est couverte par respect pour les lieux. Elle a refusé de s'habiller en noir et s'est vêtue d'une veste couleur parme. Même dans ces moments tragiques, les yeux rougis et le teint pâle, je la trouve belle." Au coeur d'un huis-clos vibrant, dans une langue émouvante et sensible, Victoria Klem nous livre l'amour absolu d'une famille pour celui qui se meurt en l'accompagnant jusqu'à sa fin.

  • Rebecca Baladjo, dite Rb-and-b, jouit d'une notoriété sur la toile. Un monde qui se fait et se défait en un battement de cils. Mais Rb-and-b est une femme enthousiasmée et enthousiasmante, captivée et captivante, passionnée et passionnante, délurée et délirante. Pour vos cérémonies et les galas de vos oeuvres de charité, comme il fait bon avoir son contact dans votre carnet d'adresses ! Vous comptez décrocher un oscar en tant que meilleur organisateur ou organisatrice d'un événement ? Pensez à l'inviter pour présider la cérémonie ! Force de la toile quand tu nous tiens.

  • Blue Mauritius

    Emmanuel Richon

    • Sépia
    • 26 Septembre 2018

    Entièrement construit autour des timbres, ce roman transmet une passion pour ceux-ci et un univers particulier, celui des collectionneurs. Mais cette ambiance d'apparence si paisible devient vite le prétexte narratif à la description ni plus ni moins que de toute l'histoire de l'Allemagne du XXe siècle. Le pari semble insensé, mais ô combien audacieux, de pouvoir faire tenir toute l'histoire d'un pays dans une surface aussi petite qu'à peine 1 cm2.

  • Didier Rousselet a parcouru à pied la Normandie et le Royaume-Uni sur les traces de l'histoire commune entre la France et son voisin d'outre-Manche. En cinquante textes, autant que de jours de marche, il partage son expérience et nous invite à méditer sur les vicissitudes du passé et la chance que représente l'Europe d'aujourd'hui.

  • Cet ouvrage collectif présente une sélection de nouvelles de la région des Grands Lacs : Rwanda, Burundi ainsi que les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu à l'Est de la République démocratique du Congo (RDC). Bien que cette région ait en partage plusieurs langues (swahili, kirundi, kinyarwanda, anglais), l'usage du français continue de nourrir la production littéraire. Ces jeunes écrivains entendent exprimer aussi bien leurs positions personnelles que l'état de leur pays ou la culture de leur société. Ils écrivent pour se guérir, pour dénoncer, pour exalter leurs valeurs, enfin et surtout, pour exister face au monde.

  • Le sang des uns et des autres est le cri et le murmure des souffrances muettes. Quel monde souhaitons-nous léguer à nos enfants ? Comment stopper l'hémorragie qui noie le monde de ce XXIe siècle si sanglant ? Comment analyser au mieux les crimes qui gangrènent la société (racisme, égoïsme, fanatisme, mensonges, corruption...) pour aboutir à un meilleur vivre-ensemble ? Dans cette oeuvre de paix, de nombreux questionnements sont en grande partie basés sur des faits réels et vécus par l'auteure, appelant à une prise de conscience urgente.

  • Hors zone

    Bebe/Lissouck

    • Sépia
    • 2 Novembre 2016

    Flavie et Rita, deux cobayes du web, vous le confirment: si la punition divine sur Sodome et Gomorrhe, symboles du vice et de la dépravation, fit leur destruction, l'ADN des sodomites et des gomorrhéns de par le monde semble avoir survécu. Aujourd'hui, nous constatons la croissance de ses descendants, sur les réseaux sociaux. Ces derniers finissent par créer des comportements addictifs qui peuvent faire des ravages...

  • Le Malfini vert constitue un ensemble de textes qualifiés par l'auteur d'histoires baroques. Ils illustrent le qualificatif "baroque" si, comme l'entend Heinrich Wölfflin : "On éprouve un certain plaisir à ce qui est singulier, à ce qui va au-delà des règles. Le charme de l'informe commence à opérer". Que le lecteur trouve son bonheur à la lecture de l'une de ces histoires. Toutes sont diverses dans leur facture formelle, au fond teinté et balisé toujours d'un brin d'ironie qui fait oublier que le macabre est souvent délirant !

  • Deux fois une

    Hanitr'Ony

    • Sépia
    • 4 Juin 2016

    Hanitr'Ony fait partie de la dernière génération de poètes contemporains de Madagascar. Dans ce premier ouvrage bilingue, elle rend un vibrant hommage à la femme, muse secrète de tous les poètes, en interaction avec les dessins de Tracy M. et les oeuvres choisies de grands poètes de tous horizons, qu'elle a subtilement traduites.

  • Chants capricorniens

    Dox

    • Sépia
    • 4 Juin 2016

    Je mène une vie de bohème / je chante sur mon chemin / sans penser à demain / l'essentiel est que j'aime / A qui peut me comprendre / mon âme vaut son prix d'or / car même devant la mort / Je ne pourrai me vendre ! / C'est ainsi qu'en poète / je prends part à la fête / du firmament bleu noir / levant vers les étoiles / dans le ciel sans voile / ma pensée, mon regard... (Dox).

  • Mémoire divine

    Marie Lissouck

    • Sépia
    • 5 Novembre 2017

    Plongez au coeur des scandales immémoriaux : réels serviteurs de Dieu ou machiavéliques suppôts de Satan ? Mémoire divine offre un voyage où la croix sacrificielle flirte avec le signe de l'Anté-Christ comme un malicieux clin d'oeil aux sauveurs-destructeurs.

  • La langue française, implantée en 1896 par la colonisation à Madagascar où il y avait une langue nationale, est actuellement la langue de l'enseignement et la langue d'écriture d'une partie des écrivains. Ce volume rappelle cette trajectoire et propose un panorama de la production littéraire malgache en français et de la littérature contemporaine inspirée par la Grande Ile et publiée à Madagascar pour le Sommet de la Francophonie de 2016.

  • Paulinius l'insoumis

    Françoise Lancreot

    • Sépia
    • 2 Septembre 2016

    "Sauve qui peut ! Popo fend le vent par monts et par vaux. Quelques minutes après le combat, le premier gendarme reprend ses esprits. "Attrapez-le, attrapez-le, c'est un fugitif !" s'écrie-t-il, desespéré et hagard, espérant avec naïveté que des villageois lui prêteront main-forte. Il tire en l'air, écumant de rage. Peine perdue, le voisinage est tout acquis à la cause de son protégé et personne n'a rien vu, rien entendu ; pas de témoins, pas d'indices." L'auteur met ici en musique la légende de Popo Torrent, au rythme de personnages truculents, pétris d'humanité et portés par un destin hors du commun.

empty