Littérature traduite


  • En Corée du Sud, dans les années soixante, Chun et un copain de lycée abandonnent les cours pour vivre dans une grotte puis faire une virée dans leur pays.


    De retour à Séoul, ils se retrouvent avec leurs amis au café Mozart. Chun et Mia entament une relation amoureuse qui les entraîne vers l'île de Cheju. Mais Chun, arrêté pour avoir manifesté, rencontre Lieutenant avec qui il part travailler sur des chantiers, et en mer. C'est alors qu'il découvre l'« étoile du chien qui attend son repas », à savoir Vénus, et une autre façon de voir le monde.


    Un tumultueux périple initiatique à plusieurs voix, largement autobiographique, qui se termine avec ironie par le départ de Chun pour le Viêt Nam et une guerre qui n'est pas la sienne. Un subtil portrait de la jeunesse coréenne comme de celle de tous les pays, de toutes les époques. Et une méditation sur le sens à donner à sa vie au lieu de suivre des chemins tout tracés par les aînés.

  • L'égout

    Andrija Matic

    En 2024, dans une Serbie devenue un État totalitaire, Bojan Radi´c, jeune professeur d'anglais au chômage, est contacté par Velibor Stretenovi´c, chef du Service national de la Sécurité, pour enseigner l'anglais à ses enfants, langue pourtant interdite de l'Occident ennemi. D'abord sur ses gardes, Bojan se rapproche de Stretenovi´c et commence à voir d'un meilleur jour la politique du Gouvernement de l'Unité populaire dont la devise est : UNITÉ FOI LIBERTÉ. Mais quand Bojan perd la confiance de Stretenovi´c, suite à sa rencontre avec Vesna, jeune femme séropositive, c'est le début d'une descente aux enfers.
    Sur les traces du 1984 de George Orwell, L'Égout donne une vision étourdissante d'un sombre avenir.

  • Pianiste de talent reconvertie dans le journalisme, avec une vie de couple qui bat de l'aile, Olga part en reportage à Toulon. Elle doit y recueillir le témoignage d'une vieille femme russe pensionnaire depuis longtemps d'un sanatorium. Maria Koltchak, qu'on a dit folle, affirme être une ancienne détenue du goulag stalinien et désire se confier avant de mourir.
    Au fil des entretiens, on assiste à une tragédie familiale sur fond d'histoire de l'URSS. Aidée par le directeur de l'hôpital, Olga tente de renouer chacun des fils d'un récit palpitant marqué par la trahison et l'espoir. Elle remonte avec Maria dans les profondeurs de ses souvenirs, notamment celui de la recherche de sa fille disparue.
    À travers ses yeux, la jeune femme découvre Moscou, la Sibérie, elle retourne là où tout a commencé, lors d'un dernier printemps à Paris...

empty