Sarah Pinard

  • Peut-on réellement améliorer la démocratie avec Internet ?
    Alors que des citoyens pensaient pouvoir améliorer la démocratie à l'aide d'outils numériques, ce livre nous rappelle les principes essentiels à son existence. Il réhabilite la nécessité d'une démocratie représentative. La meilleure forme de régime possible. Le représentant possédant un rôle que le citoyen ne saurait remplacer. En effet, la démocratie c'est un corpus de textes philosophiques qui trouve son existence dans un système juridique que l'on nomme la république. Elle possède des règles formelles qui lui permettent son existence pleine et entière. Mais ces règles ne sont pas respectées sur l'espace virtuel.
    Ce qui donne lieu à une démocratie artificielle. Là où on pensait qu'Internet pouvait créer une démocratie augmentée, en réalité il engendre une démocratie déconnectée des réalités de terrain.

  • Face à l'ampleur des mutations qui viennent, il apparaît indispensable de prolonger l'idée de l'avenir en un véritable pari : perpétuelle exigence d'analyse, effort d'intelligence, veille tenace du sensible, audaces collectives. Désormais, l'idée de l'avenir appelle à devenir un pari.

    En France, la prospective souffre d'un répertoire d'idées reçues qui pénalise l'idée même de nos projections collectives dans l'avenir. C'est la raison pour laquelle nous entendons briser ces a priori, et réhabiliter l'idée de prospective, qui souffre d'une multitude de clichés la reléguant au rang d'ouvrage de science-fiction.

    La prospective réunit deux mots : la prospection, qui fait référence à l'exploration de la nouveauté, et la perspective, induisant une notion de futur mais aussi de point de vue. La prospective est ainsi l'étude des possibles. Elle croise diverses disciplines comme la littérature, la sociologie, l'histoire, l'économie ou encore la géopolitique.
    Ce petit manifeste propose de découvrir autrement la prospective et son utilité, qui n'est pas de prédire l'avenir, mais d'établir différents scénarii afin de se préparer pour demain.

empty