Livres en VO

  • Marié trois fois, époux fidèle mais ayant vécu deux longues périodes de célibat, Ovide passe pour un auteur obscène grâce à son Art d'aimer, bestseller depuis deux mille ans à la faveur de ce profitable malentendu.
    En réalité L'art d'aimer est indissociable de son antidote Les remèdes à l'amour, de même époque, et ce diptyque, rédigé ironiquement en forme de traité, tire sa substantifique moelle des Amours, carnet de croquis de jeunesse, foisonnant encore d'une étonnante variété de récits réalistes narrés avec la même froideur que si l'auteur s'était pris lui-même pour cobaye. Et la trilogie peut d'autant plus à bon droit être titrée De l'amour, rendu fidèle d'Ars amatoria, qu'Ovide, dix-huit siècles à l'avance, y dépasse l'objectif de Stendhal en 1822 : non content d'observer et de décrire le sentiment amoureux (cristallisation incluse), il l'étudie pour le dompter, offrant à ses élèves des deux sexes, sous l'apparence d'un badinage, tous les éléments d'une diététique des passions résolument moderniste, libertaire et morale.

    Cette nouvelle traduction vers pour vers d'Olivier Sers alterne alexandrin et décasyllabe comme alternent hexamètre et pentamètre dans les distiques élégiaques latins, en sauvegardant la concision, le rythme et la musique. Un index donne la clé des rappels mythologiques et des intertextualités.

  • Pierre Bellon, the founder of Sodexo, is the embodiment of one of France's finest entrepreneurial successes. At 89 years of age, he has agreed for the first time to relate the story of his battles and his convictions. His words are worth heeding because they are original, revolutionary, and the antithesis of those we usually hear from major business leaders with companies in the CAC 40. This book is addressed to all those who think, like him, that history is never written in advance. And that the best way of advancing, of progressing, is through enterprise. Pierre Bellon shares with us his vision of the company, speaks about his raison d'être, his values and his principles of management. He excoriates technocracy. He denounces the deviancies and excesses of capitalism. He makes the case for the intra-entrepreneur. "Before you can grow, you have to begin small. That's my philosophy in a nutshell. It's a long road to success".

empty