Arts et spectacles

  • Civilisation

    Kenneth Clark

    Une sublime initiation à l'histoire de l'art européen et à l'essor de la conscience occidentale.
    Dans ce livre, l'un des plus grands esprits du XXe siècle dresse le portrait inégalé d'un millénaire de beauté européenne. De l'architecture à l'ingénierie, de la peinture à la musique, de la poésie à la philosophie, de l'Écosse à la Sicile, de la France aux Pays-Bas, de l'Italie à l'Allemagne, Kenneth Clark écrit le livre de l'admiration et de l'enthousiasme. Il y démontre que la civilisation vit tant qu'elle ajoute à notre humanité et notre dignité. Juchés à sa suite sur les épaules de génies, nous sentons à chaque page se dilater notre intellection et notre sensibilité. Et la leçon esthétique est une éthique : cette Civilisation éblouissante, telle la chaconne de Bach jouée par Yehudi Menuhin dans la chapelle Sixtine, semble terrasser le mal et le désespoir. A-t-elle jamais cessé d'être nécessaire ?
    Redécouvrez le succès international paru en 1969 qui met en avant la beauté de l'art européen.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Kenneth Clark (1903-1983) est un historien de l'art et auteur britannique. De 1934 à 1945, il fut le plus jeune directeur de la prestigieuse National Gallery à Londres. Après la guerre, il se consacra davantage à l'écriture et se fit connaître d'un large public grâce aux émissions sur l'art qu'il produisit et présenta à la BBC, dont la célèbre série Civilisation.

  • Entre roman noir et enquête, une oeuvre fièvreuse dans le Hollywood de 70s !
    Chinatown est le Graal du cinéma des années 1970. Sa fin surprenante est la plus célèbre de tout le cinéma américain, et sa dernière réplique, la plus obsédante. Ce livre révèle, pour la première fois, l'incroyable genèse de ce projet.
    Sam Wasson nous conte cette histoire mettant en scène des personnages hauts en couleurs, sur fond de mutation spectaculaire des studios hollywoodiens. Il y a Jack Nicholson, alors au sommet de sa carrière, star parmi les stars, au seuil de sa grande histoire d'amour vouée à l'échec avec Anjelica Huston. Roman Polanski, le réalisateur du film, à la fois prédateur et proie, hanté par la mort tragique de son épouse, qui revient à Los Angeles, le lieu du crime, où les graines de sa propre destruction sont rapidement plantées. Le grand producteur Robert Evans, le « Kid », exalté à l'idée de passer des contrats. Enfin, il y a Robert Towne, auteur du fabuleux scénario du film, considéré par beaucoup comme le meilleur jamais écrit. Pour la première fois, Sam Wasson dissipe les mythes liés à Chinatown et décrit la façon dont le film est réellement né.
    En toile de fond, la fin d'une époque : celle des années 1970, où les studios choyaient leurs créateurs. Elle cèdera la place à un Hollywood plus brutalement industriel, comme aujourd'hui. The Big Goodbye mérite sa place à côté d'autres grands livres sur le monde du cinéma, comme Le Nouvel Hollywood.
    « Sharon Tate ressemblait à la Californie. » C'est la première phrase. Sam Wasson écrit comme un romancier. Et enquête comme un journaliste. C'est ce qui fait le prix de cet ouvrage. - Le Figaro
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sam Wasson vit à Los Angeles et est diplômé de cinéma de l'Université de Wesleyan et de l'USC School of Cinematic Arts. Il décrit dans ses romans les différentes facettes du cinéma et partage sa passion du septième art dans de grands magazines américains comme Variety, The New York Times ou le Wall Street Journal. Son excellent livre 5e Avenue, 5 heures du matin a été élu meilleur livre de l'année 2012 par le New York Times.

  • Vous pensez que vous ne savez pas dessiner ? Laissez Betty Edwards vous prouver le contraire !
    Grâce à sa méthode, qui a déjà convaincu plus de 3 millions de lecteurs dans le monde, vous apprendrez rapidement et efficacement à dessiner. Avec Dessiner avec l'oeil dominant, l'auteure complète son précédent ouvrage Dessiner grâce au cerveau droit et permet à tout dessinateur novice de repousser les limites de sa créativité.
    Dans ce nouvel ouvrage de référence, Betty Edwards révèle l'influence de la dominance oculaire sur les capacités de perception et de création. Toujours au moyen de nombreuses illustrations et d'exercices pratiques variés, elle offre un véritable guide et invite chaque dessinateur en herbe à poser un regard plus éveillé sur son processus créatif. Une fois que vous aurez cerné la différence entre votre oeil dominant et son pendant dominé, l'art du dessin n'aura plus de secret pour vous !
    Apprenez à mieux voir pour mieux dessiner !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Betty Edwards est une enseignante et conférencière renommée, docteure en art, éducation et psychologie de la perception. Après avoir exercé comme professeure d'art à l'Université d'État de Californie à Long Beach, elle est aujourd'hui à la retraite mais anime encore régulièrement des conférences et des formations au sein des universités, des écoles d'art et des entreprises.

  • Jamais, quand c'est la vie elle-même qui s'en va, on n'a autant parlé de civilisation et de culture. Et il y a un étrange parallélisme entre cet effondrement généralisé de la vie qui est à la base de la démoralisation actuelle et le souci d'une culture qui n'a jamais coïncidé avec la vie, et qui est faite pour régenter la vie.
    Avant d'en revenir à la culture je considère que le monde a faim, et qu'il ne se soucie pas de la culture : et que c'est artificiellement que l'on veut ramener vers la culture des pensées qui ne sont tournées que vers la faim.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Antonin Artaud, né le 4 septembre 1896 à Marseille et mort le 4 mars 1948 à Ivry-sur-Seine, est un théoricien du théâtre, acteur, écrivain, essayiste, dessinateur et poète français.
    La poésie, la mise en scène, la drogue, les pèlerinages, le dessin et la radio, chacune de ces activités a été un outil entre ses mains, « un moyen pour atteindre un peu de la réalité qui le fuit ».
    Toute sa vie, il a lutté contre des douleurs physiques, diagnostiquées comme issues de syphilis héréditaire, avec des médicaments, des drogues. Cette omniprésence de la douleur influe sur ses relations comme sur sa création. Il subit aussi des séries d'électrochocs lors d'internements successifs, et il passe les dernières années de sa vie dans des hôpitaux psychiatriques, notamment celui de Rodez. Si ses déséquilibres mentaux ont rendu ses relations humaines difficiles, ils ont aussi contribué à alimenter sa création. Il y a d'un côté ses textes « fous de Rodez et de la fin de sa vie », de l'autre, selon Évelyne Grossmann, les textes fulgurants de ses débuts.

  • Born to run

    Bruce Springsteen

    « Se raconter est une drôle d'affaire. Dans un projet comme celui-ci, l'auteur fait une promesse : laisser le lecteur entrer dans sa tête. C'est ce que j'ai essayé de faire au fil de ces pages. » BRUCE SPRINGSTEEN, dans les pages de Born to Run
    Au cours des sept années écoulées, Bruce Springsteen s'est, en secret, consacré à l'écriture de l'histoire de sa vie, apportant à ces pages l'honnêteté, l'humour et l'originalité qu'on retrouve dans ses chansons. Il décrit son enfance, dans l'atmosphère catholique de Freehold, New Jersey, la poésie, le danger et les forces sombres qui alimentaient son imagination, jusqu'au moment qu'il appelle le Big Bang : la première fois qu'Elvis Presley passe à la télévision. Il raconte d'une manière saisissante l'énergie implacable qu'il a déployée pour devenir musicien, ses débuts dans des groupes de bar à Asbury Park et la naissance du E Street Band. Avec une sincérité désarmante, il raconte aussi pour la première fois les luttes personnelles qui ont inspiré le meilleur de son oeuvre et nous montre que la chanson Born to Run révèle bien plus que ce qu'on croyait. Born to Run sera une révélation pour quiconque apprécie Bruce Springsteen, mais c'est bien plus que le témoignage d'une rock star légendaire. C'est un livre pour les travailleurs et les rêveurs, les parents et les enfants, les amoureux et les solitaires, les artistes, les dingues et quiconque ayant un jour voulu être baptisé dans les eaux bénies du rock'n'roll.
    ©Traduction française : Albin Michel, 2016. © Bruce Springsteen, 2016, Simon & Schuster, États-Unis
    © et (P) Audiolib, 2017
    Traduit par Nicolas Richard
    Durée : 19h21

  • Grâce à ce bestseller mondial, apprenez à dessiner en exploitant votre hémisphère droit !
    Que vous pensiez n'avoir guère de talent, que vous soyez un artiste professionnel ou que le dessin soit pour vous un simple hobby, ce livre vous fera prendre confiance en vos capacités et approfondira votre perception artistique, de même qu'il vous encouragera à développer une nouvelle appréhension du monde qui vous entoure.
    Dans cet ouvrage de référence, Betty Edwards vous offre la clé pour maîtriser l'art du dessin en vous faisant découvrir les cinq compétences fondamentales de cet art : la perception des contours, des espaces, des relations, de la lumière et des ombres, et du tout (gestalt).
    Cette nouvelle édition comprend :
    - une nouvelle introduction ;
    - des mises à jour tirées des études récentes sur la plasticité du cerveau et sur l'avantage de l'acquisition de nouvelles compétences en utilisant l'hémisphère droit (visuel et intuitif) du cerveau ;
    - un nouvel accent sur le rôle de l'apprentissage du dessin grâce aux fonctions du cerveau droit - en réponse au culte grandissant porté à l'hémisphère gauche (analytique et verbal) dans notre société ;
    - de nouvelles reproductions d'oeuvres maîtresses. Passez à la pratique grâce au livre d'exercice Dessiner grâce au cerveau droit, complément indispensable au livre de référence de Betty Edwards.
    Que vous soyez artistes professionnels ou amateurs, cet ouvrage de référence vous permettra de perfectionner vos compétences artistiques !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Le livre Dessiner grâce au cerveau droit vous apprendra à voir les choses autrement. À comprendre les formes. À développer votre esprit d'analyse. À comprendre les espaces, les lignes directrices [...]. Devenir attentifs au monde. Voir de la beauté dans des choses simples. - Dédé dans son Jardin
    Pour ceux qui n'auraient pas encore lu le livre Dessiner grâce au cerveau droit, faites l'acquisition de la nouvelle édition de ce livre indispensable qui vous ouvrira grandes les portes du dessin par une méthode intuitive exploitant, comme le titre l'indique, le potentiel de votre cerveau droit. Plus qu'un livre à lire, une expérience à vivre. - Créa-france
    Un ouvrage à recommander sans réserve aux amateurs ou aux professionnels qui souhaitent maîtriser le dessin d'observation et aux professeurs qui veulent disposer d'une méthode logique et efficace pour enseigner la manière de « voir juste ». - Blog Mon Louvre
    Cette brillante approche de l'enseignement du dessin n'est pas qu'un simple manuel : elle est un guide d'émancipation et d'épanouissement personnel. - Los Angeles Times
    Cet ouvrage innovant et emblématique devrait figurer parmi les lectures obligatoires de tous les étudiants en art. - American Artist
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Betty Edwards est enseignante, conférencière et praticienne de la formation en entreprise. Aujourd'hui à la retraite, elle a exercé comme professeure d'art à l'Université d'État de Californie à Long Beach, après avoir obtenu son doctorat en art, éducation et psychologie de la perception à l'UCLA (Université de Californie, Los Angeles).



  • « À l'époque de la Révolution française, on croyait que les institutions de petites villes indépendantes, telles que Sparte et Rome, pouvaient s'appliquer à nos grandes nations de trente à quarante millions d'âmes. De nos jours, on commet une erreur plus grave : on confond la race avec la nation. »

    Ernest Renan

  • Écoutez ! Dans ce nouveau livre, Peter Brook, dramaturge et metteur en scène de renommée mondiale, livre un ensemble de réflexions très personnelles sur le son et la musique - de l'influence surprenante qu'ont eue les spectacles de Broadway sur son célèbre Songe d'une nuit d'été à l'attrait des applaudissements, jusqu'à cet espace ultime de vide qu'est le silence. Le livre est parsemé d'anecdotes sur la vie de l'auteur et de souvenirs de ses réalisations à l'opéra, au théâtre et au cinéma. Peter Brook parle de ses productions les plus remarquables et de ses rapports avec des personnalités comme Truman Capote, Laurence Olivier et Vivien Leigh, avec lesquelles il a travaillé. Il évoque aussi des styles musicaux et des cultures du monde entier. À l'écoute déploie tout le talent et l'acuité de Brook, avec l'esprit et la finesse d'analyse qu'on lui connaît. On y retrouve la veine de ses écrits précédents, sur Shakespeare, et aussi sur le langage et le sens dans Du bout des lèvres. Peter Brook est l'un des plus grands dramaturges contemporains. De la Royal Shakespeare Company au théâtre des Bouffes du Nord, ses productions, comme Timon d'Athènes, Mesure pour mesure, La Conférence des oiseaux, ont marqué l'histoire du théâtre. Il a également mis en scène des opéras et réalisé des films, dont Moderato cantabile, Le Roi Lear et Le Mahabharata en collaboration avec Jean-Claude Carrière. Aux éditions Odile Jacob, il a publié Du bout des lèvres. Jean-Claude Carrière est scénariste, dramaturge, écrivain, auteur de grands succès comme Einstein, s'il vous plaît, Fragilité, Tous en scène et, plus récemment, Croyance, La Paix, Ateliers. 

  • Vie de Beethoven

    Romain Rolland

    Roman Rolland, prix Nobel de littérature, retrace ici la vie du célèbre compositeur Beethoven.

  • Envie de découvrir les dessous du succès internation de Ghost in Shell ? Ouvrez alors vite ce livre !
    Presque trente-cinq ans après sa création par le crayon de Masamune Shirow, Ghost in the Shell est considéré comme l'un des plus grands représentants japonais de la science-fiction, et notamment du genre cyberpunk. De l'opacité du manga de Shirow à la conscience sociale de Stand Alone Complex, en passant par les réflexions philosophiques du diptyque culte de Mamoru Oshii, cet ouvrage explore les coulisses et analyse les thèmes de la franchise dans son ensemble. En plus de décrire les processus de création du manga, des séries et des films, Rémi Lopez plonge corps et âme au coeur de l'oeuvre afin d'en extraire l'essence. Débats philosophiques sur la conscience à l'heure de la cybernétique et du posthumanisme, intrigues politico-industrielles inspirées de faits réels, reflets des crises sociales contemporaines du Japon : tous les aspects de Ghost in the Shell sont ici disséqués et analysés.
    Prolonger le plaisir de cette saga en vous procurant ce livre d'analyse du phénomène !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Titulaire d'une licence de japonais obtenue à Bordeaux-III, Rémi Lopez fait ses premières armes comme auteur en 2004 sur Internet, en rédigeant des chroniques de bandes originales de jeux vidéo. Deux ans plus tard, il rejoint le magazine Gameplay RPG pour y officier à la même tâche, avant de suivre Christophe Brandy, alors rédacteur en chef, et toute son équipe sur son nouveau projet : le mensuel Role Playing Game. Rémi a depuis signé des ouvrage comme La Légende Final Fantasy VIII (Third Éditions) ou encore le livre sur la musique OST. Original Sound Track (Les éditions Pix'n Love) .

  • Focus sur ce phénomène cinématographique incontournable : Marvel !
    Après plus de dix ans d'activité et des milliards de dollars amassés, que l'on aime ou pas les films Marvel, il est impossible de ne pas saluer la réussite de cette entreprise un peu folle. Il paraît évident, pour quiconque s'intéresse de près ou de loin à l'histoire du cinéma, qu'il serait dommage de passer sous silence celle, passionnante, de Marvel Studios. Dans ce volume 2, en plus du volet making-of, un versant analytique se propose d'étudier la fameuse « méthode Marvel Studios » pour se réapproprier les personnages des comics et en faire une transposition réussie sur grand écran.
    La suite de l'aventure de la plus célèbre franchise de superhéros au cinéma expliquée dans ce livre passionnant de bout en bout !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Licencié en journalisme de l'Université Libre de Bruxelles, Jean-Christophe Detrain, dit « Faskil », roule sa bosse dans le monde des médias depuis le début des années quatre-vingt-dix. Ancien chroniqueur à la RTBF, puis rédacteur notamment pour les magazines Joystick et Humanoïde, il pose actuellement sa plume sur Geekzone.fr, site où il produit également le podcast mensuel Les Clairvoyants, entièrement consacré au MCU.

  • La version ePub de ce titre est au format maquette fixed : vérifiez la compatibilité de vos appareils de lecture.
    1968 : Les Pink Floyd sont un des groupes les plus en vogue et leur guitariste et leader, Syd Barrett, est un des musiciens le plus talentueux de sa génération. Mais une malédiction est sur lui et hante les Pink Floyd tout au long de leur carrière : l'abus de substance dont le LSD aura raison de son esprit ! Ingérable, il sera doublé puis remplacé par son ami, David Gilmour. Malgré la brièveté de sa carrière (1965-1968 avec Pink Floyd et 2 albums solo en 1970) nombreux sont les artistes qui se disent influencés par sa musique. Reconnu pour sa musique planante et expérimentale, ses textes philosophiques et satiriques, le groupe vendra au total plus de 360 millions d'albums à travers le monde et Syd Barrett sera toujours présent en esprit dans le groupe. Cette BD est l'histoire de Syd Barrett et les Pink Floyd. Rock Odyssée est une collection qui rend hommage aux musiciens de légendes qui ont laissé leurs marques dans notre culture contemporaine.

  • De 1984 à 1995, les films d'animations de Disney connaissent un second souffle grâce à des artistes talentueux !
    Depuis le décès de Walt Disney en 1966 jusqu'en 1984, l'aura des studios Disney s'est ternie. Les films d'animation, de qualité inégale, n'ont plus le succès qu'ils avaient autrefois. À partir de 1984, pourtant, la roue commence à tourner. De nouvelles voix s'élèvent à la tête du studio, des artistes talentueux se révèlent.
    Au Coeur des chefs-d'oeuvre de Disney. Le Second Âge d'or : 1984-1995 est une plongée en immersion dans les coulisses de cette époque charnière, qui conduit à la création de certains des plus célèbres films d'animation Disney, de La Petite Sirène au Roi Lion, en passant par Aladdin. Des aventures humaines palpitantes, des réécritures à foison, des coups de génie : la création des films Disney comme vous ne l'avez jamais imaginée !
    Les passionnés des films d'animation Disney seront enchantés par ce documentaire !

  • Cette histoire de la musique est un récit chronologique, une histoire qui se raconte à partir des grandes périodes historiques, repères partagés par tous, au-delà de l’histoire de l’art, mais aussi une mise en contexte de la musique, des pratiques musicales, de la sociologie de la musique, au regard des événements, dans le cours de l’histoire, mais encore un point de vue à partir d’oeuvres de référence, connues ou peu connues. Chaque oeuvre, chaque composition est prise et entendue comme un document, une expérience de son temps, comme un symbole, et la marque d’une époque.
    Mais enfin, c'est un récit qui veut donner des clés sur le contexte des oeuvres, ouvrir d’autres horizons, tisser des liens avec le présent, entre temps de l'événement et le temps long.Pourquoi écrire une nouvelle histoire de la musique occidentale ?Les réponses se trouvent parfois là où se trouvent les auteurs. Élisabeth Brisson est historienne, rompue à l’exercice de l’analyse de documents et de la contextualisation. Jérôme Thiébaux est pédagogue et médiateur de la musique, habitué à la question de la transmission. Les points de vue se mêlent avec un point commun, moteur de l'écriture et de la recherche entre les deux auteurs : celui de donner à lire l'histoire de la musique occidentale pour tenter d'entendre autrement ; découvrir les environnements de la musique ;  les relations des compositrices et compositeurs avec la société et les événements marquants de notre histoire européenne. Le fil conducteur de cette entreprise est cependant toujours le même :  partager l’histoire pour mieux se plonger soi-même dans l’écoute et la découverte de notre patrimoine.

  • Codex 80

    Jean Alessandrini

    Jean Alessandrini, illustrateur et écrivain, a toujours aimé les alphabets : depuis ses études d'art à l'école Corvisart, il les découpe et les collectionne, pour pouvoir mieux s'en resservir plus tard (quand il ne les dessine pas).
    À la fin des années 1970, il se retrouve donc avec des centaines d'alphabets et cherche à les classer, mais trouve la classification en vigueur, dite Vox-Atypi, peu performante. Il décide donc de créer son propre système, tel un entomologiste... Et présente sa classification, baptisée Codex 1980 par un François Richaudeau en forme, au grand public, ce qui lui vaudra une impressionnante volée de bois vert de la part des anciens compagnons de Lurs.
    Cet ouvrage retrace l'histoire et les principes de cette classification controversée mais dont on reparle maintenant avec beaucoup d'intérêt et qui est même enseignée aujourd'hui dans certaines écoles. Un manuel très pratique pour s'y retrouver dans le dédale de la profusion typographique.
    La version ePub de ce titre est au format maquette fixed : vérifiez la compatibilité de vos appareils de lecture.

  • Quelques décennies d'informatique ont suffi pour bouleverser considérablement le travail de saisie de texte ou de mise en page. Aujourd'hui, quasiment tout le monde est amené à se servir d'un clavier et d'un ordinateur, voire de logiciels spécifiques, pour créer divers documents, dans un cadre privé ou professionnel. Du collégien au retraité, en passant par toutes les tranches d'âge et de secteurs d'activité, l'ordinateur, devenu incontournable, s'est imposé partout - mais il ne fait pas tout.
     Même si les traitements de texte actuels proposent beaucoup de fonctionnalités et de paramètres, réglables ou automatiques par défaut, le choix typographique définitif appartient toujours à l'utilisateur qui crée son document. Un choix qui n'a très souvent rien d'évident et qui suscite bien des questions, auxquelles cet ouvrage apporte des réponses. Comme l'écrivait Yves Perrousseaux dès la première édition de son ouvrage, « chaque personne concernée devrait maîtriser l'expression typographique de sa langue ».
    Ces Règles de l'écriture typographique du français s'adressent donc à toutes les personnes qui utilisent un logiciel de traitement de texte ou de mise en page mais qui ne possèdent pas, ou très peu, les connaissances typographiques nécessaires pour composer correctement un article, une brochure, un mémoire ou une publication importante. De l'emploi des majuscules à celui des guillemets, de l'écriture des nombres à l'emploi des espaces et de la ponctuation, l'ouvrage aborde toutes les questions qu'on peut se poser en saisissant un texte.
    Cette nouvelle édition, revue et augmentée, tient compte de l'évolution des logiciels et des règles ou des habitudes qui ont pu en découler - un ouvrage pratique indispensable pour un travail de qualité.
    La version epub de ce titre est au format maquette fixed : vérifiez la compatibilité de vos appareils de lecture.

  • Charlotte Perriand fait partie de ces créateurs qui ont marqué le XXe siècle. Luttant farouchement dès 1927 contre les Arts décoratifs, elle a été avec Le Corbusier le précurseur de l'architecture d'intérieur. Nous lui devons une nouvelle approche de l'art d'habiter, ouverte, faite de jeux et de flexibilité, toujours en rapport harmonieux avec l'homme et son milieu. Liée aux mouvements d'avant-garde des années 1930, à Fernand Léger et à Jean Prouvé, mais surtout célèbre pour sa collaboration avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret, elle a signé avec eux une série de meubles révolutionnaires qui sont devenus de grands classiques. Animée par une insatiable curiosité, elle a voyagé à travers d'autres cultures (Japon, Indochine, Brésil) qui ont influencé son oeuvre, notamment le très zen « Espace Thé » de l'Unesco (1993). Dans cette autobiographie, elle nous fait partager le destin d'une femme hors du commun qui a toujours su concilier une extraordinaire exigence de rigueur avec un amour de la vie, de la nature et de la liberté.

  • L'aventure des Maeght est une saga qui traverse le XXe siècle, ses deux Guerres, ses révolutions politiques, intellectuelles et artistiques, de Moscou à Berlin, de Paris à New York.
     
    Aimé et Marguerite Maeght, le fils d'un cheminot du Nord tué lors des premiers combats de l'été 1914 et la fille d'une lignée d'épiciers cannois sont devenus les amis et les marchands des plus grands artistes : Bonnard, Matisse, Braque, Miro, Giacometti, Léger, Chagall, Calder... Partis de presque rien, ils ont construit la plus importante galerie d'art moderne au monde puis la première Fondation en France, à Saint-Paul-de-Vence.
    Cette histoire unique, Adrien Maeght, leur fils, l'a vécue au plus près, dès sa plus jeune enfance. Editeur, imprimeur d'art, il a partagé l'existence, les joies, les espoirs et les affres de ces artistes. Cette histoire, il la raconte pour la première fois.
     
    Son récit dévoile l'intimité des peintres : la rencontre improbable en 1940 avec Pierre Bonnard et l'affaire du faux testament ; les séances de pose chez Henri Matisse filmées sous la surveillance de la belle Lydia  ; la folle exposition des surréalistes et l'affaire de l'eau bénite de Saint-Augustin  ; les séances de travail dans l'atelier de Georges Braque à Paris, ses courses de vitesse jusqu'à Varengeville, ses balades dans la campagne normande à la recherche de l'inspiration, ses relations orageuses avec Picasso  ; les coulisses de la création de la Fondation de Saint-Paul-de-Vence avec Miro, Chagall, Giacometti et Sert ; l'influence des femmes russes, Nina Kandinsky, Nadia Léger, Vava Chagall...
    Amour, jalousies, amitiés, rivalités artistiques, argent, conflits de succession... Dans ce livre, rien n'est laissé dans l'ombre.

  • Cet ouvrage s’adresse à tous les étudiants et les futurs professionnels du cinéma et de l’audiovisuel. Il propose de découvrir :le travail du producteur et de ses équipes,les métiers du cinéma et de l’audiovisuel, les formations pour accéder à ce milieu,les étapes de fabrication d’un film,les moyens donnés aux auteurs, réalisateurs, interprètes et techniciens pour en créer un,Tous les éléments techniques pour devenir producteur (financements, devis, gestion des équipes…).Pour comprendre tout ce qu’il faut mettre en œuvre pour finaliser un film, pour obtenir son diplôme et surtout pour réussir son insertion professionnelle !

  • Comment l'apprentissage de la musique agit-il sur notre cerveau ? Quels effets a-t-il sur la curiosité, l'attention et la mémorisation ? Quel impact sur la lecture ou le raisonnement mathématique ? Faut-il, pour apprendre et faire des progrès, qu'un enfant ait l'oreille musicale ? Et s'il chante faux ? Que penser par ailleurs des adultes qui décident de s'y mettre sur le tard ? Y a-t-il un âge pour apprendre la musique ? Aujourd'hui, les enseignants et les responsables des systèmes scolaires s'interrogent, et interrogent les experts. Encore tout récemment, la Suisse misait sur une éducation musicale de qualité en l'inscrivant dans sa Constitution. Quels sont les fondements neuroscientifiques de cet intérêt pour l'éducation musicale ? Fruit de plus de trente ans de recherches neurobiologiques sur la musique en lien avec l'éducation, le livre qui nous dit tout sur la manière dont la musique transforme notre cerveau... pour notre plus grand bien ! Par l'une des plus grandes spécialistes, les neurosciences de la musique à la portée de tous, parents comme enseignants ! Isabelle Peretz est titulaire d'une chaire de recherche en neurocognition de la musique à l'Université de Montréal. Au cours des trois dernières décennies, elle a fait de Montréal la capitale mondiale de l'étude du cerveau musical. Membre de la Société royale du Canada, elle a obtenu de nombreux prix d'excellence pour ses travaux. Elle dirige depuis 2005 le Laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS), qu'elle a également fondé.

  • Dans ce livre, il s'agira d'étudier les rapports entre Georges Lucas, son héritage et les intentions de Disney.
    Le 30 octobre 2012, Disney s'offrait l'entièreté de Lucasfilm pour la modique somme de quatre milliards de dollars. Mais de toutes les lignes d'un contrat que l'on imagine massif, Star Wars était évidemment la plus importante.
    Depuis, la société américaine a produit énormément de nouveaux projets (épisode VII, VIII, IX, Mandalorian, etc.), qui entretiennent une relation complexe avec les trois premières aventures signées par George Lucas. Alors, comment Disney réinterprète-t-il la trilogie originale dans ses nouveaux films, séries et autres produits dérivés.
    Les passionnés seront ravis par cette enquête journalistique sur les cinq premières années du Star Wars de Disney et l'analyse de fond de ses cinq films et séries !

  • Serge Bramly a entièrement remis à jour et enrichi sa biographie de Léonard de Vinci  (parue en 1988), best-seller mondial traduit dans 20 pays.
    Ces trente dernières années, notre connaissance de  Vinci a bénéficié de nombreuses découvertes. Des documents ont été exhumés, tel l'incunable annoté par un secrétaire de Machiavel, où il est question du modèle de La Joconde. De nouvelles oeuvres ont été identifiées, comme le Profil d'une jeune fille, achetée aux enchères par un amateur anglais en 2007. Des travaux de restauration ont été entrepris et des études scientifiques ont été conduites en laboratoire à cette occasion. L'étude des textes de Léonard a elle-même progressé, en France comme en Italie, et a contribué à mieux percer à jour la méthode du génie.
    Cette nouvelle édition tient compte de ces découvertes et est enrichie  de nombreuses illustrations in texte. 
     

  • Un voyage vers le monde poétique de Miyazaki.
    Avec sa mise en scène poétique et ses thématiques universelles, comme l'importance de la nature, Hayao Miyazaki est l'un des artistes les plus respectés du monde du cinéma et de l'animation. D'abord réservées à un public japonais, ses oeuvres ont fini par toucher le marché occidental. En France, Le Voyage de Chihiro etLe Château Ambulant ont dépassé le million d'entrées dans les salles obscures. Cet ouvrage revient sur la personnalité de cet auteur atypique et de ses collaborateurs, et décrypte, film par film, les thèmes profonds qui traversent l'ensemble de son oeuvre et font de Miyazaki un cinéaste humaniste et essentiel.
    Découvrez un ouvrage qui revient sur la personnalité de Hayao Miyazaki et décrypte, film par film, les thèmes profonds qui traversent l'oeuvre de ce cinéaste d'animation de renom.
    EXTRAIT
    Au sein du studio Ghibli, Hayao Miyazaki est donc beaucoup plus libre de ses projets et de ses choix, se permettant de se consacrer aux longs-métrages d'animation originaux. Le premier à paraître est Le Château dans le ciel en août 1986, qui attire près de huit cent mille spectateurs, pour lequel il aura effectué des repérages en Angleterre et au Pays de Galles. Miyazaki produit l'année suivante, via sa société Nibariki4 basée dans l'arrondissement de Suginami à Tokyo, le documentaire Yanagawa Horiwari Monogatari réalisé par son confrère Isao Takahata. Le film en prises de vues réelles avec quelques courtes séquences animées, qui dure près de trois heures, s'attarde sur l'histoire du canal de la ville de Tokyo située sur l'île méridionale de Kyushu. En avril 1988, Mon voisin Totoro sort au cinéma en séance commune avec Le Tombeau des lucioles de Takahata. Bien que refusé au départ par les producteurs, le succès (huit cent mille spectateurs), et surtout l'impact de Totoro auprès du public, dépassera toutes les attentes. Il deviendra progressivement la mascotte du studio et l'une des portes d'entrée les plus évidentes vers l'oeuvre de Miyazaki.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Amoureux du Japon depuis sa plus tendre enfance, Gael Berton y a effectué son premier voyage en 2003, au cours de ses études de japonais. Depuis, il y est retourné à de nombreuses reprises, explorant les villes et la campagne japonaise du nord au sud. Le site Kanpai!, qu'il a fondé en mars 2000, traite du voyage au Japon en particulier et de la culture japonaise au sens large. Il crée Keikaku en 2014, agence de voyages qui réunit une équipe de passionnés aussi bien au siège en France que dans sa filiale au Japon, pour améliorer l'offre de services vers cette destination.

  • La figure du zombie a, entre les mains de certains auteurs et cinéastes inspirés, pris une dimension sociale et politique incontestable. Métaphore de nos craintes et d'une civilisation qui va mal, les morts-vivants sont en effet devenus, à travers de nombreux films, les dépositaires de la critique d'un monde injuste et violent et qui tend à se déshumaniser.
    Cet ouvrage entend dresser un panorama subjectif d'oeuvres engagées qui n'ont pas peur de dénoncer les dérives de nos sociétés contemporaines.
    Il fait donc volontairement l'impasse sur quelques productions télévisuelles telles que The Walking Dead, auxquelles plusieurs essais ont déjà été consacrés.

empty