Éditions du Rouergue

  • En raison de sa conduite héroïque lors d'un attentat en métropole, l'adjudante Angélique Blakaman a obtenu un poste à Maripasoula, dans le Haut-Maroni, là où elle a grandi, côtoyant le peuple des Wayanas. Alors qu'un jeune garçon disparaît, elle mène l'enquête
    avec le capitaine Anato dans ce territoire amérindien que se disputent âprement orpailleurs et évangélistes.

  • Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed, qui fournit de somptueuses étoffes aux plus grands couturiers. Alors qu'ils sont à Paris, Niamh voit son mari monter dans la voiture d'Irina Vetrov, une célèbre créatrice de mode, avec laquelle elle le soupçonne d'entretenir une liaison. Tandis que Niamh se lance à leur poursuite, la voiture explose sous ses yeux.

  • Un chef mythique est assassiné alors qu'il avait convoqué la presse dans son restaurant trois étoiles. Quelle révélation s'apprêtait-il à faire ? Sept ans plus tard, le mystère reste entier. Le célèbre enquêteur écossais, Enzo MacLeod relève le défi et relance l'enquête. Une épouse jalouse, une maîtresse abandonnée, un frère envahissant, un critique acerbe : il ne tarde pas à plonger dans l'arrière du décor de la grande gastronomie à la française.

  • Lucie Martin avait disparu depuis 1989 lorsqu'un promeneur a découvert son corps dans un lac asséché par la canicule de 2003. Alors que son squelette porte des stigmates rapprochant sa mort de celle des victimes d'un serial-killer, la police n'est jamais parvenue à confondre celui-ci, protégé par un alibi en béton. Enzo MacLeod reprend l'enquête sans se douter qu'il ouvre une véritable boîte de Pandore.

  • Fleur et Harmonie : les prénoms des deux héroïnes du roman de Marie-Sabine Roger sont, disons... un peu trompeurs. Car Fleur, âgée de 76 ans, est une dame obèse et phobique sociale. Et Harmonie, 26 ans, est atteinte du syndrome de Gilles de la Tourette. En clair, son langage est ordurier et elle ne peut retenir des gestes amples et violents. Bientôt rejointes par une bande de « bras cassés » émouvants et drôles, elles vont nous entraîner dans une série d'aventures. Ce roman profondément humaniste donne une vision positive de la différence, refusant le regard excluant et prônant la chaleur du collectif. Un « feel good book » réjouissant.

  • Cristina Sánchez Pradell, flic à Marviña, dans la région de Malaga, est de garde cette nuit-là. Quand la police est appelée pour un cambriolage, elle accepte de remplacer l'un de ses collègues. Sans imaginer un seul instant que sa vie va basculer irrémédiablement et qu'elle va désormais craindre sans relâche non seulement pour sa vie, mais pour ceux qui lui sont chers. Après les Hébrides, Peter May s'empare d'une autre région qui lui est chère, celle qui, à l'extrême sud de l'Espagne, voisine avec Gibraltar, infime possession britannique dans la péninsule Ibérique.

  • Roman picaresque autour de la figure légendaire de la princesse des Ursins, qui fut diplomate au service de Louis XIV et gouverna la moitié de l'univers, telle que la raconte l'homme de dix-huit ans plus jeune qui l'aima et partagea sa vie quarante années durant. Un deuxième roman splendidement écrit d'Yves Revert, entre Les Mémoires de Saint-Simon et l'Ingrid Caven de Jean-Jacques Schuhl.

  • Il y a longtemps de cela, bien avant d'être la femme libre qu'elle est devenue, Tanah se souvient avoir été l'enfant d'un roi, la fille du souverain déchu et exilé d'un éblouissant archipel, Loin-Confins, dans les immensités bleues de l'océan Frénétique. Et comme tous ceux qui ont une île en eux, elle est capable de refaire le voyage vers l'année de ses neuf ans, lorsque tout bascula, et d'y retrouver son père. Il lui a transmis les semences du rêve mais c'est auprès de lui qu'elle a aussi appris la force destructrice des songes.

  • Sur la pointe de la Hague, un homme, Lambert, revient quarante ans après sur le lieu du naufrage de ses parents et de son petit frère. La narratrice, une étrangère au pays, va peu à peu découvrir le mystère et les secrets de cette noyade, et mettre à jour les liens complexes unissant certains habitants du bourg.

  • Alors que plus de 1 000 espèces d'insectes sont consommées dans le monde, les perspectives qu'ouvre l'entomophagie généralisée sont cruciales dans un contexte où l'on annonce le déclin de l'élevage des mammifères...

  • Soeur sans bruit ; grandir avec un frère différent Nouv.

    Léon et Paulin sont nés à six mois et demi. Paulin, le second, a fait une hémorragie cérébrale. Il est resté polyhandicapé, un état qui associe déficit mental et infirmité motrice cérébrale. À travers les questionnements, les doutes, les démarches sans fin, se construit en mots justes et forts un récit familial, comme on partage un secret. Celui de l'affection et de la charge. Celui des sentiments et des ressentiments. En creux, Anne-Laure Chanel, la soeur aînée, celle qui adolescente poussait des cris inaudibles, interroge sa propre place dans cette fratrie pas comme les autres.

  • L'histoire se passe en France, au début des années 1980, dans une réalité qui s'écarte légèrement de celle que nous connaissons. La guerre couve entre la police judiciaire et le « boulevard Soult », autrement dit la police de sûreté et de surveillance, dont l'action, centrée sur la lutte antiterroriste, échappe au contrôle des juges. Louise est une jeune inspectrice rompue aux missions d'infiltration. On la charge de surveiller les agissements de son nouvel équipier. Ce premier roman de Frédéric L'Homme, étourdissant de maîtrise, crée d'emblée une mythologie. Les boiteux du boulevard Soult, ces hommes et ces femmes placés au-dessus des lois, forment une constellation de personnages en marge, qui ne cessent de défier l'État qu'ils sont censés servir.

  • A 40 ans, Catherine Bernard, ci-devant correspondante de La Tribune de l'Economie et de Libération à Montpellier, passe un BPA de viticulture-oenologie. Depuis, elle cultive 3,60 hectares de vignes en Languedoc et fait du vin, 5136 bouteilles précisément en 2009. Dans ce livre, elle raconte avec humour son installation, la conversion en bio de ses vignes et la naissance de ses premiers vins. Elle fait aussi un portrait sans concession de la viticulture aujourd'hui, entre l'eden des petits chimistes et le graal des oenologues diplômés.

  • Pionnier dans la réflexion pour une agriculture raisonnable et durable, Marcel Mézy a créé il y a plus de trente-cinq ans un procédé de fertilisation employé aujourd'hui par plus de 10 000 agriculteurs ayant décidé de sortir de la spirale du chimique. Il a passé sa vie à lutter pour redonner vie à la terre et qu'on arrête d'y déverser tous ces intrants chimiques qui la tuent doucement mais sûrement. Aujourd'hui reconnu, Patrick Le Roux nous raconte le parcours de cet autodidacte visionnaire.

  • Merlin, auteur d'une série BD à succès, perd son vieux copain Laurent, qui lui a inspiré son héros, Jim Oregon. Comment continuer à le faire vivre dans ses dessins, d'autant que dans son « testament », Laurent lui impose deux contraintes pour l'album à venir.... Marie-Sabine Roger s'amuse allègrement à jongler entre deux mondes, celui de la réalité et de la BD, et donne naissance comme toujours à une tribu de personnages tout en couleurs. Par l'auteur notamment de La Tête en friche, Bon rétablissement et Trente-six chandelles.

  • Germain est l´idiot du quartier, il passe son temps à prendre du bon temps, avec sa copine et ses copains de bistro. Jusqu´à ce qu´il rencontre au jardin public une vieille dame très cultivée qui le fait entrer dans le monde des livres et des mots. Son rapport aux autres et à lui-même en est bouleversé. Mais il n´en perd pas pour autant sa verve et sa lucidité décapantes...
    Un vrai plaisir de lecture et un roman émouvant. Un hommage aux livres, à Camus, Gary et Sepulveda.

  • Alors qu'il vient de se marier avec une jeune femme de la grande bourgeoisie, l'auteur, bipolaire en grave crise maniaco-dépressive, est emmené en hôpital psychiatrique. Enfermé une nouvelle fois, il nous plonge au coeur de l'humanité de chacun, et son regard se porte avec la même acuité sur les internés, sur le monde paysan dont il est issu ou sur le milieu de la grande bourgeoisie auquel il se frotte. Il est rare de lire des pages aussi fortes sur la maladie psychiatrique, vue de l'intérieur de celui qui la vit. Ce récit autographique est le premier livre publié par Pierre Souchon, journaliste au Monde diplomatique et à L'Humanité.

  • Il s'appelle Antoine, il a quarante-trois ans. Il travaille dans la publicité et quand il reçoit la visite d'un inspecteur du travail au sujet de la tentative de suicide d'une employée, il se dit que la procédure ne présente pas le moindre risque. Ce premier roman de Christophe Perruchas suit comme en caméra embarquée un homme rattrapé par la vague #metoo.

  • Inspiré par un fait divers récent, le meurtre d'une enfant de huit ans par ses parents, La maladroite recompose par la fiction les monologues des témoins impuissants de son martyre, membres de la famille, enseignants, médecins, services sociaux, gendarmes... Un premier roman d'une lecture bouleversante, interrogeant les responsabilités de chacun dans ces tragédies de la maltraitance. Voir l'interview d'Alexandre Seurat

  • Mortimer s'est préparé à mourir le jour de ses 36 ans, comme cela a été le cas pour tous ses ascendants mâles. Il a quitté son travail, rendu son appartement et vendu sa voiture... mais la malédiction ne s'abat pas sur lui. Que reste-t-il à faire, lorsque la mort attendue ne vient pas ? Il faut apprendre à vivre vraiment ! Après ses précédents succès, notamment La tête en friche et Bon rétablissement, tous deux adaptés au cinéma par Jean Becker, Marie-Sabine Roger revient avec un roman plein d'humanité, aux personnages émouvants, croqués avec humour et justesse. Une belle réflexion sur le sens de la vie !

  • Attila Kiss, cinquantenaire hongrois en bout de course, tombe amoureux d'une jeune Viennoise riche et cultivée. Tout les sépare : la classe sociale, l'Histoire de l'Empire austro-hongrois, l'ancien mur entre l'Est et l'Ouest. Dans son deuxième roman, Julia Kerninon illustre magistralement l'idée que l'amour est un art de la guerre, avec ses victoires, ses défaites, ses frontières, et sa conquête de l'altérité. Par l'auteur de Buvard, premier roman aux nombreux prix, dont le prix Françoise Sagan.

  • Dans son troisième roman, réédité sous un nouveau format et une nouvelle couverture, Claudie Gallay nous emmène à Venise, en hiver, sur les pas d'une femme à la recherche d'un nouveau souffle de vie. Une très belle réflexion sur l'amour, mais aussi sur l'Histoire et la création artistique.

  • De l'Ancien au Nouveau Monde, le destin de trois bateaux et de leurs équipages, un négrier, un vaisseau pirate et un navire marchand. Avec ces péripéties nombreuses et ses personnages fascinants (depuis l'esclave africain jusqu'à l'armateur hollandais), cet hommage aux romans d'aventures se saisit du genre pour le renouveler d'une façon très inventive. Un roman contemporain, donc, au grand souffle romanesque, porté par une réflexion politique sur ce que fut cette première mondialisation.

  • Bloqué sur l'île de La Réunion par une grève des contrôleurs aériens, Rémi Gémeaux ne peut assister à la crémation de son père, homme d'affaires richissime, décédé à la suite d'un accident de voiture. Lorsqu'il arrive à Paris, son frère lui révèle qu'il a désespérément besoin d'accéder au compte en bitcoins de leur père pour rembourser des créanciers menaçants. Rémi va devoir trouver la clé choisie par son père pour mémoriser les 80 caractères du code. Alors même qu'il apprend que les circonstances de l'accident paraissent suspectes à la police et qu'une mystérieuse cantatrice a surgi de nulle part pendant les obsèques de Gérard Gémeaux pour interpréter magistralement une oeuvre chérie par le défunt.

empty