Vie pratique & Loisirs

  • Depuis les forêts du Yellowstone aux crêtes du Kirghizstan, des steppes du Haut-Var à la terrasse de son appartement, Baptiste Morizot nous invite à partir sur les traces d'êtres hors du commun, souvent mythifiés : les grands prédateurs - ours, loups, panthères des neiges...
    À travers différents récits de pistage, l'auteur nous propose ainsi de nous "enforester", selon l'expression des coureurs de bois du Grand Nord canadien : porter son attention sur le vivant simultanément autour de nous et en nous, et apprendre à cohabiter avec lui.
    Page après page, le pistage repeuple la nature, et notre monde intérieur.

  • Au cours du XXe siècle, la défaite du sauvage a semblé totale. Nous avons progressivement fait le vide autour de nous. La litanie des disparitions se poursuit quotidiennement dans l'indifférence des décideurs, et les scientifiques prédisent une annihilation biologique qui ébranlerait jusqu'aux fondements mêmes de la civilisation humaine. Et pourtant, ce livre est un ouvrage optimiste. Tout n'est pas perdu, loin de là. Car, malgré tout ce que nous lui avons fait subir, la nature résiste. Mieux, elle revient ! Notre pays est le mieux placé pour faire en tête, la course de la plus belle nature européenne. Favoriser le retour de la nature sauvage est un excellent facteur de développement. Notre richesse naturelle est renouvelable et non-délocalisable. C'est l'enjeu économique de demain. La place pour la vie sauvage ne manque pas sur notre territoire ; elle ne manque que dans nos têtes. Nous voudrions contribuer à ménager cette place pour le bien-être et l'épanouissement de tous. Hommes, plantes et animaux : nous sommes tous liés et il est grand temps aujourd'hui de renouer avec notre famille. Il en va de notre survie. Une nouvelle alliance est possible, basée sur le triptyque abondance/diversité/proximité : ce livre le démontre.

  • Que diraient les arbres si on les écoutait ?
    A la suite de son premier livre Et si on écoutait la nature ? (Payot), Laurent Tillon s'attache aujourd'hui à raconter l'histoire d'un chêne pédonculé bien particulier de la forêt de Rambouillet. Alliant une sensibilité naturaliste développée depuis l'adolescence aux découvertes scientifiques les plus récentes, l'auteur est pour la première fois en mesure de réaliser la biographie de cet arbre majestueux en pleine force de l'âge. A travers la vie pleine de suspense et de rebondissements de ce chêne, c'est l'occasion de brosser, avec tendresse et humour, les portraits étonnants de toute une galerie d'êtres qui interagissent avec lui, du champignon invisible (mais néanmoins indispensable) au cerf et au loup en passant par le capricorne, le mulot et bien d'autres encore. Bien qu'en apparence parfaitement immobile, Quercus tisse des liens indéfectibles avec tous les habitants de la forêt. Prédation bien sûr, mais surtout coopération et alliances à tous les étages, du sous-sol à la canopée.
    Ayant dressé ses premières feuilles quelques décennies avant la Révolution française, dans un paysage de lande arborée difficilement imaginable aujourd'hui, Quercus raconte aussi un volet de l'histoire tumultueuse des hommes à travers leurs relations complexes et ambigües aux arbres. De la forêt royale vouée au seul divertissement de la cour jusqu'au souci du végétal qui irrigue maintenant des pans entiers de la société, Laurent Tillon évoque avec empathie l'émergence et l'évolution de la sensibilité au vivant.

  • Cet ouvrage présente une analyse innovante des nouveaux modes de production et d'organisation économique ayant émergé ces cinquante dernières années et montre qu'ils forment une seule et même économie, apparue de façon cohérente et non concertée dans le monde. Réinscrivant les activités humaines dans les grands cycles de la planète, couplant leur productivité à la régénération des écosystèmes et des liens sociaux, ils forment ensemble une économie que l'on peut qualifier de symbiotique.

  • Le mystère d'être un corps, un corps qui interprète et vit sa vie, est partagé par tout le vivant : c'est la condition vitale universelle, et c'est probablement elle qui mérite d'appeler le sentiment d'appartenance le plus puissant. Ainsi, les animaux sont pour nous à la fois des parents et des étrangers d'une profonde altérité. Baptiste Morizot approfondit ici une série d'enquêtes philosophiques fondées sur la pratique du pistage. Il s'agit de pister à la fois les vivants sur le terrain et les idées que nous nous faisons d'eux dans la forêt des livres et des savoirs... Ce livre approche les animaux, humains compris, comme autant de manières d'être vivant.

  • En août 2020, Arles a accueilli plus d'une centaine de scientifiques, artistes, romanciers, philosophes, économistes, militants, politiques pour réfléchir, débattre, échanger, exposer et imaginer ensemble, durant toute une semaine, les solutions pour accompagner la transition qui doit advenir. C'était la première édition de l'événement "Agir pour le vivant" : 40 conférences, 120 intervenants, 72 tribunes, des expériences immersives, des résidences d'artistes et d'écriture.
    Dans cet ouvrage sont mis en avant au travers d'essais la synthèse de ces journées et mis en exergue les moments les plus saillants, les phrases indélébiles qui ont posé l'action en faveur du vivant comme un priorité absolue !

  • Dans cet essai, le sociologue et philosophe américain George Marshall propose une nouvelle approche à l'une des plus épineuses questions de notre temps : alors que le réchauffement climatique se manifeste par un nombre croissant de signaux, comment se fait-il que nous puissions encore ignorer son impact sur notre planète ? Il a découvert que nos valeurs, nos opinions, nos préjugés ont leur vie propre. Par le biais d'histoires vécues et sur la base de longues années de recherches, Marshall soutient que ce qui nous amène à nier notre responsabilité dans les changements climatiques repose sur la manière dont nos cerveaux sont formatés. Après avoir assimilé ce qui stimule et menace notre intellect et nos motivations, l'auteur nous amène à envisager le changement climatique comme un problème soluble.

  • L'origine du monde : une histoire naturelle du sol à l'intention de ceux qui le piétinent Nouv.

    Le sol que nous piétinons n'est rien de moins que l'origine du monde. Il héberge la plus grande fraction de la biodiversité et la plus grande diversité des mécanismes qui permettent le fonctionnement des écosystèmes. Ce n'est que très récemment que nous avons pris conscience de son importance et des menaces qui pèsent sur lui. Marc-André Selosse nous propose un périple souterrain pour découvrir le sol et mieux le comprendre

  • Le livre du film réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent. Un voyage dans dix pays, des dizaines de solutions pour construire le monde de demain.

  • Qu'est-ce que l'instinct territorial chez les oiseaux ? Vinciane Despret mène l'enquête et, sous sa plume, oiseaux et ornithologues deviennent intensément vivants et extrêmement attachants.

  • Peu attendue chez les adolescents, l'approche de Maria Montessori redonne tout son sens au rôle de parent pour l'accompagner dans cette période fragile, mais enthousiasmante, où l'enfant se mue en un individu autonome.

  • Yves-Élie Laurent nous accueille dans sa vallée nichée au coeur des Cévennes, où les abeilles prospèrent à l'heure même où elles sont décimées partout ailleurs. Cet apiculteur poète raconte l'élevage, la biologie et l'éthologie des abeilles noires, cette espèce ancienne, frugale et vivace capable de traverser les plus âpres bouleversements climatiques depuis des millénaires. Ce faisant, il nous propose une réflexion poétique sur notre rapport au monde sauvage qui nous entoure.

  • Passages délicats : penser et panser le territoire Nouv.

    Pierre Leroy, maire de Puy-Saint-André, petite commune aux portes de Briançon (Hautes-Alpes) raconte son expérience pour avoir accompagné sa commune sur la voie de la transition écologique. son exemple est désormais repris dans tout le pays.

  • Un guide pour faire connaissance avec le gluten et en comprendre les nuisances et les bienfaits au-delà des discours publicitaires. Suivez les conseils, recettes et astuces d'une naturopathe et restauratrice spécialisée dans la cuisine sans gluten pour vous essayer à un régime allégé en gluten. Vous découvrirez que cette protéine la moins chère du monde est l'un des rouages d'un système agroalimentaire qui nuit à notre santé et à celle de la planète.

  • Les icebergs sont des emblèmes de la vie sauvage. Ils nous rappellent que la vie fourmille partout et nous invitent à nous rendre plus discrets pour mieux coexister avec l'ensemble des vivants.

  • Et si remettre à demain ce que l'on peut faire aujourd'hui était la clé d'une créativité débridée ? À contrepied des lieux communs qui dénigrent l'oisiveté, Fleur Daugey célèbre la procrastination avec un seul mot d'ordre : déculpabiliser ! Une invitation à procrastiner pour mieux créer, mais aussi pour mieux se connaître et se comprendre.

  • Entre 6 et 9 ans, l'enfant acquiert des compétences essentielles pour se frayer un chemin dans la vie : lire, écrire, compter, s'intégrer. Et pourtant, près d'un tiers des enfants entrent en 6e sans vraiment maîtriser ces fondamentaux. En nous aidant à comprendre que le toucher et le corps sont les premiers supports d'apprentissage, l'approche Montessori offre aux lecteurs tout un pan d'exploration à la maison pour soutenir l'enfant dans ces acquisitions.

  • Notre culture occidentale moderne s'est évertuée à effacer nos liens à la nature, à nos milieux de vie, à des animaux, des arbres, une rivière ou une montagne. Nous en avons dénié l'importance mais ils resurgissent à la moindre occasion sans même que nous nous en rendions compte. « Quel temps fait-il ? » devient ainsi la question fondamentale qui prouve notre attachement inconscient au monde et l'importance qu'a le ciel sur nos climats intérieurs. Jean-Philippe Pierron nous emmène sur la piste philosophique de quelques personnages historiques et grands penseurs afin de comprendre comment ils ont pu, eux, prendre conscience de l'importance de ces liens et les intégrer dans leurs systèmes philosophiques.

  • Le boeuf musqué, ou ovibos, est une espèce méconnue. On le dit survivant de l'époque des mammouths tant son allure semble primitive. Il y a 400 000 ans, il peuplait les Pyrénées, comme l'attestent les traces de chasse dans la grotte de Tautavel. Avec le retrait des glaciers, il a traversé l'hémisphère nord et les hommes l'ont suivi dans sa déambulation.
    Ce livre est un hommage au boeuf musqué, cette espèce méconnue, véritable repère vivant dans l'espace et dans le temps.

  • Notre vieille Europe est l'un des continents qui ont le plus tôt souffert des activités humaines. Tout semblait perdu, mais c'était sans compter sur la résilience de la vie sauvage : aujourd'hui, de nombreux espaces délaissés se reboisent spontanément et reprennent vie. Le réensauvagement est à l'oeuvre, efficace, rapide, surprenant. Dans tous les milieux, la faune est de retour. D'ici à 2030, sur l'ensemble de l'Europe, ce sont 30 millions d'hectares qui vont ainsi s'offrir à la vie sauvage, l'équivalent de 30 fois le parc national de Yellowstone, aux États-Unis ! L'Europe des territoires protégés va ainsi bénéficier, elle aussi, des effets positifs du réensauvagement !

  • Conçue comme un prolongement concret et pratique au film Demain, la collection "Je passe à l'acte" apporte un ensemble de réponses à tous ceux qui sont sortis de la salle de cinéma avec le désir d'agir ici et maintenant, ensemble. Chaque ouvrage se construit sur un sommaire identique : Pourquoi ? / S'entourer / S'équiper / Se lancer / Tenir bon / Et après..., et se conçoit comme une ressource indispensable au démarrage de chaque projet. Dans cet ouvrage, éthique et technique, les débutants jardiniers trouveront tous les conseils pour les aider à se lancer dans la permaculture. Les plus confirmés pourront y puiser de nouvelles sources d'inspiration.

  • En mettant l'accent sur le développement psychique, moteur, affectif et social de l'enfant, la pédagogie développée par Maria Montessori nous invite à prendre le temps des acquisitions fondamentales à cet âge (3-6 ans), que sont la volonté, la maîtrise et le contrôle de soi. Ces qualités se conquièrent par le travail de la main et du mouvement, dans des activités simples, faciles à mettre en place chez soi et qui n'imposent aucun investissement financier. Le livre propose des activités sensorielles et motrices, que tout le monde peut se réapproprier et qui vont éveiller chez les enfants leur sens social.

  •  En mars 2017, cette collection naissait avec quatre titres, parmi lesquels Débuter son potager en permaculture (30 000 ventes depuis parution). L'engouement qu'il suscite chez les libraires et les apprentis jardiniers est si enthousiasmant que nous ne pouvions abandonner nos lecteurs sur le chemin permacole.
    Voici donc un nouvel outil pour aller plus loin, avec l'aide cette fois d'un jardinier professionnel, aussi attachant que compétent, Xavier Mathias.
     

empty