Sciences de la Terre et de l'Univers

  • Ce livre est un hommage, rendu à deux géographes physiciens prématurément disparus, par vingt-six collègues, amis et élèves. Poursuivre leurs combats, leurs recherches, leurs rêves... pour ne pas oublier. Ils partageaient le souci d'un enseignement de la géographie physique rénovée, initiant les jeunes à une démarche rigoureuse, clairement différenciée des sciences connexes par le souci permanent de spatialisation. Aussi la première partie de cet ouvrage est consacrée à la place de la géographie dans les cursus et la place de la géographie physique dans la géographie. Ils avaient parcouru, travaillé, aimé le monde méditerranéen. Milieux instables, divers, éminemment géographiques puisque les faits naturels et culturels y sont indissociables dans les paysages. Il est donc logique de suivre ce sillon maritime et de présenter des recherches récentes sur ces régions.

  • Le rapide développement récent des villes moyennes est, ici, analysé dans le contexte géographique très particulier de la périphérie de la région parisienne et, principalement, au travers des exemples de Chartres, Dreux et Évreux. Il est interprété comme l'expression de l'incorporation de ces villes au système urbano-industriel et comme le résultat de la diffusion, à partir du centre d'impulsion parisien, de deux processus majeurs et intimement liés : processus d'industralisation, processus d'urbanisation. Trois interrogations majeures guident la recherche et déterminent la matière de cet ouvrage. Les formes et les modalités de la croissance contemporaine sont-elles réellement spécifiques et originales ? Ou, les villes n'ont-elles toujours été que les instruments et que les relais de pouvoirs externes ? La division spatiale du travail transforme les villes en espaces productifs et leur attribue des tâches d'exécution. Quels sont les raisons, les mécanismes et les effets d'une telle mutation? Quelle logique nouvelle gouverne l'organisation et le fonctionnement de l'espace urbain ? Mettre les villes au service des stratégies des grandes organisations bouleverse leur rapport à l'espace et l'échelle de leurs relations géographiques. Entre l'échelle -locale - de la constitution des bassins d'habitat et de main-d'oeuvre, qui engluent la ville dans le milieu urbain, et celle de son branchement sur divers réseaux nationaux ou internationaux, quelle réalité ; quelle intensité; quelle valeur conservent les solidarités régionales?

empty