Tourisme & Voyages

  • "Un récit captivant" "Un riche portrait de l'Alaska" Le Monde
    Long de plus de trois mille kilomètres, le Yukon traverse le Canada et l'Alaska avant de se jeter dans la mer de Béring. Chaque été, depuis la nuit des temps, les saumons royaux (ou chinooks) remontent ses eaux pour retourner pondre et mourir sur leur lieu de naissance. C'est l'un des derniers endroits sauvages de la planète.
    En entreprenant ce long et difficile voyage en canoë afin d'accompagner les saumons dans leur migration, Adam Weymouth souhaitait constater les effets du réchauffement climatique sur une nature presque vierge et coupée de tout. A terme, c'est l'existence même du saumon royal qui est menacée, mais aussi celle des communautés autochtones qui dépendent de lui, et dont l'auteur dresse un portrait inoubliable. S'interrogeant sur notre relation de plus en plus complexe avec le monde vivant, il nous offre le récit captivant d'une aventure extraordinaire, et nous invite à une immersion élégiaque au coeur des mystères de la vie.

  • « Au cours de mes années de reportages à travers la France rurale, il m'est arrivé bien souvent d'éprouver, subitement, un coup de coeur pour un coin de campagne ou de montagne et d'avoir, un instant, l'envie de m'y poser définitivement... Ces havres tentateurs sont restés gravés dans ma mémoire. Je pense à eux avec tendresse. Ils sont ma France, celle que j'aime. » Pierre BonteDe la Côte d'Albâtre à la Haute-Corse en passant par l'île d'Aix ou le village de Novel, Pierre Bonte nous livre avec passion ses souvenirs personnels, ses enthousiasmes et ses bonnes adresses, dans ce tour de France pittoresque, authentique balade d'un amoureux des terroirs.

  • Y. Pestel décide un beau jour de partir faire le tour du monde, seul, sans sponsor et sans escales. Il ne revient à terre que pour narrer ses aventures. Il est aujourd'hui reparti pour l'Islande.

  • 3 500 kilomètres, 7 mois de marche à travers la Cordillère des Andes sur les traces des Incas. Un rêve d'enfant mais aussi un vrai défi que Serge Vincenti et ses deux coéquipiers, Jean-Yves Guéguéniat et Hervé Lamouche n'ont pas hésité à relever. Partis de La Paz en Bolivie, leur objectif était d'atteindre l'Aconcagua, point culminant de l'Amérique, à pied, en utilisant le lama comme animal de bât, à l'image de leurs illustres devanciers. Périple semé d'embûches - telle la traversée de nuit, sur 100 kilomètres, du salar d'Uyuni, désert de sel aveuglant sous le soleil - qui nous entraîne à la découverte de l'immense Altiplano andin et nous invite à rencontrer des peuples du bout du monde, Caravane des Andes est aussi l'histoire d'une passion, celle de trois citadins convaincus qu'il reste, aujourd'hui encore, une place pour l'aventure.

  • « Il y a quelque chose de plus fort que l'éléphant et de plus rusé que le chasseur, c'est la brousse », dit un proverbe centrafricain. Loin des safaris pour touristes, l'aventure de Joseph Poth est celle d'un homme qui a vécu en Afrique pendant plus de quinze ans, celle d'un « coureur de brousse » qui nous guide ici à travers des territoires fascinants et encore préservés. Chez Joseph Poth, le chasseur et le traqueur d'images ont la même passion pour les derniers grands espaces de liberté. Dans les souvenirs d'expéditions qu'il nous raconte, il nous fait partager ses rencontres insolites dans les forêts profondes, sa complicité avec les pisteurs africains et les chefs de villages, sa connaissance intime de la faune et des lieux de chasse qu'il décrit très précisément. Il explique les différentes techniques de pistage et d'approche empruntées aux coutumes africaines traditionnelles et raconte comment il a pu chasser des animaux rares et prestigieux. Aventure, danger, émotion, couleurs et odeurs de la brousse éternelle, ce livre abondamment illustré de photos et de croquis réalisés sur le vif est à la fois un témoignage authentique, un reportage précieux sur les racines du « continent noir » et une invitation à le découvrir autrement : avec sincérité, respect et passion.

  • Début juillet 1979, Yves Pestel quitte Cherbourg pour un tour du monde à bord de Spica, un petit voilier de neuf mètres qu'il a mis deux ans à construire. Le bateau ne possède ni moteur, ni radio émettrice, ni électronique... À 24 ans, Yves Pestel va goûter le bonheur de vivre en mer, mais aussi devoir composer avec la peur et la solitude. Après le passage mouvementé des trois caps - Bonne-Espérance, Leeuwin et Horn -, il entame sa remontée vers l'Europe ; c'est alors qu'au large des Malouines une déferlante retourne Spica, qu'une autre vague redresse par miracle, mât cassé. Un gréement de fortune fait dériver le voilier jusqu'à la côte argentine. Ce sera, 338 jours après son départ, sa seule escale avant le retour à Cherbourg. L'aventure d'Yves Pestel s'est confondue jusqu'ici avec le destin de Spica, qui, après un tour du monde, l'a conduit dans la mer Baltique sur la route des épaves, puis sur celle des Vikings et de Jacques Cartier, à travers l'Atlantique et sur les grands fleuves d'Amérique du Nord. Au printemps 90, un "ricochet caraïbe" s'est révélé fatal pour Spica, mis à mort par des pirates sur la côte de la Mosquitia, au Honduras. L'Auberge des Trois Caps, qui dit tout de l'océan et de l'expérience intérieure du marin solitaire, avec une détermination pleine de pudeur et dans un style aussi riche que personnel, est aujourd'hui un classique de la littérature d'aventure de mer.

  • Dans cet ouvrage, paru en 1919 et depuis longtemps introuvable, le grand sinologue Marcel Granet se penche sur le plus ancien des recueils chinois classiques, le Che king, concentrant plus particulièrement son étude sur les poèmes d'amour de la première partie, le Kouo fong.
    Tous les poèmes du Kouo fong auraient été composés et chantés à l'occasion de circonstances historiques définies et du reste bien connues.
    Tous posséderaient à la fois un intérêt politique et une valeur rituelle, car ils auraient eu pour objet de dicter aux princes leur conduite et de la rendre conforme aux bonnes moeurs. Cette doctrine traditionnelle a le mérite de mettre en évidence le caractère religieux commun à toutes ces poésies. Ce caractère est essentiel : il explique seul la conservation de ces poèmes et l'utilisation qui en a été faite au cours de l'histoire chinoise. Car le Che king est le classique qui inspire le plus de respect ; on y trouve, mieux que dans les rituels eux-mêmes, de profonds principes de conduite.
    Marcel Granet étudie ensuite les fêtes anciennes dont les chansons, déjà, avaient permis de présenter une image générique. Décrivant pour elles-mêmes quelques fêtes locales, exposant tous les documents qu'il a pu rassembler, il montre de la façon la plus convaincante qu'il est possible de comprendre et d'analyser le passage du rituel populaire ancien aux cérémonies du culte officiel "féodal".
    Fêtes et Chansons anciennes de la Chine, qui donne en outre de remarquables traductions des poèmes du Che king, apparaît comme un complément précieux aux grands ouvrages classiques de Marcel Granet, La Civilisation chinoise et La Pensée chinoise.

  • « Le touriste spirituel marche hors des sentiers battus, il prend son temps et savoure ce qu'il voit, son regard attentif s'approfondit à la recherche du secret des lieux. Ainsi, il s'enrichit et s'élève. Ce livre sera désormais son guide. »
    Jacques Brosse.
    Sur le rythme de la promenade, les textes de Suzanne Boireau-Tartarat et les dessins de Jacques Boireau nous invitent à la rencontre de l'une des régions les plus riches de France : le Périgord. Terre où l'homme de Lascaux a laissé ses signes chamaniques ; où l'art roman a inscrit ses sublimes témoignages ; où Montaigne, La Boétie, Fénelon vécurent, pensèrent, écrivirent ; où désormais s'arrêtent les moines bouddhistes et fleurit le dialogue interreligieux.
    C'est tout le talent de Suzanne Boireau-Tartarat, à l'écoute des signes de la spiritualité, que de faire parler les paysages et les grandes figures qui y ont marqué l'histoire. On part ainsi à la rencontre d'un Périgord authentique, fait de traditions multiples, qui se sont enrichies et composent désormais un somptueux programme de découvertes...

  • Rébecca Sabo, la célèbre rédactrice en chef du magazine de mode Mulogue, va dispenser des cours de journalisme et de photo de mode au collège de Raxford ! Pour les animer, elle fait venir une véritable top-modèle, et annonce que les meilleures photos prises par ses étudiants seront publiées dans Mulogue ! Colette et les Téa Sisters organisent un « shooting » illico !
    À partir de 8 ans

empty