Casterman Jeunesse

  • Zoé en a marre, archi-marre d'être la binoclarde, la mocheté de service. Les laids n'ont-ils pas droit à l'amour ? Face à son ordinateur tout neuf, Zoé s'enferme et s'enferre dans une solitude rageuse. Mais il se pourrait que son Ordinami, son Ordinamour, ouvre un peu son horizon. Et même plus encore, si affinités !... Sur Internet aussi, les jeux de l'amour sont comme les jeux du hasard.

  • An 1027. Tristan sauve un moine d'une mort certaine. En signe de reconnaissance, frère Jean accueille le jeune garçon à l'abbaye de Fleury pour lui enseigner la lecture et l'écriture. C'est le début, pour Tristan, d'une vie de compagnonnage. Une vie riche et mouvementée au cours de laquelle il découvrira les fabuleux pouvoirs de la nature et de la science.

  • - On a bien fait de se casser, non ?
    - Mon gars, c'est la chose la plus intelligente qu'on a faite, de toute notre chienne de vie.
    - Comment on va faire pour manger, quand on n'aura plus de thune ?
    - On trouvera, tu sais à qui tu parles ?
    - Ranko.
    - Ranko comment ?
    - Ranko le MAÎTRRRE du monde.
    - Yes, man. On les marave tous.
    - On retournera pas à Nanterre.
    - Aucun risque, plutôt crever.
    Une folle cavale par-dessus les frontières.

  • Blandine Audric et ses parents, de grands bourgeois, viennent de rentrer définitivement à Paris, après un séjour de plusieurs années au Maroc. Mais Blandine, enfant unique, n'est pas rentrée seule. La fille de l'une de leurs employées marocaines, Rahia, 13 ans, accompagne la famille Audric. Elle étudiera en France en échange de menus travaux domestiques. Telle est, du moins, la version présentée par madame Audric à sa fille. Mais sur place, tout change. Dans le luxueux appartement des Audric, Rahia est reléguée dans le débarras. Il n'est plus question qu'elle étudie ou même qu'elle sorte. Le labeur est son seul horizon. Rahia est devenue une esclave moderne. Consternée par ce dont elle est témoin, mais tétanisée par la honte et la lâcheté, Blandine ne sait que faire. Il faudra l'intervention conjointe de deux de ses amis d'enfance qui habitent également l'immeuble - David, fils d'un couple de grands avocats, et Antoine le fils de la concierge, inséparables - pour que Blandine réagisse et que la petite marocaine puisse renouer avec l'espoir d'une vie meilleure. C'est le récit à trois voix de leur histoire commune que développe Yaël Hassan dans Libérer Rahia, avec beaucoup d'humanisme et de sensibilité.

  • Judith tombe des nues le jour où sa mère lui apprend la mort de son grand-père... dont elle ignorait l'existence ! Cet événement va l'amener à découvrir toute sa famille maternelle et leur propriété de La Châtaigneraie. L'accueil glacial et l'atmosphère très hostile font vite comprendre à Judith pourquoi sa mère a fui vingt ans auparavant. Mais que se cache-t-il derrière ces souffrances, ces haines et l'ombre despotique du défunt grand-père ? Des secrets, c'est sûr, de lourds secrets...

empty