Dervy

  • Après une étude sur le Rit Français, Philippe Michel nous propose une étude au fil du temps sur la genèse des différentes versions du REAA au niveau des Loges symboliques. Apparu dans sa forme primaire en 1760 avec la publication des Trois Coups Distincts, ce Rit est arrivé en France quelque 44 ans plus tard en 1804 et a été officiellement publié dans le Guide des Maçons Écossais quelques années après. À partir des manuscrits et des rituels officiels du Grand Orient puis du Suprême Conseil de France et enfin de la Grande Loge de France, Philippe Michel analyse les variations des rituels jusqu'à nos jours. L'auteur propose un rituel complet tel qu'il devait ou pouvait être pratiqué, reconstitué à partir des premiers manuscrits et publications. La préface est de Pierre Noël, publiciste compétent du Guide des Maçons Écossais (Éditions À l'Orient, 2006) et la postface de Laurent Jaunaux, auteur du Rituel des Anciens ou édition 6004 du Guide des Maçons Écossais (Dervy, 2004) donc bien qualifiés pour présenter et conclure un ouvrage consacré aux rituels du REAA. Issu d'une famille de maçons, Philippe Michel a été initié au REAA à la GLDF sur l'île de la Réunion. Il est tombé sous le charme d'une loge travaillant au Rite Français Traditionnel à son retour en métropole et s'y est affilié en 2008. Passionné d'histoire et toujours à la recherche de documents il s'est plongé dans son nouveau rite. Il a publié chez Dervy Le Rit Français d'origine 1785.

  • A l'aube d'un XXIe siècle, qui s'ouvre sur des bouleversements socio-politiques profonds et sur une crise métaphysique sans précédent, que peut représenter la franc-maçonnerie et l'initiation spécifique qu'elle propose ? Comment est-elle née en Occident et pourquoi attire-t-elle toujours des nouveaux membres ? Le présent ouvrage propose d'apporter des réponses circonstanciées en brossant un panorama du fond de culture générale, littéraire, historique, philosophique et de connaissance des mythes et du symbolisme comparés, à l'écart de tout sectarisme. Puisant aux sources les plus lointaines, il met en place une démarche thématique et chronologique susceptible de mettre à la portée de tous les lecteurs une pensée initiatique complexe. Plus spécifiquement, pour le maçon, l'ouvrage propose une méthodologie d'élaboration de la connaissance adaptée à la réflexion maçonnique. En effet, il prend en considération que, quel que soit le degré où l'on se trouve, les rituels, les symboles, les récits, les gestuelles, sont offerts comme autant de moyens d'investigation. Cette richesse métaphorique et symbolique, qui a glissé de l'opératif au spéculatif, est faite de champs sémantiques et lexicaux complexes qui nécessitent plusieurs niveaux de lecture pour en explorer toutes les facettes. C'est la mise en place de ces niveaux de lecture, qui permettent au maçon de décrire et de nommer les processus psychologiques participant de l'introspection, de l'imagination et de l'intuition mais aussi les interconnexions faisant émerger une culture spécifique, de construire une herméneutique. Les auteurs ont voulu poser les conditions d'une approche originale soucieuse d'approfondir une pensée qui s'inscrit dans une culture réunissant ceux qui croient au ciel et ceux qui n'y croient pas dans une conscience commune et un besoin essentiel d'humanité. Ils invitent à aller à la découverte des structures qui construisent la pensée maçonnique en ouvrant une à une les portes de l'intelligence de ses mystères indissociables des interrogations spirituelles de l'homme.

  • Dix années se sont écoulées depuis le réveil du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm au sein du Grand Orient de France. Dix années passées à la refondation du Grand Ordre Egyptien, à la mise en place d'une structure animée des valeurs de démocratie, à transmettre des initiations, à consacrer des lieux de recherche et à s'insérer dans le paysage de la franc-maçonnerie mondiale. La nature des travaux du Grand Ordre Egyptien du Grand Orient de France nous plonge dans l'Egypte alexandrine, creuset des cultures, philosophies et religions de l'Egypte ancienne, de la Grèce antique, de la Mésopotamie et de l'Asie Mineure. Ces travaux nous guident sur le chemin initiatique de l'hermétisme qui conduit le cherchant vers le fameux Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux. Les travaux de l'Académie de Platon ou des Médicis sont ici réactivés. Ce livre évoque l'histoire du rite, présente la matière philosophique que travaillent les frères et ouvre une fenêtre sur l'avenir pour cet élément de la tradition en regard des problèmes que la société moderne rencontre.

  • L'auteur expose les significations des dessins géométriques utilisés par les maçons "opératifs". À partir de récits bibliques, ces "Tracés de Lumière", propres aux constructeurs de temples et de cathédrales, servent de supports à d'authentiques exercices spirituels ; ils relèvent ainsi d'un art sacré basé sur l'invocation des noms divins judéo-chrétiens. Leur finalité tient dans le "centre du cercle", le coeur du verbe "où nul ne peut errer". La langue des symboles fait alors place au silence contemplatif de la Connaissance en Dieu.

  • Cette étude est fondamentale pour appréhender le phénomène maçonnique. Celui-ci, dont le succès ne se dément pas, repose sur une méthode faite de symbolisme, de rites et de rituels dont le participant est la pierre angulaire. S'adressant à des êtres humains, il n'est pas figé et varie en fonction de l'époque, la société et de bien d'autres facteurs, mais il réunit de ce fait sous le même vocable des groupements de loges assez différents dans leur conception de la franc-maçonnerie. L'ordre maçonnique est composé d'une multiplicité d'obédiences, dont l'auteur dresse ici la cartographie, où les mots régularité, mixité, sociabilité ou spiritualité sonnent comme autant de différences. Croire que toutes sont nées de l'expression de vanités humaines serait faire une grossière erreur. Elles permettent, comme le carbone 14, de servir de marqueur au temps sociologique pour appréhender avec plus de facilité le jardin secret des êtres humains à une époque précise. C'est sur le chemin de cette découverte que nous invite Jean Kemler en rappelant que l'homme doit être le centre de l'initiation maçonnique et non un supplétif afin de construire un être libre et maître de ses choix et de ses actions.

  • Le solstice d'été a un caractère particulier. Depuis la préhistoire, il frappe les esprits de tous ceux qui observent avec attention la renaissance de la nature après sa mort hivernale. Il attise les coeurs vers une espérance de vie et laisse entendre l'existence d'une éternité enfouie en l'homme. Bien d'autres vérités se cachent dans les flammes des feux purificateurs du solstice d'été. En Mésopotamie, en Egypte, en Grèce ou encore à Rome, les lumières de la manifestation du cycle solaire ont été le support de nombreuses réjouissances et de mystérieuses initiations donnant, à ceux qui savent lire la nature, la conscience du destin humain sur Terre. Le christianisme reprendra les témoignages traditionnels de la vraie Lumière venant dans ce monde sous les paroles de saint Jean. La franc-maçonnerie moderne a conservé un rituel pratiqué en juin à la Saint-Jean d'été et très peu d'ouvrages lui ont été consacrés. C'est ce rituel qu'Alain Pozarnik explicite, phrase par phrase, afin que les pèlerins puissent suivre le chemin naturel du devenir humain.

  • Maurice Bouchard, qui a rejoint l'Orient Eternel en 2011, et Philippe Michel nous proposent d'entrer dans l'enseignement et la logique symbolique de la première version du Rit Français adopté par le Grand Orient de France en 1785. Nous serions tentés de dire la version "canonique" du Rit Français ! Avec la retranscription (corrigée) du manuscrit, c'est un véritable guide au sein du "Régulateur du Maçon", adapté et prêt à l'emploi avec toutes les explications nécessaires sur les spécificités symboliques et initiatiques fondamentales de ce Rit. Fruit de leur infatigable curiosité, ce bel ouvrage montre aussi ce que peut être une approche "traditionnelle" de la maçonnerie. Découvrir Le Rit français d'origine 1785 - dit Rit Primordial de France c'est remonter aux sources du Rit Français et se replonger dans une page essentielle de l'histoire de la franc-maçonnerie française.

  • Pourquoi laisser dans l'ignorance les impétrants qui frappent à la porte du temple ? Pourquoi faire ânonner, à des êtres humains doués d'intelligence, un enseignement qui les enténèbre alors qu'ils sont censés recevoir la lumière de l'initiation ? Dans ce contexte, comment un néophyte peut-il percevoir les significations des discours qu'on lui tient ? Et à quoi lui sert-il d'écouter, si c'est pour ne pas comprendre ? Et de parler, si c'est pour ne pas être entendu ? Pourquoi l'instruction fait-elle répéter aux nouveaux initiés des formules apprises sans qu'elles soient comprises ? Ne vaudrait-il pas mieux les expliquer pour qu'ils puissent aussitôt en investir le sens ? La logique ne pourrait-elle d'ailleurs résoudre à elle seule les questions que les néophytes se posent ? Et si elle ne peut y parvenir, vers quoi leurs pensées peuvent-elles se tourner ?

empty