Editions Saint Martin

  • France, 2084. Le pays entier est placé sous l'influence du Lien. Ce réseau social inédit a été créé pour pacifier la société et insuffler une atmosphère calme et sereine chez ses usagers. L'expérience est si concluante que ses créateurs envisagent de le généraliser au monde entier.
    Pourtant une résistance s'organise, en lutte contre ces apparences numériques. Une universitaire et une militaire un peu trop curieuses, Louna et Lynn, en prennent conscience. Elles ne tardent pas à percer les secrets du Lien et la manière dont il manipule les esprits. Commence alors leur combat, en quête de liberté.
    Ont-elles vraiment le pouvoir de lutter contre le Lien ? Parviendra-t-il à broyer ses opposants ? A éliminer Lynn et Louna ?

    /> Plus qu'un roman d'anticipation hommage à Orwell, Le Lien est une satire de notre société actuelle. Nous sommes de plus en plus connectés, nous avons de plus en plus l'impression d'être au coeur du "vivre ensemble". Alors qu'en fait...

  • Tête en l'air, moi ?

    Si peu ! Enfin... c'est ce que je croyais. Jusqu'à ce face-à-face avec un 4x4. Paf ! Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne m'a pas raté. Depuis, il paraît que je suis mort.

    Voyons au moins le bon côté des choses : cela m'a permis de retrouver mon ex, ma Suzie. Sauf qu'elle ne me voit pas. Elle ne m'entend pas non plus. Vous m'étonnez, dans mon état...


    Et que dire de ce Rachid ? Quand je pense que Suzie va l'épouser !


    Vous feriez quoi à ma place ? Jouer les revenants ? Disparaître ? J'ai trouvé mieux : devenir l'ange gardien de ma belle. Et ce n'est pas de tout repos, croyez-moi.

    Je vous passe les détails sur mes funérailles et autres délicatesses familiales. Vous constaterez par vous-même.
    Une chose est sûre : rien ne sera plus jamais pareil.




    Coup d'envoi, coup de maître ! Avec Tête en l'air, moi ? Fabien Koralewski nous livre un roman à l'humour décapant. Il puise dans notre quotidien la source d'une histoire inattendue... Mais ô combien attachante !


  • 1967. Marye Carrier est une biologiste pleine d'avenir. Elle vient de finir ses études. À la demande du Docteur Dannam, elle part au Liban pour six mois, laissant sa famille et son fiancé en Bretagne. Six mois après, elle leur annonce que sa vie est à Beyrouth. Elle ne reviendra plus !

    De nos jours. Le Docteur Dannam est assassiné chez lui dans d'atroces circonstances. Le Commissaire Leduc est chargé de l'enquête. Très vite, une vieille dame s'accuse du crime. Leduc et son adjoint Gérard Marroy sont consternés. Ils reconnaissent Marye Carrier...

    Que s'est-il passé durant cette si longue absence ?


    Dunes noires est plus qu'un thriller ! Combien de femmes chaque année souffrent, dans leur corps et dans leur âme, au nom de principes d'un autre âge ?

  • Ut-2

    Leytan Stavros

    Après UT-1, UT-2...
    Chaque découverte a un prix. Parfois, cela se paye par le sang.
    Stan Lasky et ses camarades en font l'expérience depuis qu'ils ont découvert une vieille bobine de film. Sans le savoir, ils ont réveillé les démons d'une époque qu'ils croyaient appartenir à l'Histoire. Il n'en est rien. Jamais la menace nazie n'a été aussi forte. Elle est d'autant plus dangereuse qu'elle s'est parfaitement adaptée aux enjeux du monde actuel.
    Des souterrains d'une forteresse en Pologne jusqu'aux abris d'une base en Amérique du Sud, Stan Lasky et ses amis vont devoir risquer leur vie pour déjouer cette menace. Occasion de découvrir que l'histoire écrite dans les manuels ne décrit pas toujours la réalité.
    A force de volonté et de détermination, grâce à une aide inattendue, ils vont commencer à dévoiler une vérité pour le moins déstabilisante.

    De livre en livre, Leytan Stavros gagne ses galons de maître du roman d'aventure et de suspense.

  • Au tournant du 18e et 19e siècle, révolution, guerres, instabilité politique et crises économiques plongent la France dans une période troublée. Le peuple est le premier à subir cette réalité. Dans l'Oise, au nord de Paris, les paysans ne parviennent plus à nourrir leur famille. Pour compléter leurs revenus, ils doivent travailler le textile, la céramique. Les plus habiles s'essayent à l'artisanat de luxe. Dans le pays de Thelle, ils se font tabletiers. Ils gravent l'os, l'ivoire et la nacre pour en faire des montures d'éventails ou des nécessaires de toilette.
    Vic Garriguier est l'un d'eux. Après son apprentissage à Paris, il revient s'installer au pays. Avec Elise, sa jeune épouse, il a foi en son savoir-faire. Il a de grandes idées pour développer son activité. Il peut aussi compter sur l'aide de ses frères. Commence alors une formidable épopée. Vic et les siens se soutiennent et affrontent les coups du sort. Ensemble, ils font face aux conséquences des guerres napoléoniennes. Ils dépassent les secrets de famille. L'amour aide à triompher des épreuves.
    A la fois saga familiale et roman historique, L'envers de l'éventail nous dévoile l'intimité d'une époque. C'est un hommage aux hommes et femmes dont le talent a fondé la réputation de la France dans le monde de la mode. Un talent qui a su passer les siècles.

    L'envers de l'éventail est le résultat de plusieurs années de recherches. Parcourant les musées, épluchant les archives, Joëlle Desseigne a fidèlement reconstitué l'univers des artisans du début du 19e siècle. Elle redonne la parole aux humbles, et nous fait entrer dans les coulisses de la grande Histoire.

  • La vie n'est pas toujours facile, elle manque parfois de sens, c'est une évidence. Une fois que l'on a dit cela, que fait-on ? On se laisse faire et on subit en silence ? C'est une possibilité mais la vie ne réserve alors aucune joie, aucun plaisir. Au contraire, elle ouvre la porte à toutes sortes de mal-être. Pire, ceux qui se laissent dériver sur cette voie arrivent, tôt ou tard, à la conclusion implacable : ma vie valait-elle la peine d'être vécue, au fond qu'ai-je fait ?
    Il n'y a pas de fatalité, un autre chemin est possible. Comment ? Est-ce difficile ? Emmanuelle Dufour, à travers cet ouvrage, nous apporte son témoignage en partageant l'expérience de Cléa.
    Avec humilité, elle nous invite à découvrir les bonnes questions à se poser pour mieux se connaître, trouver sa voie et avancer avec calme et bonne humeur dans l'existence. Avec elle, on réalise que : oui la vie vaut la peine d'être vécue !

    Un livre qui vous aide à ouvrir les bonnes portes. Vous ne le savez sans doute pas encore, mais jamais vous n'avez été aussi proche de votre bien-Être.


  • Six jeunes femmes au fond du gouffre présente 6 destins, où se mêlent tragédie et dérision. Chacune d'elles est confrontée à des difficultés propres : le regard des autres, le bac de français, le licenciement... Aucune fille n'est irréprochable. Et là, tout y passe : l'orgueil, la colère, la luxure...


    Le lecteur est témoin des malheurs de ces femmes. Il en sourit, il en rit, jaune parfois. C'est le meilleur moyen pour passer les moments de souffrance et de désespoir, non ?


    Violaine, grosse et moche. Esther, courageuse mais condamnée par la pression familiale. Amandine passionnée et dépressive. Mélanie, charmante et machiavélique. Marielle, entre mépris et intolérance. Caroline trahie par le fruit de ses entrailles...

    Ces portraits féminins sont dessinés de façon dynamique. Le suspense y est permanent. Et les surprises sont multiples, de l'imaginaire au sordide... Des objets qui parlent, des pulsions suicidaires et sexuelles, des châtiments originaux...





  • Un repris de justice retrouvé sous le sable de la plage de Calais. Assassiné.


    Un juge retrouvé barbotant dans le port de Calais, un parpaing délicatement noué à sa cheville. Assassiné.


    Un jeune couple originaire de Calais, retrouvé à l'autre bout du monde. Assassiné.


    Ces trois affaires sont-elles liées ? Si oui, quel pourrait être leur point commun ?


    Le commandant Leroy et son groupe ont fort à faire pour mener de front ces trois enquêtes. Très vite, ils font une constatation sans équivoque : l'un de ces crimes est le premier d'une longue liste.


    /> Un tueur en série rôde. Ses cibles ravivent des souvenirs douloureux, où il est question de pédophilie. La vengeance serait-elle le mobile ?




    Une fois encore, Annyck Turpin nous entraîne dans les tréfonds de la nature humaine. Elle s'est documentée avec soin, elle s'est penchée sur plusieurs scandales récents.




    Son nouveau polar fascine autant qu'il glace le sang !

  • Tout le monde connaît les OVNIs grâce au cinéma et à la télévision. Mais qui a déjà entendu parler des OANIs, les observations aquatiques non identifiées ? Les témoignages sont pourtant nombreux, qu'ils soient issus de la marine marchande ou militaire. Y a-t-il une omerta sur le sujet ? Pourquoi ?
    Partant de ce constat, Sylvain Matisse a étudié pendant des années les derniers progrès scientifiques et technologiques afin de faire la part des choses entre mythes et réalités sur les OANIs. C'est ce travail qu'il vous propose aujourd'hui de découvrir avec cet ouvrage.
    Et si la clé de notre univers se trouvait au fond des océans ?
    Ce travail est un soutien inconditionnel et un encouragement à tous ceux qui s'impliquent dans le phénomène OVNI/OANI. Un exemple à suivre. Christian Comtesse président des repas ufologiques.
    L'étude des apparitions d'OANIs apportera peut-être, à terme, un début de réponse à cette question. Même si elle n'y parvient pas, elle ne pourra que contribuer à notre connaissance de cette énigme. Joël Mesnard, ancien directeur de la revue ufologique Lumières dans la nuit.

  • Eté 1973. Archeleau, gros bourg du Nord de la France, est en émoi. Valérie, jeune fille de 18 ans, est retrouvée morte dans la forêt. Poignardée !
    Le Rocqueux, ex-légionnaire qui vit en marge de la société, est le coupable idéal. Pourtant, malgré toute la bonne volonté de la gendarmerie locale, l'enquête innocente le marginal. Qui est l'assassin ? Quel est son mobile ?
    Marie a peut-être son idée. Elle croit avoir vu des choses... Elle a 17 ans et 4 mois. C'est une enfant de l'Assistance en pleine révolte. Sur les conseils de sa meilleure amie, elle a demandé son émancipation. Un juge la lui accorde pour le jour de ses 18 ans. En attendant, elle passe ces 8 mois chez les Dheuriaux, les notables d'Archeleau. Elle aide la bonne dans les tâches ménagères. Cette aide n'est pas un luxe car avec l'arrivée de la mère de Monsieur, le quotidien est chargé. En fait, la vieille dame est revenue chez les siens pour mourir.
    Entre secrets de famille et hypocrisie sociale, Marie cherche sa place. Elle se heurte à un univers hanté par Mai 1968. Le conservatisme sclérose les mentalités de province. Avortement et contraception sont des tabous absolus.
    Pourtant, les femmes militent. Elles s'organisent et défilent. Une désobéissance civile larvée s'installe... Avec bon sens, Marie démasque les uns et les autres. Elle fait face avec courage aux pièges de la réalité. Elle trouve les marques qui l'aideront à avancer. À se construire.

    Avec pudeur et humanité, Jean Woessner aborde des thèmes graves comme l'acharnement thérapeutique ou l'euthanasie. Son approche est à la fois caustique et objective.

    Un grand roman, qui n'est pas sans rappeler certains accents de Mauriac.


  • Hélène est mère au foyer. Coincée entre un mari acariâtre et des enfants égocentriques, elle se trouve dans une situation sans issue.


    Jusqu'au jour où elle rencontre Berthie, féministe excentrique d'un certain âge. Hélène va se rendre compte qu'il n'est pas trop tard pour reprendre sa vie en main.



    Ensemble, elles vont mettre au point un plan original pour se libérer du train-train quotidien. Quitte à sortir des sentiers battus...



    Une folle aventure pour une libération peut alors commencer. Et tant pis s'il faut passer par le kidnapping de célébrités...

  • Hier, on les appelait nourrice. Aujourd'hui, elles sont devenues les assistantes maternelles. Les noms changent, le métier reste. Il consiste à apporter un soutien précieux aux parents de jeunes enfants. La nounou veille sur eux, pendant que papa et maman sont occupés au travail. De nos jours, plus d'un enfant de moins de trois sur quatre est gardé par une assistante maternelle.
    De 1971 à 2005, Annick Ligoreau a été l'une d'entre elles. Pendant 34 années, elle a gardé près d'une centaine de filles, de garçons, sages ou turbulents. Chacun d'eux a été une rencontre particulière, qui a permis à Annick de développer une solide expérience dans l'éducation des enfants.
    C'est ce parcours qu'elle propose de nous faire partager. Avec humilité, l'auteur revient sur des épisodes marquants. Il y eut beaucoup de rires, des larmes. De la reconnaissance ou de l'indifférence... Elle nous dévoile la réalité d'un travail dur, qui exige une attention de tous les instants.
    NOUNOU est beaucoup plus qu'un livre de souvenirs. Annick Ligoreau nous présente les secrets d'une profession prenante. A travers son témoignage, elle montre combien ce métier gagne à être reconnu à sa vraie valeur. On ne s'engage pas dans cette voie par hasard. Il faut porter en soi de l'amour, de la patience. Plus qu'un simple emploi, il s'agit d'une véritable vocation.

    Ce témoignage s'adresse à tous les parents. Annick Ligoreau s'applique à donner des conseils très utiles pour faciliter l'éducation de leur enfant. Ces conseils ont d'autant plus de valeur, qu'ils sont nés de l'expérience. Au-delà, ce livre est destiné également à toutes celles et tous ceux qui pensent exercer ce métier.

  • Lou jeans

    Perz Stephanie

    Au chevet de Milo se succèdent Louise et Lucas. Sa femme, son ami. L'une est galeriste, l'autre est journaliste. Tous se posent la même question : Milo va-t-il se remettre de son accident ? Pourra-t-il à nouveau peindre ?
    Pour Louise, c'est capital ! Milo doit finir son chef d'oeuvre : La tentation de Salomé. Louise est prête à tout pour aller au bout de son projet. Elle n'hésite pas à remuer les ombres d'un étrange passé pour y réussir.
    En 1956, la seconde guerre mondiale est encore vivace. L'Occupation, la Milice, la Résistance, autant de profils troubles qui gravitent dans les affaires ou la politique. Des gens que Louise croise tous les jours, et qui guettent la moindre faiblesse. Au fond, toute cette histoire n'aurait-elle pas commencé en 1943 ?

    Dans ce 6e roman, Patrice PAYEN poursuit son voyage dans les méandres de la création artistique. Par petites touches, il affine son style et nous emmène dans le sillage de personnages à fleur de peau.


  • Notre histoire se perd dans la nuit des Temps.



    Elle a commencé sur Xaa'an, une planète lointaine dans une autre galaxie. Les conditions de vie de notre peuple, les Anunakis, étaient alors bien différentes de celles que nous connaissons aujourd'hui. C'est pourquoi, afin qu'il demeure une trace de ces faits enfouis à présent dans la mémoire des Morts, j'ai choisi de composer ce livre à l'image de l'univers. Toute chose y possède toujours deux significations : l'une apparente, et l'autre cachée.



    La plupart n'y verra qu'une histoire. Seuls quelques-uns sauront lire à travers les lignes.

    Et si, en retraçant le parcours de son peuple, Kénokh nous livrait le secret de notre histoire ?

  • Mort-moi

    Q Myster

    Pile. Louis Dorota a tout pour être heureux.
    Côté coeur, une ravissante jeune femme : Christelle.
    Côté boulot, il vient d'être nommé cadre.
    Face. Louis Dorota a tout pour devenir fou.
    Côté coeur, une fille superficielle : toujours absente.
    Côté boulot, les responsabilités l'écrasent.
    Est-ce une vie ? Trouver une solution, relâcher la pression... Vite !
    Un trop plein de pulsions, de désirs trop longtemps inassouvis... Cela ne risque-t-il pas de mener à l'irréparable ? Peut-on se vivre à sang à l'heure ?

  • Nice, 1929. Les palaces et la fête. La vie facile. Pourtant les Années Folles jettent leurs derniers feux. Déjà dans le ciel bleu s'accumulent de sombres nuages.
    Employé dans une prestigieuse joaillerie, le jeune Slava Grychenko observe ces changements. Coincé entre une mère possessive et un patron méprisant, Slava espère une autre existance. Le coeur plein de rêves et d'ambitions, il veut tenter sa chance à Paris.
    La rencontre avec Alexandre Mérin va bouleverser sa vie. Mérin cherche à échapper à des hommes qui ont juré sa perte. Derrière ses sourires et ses silences, Slava comprend que Mérin est hanté par un lourd secret. Un secret qui se paie par le sang !
    Commence pour Slava un voyage rythmé par d'étranges rencontres. Un bijoutier membre d'une organisation occulte qui complote contre la République. Des truands marseillais pour qui la vie ne pèse rien... Sans compter l'ombre des aviateurs Nungesser et Coli, les conquérants perdus.

    Plus qu'un thriller palpitant, Bijouterie Impériale propose l'évasion d'une saga dans la France de l'entre-deux-guerres. Entre flamboyance des Années Folles et violence des années de crise. Une période fondamentale qui n'est pas sans un certain écho aujourd'hui !!!

  • Fruit étrange

    Pavy Fabien




    Que faire de sa vie quand on a vingt ans et que l'on est pris au piège entre les murs d'une cité sans avenir ? Que l'on est tiraillé entre deux cultures...

    Subir son sort en fumant ?
    Se révolter contre ceux qui ont tout ?

    Walid cherche ses marques dans la musique d'Ella Fitzgerald et de Billie Holiday. Il ne veut pas se résigner, malgré les moments de doute et d'abattement.

    Jusqu'à cet appel, un samedi matin ! La possibilité de se prendre vraiment en main. Parce que la réponse est au bout de ce voyage vers le Sud. Peut-être !

    Il y avait Sur la route, de Jack Kerouac.

    Il y a Fruit étrange, de Fabien Pavy.





  • Une enfance tourmentée quand les parents se séparent : quoi de surprenant aujourd'hui ? Mais qu'en est-il pour le petit garçon de 10 ans dans la France des années 1950 ? Pour lui et sa soeur, c'est une autre vie qui commence.


    Avec leur mère, ils s'en vont vivre chez leurs grands parents. Dans ce petit monde régit par Albert, le patriarche, d'autres exigences, d'autres repères s'imposent. Pour s'évader, le narrateur, acteur dans cette histoire, découvre les ressources de l'imaginaire. Par ses lectures et ses expériences personnelles, il s'ouvre à l'écriture et à la création. Dans le bruissement des mots, il édifie un autre monde.






    Dans son quatrième livre, Patrice Payen fouille dans son passé d'enfant. Il dialogue avec lui non sans étonnement, mais aussi avec la jubilation des mots qui donnent à voir, à entendre autre chose.




    Dans ce retour aux sources, l'auteur rend hommage à ceux qui ont accompagné ses premiers pas. Au-delà de la démarche personnelle, il témoigne du quotidien d'une famille française dans les années 1950.



  • Exercice de music-hall pour les uns, manipulation des esprits pour les autres, l'hypnose ne semble pas jouir d'une réputation flatteuse. Tournée en dérision ou mise au pilori, elle souffre d'une approche rapide, qui brouille sa réalité.

    Au-delà des passions partisanes et des avis hâtifs, Noële Barbot démystifie l'hypnose. Elle nous livre un essai qui apporte des réponses précises à la question : qu'est-ce que l'hypnose ?

    Cet ouvrage propose de mieux faire connaissance avec cette technique.

    L'auteur démontre que menée avec sérieux par une personne compétente, l'hypnose est une ressource pour soulager le mal-être. Le patient qui s'y prête n'est pas passif. Il apprend à puiser en lui-même les ressources pour gérer ses émotions.
    En revenant sur ses principes, et en présentant les différentes étapes de la relation entre le praticien et le sujet, Noële Barbot met en avant les ressources insoupçonnées de cette démarche.



    Loin d'être un ouvrage théorique, Réveille-toi, tu ne dors pas ! se veut un livre de vulgarisation au vrai sens du terme. Il s'appuie sur l'expérience de l'auteur. Après avoir été professeur de lettres pendant trente ans, et des études en psychologie, elle exerce la profession de psychothérapeute depuis plus de dix ans. A ce titre, elle pratique quotidiennement l'hypnose.

  • Ut-1

    Leytan Stavros

    1938. Une expédition allemande débarque en Antarctique. Elle y découvre une cité antique...
    1945. L'Europe est en ruines. Américains et Soviétiques se livrent une course de vitesse afin de rafler le maximum d'armements et de secrets nazis.
    Face au mystère, il y a deux réactions. Certains détournent le regard. D'autres recherchent la vérité. Ils veulent savoir.

    De nos jours, Stan Lasky et ses amis trouvent un vieil enregistrement d'époque. Ils voient ce qu'ils n'auraient jamais dû voir et tout bascule pour eux. Ils ne peuvent plus se satisfaire des explications officielles : que cachent les gouvernements ? Le ciel est-il seulement parcouru par des astéroïdes ? Seuls, ils décident de percer des secrets bien gardés. De découvertes en révélations, ils ne s'attendaient pas à vivre une telle aventure.

    Le passé n'a jamais été aussi présent, le futur est déjà là. Les lumières dans la nuit ne viennent pas d'ailleurs et ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.

    Par ce roman, Leytan Stavros fait le point sur plusieurs années de recherches historiques et technologiques. Il a rencontré de nombreux protagonistes : ingénieurs aéronautiques, militaires à la retraite, témoins... UT-1 est davantage qu'un récit de science-fiction. Il nous invite à dépasser les évidences. Une chose est sûre : plus rien ne sera comme avant.

  • Depuis des décennies, JC est sur le devant de la scène médiatique. Editeur turbulent, il s'est imposé autant pour ses choix littéraires que pour ses prises de position virulentes. JC est admiré, critiqué, détesté... Plusieurs tentatives d'assassinat ont été dirigées contre lui... En vain !
    Quand Verjat est contacté par le bras droit de JC, il a un doute. Par le passé, il a déjà dû se pencher sur le cas JC. Le flic avait eu l'impression désagréable d'être mené en bateau.
    À présent, Verjat doit se rendre à l'évidence. JC est bel et bien mort, définitivement. On ne l'a pas raté. On s'est même montré très imaginatif. Chapeau !!! Mais qui est ce « on » ?
    Pour Verjat commence une enquête où il est question d'islamistes, de services secrets polonais... Sans compter cette étrange histoire de famille... Même mort, JC dérange tout le monde...

    Ce livre est également disponible au format papier, ISBN : 978-2-916766-24-9

  • Deux hommes, deux destins, une histoire.
    D'un côté, le capitaine Verjat, le flic. De l'autre, Valère, le fugitif. Un tueur froid et déterminé. Il n'a aucun regret pour ses victimes. Des notables qui gravitent dans le monde des tribunaux de commerce. L'assassin se fond dans la foule. Insoupçonnable. Insaisissable.
    Son audace le fait échapper aux clichés habituels. Valère n'existe pas dans les fichiers. Un fantôme ! Son arme n'est pas répertoriée. Verjat a beau faire, le traqué lui glisse entre les doigts.
    Verjat réalise que Valère et lui-même sont très proches. Ils ont presque le même profil. Pourtant...
    Les médias arbitrent leur face à face. Pour les uns, Valère est un truand romantique. Son désespoir résulterait de la faillite du système. Pour les autres, c'est un prédateur. Un fou furieux qui sape la société. Il est donc naturel de le retirer de la circulation.
    Une chose est sûre : cette affaire éclabousse chacun d'entre nous, quel que soit notre camp.


  • La clandestine rassemble des tranches de vie qui conduisent le lecteur à une flânerie dans les rues de Lille. Les univers se succèdent. Les destins se mélangent. C'est rapide, on dirait presque du cinéma.

    Il y a des étudiants, un écrivain, un éditeur, sans compter ce curieux policier : Verjat.. Ils ont entre 20 et 65 ans. Tous cherchent à reprendre le contrôle de leur existence. Ils ne se reconnaissent pas dans les valeurs marketing actuelles. Certains réussissent, d'autres ont davantage de mal. Ils tentent tous leur chance. Que dire enfin de cette étrange disparition ? Berg a-t-il été assassiné ? Est-ce un rapt ? Une vengeance ? Mansiski, va-t-il percer le secret de cette affaire ?
    Ce livre est un témoin de notre temps. C'est une manière de dire que la vie est une conquête de tous les instants. Il y a ceux qui en ont conscience. Il y a les autres.

  • Karl Vondorff, avec une implacable cruauté, retrace l'image d'Elsa la maudite. Elsa l'Allemande nazie, la bête sauvage, l'être satanique qui se joue des hommes avec une facilité désarmante, mène une lutte impitoyable contre un agent allié parachuté sur Berlin avant la capitulation de cette ville. Combats dans la nuit, tortures de la Gestapo, arrivée des Russes, fuite dans les égouts de la ville incendiée, seront les différents tableaux où évolue cette femme du diable qui s'offre sans pudeur pour mieux pouvoir déchiqueter sa proie comme une louve. Si l'Allemagne a perdu la guerre, Elsa n'a pas abandonné la lutte et son ennemi d'hier la retrouvera travaillant pour les Russes ; les caresses d'Elsa cachent le désir qu'elle a de se venger. Au cours des journées sanglantes de Berlin-Est, le combat atteindra son apogée et, comme dans les arènes de Rome, il faudra que l'un des deux gladiateurs s'écroule, blessé à mort.

empty