Editions Saint Martin

  • Une partie de la critique littéraire d'aujourd'hui semble heureuse de pouvoir enfin tordre le cou de l'autofiction, le genre littéraire auquel de nombreux écrivains se sont essayés depuis plusieurs décennies : nous serions donc en présence d'un genre qui aurait tellement abusé du "je" qu'il a apparemment dû renoncer à toute visée universelle. Et pourtant, ce genre compte parmi les plus féconds de ces dernières décennies, et pas seulement en France.
    Le Suisse Paul Nizon, qui fut l'un de ses précurseurs dans le paysage littéraire de langue allemande, reste aujourd'hui l'un de ses plus illustres représentants. En thématisant dans L'Année de l'amour l'interaction de la vie et de l'écriture, cet auteur met en lumière la dimension narrative de l'existence, nous rappelant que tout en tournant autour de son moi d'écrivain, on peut prétendre toucher les autres.

    Christophe Martin nous fait découvrir les dimensions essentielles de l'oeuvre de ce grand écrivain afin de mieux l'appréhender.

  • Tout le monde connaît les OVNIs grâce au cinéma et à la télévision. Mais qui a déjà entendu parler des OANIs, les observations aquatiques non identifiées ? Les témoignages sont pourtant nombreux, qu'ils soient issus de la marine marchande ou militaire. Y a-t-il une omerta sur le sujet ? Pourquoi ?
    Partant de ce constat, Sylvain Matisse a étudié pendant des années les derniers progrès scientifiques et technologiques afin de faire la part des choses entre mythes et réalités sur les OANIs. C'est ce travail qu'il vous propose aujourd'hui de découvrir avec cet ouvrage.
    Et si la clé de notre univers se trouvait au fond des océans ?
    Ce travail est un soutien inconditionnel et un encouragement à tous ceux qui s'impliquent dans le phénomène OVNI/OANI. Un exemple à suivre. Christian Comtesse président des repas ufologiques.
    L'étude des apparitions d'OANIs apportera peut-être, à terme, un début de réponse à cette question. Même si elle n'y parvient pas, elle ne pourra que contribuer à notre connaissance de cette énigme. Joël Mesnard, ancien directeur de la revue ufologique Lumières dans la nuit.

empty