Religion & Esotérisme

  • Tous les dix jours, une nouvelle Église évangélique est créée en France. Depuis 1950, le nombre de leurs fidèles, dont 65 % ont moins de 35 ans, est ainsi passé de 50 000 à près de 500 000. Pourquoi un tel succès ? Ces chrétiens militants sont-ils tous des intégristes de la Bible ? Pourront-ils un jour faire élire un président ? Sont-ils le bras spirituel de la CIA ? Pour répondre à ces questions, Linda Caille est partie à la rencontre de ces citoyens qui, depuis le XVIe siècle, se disent évangéliques avant d´être français. Pendant cinq ans, dans les petites communautés comme dans les « megachurch », elle a partagé la vie de ces étranges missionnaires : Nicole, la chef d´entreprise qui prie dans les rues de Cergy-Pontoise pour faire reculer les « forces des ténèbres » ; Shora Kuetu, le pasteur d´origine congolaise qui se bat avec des méthodes « Full metal jacket » contre le « Malin » dans les banlieues ultraviolentes... On rencontre aussi Nadja, l´Algérienne, qui a quitté l´islam et raconte l´enfer qu´elle vit dans sa communauté d´origine. Car l´islam et la foi évangélique sont en France les deux seules religions en croissance depuis 1945. Dans les banlieues, elles sont en concurrence ouverte. Ce livre, où des jeunes évangéliques ont accepté de parler de leur sexualité, où des déçus de l´évangélisme témoignent et où l´on tente de percer à jour la stratégie de conquête des dirigeants évangéliques, nous propose une plongée surprenante dans un monde inconnu.

  • En octobre 2012, Vatican II fêtera ses 50 ans. Un demi-siècle après l´ouverture de ce concile qui a insufflé un vent de modernité dans la chrétienté, où en est l'Eglise ? La question du célibat obligatoire des prêtres est un symbole et un sujet de crispation extrêmement clivant parmi les chrétiens. Des rabbins, des imams, des pasteurs, des popes ou même des prêtres des églises orientales, les prêtres du rite latin sont les seuls à devoir vivre sans l'amour d'une femme... ou d'un homme. Officiellement en tout cas. Dernièrement, cette règle disciplinaire, jamais écrite dans la Bible, a été à plusieurs reprises remise en cause par les croyants mais aussi par des prêtres et des théologiens. En France, derrière les murs des presbytères se déroulent des histoires d´amour passionnées et cachées. Des femmes aiment des prêtres, des prêtres aiment des femmes, malgré les interdits, malgré la culpabilité et les difficultés quotidiennes de la vie. Il n'existe pas de chiffres sur le phénomène, et l'on comprend aisément que l´Eglise ne tienne pas les comptes, mais ils sont plusieurs centaines en France - selon les estimations, au moins 15% des 15 000 prêtres français seraient concernés. Voyage sous le tapis ecclésial, cette enquête part à la rencontre de femmes, de prêtres, de couples qui vivent ou ont vécu ces amours clandestines. Certains sont isolés, murés dans leur secret. D'autres parviennent à trouver un fragile équilibre et s´arrangent avec Dieu. D´autres encore, « libérés », sont meurtris et révoltés contre cette institution qui refuse à ses serviteurs le droit d´aimer alors qu'elle prône sans cesse l'amour.

  • " Nous constatons aujourd'hui un phénomène inouï : la civilisation chrétienne, jadis triomphante et maîtresse de l'univers jusqu'à lui avoir imposé son calendrier, semble s'effacer. Chose incroyable, le christianisme est devenu incompréhensible au monde moderne qu'il a pourtant enfanté.

    " Ceux des chrétiens qui restent croyants sont rarement capables d'expliquer aux incroyants le contenu des vérités chrétiennes. D'ailleurs, certains pratiquants se révèlent à l'usage bien davantage déistes à la Voltaire que disciples de Jésus de Nazareth. Le christianisme institutionnel s'est profondément " déchristianisé ", vidé de sève tel un arbre creux. Un jeune Français est aujourd'hui le plus souvent incapable de comprendre ce que signifient une " Annonciation " ou une " Assomption " entrevues au Louvre, ou ce qu'exprime le portail de la cathédrale qu'il ne peut éviter de voir pour cause de tourisme culturel.

    " Quand je parle de " vérités chrétiennes ", je parle des " dogmes ", des " mystères " qui expriment la vérité des croyants ; je ne prétends point que ces idées soient vraies, ni qu'elles soient fausses. Etant donné l'état général de l'opinion à ce sujet, sa profonde inculture en ces domaines, cet essai ne se veut pas de vulgarisation, mais de divulgation.

    " Je suis un chrétien d'après l'athéisme de masse, dans lequel j'ai été moi- même élevé. Je dois à ces circonstances de pouvoir regarder comme de l'extérieur les vérités particulières à chaque Eglise - catholique, protestante, orthodoxe - et celles qui leur sont communes. Car je me ressens comme un chrétien de l´Eglise " indivise ", d'avant les divisions.

    " Même s'il est empli d'empathie pour le christianisme, ce livre n'est pas un catéchisme. Il veut s'adresser à tous : l'athée militant, l'indifférent curieux, le chrétien désorienté, le croyant d'une autre " religion ", pour leur rendre compréhensibles les " noms de la tribu " devenus inaudibles. " J.-C. B.

  • Il est dangereux de parler de Dieu. Qu'Il existe ou non, Il n'est pas le concept évanescent auquel nos arrière-grands-pères éclairés daignaient concéder une présence fantomatique. Le mot camoufle des forces puissantes, lumineuses ou obscures. Il ne faudrait pas le prononcer à la légère.

    Si un ordre supérieur à mon individualité existe, cet ordre doit pouvoir être conçu dans l'ordre inférieur où je me situe. L'individu conscient, infiniment petit, doit pouvoir concevoir l'infiniment grand. Quel que soit l'ordre concevable, l'ordre supérieur doit être imaginé dans l'ordre inférieur.
    L'individu renvoie ainsi à l'univers, ou à Dieu et l'univers ou Dieu à l'homme.
    Chaque être humain, à l'instant même où il s'éprouve comme " quelqu'un ", devient en quelque sorte un point focal de l'univers, un être métaphysique. Le réel, pour nous, est d'abord ce que nous ne pouvons pas nier. Or s'il y a une chose que nous ne pouvons pas nier, c'est notre conscience individuelle. C'est donc d'elle qu'il faut partir, modestement, pour s'interroger sur Dieu.

empty