Littérature générale

  • Mais quel est donc ce gibier qui envoûte les chasseurs ? Quel est donc cet oiseau qui fascine les écrivains et les peintres de la chasse ? Il s'agit, vous l'aurez deviné, de la bécasse des bois. Didier de la Marnierre, un jour a croisé cet oiseau-gibier. Et depuis, il le traque, le lève, le suit du fusil mais aussi du regard. Histoire vécue ou rêves, légendes ou récits de chasse, peu importe, l'auteur propose ici dix contes qui contribuent au mythe bécassier. Vous voyagerez dans le temps et l'espace, que ce soit en Bretagne ou en Picardie, en Bourgogne ou en Palestine, avec toujours un point commun : la Dame des bois. Lisez-les un à un, savourez chacun de ces contes dans lesquels se mêlent humour, nostalgie, fantastique, histoire et bien sûr chasse. En refermant ce recueil de jolis textes, une chose est évidente : que vous soyez enfant ou adulte, chasseur ou non chasseur, vous aurez également succombé au charme de la bécasse.

  • Du plus humble au plus majestueux, du levraut peureux au grand sanglier arrogant, chacun des animaux de nos forêts vit en combattant perpétuel. Dans les marais perdus ou les bois silencieux, ces acteurs luttent, chaque jour, pour s'imposer, pour survivre. La chasse, la vénerie, est le fil conducteur de ces dix nouvelles. Elles ont toutes la saveur de nos territoires, elles sont un hymne à la vie sauvage. Les portraits d'animaux, de chiens de meute, d'hommes et de femmes de la chasse et de la forêt, traduisent avec force et sincérité la passion de l'auteur pour ces héros et leur environnement. Jamais il ne se lasse devant l'oeuvre de la nature, devant sa puissance admise, devant la fragilité extrême. Celle-ci n'est pas enjolivée, idéalisée, ni artificielle. Au contraire, la nature apparaît telle qu'elle est ; impitoyable et authentique. Écoutez ces récits, foulez ces sous-bois, observez ces animaux fugitifs, approchez ces forestiers et ces veneurs. Soyez attentifs et humbles. Alors, cet univers fabuleux vous livrera, peut-être, quelques-uns de ses secrets. Vous saurez pourquoi la nature est si belle, si cruelle...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • On évalue à vingt-six milliards de dollars (plus de dix mille milliards de francs : le double du budget de la France) le tribut que la « Murder Incorporated » - l'association internationale de gangsters, émanation de la « Mafia », d'origine italienne, et véritable État dans l'État - prélève annuellement sur la richesse américaine. Sous l'égide du « Tribunal Kangourou » - jury et machine infernale du « gangland » - on torture (surtout les femmes), on saigne, on grille, on assomme. On tue avec des piolets, des poinçons à glace ; on noie, on brûle, on mitraille, on habille avec des pardessus en ciment armé. Le « Syndicat de malfaiteurs », qui groupe toutes les formes du crime et contrôle les « rackets » les plus divers allants du chantage à la prostitution, de la drogue aux sports, des jeux de hasard à la mainmise sur les syndicats ouvriers, ne se maintient que grâce à la corruption, à l'intimidation, et, surtout, à la terreur scientifique. Mais... un atroce malaise éclate au sein de cette conférence permanente interbandits. Fuites, morts inexplicables, exécutions non autorisées, disparitions incompréhensibles, se multiplient à l'envi. Une effroyable panique s'empare des « caïds » de la pègre : il faut à tout prix, découvrir l'identité du « Justicier Mystérieux », cauchemar de la hiérarchie. Robert Tescher connaît à fond les États-Unis et parle couramment l'italien et l'anglais. Il était particulièrement qualifié pour recueillir le palpitant témoignage de Sante Planetta, dit « L'Avocat ». Ce dernier, dans une fresque saisissante, quoique non dénuée d'humour, qui est, en même temps, un poignant reportage, raconte la vie passionnante ainsi que les circonstances troubles de l'assassinat d'Al « Boum-Boum » Anastasia (le Numéro Un). Président de l'Organisation la plus effarante du monde. Il dévoile le dessous des cartes et révèle le mot de l'énigme. Une histoire à faire dresser les cheveux sur la tête. Et à ne pas mettre entre toutes les mains.

empty