HumenSciences

  • Vaccinez-vous contre la contagion des inepties ! La muraille de Chine est la seule construction humaine visible depuis la Lune. Les vaccins causent l'autisme. Nous n'utilisons que 10 % de notre cerveau. Il y a plus de naissances les nuits de pleine lune... Il n'y a pas de relation directe entre le degré de conviction que nous inspire une croyance et sa véracité. Nous sommes une espèce extraordinairement sociale. Faire confiance à l'autre fut favorable à la survie de nos ancêtres. Le revers est que nous sommes des victimes toutes désignées pour les tricheurs, menteurs, escrocs ou baratineurs. Et les énoncés vrais, prudents, intelligents, instructifs sont perdants face aux balivernes, sympathiques, excitantes, consolatrices. Le combat est inégal. C'est pourquoi nous avons besoin d'une science des balivernes, comme il existe une science des microbes pathogènes. Thomas C. Durand décortique la structure des fariboles pour nous en révéler les mécanismes. Il nous montre comment revigorer nos défenses critiques, sans rejeter complètement nos intuitions. Avec de nombreux exemples puisés dans l'actualité la plus récente et des expériences à faire soi-même. Déculpabilisant et plein d'humour.

  • L'image du loup cruel et sanguinaire nourrit notre imaginaire depuis des millénaires. Écornant la fable effrayante, la science nous en livre un tout autre portrait. Le loup n'est pas un pillard solitaire, il vit en famille soudée, sous la tutelle d'un couple fidèle, il élève ses petits en communauté et pratique une chasse écologique. C'est un altruiste, défendant avec ardeur les membres de sa meute. Dans cet essai aussi passionné que solidement documenté, l'éthologue Pierre Jouventin rappelle que l'Homme noua au Néolithique une alliance avec l'ancêtre du chien, qui changea sa propre destinée. Il est temps d'en finir avec le mythe du Grand Méchant Loup !  

  • Comment le dentifrice agit-il sur nos dents, les effets du café sur notre cerveau, l'incroyable chimie des odeurs corporelles, les molécules du stress, pourquoi dit-on « brûler ses graisses »...

    La chimie est partout et personne ne vous l'avait dit !

    Mai Thi Nguyen-Kim, jeune chimiste passionnée, nous invite, le temps d'une journée, à parcourir le laboratoire de chimie qu'est notre vie, jusqu'à notre propre microbiome, un écosystème encore plus fort que le microbiote.

    L'occasion de découvertes surprenantes sur ce qui se passe dans la salle de bain, la cuisine, à la salle de sport ou la cafétéria, et sur les outils et produits que nous utilisons tous les jours. 

    Des connaissances parfaitement accessibles, illustrées par 40 dessins.

    />

    Attention, ce livre exerce une attraction chimiquement pure !

  • Le crocodile vagit, le grillon craquette, l'hyène rit, la mésange zinzinule, le criquet stridule... Que cachent ces sons ? Peut-on percer leurs mystères ? Que peuvent bien se raconter les animaux ? Du Brésil à la mer du Nord, de la jungle amazonienne aux étendues glacées de l'Arctique, des pleurs des petits crocodiles aux joutes sonores des éléphants de mer, le biologiste Nicolas Mathevon, spécialiste de bioacoustique, dévoile la diversité des vocalisations animales. Avec lui, nous apprenons comment ces langages leur permettent d'exprimer leurs émotions, de choisir un partenaire, de ruser, de savoir qui domine et qui se soumet, de marquer son territoire, d'appeler à l'aide...

  • Elle est là, tapie en nous. Nous la taisons, l'étouffons, l'exécrons. La « bête en nous » ramène à l'instinct, l'incontrôlable, l'immoral. S'éloigner d'elle nous rassure quant à notre place dans l'univers.

    Comment en sommes-nous arrivés à penser notre animalité par opposition à notre humanité ? Ce raisonnement a-t-il une réalité scientifique ? L'Homme est-il si différent des animaux ? A-t-il une intelligence à part ? Est-il seul à aimer, pleurer, rire ? À posséder une morale ou à faire la guerre ?

    À travers les découvertes fascinantes réalisées par des éthologues, des anthropologues et des archéologues, ce livre décrypte nos comportements à la lumière de leurs racines animales et déconstruit les idées reçues.

    /> De quoi changer en profondeur notre regard sur « le royaume des bêtes » dont nous faisons partie...

  • Une des questions les plus vertigineuses de l'astrophysique ! Quel est l'âge de l'Univers ? Nous croyons tous connaître la réponse : 13,7 milliards d'années. Mais s'arrêter là serait se priver de l'essentiel. Ce chiffre est le fruit d'une quête passionnante où l'on retrouve Einstein, Hubble, Lemaître..., les subtilités de la physique relativiste et de la cosmologie moderne. Définir une notion d'âge pour un système aussi complexe n'a rien d'évident. Prenez le corps humain, son âge biologique n'est pas celui des atomes qui le constituent, dont la plupart ont été fabriqués par des réactions nucléaires au coeur d'étoiles anciennes il y a des milliards d'années ! Pour l'Univers, c'est encore pire. Physiciens et cosmologues ont contourné le problème en fabriquant la notion de temps cosmique. Mais ce n'est pas une grandeur que peuvent indiquer des horloges et reconstituer sa valeur repose sur des hypothèses théoriques. C'est pourquoi la question est encore aujourd'hui débattue. Enfin vous découvrirez comment on peut aborder l'âge de l'Univers en se passant de la notion de temps, devenue périmée avec la physique moderne. Alors attachez votre ceinture cosmique...

  • Les enfants ressemblent à leurs parents. C'est une des caractéristiques fascinantes de l'hérédité. L'idée dominante est que cet incroyable phénomène de ressemblance résulte du transfert des gènes. Mais est-ce vraiment le cas ? Et qu'entend-on exactement par « gènes » ? Les étonnantes découvertes faites depuis le début du troisième millénaire montrent à quel point la transmission des gènes ne peut expliquer, à elle seule, la complexité et la diversité du vivant. La sélection naturelle agit sur tout ce qui est transmis, ce qui inclut les gènes, mais aussi nos habitudes culturelles, ainsi que toute une série d'effets environnementaux. Étienne Danchin dévoile cette nouvelle vision de l'évolution, ses applications immédiates, en médecine notamment, et ses retombées concrètes pour les défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés. Un livre majeur pour comprendre nos liens avec l'ensemble du vivant sur la Terre.

  • Il fait partie des dix Français qui sont partis dans l'espace. Avec sensibilité et humour, Michel Tognini nous raconte sa vie de cosmonaute, digne des super productions hollywoodiennes.  Émotions, couleurs, odeurs, vous voilà dans la peau d'un cosmonaute. Tour à tour à bord d'un vaisseau russe Soyouz, dans la station Mir, ou avec des cosmonautes américaines sur une navette Columbia. Michel Tognini nous raconte l'intensité de l'entraînement physique et psychologique à la Cité des Étoiles, les relations entre les hommes et les femmes d'une culture différente, dans un huis-clos où tout incident peut se transformer en tragédie, la gestion du stress... Il nous fait vivre l'adrénaline du compte à rebours sur le pas de tir de Baïkonour et toucher du doigt la stupéfiante beauté de notre planète vue du cosmos.  Et les cosmonautes qui partiront demain sur Mars, comment sont-ils sélectionnés, sur quels critères, faut-il des équipages mixtes ou pas, des profils dominants ou conciliants ?  Après avoir exploré l'espace, Michel Tognini participe désormais au recrutement et à la formation des futurs équipages. C'est lui qui a permis de recruter Thomas Pesquet.  L'espace pour de vrai... au moins le temps d'un livre.

  • « C'est la seule chose morale à faire. » D'où viennent ces jugements moraux qui, de nombreuses fois par jour, contraignent nos comportements et nous poussent à agir contre nos intérêts ? Serions-nous tous prédisposés à la naissance à devenir des êtres moraux, équipés d'un « sens moral » ? Si oui, à quoi aurait pu servir ce sens au cours de l'évolution ? Et alors, comment expliquer que les jugements moraux varient tellement d'une société à l'autre et que l'on observe encore tant de comportements immoraux autour de nous ? Et les animaux, sont-ils « moraux » eux aussi ? Un biologiste de l'évolution et vulgarisateur hors pair s'empare de toutes ces questions fascinantes pour y apporter des réponses qui le sont tout autant.

  • Ils sont partout. À la surface de notre corps, sur notre peau et nos muqueuses, dans notre estomac et notre foie..., d'innombrables microbes forment « le microbiome ».  Comment ce monde caché au coeur de votre organisme, si riche et si fécond influence-t-il notre santé ? Que révèle-t-il de notre façon de vivre ? Que dit-il de nos futures maladies ? Car tout déséquilibre est source de désordre, toute absence représente un risque vital : syndrome de l'intestin irritable, obésité, allergies, sclérose en plaque, autisme, maladie d'Alzheimer, cancer...   Avec précision, clarté et humour, Geneviève Héry-Arnaud raconte la vie de cette « faune » microbienne et délivre de précieux conseils pour en tirer profit.  Elle nous montre les mille pouvoirs de ces microbes qui nous veulent du bien, comme ces bactéries de nos poumons grâce auxquelles nous respirons, ou les microbes de notre peau qui nous protègent des agresseurs extérieurs, et que le plus sain n'est pas forcément le plus propre. Avec en prime, quelques « questions qui grattent », histoire de chatouiller les recoins de notre curiosité.   

  • Qui est Didier Raoult ? Que pense-t-il vraiment ? Pourquoi ce grand infectiologue, auteur de nombreuses découvertes, irrite-t-il autant les autorités politiques, sanitaires, et nombre de ses confrères ? Dans ce livre, dense, fort, personnel, le professeur Raoult éclaire toute sa démarche, au-delà de l'actuelle controverse autour de l'hydroxychloroquine et du Covid-19. Ce défenseur acharné du progrès scientifique donne sa vision de ce que doit être la médecine et la recherche.
    Parce que Didier Raoult est avant tout un médecin, parce que soigner est son premier devoir, parce qu'il est un esprit farouchement indépendant, il s'oppose aux blouses blanches administratives qui n'ont jamais vu un malade, aux modélisateurs fascinés par les Big Data, aux grandes revues médicales qui font la pluie et le beau temps mais sont de plus en plus sous l'emprise des laboratoires pharmaceutiques, aux autorités sanitaires et politiques...
    Pour que le public retrouve confiance dans la science, nous dit celui qui est l'un des plus influents chercheurs au monde dans son domaine, il faut savoir se déjuger, remettre en cause ce que l'on sait ou croit savoir, faire tomber ses idoles, bousculer les dogmes et les théories établies, renier ses maîtres...
    La science est un sport de combat, le chercheur doit gagner par K.-O contre « l'arrogance et l'aveuglement ».

  • Un étudiant en médecine en pleine crise de vocation, des médecins paramilitaires ou très zen, des infirmières rebondissantes et des patients tenaces tentent ensemble, sous une averse de consignes sanitaires contradictoires, de ne pas boire la tasse. Bienvenue dans la vague du Covid sur laquelle surfe Cov le virus, animateur teigneux d'une chaîne YouTube diffusant des fake news.

    Avec sensibilité et humour, Olivier Luge, médecin au CHU de Lyon, nous plonge au coeur d'un grand hôpital confronté à la pandémie.

  • Si la phrase n'était pas si galvaudée, le titre aurait pu être : « Le sang comme on ne vous l'a jamais raconté », car c'est la promesse tenue par les auteurs. Après avoir lu ce livre vous saurez tout sur le sang, cet organe si essentiel et si méconnu. Le sang c'est la vie, la vie intérieure. Il permet à l'Homme de respirer. Chaque goutte est unique et pourtant renouvelable et renouvelée. Chaque constituant sanguin est le fruit d'une complexité incroyable. Nos globules rouges sont des poussières d'étoiles, nos globules blancs nos armées.  Le sang est aussi le reflet de nos vies, de notre santé, de notre hérédité, de notre espèce. Il faut savoir l'interroger, le faire avouer. Comprendre les résultats d'une analyse sanguine, les liens entre groupes sanguins et maladies, les différence selon les sexes, l'anémie de la grossesse... Le sang est notre réseau social, il permet à nos organes de communiquer.  Cet organe liquide est plein de sens et de contresens. Il a donné naissance à des symboles, des mots, des rites, des usages artistiques et même culinaires.  Il a aussi ses maladies, ses dangers, ses scandales.  Partez à la découverte de votre mer intérieure.  

  • « - Et vous, qu'est-ce que vous faites dans la vie ?

    - Eh bien, je suis psychiatre.

    Très souvent, j'observe que mon interlocuteur a un léger mouvement de recul... »

    Les psychiatres suscitent de la méfiance ; ne sont-ils pas un peu manipulateurs ? Et puis, comment être sûr de choisir le bon ?

    Avec beaucoup de bienveillance et de pédagogie, le docteur Sylvie Wieviorka donne des clefs pour ouvrir les bonnes portes : quelles sont les questions importantes à se poser avant de consulter ; à qui s'adresser (psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste...) ; les avantages et les limites des différentes thérapies.

    Au travers de cas pratiques vécus, elle nous fait entrer dans le huis-clos fascinant entre le psychothérapeute et son patient, et dans sa propre tête, ses questionnements, ses doutes et les solutions trouvées.

    Un livre dont la lecture fait déjà du bien.

  • « Si l'on peut parler de la naissance d'une vocation, je crois que la mienne se situe ici, dans la chambre blanche de l'hôpital Bicêtre, devant le triste spectacle d'un enfant qui souffre. » Dans ce récit fort, ponctué d'histoires de guérisons et de drames, Claude Griscelli raconte comment une poignée de pionniers, dont il fait partie, a créé dans les années 1970 la pédiatrie moderne et permis de mieux soigner les enfants. À la tête d'une équipe de médecins et chercheurs formidables, ce grand immunologiste a mobilisé la recherche sur des maladies génétiques graves, chroniques et sources de souffrances. On lui doit les greffes de moelle osseuse permettant de reconstituer le système de défenses génétiquement défaillant des fameux « bébés bulles » et, plus tard, les premières étapes de la thérapie génique. Il s'est aussi battu pour que l'hôpital accueille les jeunes patients dans des services spécialisés, sans les couper de leur scolarité, leur permettant ainsi de mener leur vie d'enfant ou d'adolescent.

  • Dans ce récit plein d'humour, l'un des plus grands mathématiciens français raconte sa jeunesse entre maths et rock'n'roll. Médaillé Fields, l'équivalent du prix Nobel, Pierre-Louis Lions, qui a dirigé la thèse de Cédric Villani, nous ouvre les portes du monde très à part des « matheux », leurs problèmes réputés insolubles, la place du hasard et de la beauté dans leur recherche, tout en démontant quelques mythes comme la « bosse des maths » ou la figure du génie solitaire.

    Convaincu que les choix des citoyens doivent être éclairés par la connaissance, il révèle le rôle que peuvent jouer les mathématiciens dans différents enjeux de société, tels que le dérèglement climatique, l'éducation, ou encore les pandémies pour en finir avec l'utilisation absurde de concepts mathématiques.

    Tout ce qu'un grand mathématicien peut nous apprendre.

  • La véritable histoire des virus comme on ne vous l'a jamais racontée ! Des virus, on connaît souvent le pire, voici qu'un livre nous en révèle toutes les facettes. Savez-vous par exemple que ce sont des virus qui ont permis à notre espèce humaine de fabriquer un placenta, ou que certains d'entre eux nous aident à nous défendre contre d'autres virus ? Deux avantages décisifs dans l'évolution. Alors, ennemis ou alliés ? Une chose est sûre, les virus sont bien plus anciens que l'humanité. Insolites, fascinants, incasables, ils excitent la curiosité des chercheurs. On en connaît des minuscules et des cinquante fois plus gros, certains parasitent leurs propres congénères, d'autres, comme le SARS-CoV-2, sautent la barrière d'espèce pour nous contaminer. D'ailleurs, comment les classer : sont-ils même des êtres vivants ? Et demain, que nous réservent-ils ?

  • Non, les chasseurs ne sont pas, comme ils le proclament, les « premiers écologistes de France ». Non, la chasse ne protège pas la nature.  
    Grâce à une approche scientifique, documentée, implacable, ce livre démontre à quel point la chasse est un désastre écologique.
    L'élimination des animaux dits « nuisibles » qui ne le sont en fait pas, les « régulations » censées garantir un équilibre écologique qui ciblent certaines espèces en voie de disparition, les réserves naturelles gérées par les chasseurs, le vrai scandale du sanglier...
    Au terme d'une enquête inédite, avec des exemples de terrain dans toute la France, l'auteur livre toutes les données scientifiques, les chiffres vérifiés, et nous révèle le coût caché de la chasse en termes de perte de biodiversité, d'impacts sur l'environnement et de fracture sociale.
    On peut aimer la nature sans tuer les animaux.  

  • Le terme de Réforme est, d'ordinaire, réservé aux protestants du XVIe siècle. Le phénomène semble en effet présupposer deux conditions sans lesquelles la rupture avec l'ancienne Église n'aurait pas été possible : l'humanisme et l'imprimerie. Or, le hussitisme - du nom de son « fondateur » Jean Hus et dont la capitale est Prague - est né trop tôt pour remplir ces critères. Le mouvement tchèque n'a pourtant rien d'une hérésie médiévale : il a réussi, en Bohême et en Moravie, à conquérir la majorité des âmes et à se faire reconnaître une légalité publique. Le hussitisme appartient en réalité au nouveau modèle cultuel et social de la Réforme, et il oblige à en repenser la genèse.  La synthèse proposée ici embrasse toute la destinée du hussitisme, depuis ses balbutiements dans les années 1400 jusqu'à sa disparition brutale. Des «?martyrs?» condamnés au bûcher à la résistance menée par un génie (pourtant aveugle) de la guerre médiévale, Jean Zizka, en passant par la politique des princes de la Renaissance ou la puissance des querelles théologiques, Olivier Marin brosse un tableau passionnant de ce pan méconnu de l'histoire de l'Europe.  

  • Si vous aviez la capacité de vous projeter dans la tête d'un chat, comment verriez-vous le monde ? Vous vous dites : à peu de choses près, pareil. En réalité, vous vivriez l'aventure la plus incroyable de votre vie. La personnalité unique du chat et ses sens exceptionnels lui permettent d'appréhender une réalité invisible à nos yeux, son intelligence et ses émotions font de lui un être à part.

    Voici l'expérience inédite que vous offre ce livre. En s'appuyant sur les dernières avancées en éthologie, Jessica Serra décrypte la manière dont notre compagnon apprend, perçoit le temps ou apprécie un certain type de musique. Elle dévoile ses talents insoupçonnés de thérapeute, ses facultés d'orientation phénoménales et... sa capacité à mener une double vie à l'insu de son propriétaire. À la lumière de l'histoire, vous comprendrez aussi le lien si particulier qui unit le chat et l'Homme.

  • Imaginez que l'on vous pose la question suivante : « Que représente la musique pour l'humanité et pour vous en particulier ? » Sans doute répondriez-vous : « Un passe-temps agréable. » Et si l'on vous demande de choisir pour votre enfant entre l'apprentissage d'une langue étrangère ou celle d'un instrument. La musique passerait généralement après. Après tout, elle n'est pas si essentielle... Ce livre prend à contre-pied cette idée reçue. La musique est une nécessité biologique qui a contribué à transformer notre cerveau et a joué un rôle décisif pour la survie de l'espèce. Il n'existe d'ailleurs pas de civilisation sans musique. En présentant de façon accessible les dernières découvertes scientifiques, Emmanuel Bigand et Barbara Tillmann, scientifiques et musiciens, montrent à quel point la musique peut changer notre vie, quels que soient notre âge, sexe, nos aptitudes ou notre niveau d'études. Des effets surprenants qui commencent même avant la naissance. La musique joue un rôle essentiel pour les nourrissons. Elle est sans doute le meilleur soutien scolaire. Elle favorise la sociabilité. L'écoute musicale est bénéfique pour la santé et permet de lutter contre le vieillissement de l'esprit. Mais on peut aussi manipuler avec de la musique. Vous saurez ausi pour quelle raison les airs entendus pendant l'adolescence nous marquent si profondément et pourquoi nous aimons tant les chansons tristes...

  • Et l'Homme découvrit l'intelligence animale...   Savez-vous que les poissons ont des peines de coeur ? Que les fake news existent chez les gallinacés ? Que le rat sait faire preuve d'intelligence émotionnelle ? Que le poulpe utilise une carte de navigation cognitive pour s'orienter ? Avez-vous déjà entendu parler du podomètre de la fourmi, de l'art de la consolation chez les corbeaux, ou du drongo, un passereau machiavélique qui imite les cris d'alerte d'autres espèces afin de les faire fuir et de leur voler la nourriture ? Les preuves d'une intelligence animale s'accumulent : la mémoire, l'aptitude à résoudre des problèmes, mais aussi la créativité, la sensibilité, et même la culture censée être la dernière barrière infranchissable entre l'être humain et l'animal. En évitant le piège de l'anthropomorphisme, l'auteur raconte, de nombreux exemples à l'appui, cette recherche en plein bouillonnement. Une avancée dans la connaissance qui devrait rendre l'Homme plus conscient de sa place au sein de la nature.

  • « Le climat sur la Terre a toujours varié » ; « La responsabilité de l'Homme n'est pas démontrée » ; « Les modèles climatiques surestiment le changement climatique » ; « le GIEC est un instrument politique »... Ce sont là des affirmations que l'on entend souvent dans les débats sur le changement climatique. Pour la première fois, un livre s'intéresse à ces questions qui fâchent et y répond, de façon claire, précise et argumentée.

    En distinguant clairement les certitudes scientifiques et les simples hypothèses, le physicien François-Marie Bréon nous donne les moyens d'avoir une opinion éclairée sur le réchauffement climatique, ses causes, ses impacts et les possibilités d'actions.

    Il souligne l'importance des citoyens que nous sommes tous, pour gagner la bataille du climat. Il aborde aussi sans tabou la question du nucléaire, qui est pour certains le mal absolu et pour d'autres la solution miracle au défi climatique.

    Enfin un livre vraiment écologique sur le sujet !

  • Pendant des mois, la moitié de l'humanité a été confinée. Le Covid-19 a fait basculer nos existences dans l'inattendu, l'incertitude, l'angoisse.

    Jean-Dominique Michel est spécialiste en anthropologie de la santé. Il est le premier à avoir perçu le décalage entre la réalité de l'épidémie et les discours des autorités politiques et sanitaires. Absence de tests de dépistage, confinement généralisé de toute la population, mensonges sur le rôle des masques..., il dissèque les décisions absurdes. Grâce à un solide travail documentaire, il nous permet de comprendre en quoi les pouvoirs publics ont failli et pourquoi nous aurions pu agir autrement. Surtout, il jette une lumière crue sur le mal qui sape notre système de santé. Pour lui, il est temps de bâtir une véritable « démocratie sanitaire ». La résilience collective acquise durant l'épreuve doit nous permettre d'y arriver.

    Qu'aurions-nous dû savoir ? Comment nous préparer, si demain la menace réapparaissait avec un virus plus contagieux et plus létal ? Quelles leçons tirer de cette crise pour en sortir grandis ?

    Un regard non académique, une analyse édifiante. La réponse à vos questions est dans ce livre.

empty