Le passeur


  • L'un des plus grands penseurs français sur la musique nous invite à redécouvrir Bach, authentique témoin de l'optimisme des Lumières, plus que jamais salutaire en ces temps incertains.

    Tout a été dit sur Bach, sa vie, son oeuvre, mais pas assez ce qui fait aujourd'hui son urgence. Au jour où l'esprit et l'art sont déboussolés, où règnent l'incommunication, l'exclusion, le malentendu, seul Bach sait encore rassembler et réconcilier. Sa musique manifeste un ordre et un sens auxquels tous peuvent consentir. Elle nous recentre. Elle nous fait citoyens du meilleur des mondes. Il faut découvrir ce Bach salutaire, en qui continue de rayonner l'authentique optimisme des Lumières.
    Explorant l'oeuvre du compositeur, cet essai montre à quel point ne font qu'un le Bach esprit souverain, qui conçoit et combine, et le Bach serviteur, sans cesse appliqué à faire de la musique le pain quotidien de tous.
    Un essai magistral sur ce créateur universel par le plus grand penseur français d'aujourd'hui sur la musique.

  • « Voilà pourquoi Mozart est paradoxalement voué au silence : parce quil dit mieux que tous. » Michel Onfray Ce court essai, à lécriture ciselée, propose une vision décalée et impertinente du plus mythique des compositeurs. Partant essentiellement de lopéra chez Mozart le genre préféré du musicien, essentiel pour sa compréhension , Didier Raymond démontre, à rebours des thèses musicologiques en vigueur, lindépendance du génie autrichien à légard de la psychologie de ses livrets.
    À contre-sens des clichés en vigueur qui accorde une « intention » aux airs sublimes de Don Giovanni, Cosi fan Tutte ou Les Noces de Figaro, lauteur oppose une musique pure, finalement proche du silence et débarrassée de tout prétexte ou de toute arrière-pensée. Ainsi Mozart saffirme comme le compositeur dune musique « folle », celle de lallégresse inconditionnelle face à la tragédie de lexistence.

  • Au cours des cinq dernières années de sa vie, Franz Liszt écrit une poignée d'oeuvres pour piano énigmatiques, qui ne cessent, aujourd'hui encore, de dérouter auditeurs et interprètes. Elles ont pour nom Nuages gris, Wiegenlied (Le chant du berceau), Unstern ! (Étoile maudite), La Lugubre Gondola, Schlaflos ! (Sans sommeil)... Brèves, à la limite du fragment, d'une écriture ascétique, creusées de silences, traversées de figures imprévisibles et d'images de rêves, ces pièces mystérieusement prophétiques provoquent à l'écoute un sentiment d'inquiétante étrangeté, rompant totalement avec l'éclat et la brillance des oeuvres précédentes du « roi des pianistes ».Servi par une écriture précise et poétique, Philippe André revient sur le crépuscule étonnant de ce génie complexe et paradoxal, évoluant d'une gloire sans pareille - véritable star de la musique avant l'heure - au renoncement religieux le plus strict.Il décrit le parcours de ce dernier pèlerinage de l'abbé Liszt, oeuvre après oeuvre, en neuf stations, associant l'analyse musicale aux éléments biographiques, à la frontière parfois de la psychanalyse, nous confrontant aux racines oubliées de la musique.

  • Toute sa vie, Franz Liszt s'est adonné à sa passion pour les aphorismes, pensées, maximes, ici réunis pour la première fois en un seul volume. Franz Liszt (1811-1886) ne fut pas seulement l'immense pianiste et compositeur que l'on sait. Il fut aussi un écrivain prolifique, amoureux la langue française qu'il mania avec une grande finesse. Cet humaniste romantique, curieux de tout, voyageur infatigable et ouvert sur le monde, cultivait l'esprit français et admirait les moralistes, de Chamfort à La Rochefoucauld en passant par Voltaire et Victor Hugo. Ami de la sagesse, il a parsemé ses écrits publics et sa correspondance de réflexions et de maximes. Ce livre rassemble pour la première fois ses pensées détachées, aphorismes et réflexions diverses. En véritable moraliste romantique, Liszt aborde des thèmes aussi divers que l'art, la création, la sagesse, la morale, le stoïcisme, l'amour, la foi, le christianisme, la religion en général, mais il porte également des jugements sur ses contemporains et des grandes figures de l'histoire et de l'art... Ces pensées intempestives, cueillies dans son oeuvre littéraire publiée et inédite, montrent Liszt en esprit universel : un grand européen de langue française en qui Baudelaire voyait un sage, un philosophe et un poète.

empty