Paul&Mike

  • Quand Michael Connors, quatorze ans, son frère Vel, leur amie Rose et leur chat Wilde, matou au Q.I. de chat-policier, débarquent à Londres chez leur Tante Augusta, le corps sans vie d'une femme de chambre vient d'être retrouvé. Elle est la seconde victime d'un mystérieux assassin qui terrorise la ville.


    Cent vingt-cinq ans après la célèbre affaire Jack l´Éventreur, l'ombre d´un tueur rôde à nouveau dans le quartier de White Chapel. La police est tenue en échec ; la peur gagne les esprits.




    Les trois adolescents, aidés de Wilde et Wallace - un vieux chat de gouttière au caractère bien trempé - vont se lancer à la poursuite du serial killer. Ils vont affronter un ennemi inattendu, sinistre imitateur du célèbre Jack l´Éventreur. Mais la plus terrible des surprises est parfois au rendez-vous car la vérité n'est jamais celle qu'on attend...










    Et si Jack l´Éventreur n'avait pas dit son dernier mot ?

  • À l'approche de Noël, Michael, Rose, Vel, et Wilde, le petit chat roux et blanc qui zozote, s'installent pour quelques jours de vacances en Écosse, dans le château de Cawdor au bord du Loch Ness.
    Dès leur arrivée, le petit groupe apprend que les corps sans vie de deux pêcheurs ont été découverts au bord du lac tandis que, vingt-cinq ans auparavant, la mère du châtelain a été retrouvée morte dans de mystérieuses circonstances, au même endroit.
    Épaulés par Macaron, chien amateur de whisky, ils vont alors mener une enquête qui les conduira jusqu'à Nessie, le légendaire monstre d'Écosse, terré quelque part dans les eaux troubles du Loch Ness...
    Dans son troisième polar jeunesse, Gilles Vincent nous entraîne dans une nouvelle aventure des trois héros et de leur super-chat, lancés sur les traces de Nessie, la créature la plus célèbre de Grande-Bretagne. Humour so british, frissons garantis, enquête au pas de course dans un roman à ne surtout pas lire sur un pédalo, les pieds plongés dans l'eau froide du Loch Ness.



  • Au coeur de la Transylvanie, dans le château de Bran, Stella, la jeune fiancée du comte Arbür, disparaît mystérieusement. Sur son oreiller, dessinant une étrange figure géométrique, cinq taches de sang.


    Après plus d'un siècle d'absence, Dracula viendrait-il à nouveau hanter la région ?


    Michael Connors, quatorze ans, son frère Vel, d'un an son cadet, leur amie Rose, du même âge, et leur chat Wilde, matou au QI de Sherlock Holmes, sont en vacances sur les lieux du drame.



    Aidés d'un loup apprivoisé et d'une chauve-souris pleine de ressources, ils vont se lancer sur les traces du plus célèbre des vampires et nous entraîner dans une enquête inoubliable.




    Frissons, suspens et éclats de rire sont les ingrédients de ces trois jours et trois nuits passés « Dans l'ombre de Dracula ».



  • Deux cent cinquante ans plus tard.... elle est de retour.
    Des bûcherons découvrent le corps d'une photographe dans les bois du Mont Mouchet. Un jeune pêcheur est retrouvé en lambeaux au bord de la rivière. Dans les heures qui suivent, un berger est attaqué au beau milieu de son troupeau. Au coeur du Gévaudan, la terreur s'installe. De ferme en ferme, de village en village, l'inquiétude se niche et, dans le silence des campagnes, les gens redécouvrent la peur.
    La Bête aurait-t-elle traversé les siècles pour frapper à nouveau ?
    En vacances dans la région, Michael Connors, treize ans, son frère Vel, leur amie Rose et leur chat Wilde, matou au Q.I. de chat-policier, vont se retrouver au coeur de l'affaire et se lancer dans une enquête trépidante qui les mènera au coeur de l'Histoire.
    Entre l'horreur des crimes présents et la terreur sombre qui remonte du passé, c'est d'audace et de courage dont devront faire preuve nos héros pour effacer les points d'interrogation, et lever enfin le voile sur la mystérieuse Bête du Gévaudan.
    Michael Connors : et si l'Histoire n'était faite que d'énigmes à résoudre ?...


  • Après quinze ans de silence, les révélations de Beleiza sur la naissance de ses enfants ont bouleversé les relations déjà compliquées des jumeaux du solstice. Urreki retrouvera-t-elle en Ilun le frère qu'il ne veut plus être ? Izhaun, toujours rongé de culpabilité pour son geste fou contre Beleiza, s'apaisera-t-il un jour ? Découvrira-t-on enfin l'identité de la femme morte au cercle de pierres ?


    Dans ce second tome de la saga Les ciels noirs des équinoxes, on retrouve avec jubilation les personnages de Celle-qui-sait, amenés à affronter leurs propres démons, ennemis tout aussi redoutables que les envahisseurs venus du nord pour déferler sur l'Aquitaine.

  • Au pied des montagnes basques éternelles, dans l'Aquitaine romaine menacée par la peste et les invasions barbares, Beleiza guide son peuple par son dialogue avec les esprits du monde-autre. Malgré la naissance de ses enfants particuliers, les jumeaux du solstice, elle refuse une vie paisible auprès de leur père et choisit de rester parmi ceux-qui-savent, constamment sur les chemins. Mais peut-on décider de son destin ? Les secrets les mieux gardés finissent toujours par être dévoilés, avec des conséquences que même celle-qui-sait n'avait pas imaginées...

    Plus qu'un roman historique, « Celle-qui-sait » est un voyage initiatique envoûtant qui se poursuivra fin 2019 par le second tome de la saga "Les ciels noirs des équinoxes".

  • Vent de boulet

    Dubin-S

    Des hommes suspendus à des cerfs-volants pour surveiller les lignes, un opérateur du cinéma des armées accusé de complicité de meurtre ou encore des permissionnaires prisonniers d'un train fou dans la vallée de la Maurienne, telle est - entre autres récits insolites - la matière de ces treize fables vraies. Car si la plupart des personnages sont de fiction, les faits sont authentiques, aussi incroyables qu'ils paraissent. Le recueil construit ainsi une fresque de la Grande Guerre à hauteur de poilus, violente, boueuse, et non dénuée d'un humour un peu grinçant.Ce véritable récit-puzzle croise les destins de femmes et d'hommes ordinaires, depuis la mobilisation en août 1914 jusqu'à l'épilogue, en 1920. L'auteure y rend hommage à ses aïeuls, aux nôtres, qui ont senti le vent du boulet. Quelque cent ans plus tard, il continue de souffler...

  • Simon est un chef d'entreprise ambitieux, à qui tout réussit. Au lendemain d'un grave accident de la route, il se réveille aveugle à l'hôpital. Commence alors une lente descente aux enfers qui le laisse sans espoir jusqu'à ce qu'une technique révolutionnaire lui permette de recouvrer la vue. L'opération est une réussite, mais au fil des jours, son environnement, ses proches, plus rien ne lui semble familier. Qui est cette femme qu'il voit évoluer dans sa maison ? Par quel miracle peut-il lire et comprendre l'espagnol, lui qui n'a jamais appris cette langue ?Et pourquoi la photo de cet indien le hante-t-elle ?Et si l'obscurité était le passage obligé... L'Homme en équilibre nous plonge dans l'intrigue palpitante de ce retour à la vie, déstabilisant et mystérieux, qui fera de Simon un autre homme.

  • Que devient une petite Miss quand elle a passé quarante ans ? Comment un champion de rodéo gagne-t-il sa vie après être sorti du circuit sur blessure ? Est-il si facile d'être le flic le plus gentil du comté de Franklin ou le sosie d'Hillary Clinton ? Une statue géante de Donald Trump peut-elle être considérée comme une oeuvre d'art ?
    Recueil de nouvelles croisées ou roman par nouvelles, La Grandeur de l'Amérique met en scène une cinquantaine de personnages qui vivent ou meurent, se rencontrent ou se quittent dans le Middle Tennessee, autour de Monteagle Mountain, en novembre 2016, pendant la dernière semaine des élections présidentielles.
    Personne n'aime les perdants, a dit Donald Trump. Certes, mais Emmanuel Roche, dans son style bienveillant, nous permet d'éprouver un peu d'affection pour ces pseudo-losers.

  • 2016. Hédoniste et maniaque des moteurs de recherche, Théo se fait embaucher à la Mission de Contact abritée dans les montagnes tadjikes pour y chercher sa mère, enfuie vingt ans auparavant.
    A la Mission, des scientifiques du monde entier étudient les doméglis, qui ont débarqué nul ne sait vraiment quand ni comment. Mais on y meurt facilement, dans ce phalanstère, et les extraterrestres - dont, au fond, pas grand-monde se soucie - sont peut-être moins opaques que ceux qui les examinent...


  • À force de manoeuvrer entre un patron tyrannique et les vestiges d'un amour adolescent, Thiago s'est habitué à tout : aux embouteillages, au son du bol tibétain, à la nausée. Quand Luciana le quitte et qu'il est promu ingénieur à la place d'un autre, Thiago acquiesce. Propulsé sur des chantiers éoliens, l'enfant de la Ville va basculer de l'enfer ordinaire des petites compromissions à celui des grands renoncements. Combien de temps encore pourra-t-il se laisser porter par le vent ?



    Roman engagé et engageant, "Le sens des aiguilles d'une montre" est un périple dans les dunes du nord brésilien autant que dans le désert humain des tergiversations.

  • Innocent,e (adjectif et nom commun) : Qui ne fait pas de mal. Qui n'est pas coupable. Qui ignore le mal. Naïf. Personne innocente. Simple d'esprit.

    Non coupables, fous, irresponsables, ingénus, ils ont tous un alibi valable : ils étaient victimes d'eux-mêmes au moment des faits. Ce sont des choses qui arrivent et dont on parle à travers ces quinze instantanés d'histoires, parfois sombres, souvent cyniques, mais toujours à l'humour ravageur.
    On y croise des enfants, des vieux qui jouent, un clochard, une caissière de péage et un requin-marteau. Mais aussi des guest stars telles que Thierry Rolland, Dieu, la maman de Jacky du Club Dorothée ou le Hollandais qui a gagné à l'Alpe d'Huez un jour. A noter que le policier des Village People a décliné l'invitation.

  • « J'avoue avoir éprouvé comme un sentiment d'accablement en découvrant que les occupants de Nanisivik n'étaient en fait que des ouvriers du BTP déplacés en conditions extrêmes, masculins, résignés, et sans rien de commun avec les territoriaux à l'hospitalité conjugale réputée dont j'avais espéré les largesses. » Soldat égaré en pleine guerre du Kosovo, pharmacien du grand large, guitariste obstiné : les anti-héros de "La fuite est un art lointain" naviguent en eaux troubles. Éparpillés de l'Alaska à Fukushima et de Boston à Clermont-Ferrand, ils ont en commun la volonté ou la nécessité de fuir : fuir l´ennemi intérieur, le danger imminent, un passé douloureux ou, tout simplement, les flics.


    A travers chacun de ces destins contrariés, la quête d´un ailleurs mène à l´imprévu.







    Grâce à une écriture précise et désenchantée, Catherine Quilliet nous invite dans cette danse du malaise où un léger décalage, un jour, fait tout basculer.

  • Le probleme a n corps

    Quilliet-C

    Vincent est un homme comblé. Il a un travail exaltant et vit une existence épanouie auprès d'une femme belle et intelligente. Tout lui réussit. Tout ? Depuis qu'il a retrouvé un journal intime, rédigé pendant ses études, l'angoisse ne le lâche plus : sur la liasse de feuilles, sa belle écriture régulière retranscrit en détails sa rencontre avec Marianne, dix ans plus tôt. Pourtant, il ne se souvient de rien. Comment expliquer cet oubli ? Que s'est-il passé pour que sa conscience ait occulté cette passion de jeunesse ? Vincent part sur les traces de sa mémoire muette. Ses armes : la linguistique informatique, le TGV Paris-Grenoble, des collègues chercheurs en sciences du signal, le Télécran® et un écrivain oublieux amateur de chair fraîche. Dans cette peinture en creux d'une trahison amoureuse, le mensonge par omission biaise les contacts et un théorème de physique fondamental annonce l'infidélité qui rôde. Pour son premier roman, Catherine Quilliet nous plonge dans un thriller implacable sans cadavre ni policier, où l'arme du crime est un roman de Michel Butor.

  • "Je détestais cette neige partout. L'hiver, le froid, le bas des pantalons mouillé, les vestes froissées sous les manteaux".
    François, Hervé, Gabriela. Ils sont trois dans la salle d'attente d'un psychologue grenoblois. Trois personnes qui ne se connaissent pas. Bloqués, ils attendent... Dehors un terrible accident de tramway a plongé le quartier dans l'obscurité. Aucun d'entre eux ne sait quand cela prendra fin, tandis qu'un invité surprise joue avec leurs nerfs.

    Dans ce roman à huis clos, Tom Noti entraîne ses personnages dans une introspection croisée dont aucun ne sortira indemne. L'attente, l'angoisse, la peur de l'autre redistribuent les cartes et révèlent de douloureux passés, courbant même la trajectoire de ces existences toutes tracées.

  • « - Nos experts sont formels, coco ! Le réchauffement climatique joue pour nous. Dans moins d'un an, le bord de mer se trouvera ici, à deux pas du centre-ville... » Bogart est un habitué des boulots insolites - il a été testeur de grille-pain pour un magazine féminin. Lorsque le très sérieux bureau d'accommodation des vieux diplômes lui propose un poste de gardien de phare, il accepte sans hésiter. La mer est pourtant loin, mais les spécialistes sont formels : elle arrive ! Bientôt, la hausse du niveau des eaux transformera cette ville de province en une grande station balnéaire. Et dire que la population n'a que quelques mois pour se préparer à cette formidable aubaine... Le monde imaginé par Bertrand Menut est une fourmilière grouillante où cohabitent des collectionneurs de meubles en kit, de superbes femmes aux silhouettes ondulantes et des personnages aussi fantasques que délirants. Bertrand Menut habite Bruxelles, une capitale qui a les pieds au sec - pour combien de temps encore ? -, où il travaille comme monteur de reportages pour la télévision. « La station balnéaire qui attendait la mer » est son premier roman.

  • Litanie valparaiso

    Héloïse Simon


    "Maternité, contrat louche, travail dissimulé."


    Litanie Valparaíso est le récit d'une nuit dans la vie d'une animatrice radio fraîchement installée à Valparaíso, la ville aux mille couleurs. Elle a kidnappé les ondes de Radio Pacífico pour faire part au monde d'une grande découverte : devenir maman n'a rien de merveilleux... c'est même le bagne ! Alors, avec un soupçon de mauvaise foi, lancée dans un furieux tourbillon de mots, la narratrice parle de publicité mensongère, se plaint d'un service après-vente inexistant, exige le formulaire de réclamation, jargonne, palabre.
    Lecteurs-auditeurs, bienvenue dans le carafon d'une jeune maman, où s'entrechoquent l'épuisement, l'amour, le désarroi, le pelicanus horribilis, les horaires de gratte-papier, les mouche-bébés et les vagues du somptueux Pacifique.

  • À la fin de ce livre, Arnaud Modat meurt par balles sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, sous le regard insolent de Christine Angot. Il est vrai que cela avait plutôt mal commencé... Au cours de la première nouvelle, en effet, cet habile narrateur est prié de restituer dans les plus brefs délais l'ouvrage Destins Yaourt (Édika, collection La Pléiade) à la médiathèque Olympes de Gouges. La trajectoire reliant ces événements dramatiques, bien qu'elle semble d'une limpidité d'eau en bouteille, se révélera pourtant périlleuse et haletante. Entre les deux, l'auteur (à peine grimé) n'ira pas visiter le château de Phalsbourg avec ses parents, offrira une flûte de Pan à son fils roux, négociera avec un téléprospecteur la conservation au congélateur de l'orteil de son épouse, sera touché en D4 (la colonne vertébrale, pas le porte-avions), tapera à suivre, vieillira sur un plongeoir de cinq mètres, enseignera le conditionnel à un enfant de trois ans et demi dont la mère est alcoolique, achètera un calendrier à un gothique, et vendra sa femme sur eBay.
    Lui, l'enfant du rock, tirera sa révérence sur un ultime slow, la tête posée sur l'épaule confortable de la démence. Et il mourra donc par balles sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, sous le regard insolent de Christine Angot.

  • Que se passe-t-il lorsque l'inconnu s'invite dans votre vie ?


    Dépassé par sa vie professionnelle, oscillant entre une hypocondrie qui l'étouffe et une vie sentimentale chaotique, Benoît navigue à vue. Le jour où la délicatesse d'une coïncidence vient chambouler son quotidien, il comprend qu'il ne faut jamais défier les desseins du hasard.





    Histoire de trajectoires qui se percutent ou expérience de réinsertion émotionnelle,

    La solitude d'une goutte de pluie

    est avant tout le récit d'une rencontre où s'entrelacent un scorpion fataliste, un lampadaire philosophe et


    une adolescente gothique, tisseuse des fils du destin.

  • Jean-Fabien est écrivain. Enfin, disons qu'il voudrait bien. En bon archétype du loser, il pense que ça l'aiderait peut-être à draguer, du moins à se faire des amis. Cadre dans une caricature de world company le jour, serial blogueur la nuit, il a décidé de se consacrer à l'étude du comportement féminin en milieu hostile, avec toute la rigueur scientifique que le sujet mérite et toute la philosophie qu'il inspire. D'interludes en extraits de blogs, de flirt par SMS en confessions intimes, de recettes du punch en description plus vraie que nature du monde merveilleux de l'entreprise, Le Journal d'un écrivain sans succès raconte son histoire.

  • A la mort de son père, un célèbre restaurateur de tableaux de maîtres, Florence se rend chez le notaire pour régler les formalités d'héritage. Elle se retrouve dans l'obligation inattendue d'écouter une lettre écrite vingt-cinq ans auparavant dont le contenu la laisse abasourdie : la Joconde serait toujours vivante ! Elle aurait traversé les siècles grâce à une invention méconnue de Léonard de Vinci : les " pigments d'éternité ", prévus pour protéger la Joconde de la morsure du temps et fondre le jour où Mona Lisa rencontrerait l'amour... Florence va alors mener l'enquête afin de comprendre sa propre histoire, celle d'un père dont elle découvre la face cachée, d'une mère qu'elle n'a jamais connue et celle, aussi, de la plus célèbre peinture au monde.

  • " Vous êtes une fan irrémédiable des classiques vampiriques tels que Dracula, Entretien avec un vampire ou que sais-je encore ? Vous désirez vous éloigner de tous les Edward, les Dimitri ou les Christian que nous pouvons rencontrer dans Twilight ou Vampire Academy ? Vous ne rêvez que d'une chose, vous réveiller au côté d'un vrai méchant vampire qui n'a qu'une envie, qu'un besoin, se nourrir ? Eh bien, ne cherchez plus. J'ai le livre parfait qui vous réconciliera avec les vampires pour jeune ! Nocturne est fait pour vous. (...) une histoire à découvrir pour le plaisir de changer d'air, une lecture très courte et par la même très rapide qui se laisse déguster avec un bon verre de vin... rouge." Blog Bang Book 8/10.

  • Roman introspectif, journal initiatique d'un quadra à la dérive, ping pong entre hommes et femmes, La perspective du primate est tout cela à la fois, mais est avant tout un roman qui mènera son héros de l'Indonésie aux Etats-Unis, en passant par Aix-en-Provence et le Mexique à travers nombre d'aventures rocambolesques.
    Deuxième roman de Jean-Fabien à l'humour décapant, ce livre ne laissera pas vos zygomatiques indemnes !

  • "J'ouvre les yeux.
    Tout est calme.
    Une lumière caresse ma peau. Une douce chaleur enveloppe mon corps.
    Je ne distingue aucune forme autour de moi.
    Je suis nu !
    Et si quelqu'un me voyait ? Peu importe, après tout...
    Mais... où suis-je ?
    Finalement... suis-je vraiment réveillé ?" Nouvelle philosophique, conte, "L'autopsie d'une illusion" est un superbe voyage initiatique à travers l'imaginaire du photographe Laurent Gambarelli.

empty