Sciences & Techniques

  • Échange entre spécialistes ou controverse souvent stérile entre tenants et opposants, un débat sur le nucléaire est toujours passionné. De fait, quel rôle cette énergie joue-t-elle dans la souveraineté nationale ? Quels sont ses atouts dans la lutte contre le réchauffement climatique ? Dix ans après Fukushima, il est intéressant de donner des clefs de lecture, objectives et accessibles, d'un sujet complexe et polémique. Après un historique de la radioactivité pendant la première moitié du XXe siècle et de ses développements industriels, Cédric Lewandowski offre un panorama de l'énergie nucléaire dans le monde en 2021. Coût du nucléaire, sûreté des centrales, démantèlement des installations, gestion des déchets... Autant d'aspects essentiels ici abordés pour mieux appréhender le nucléaire aujourd'hui.

  • Les trous noirs Nouv.

    À la fin du XVIIIe siècle, deux astronomes imaginèrent des objets célestes si massifs que même la lumière ne pourrait s'en échapper... Aussitôt tombée dans l'oubli, cette intuition fut pourtant confirmée - à la surprise générale - par la théorie de la relativité d'Einstein. Depuis, de nombreuses recherches ont fait la lumière sur ces astres obscurs aux étranges propriétés. Matteo Smerlak revient sur l'histoire de la découverte des trous noirs. Il raconte comment nous les « voyons » et ce que nous savons d'eux. Comment se forment-ils ? Permettent-ils de voyager dans le temps ? Que se passe-t-il à l'intérieur ? Peut-on en créer artificiellement ? Partez en voyage à la vitesse de la lumière et explorez un univers profondément déroutant, et néanmoins intelligible.

  • Si l'hôpital est un lieu familier à tous, son fonctionnement, les règles qui gouvernent cette institution sont mal connus. C'est que l'hôpital a de multiples missions et de nombreux visages : centre de référence des techniques médicales, lieu de recherche et d'enseignement ou encore espace de prévention et d'éducation à la santé, il est aussi un hôtel qui accueille des patients toute l'année, une entreprise au personnel nombreux dont les fonctions et statuts sont variés, un bâtiment civil aux normes d'hygiène et de sécurité innombrables, une institution, ouverte 24 heures sur 24, accueillant toutes les détresses... Alors que les réformes succèdent aux réformes, Jean de Kervasdoué nous aide à mieux comprendre les enjeux universels de l'organisation hospitalière et la particularité des choix français. Ils ont des conséquences économiques, sociales, politiques, scientifiques et techniques mais surtout éthiques.

  • À la fois politique, sociale et économique, la politique de santé constitue pour chacun un enjeu de premier ordre. Mais s'il est communément reconnu que la santé n'a individuellement pas de prix, elle a un coût pour la collectivité. Un coût qui ne cesse de croître. Bernard Bonnici expose comment une politique sociale ambitieuse doit faire cohabiter harmonieusement la dimension juridique, qui exalte les droits et la protection des malades, avec la dimension économique fondée sur la contribution des groupes constituant le système de santé (la population, les producteurs de santé, l'État et la Sécurité sociale).

  • Histoire des sciences

    Yves Gingras

    Aristote, Euclide, Archimède, Ptolémée ou encore Galien ont inauguré une tradition scientifique qui a fait référence jusqu'aux années 1600. Mais à partir de cette date, de nouveaux instruments permettant de voir des objets jusqu'alors invisibles à l'oeil nu (télescope, microscope...) donnent aux savants la possibilité de faire des mesures et des expériences de façon beaucoup plus systématique. La révolution scientifique « moderne » est en marche ! Or, depuis 1800, les disciplines et les spécialités n'ont cessé de se multiplier, fondées de plus en plus sur des instruments coûteux et une forte division du travail. Est-ce la raison pour laquelle les universités sont devenues les lieux privilégiés de la recherche et de la formation des chercheurs ? C'est cette fabuleuse histoire faite d'évolutions et de révolutions que retrace Yves Gingras, une histoire qui est aussi une géographie...

  • Agences régionales de santé, franchises, parcours de soin, limitation des arrêts de travail... Les gouvernements accumulent les mesures et pourtant le déficit de l'assurance maladie continue d'exister. Peut-on maîtriser l'augmentation des dépenses de santé ? Pourquoi ces dépenses augmentent-elles partout, et plus vite dans certains pays (États-Unis, France, Allemagne) que dans d'autres (Grande-Bretagne, Suède) ? Toutes les réformes des systèmes de santé doivent arbitrer entre quatre objectifs, souvent contradictoires, que Bruno Palier analyse : assurer la viabilité financière des systèmes, mais aussi l'égal accès aux soins, la qualité de ceux-ci, enfin la liberté et le confort des patients et des professionnels. Les dernières mesures décidées en France semblent abandonner progressivement l'idée d'une médecine de ville solidaire au profit des trois autres objectifs.

  • La sophrologie

    Richard Esposito

    Fondée en 1960 par un neuropsychiatre, le professeur Alfonso Caycedo, la sophrologie est une psychotechnique s'inspirant, entre autres, de l'hypnose et de la phénoménologie. Pratiquée préventivement, elle contribue à prévenir le stress et les risques psycho-sociaux. Parce qu'elle mobilise les potentialités personnelles, elle peut aussi être utile à tous ceux qui, désireux d'optimiser leurs capacités, apprennent, à force d'entraînement, comment puiser en eux-mêmes des ressources inexploitées. D'abord d'application médicale, clinique et thérapeutique, la sophrologie a peu à peu investi les champs du sport, de l'entreprise ou encore de la pédagogie. Aujourd'hui, elle offre des perspectives de carrière. Mais toutes les formations ne se valent pas. Richard Esposito fait le point sur une technique de développement personnel en plein essor, qui, en complément de soins médicaux classiques, aide à mieux vivre.

  • Perçu comme tantôt exaltant, tantôt répulsif, l'eugénisme est le plus souvent fantasmé. À ce mot sont en effet associés des projets techno-scientifiques, des doctrines hétéroclites, des utopies, des lois, des mesures relatives à la procréation, des politiques de population, des comportements criminels. Dans la pensée sociale ordinaire, on peut précisément le définir comme la volonté de modifier le patrimoine génétique de l'humanité en vue de son amélioration. Mais adhérer à une telle perspective, n'est-ce pas dès lors présupposer l'existence d'une inégalité génétiquement déterminée entre humains ? Et choisir sa descendance, n'est-ce pas jouer aux apprentis-sorciers ? Jusqu'où pousser l'aventure de l'autodétermination ? Pierre-André Taguieff décrypte un projet qui en dit long sur la propension des hommes à se révolter contre la Nature... ou contre Dieu.

  • Le big bang

    Françoise Combes

    Depuis les travaux d'Einstein sur la relativité générale au début du XXe siècle, nous savons que l'espace est en expansion ou en contraction. L'observation montre que les galaxies s'éloignent toutes les unes des autres à une vitesse proportionnelle à leur distance : c'est la loi d'expansion de Hubble. Comme d'autres, cette observation n'a fait que confirmer la théorie du « Big Bang », selon laquelle l'Univers a commencé dans un état extrêmement chaud et concentré : la nucléosynthèse primordiale. Grâce à la détection du fond cosmique, on a pu repérer que cet état, composé d'éléments légers comme l'hélium ou le deutérium, a connu d'infimes fluctuations de densité 400 000 ans après le Big Bang. Ce sont ces fluctuations qui ont donné naissance aux galaxies. Depuis 1998, nous savons que l'expansion de l'Univers s'accélère, à cause d'une mystérieuse énergie noire. Un surprenant voyage dans l'espace, et donc... dans le temps !

  • Avec des mots simples, le docteur Jean-Jacques Hauw nous aide à comprendre les ressorts d'une maladie qui touche, directement ou indirectement, près de 3 millions de personnes. En cause : des lésions du cerveau, dont le mécanisme reste largement inconnu. Après avoir retracé l'histoire de sa découverte et présenté quelques cas typiques, il décrit les principaux symptômes de la maladie dans ses formes les plus communes (où prédominent les troubles de la mémoire) et celles qui sont plus atypiques (où peuvent dominer l'indifférence, les troubles du langage, de la pensée), ou encore les formes précoces, ainsi que les moyens modernes du diagnostic. La maladie résulte-t-elle du vieillissement du cerveau ? De lésions initiales ? Quels sont les facteurs de risque ? Quels traitements sont appropriés ? Un précieux outil pour prévenir Alzheimer, accompagner ses proches et faire un point sur les essais cliniques de nouveaux traitements et les pistes de la recherche, porteuse d'espoir pour l'avenir.

  • Quel âge les étoiles ont-elles ? Comment prévoir les éclipses ? Qui étaient Hubble, Lemaître, Kepler, Hawking ? La vie extraterrestre existe-t-elle ? L'Univers observable est-il unique ? Sous la forme d'un abécédaire de 100 mots, à jour des connaissances les plus récentes, Jean Audouze nous invite à partir à la découverte des objets du ciel, des méthodes et des instruments d'observation, des grands noms qui ont fait l'astronomie et des grandes questions qui taraudent les amateurs et les curieux. Arcs gravitationnels, comètes, galaxies spirales, inflation cosmique, pulsars ou quasars n'auront plus de secrets pour vous !

  • Le terme « développement durable » est devenu la référence obligée des politiques publiques et privées, le nouveau mot d'ordre de la coopération internationale. Il s'est imposé face à l'inquiétude des pays riches devant l'émergence de certains Suds et coïncide avec la montée en puissance des ONG. Rendant obsolète le concept de développement, le développement durable est un produit de la dernière mondialisation, le symbole de l'avènement d'une conscience mondiale.
    Mais cette synthèse théoriquement parfaite entre les préoccupations économiques, sociales et environnementales est-elle une réalité ? ou bien un étendard que chacun s'approprie en fonction de ses intérêts et de ses objectifs, une sanctification de la planète au détriment de l'humanité, et particulièrement des pauvres ?

  • Il aura fallu des années pour que les adultes admettent que les bébés ressentent et éprouvent, comme eux, la souffrance physique et que, comme eux, ils pensent, regardent et écoutent le monde. En plein essor depuis la fin du XXe siècle, la psychiatrie du bébé repose sur la prise en compte des compétences, des besoins et de la vulnérabilité propres au petit d'homme, de ses liens avec ceux qui l'entourent. Elle étudie les troubles et propose des approches thérapeutiques adaptées afin de favoriser leur développement ultérieur.

  • Les technologies de l'information, et Internet en particulier, sont devenues des armes. Les États, les entreprises, les forces armées, les activistes et même les particuliers puisent désormais dans cet arsenal pour capter des informations ou de l'argent, diffuser des rumeurs ou provoquer des dysfonctionnements chez leurs adversaires. Les géants de l'économie numérique constituent un nouveau complexe militaro-industriel, doté d'une puissance financière et d'un savoir technique bien supérieurs à ceux de nombreux gouvernements.
    Comme les systèmes d'information irriguent désormais toutes les organisations modernes, nos vies personnelles et professionnelles se trouvent dépendantes de la cybersécurité. Laissée sans contraintes, celle-ci peut aboutir au cauchemar d'une société de la surveillance totale. À chacun, dorénavant, le devoir de s'informer sur les enjeux de la sécurité numérique.

  • La peste noire

    Michel Signoli

    Europe, 1348. La mort rôde. 50 % de la population est décimée. Le coupable ? Non pas la guerre, ni des massacres de masse, non pas la famine, ni une catastrophe naturelle, mais Yersinia pestis, une simple bactérie, bientôt nommée la « peste noire ». Cette épidémie a profondément marqué l'Occident, comme en témoigne l'art de cette époque. Elle est à l'origine de crises socio-économiques et de violences hors normes. Anthropologue spécialisé dans l'étude des charniers, Michel Signoli, qui a identifié l'ADN ancien du bacille de la peste après des fouilles sur un site provençal, revient sur cette première épidémie et sur celles qui ont suivi. Entre médecine, biologie, archéologie et histoire, il explique comment, à l'heure où plane le spectre d'autres grandes épidémies (Ébola, grippe A/H1N1, sida...), nos ancêtres ont tâché de surmonter ces crises, et analyse les stigmates qu'elles ont imprimés dans notre mémoire collective. Un travail de rationalisation bienvenu, tant il est vrai que nous craignons encore la venue du jour où, « pour le malheur et l'enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse » (Camus).

  • L'ambivalence des sentiments qui entourent les progrès actuels des sciences et la puissance croissante de leurs applications appellent une réflexion philosophique approfondie. Entre une confiance souvent aveugle et une inquiétude parfois excessive, comment trouver la voie de la raison ?
    Le XIXe siècle, dans l'élan de la révolution industrielle, a forgé le projet d'une « philosophie des sciences » pour faire face aux défis intellectuels et sociaux des sciences physico-chimiques. Une discipline est née, qui associe les compétences des scientifiques et des philosophes.
    En proposant au lecteur un tableau des doctrines qui se sont succédé et un état des débats actuels, cet ouvrage dénué de toute technicité lui donnera accès à des réflexions vitales pour l'avenir de nos sociétés.

  • Plus de 80 % de l'énergie utilisée aujourd'hui dans le monde proviennent de gisements de combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole) ou d'uranium. Ces gisements sont épuisables alors que l'énergie fournie par le soleil, les chutes d'eau, la croissance des végétaux, les marées, la chaleur de la terre est renouvelable. Si l'utilisation de ces énergies (auxquelles on associe souvent celles tirées des déchets) n'est évidemment pas nouvelle, elle représente aujourd'hui près de 14 % de la production mondiale d'énergie et pourrait, selon certains scénarios, atteindre 50 % au milieu du XXIe siècle.
    Cet ouvrage propose un tableau précis des diverses sources d'énergies renouvelables actuelles, explique les modalités de leur production, présente les lieux où elles sont utilisées et la quantité d'énergie qu'elles fournissent à ce jour.

  • S'il y a toujours eu des réponses sociales à la folie, la psychiatrie ne se constitue véritablement comme «?médecine spéciale?» qu'au début du XIXe siècle.
    En retraçant l'histoire de la psychiatrie en France depuis Philippe Pinel jusqu'à nos jours, cet ouvrage explore les changements de la pratique et les différentes théories de cette discipline. Il montre comment celle-ci n'a cessé d'évoluer, partagée entre la volonté d'isoler les causes de la folie et la réalité de la prise en charge des patients, entre les apports psychanalytiques et l'apparition de médicaments, entre une clinique quotidienne et les critiques de la société sur son fonctionnement.

  • En psychologie appliquée, la PNL est une démarche pragmatique qui consiste à modéliser les savoir-faire et les savoir-être de ceux qui ont du succès pour les transmettre à ceux qui en ont besoin.
    S'appuyant sur des exemples concrets, Alain Thiry donne une description complète d'une méthode qui a fait ses preuves et qui, inspirée de protocoles tirés notamment de la Gestalt-thérapie ou encore de la thérapie brève, peut se révéler efficace dans les domaines les plus variés, de la psychothérapie au management en passant par le sport, la vente ou encore la pédagogie...
    Vous y découvrirez comment vous décentrer pour mieux comprendre l'autre, que derrière tout comportement il y a une intention positive, et qu'il n'y a pas d'échecs, mais seulement des raisons d'apprendre.

  • Histoire de la lèpre

    Jean Vitaux

    Maladie infectieuse chronique, la lèpre est due à une simple bactérie : Mycobacterium leprae. Affectant les nerfs périphériques, la peau et les muqueuses, elle est pourtant à l'origine de lourds handicaps. Si elle n'a pas été l'un des grands tueurs en série de l'humanité, comme la variole ou la peste, elle a néanmoins durablement marqué l'histoire des hommes, tant par l'horreur qu'elle suscite que par ses conséquences sociales, religieuses et eschatologiques. C'est sur cette histoire de souffrance et d'exclusion que revient le docteur Jean Vitaux, qui n'en oublie pas pour autant que la lèpre touche encore 200 000 personnes dans le monde.

  • L'urbanisme naît dès lors que quelqu'un entend engager ou provoquer une action pour transformer les modes d'utilisation de l'espace en ville afin d'aboutir à une situation jugée préférable. Parce que toute démarche d'urbanisme mêle des savoirs multiples - connaissances scientifiques, références techniques, savoir-faire et talents de maîtres d'oeuvre, mais aussi normes juridiques ou encore pratiques socio-politiques -, la manière d'effectuer des choix, et donc d'élaborer des critères de décision, est essentielle dans ce domaine. D'une manière concrète, cet ouvrage présente et étudie en tant que telles les pratiques professionnelles mises en oeuvre depuis une cinquantaine d'années en matière d'urbanisme.

  • On se sent « parano » lorsque s'impose comme une évidence l'impression de ne croiser que des regards méprisants ou malveillants qui, prétendant vous ignorer, n'en pensent pas moins et révèlent, tout en le dissimulant, l'existence d'une entente hostile ou pire, d'un complot dont vous êtes, pour une raison qui reste à comprendre, la victime cernée de toutes parts. La banalisation de ce terme, du fait qu'une forme atténuée de paranoïa est relativement commune, ne doit pas masquer sa signification réelle et la souffrance qu'elle implique pour le paranoïaque comme pour son entourage. La paranoïa est toujours un redoutable ferment de destruction de l'autre par la méfiance et la violence qu'elle engendre dans la vie relationnelle du couple, de la famille et du milieu professionnel ou sociopolitique.

  • Le stress

    Jean Benjamin Stora

    Le stress est-il le nouveau « malaise dans la civilisation » ? La fortune sémantique de cette notion, que l'on ne rencontre pas dans la langue française avant le XXe siècle, ne peut en tout cas laisser indifférent un chercheur, tant le stress possède cette rare spécificité de féconder presque toutes les sciences. Quelles sont les sources de ce nouveau mal du siècle ? Dans quelle mesure est-il lié à la vie professionnelle des individus ? Peut-on élaborer une théorie générale du stress ? Quels moyens permettent de le prévenir et de le soigner ?

  • La voix

    Guy Cornut

    La voix humaine est émise par un « instrument vocal » complexe dont le fonctionnement a toujours suscité de nombreuses interrogations à la fois chez les chercheurs et chez les personnes qui, l'utilisant beaucoup, souhaitent la conserver et, si possible, l'améliorer. Cet ouvrage propose d'établir un pont entre ces études scientifiques sur l'appareil vocal et les problèmes pratiques auxquels sont plus particulièrement confrontés les enseignants, les comédiens, les choristes, les chanteurs solistes ou les professeurs de chant. Il met à la portée de tous les notions fondamentales qu'il faut connaître pour comprendre comment fonctionne cette voix que nous utilisons chaque jour, sans avoir conscience de la richesse des mécanismes mis en jeu.

empty