Entreprise, économie & droit

  • La logique qui gouverne le fonctionnement des économies centralement planifiées, tient apparemment à un paradoxe, fondamental, économiquement étrange, systémiquement inextricable : la force de survie et la vitalité des régimes des pays de l'Europe de l'Est se nourrissent de l'inefficience et de la faiblesse de leurs économies. Pour saisir la logique du système de l'économie centralement planifiée, il faut se doter d'une grille de lecture qui rattache les problèmes rencontrés à la théorie économique. À cette lumière, il apparaît clairement que toute réforme que le système de l'économie planifiée pourrait entreprendre pour diminuer l'inefficience économique risque, paradoxalement, de l'affaiblir. Mais l'épuisement des ressources auquel on assiste actuellement en Europe de l'Est lui laisse-t-il une autre possibilité ? Il ne suffit pas d'ouvrir le robinet, dit-on en Europe de l'Est, pour remettre la plomberie en état.

  • La politique économique doit redevenir l'art de maîtriser les contraintes plutôt que de s'en accommoder. Telles sont les conclusions de l'auteur, maître de conférence à l'Institut d'études politiques de Paris.

  • Les industriels de la fraude fiscale. L'industrie de la fraude existe. Pendant dix ans, Jean Cosson en a dévoilé les rouages et en a poursuivi les techniciens, comme substitut à la section financière du Parquet de Paris. Il ouvre ici le dossier des grandes fraudes, à la TVA, à l'impôt sur les bénéfices, etc. Il reconstitue avec précision ces vastes escroqueries et fait revivre les habiles et les naïfs, les truands et les respectables chefs d'entreprise, les banquiers et les fonctionnaires complaisants qui y furent mêlés. Si la lenteur des procédures et la dispersion des services responsables ont permis - et permettent encore - à beaucoup d'échapper au châtiment, quelques réformes judicieuses que Jean Cosson tire de son expérience, permettraient d'y porter remède : la vérité de l'impôt est à ce prix.

empty