Sciences humaines & sociales

  • Justiciers

    Bruno Fuligni

    • Sonatine
    • 29 Octobre 2015


    Une initiation au mal absolu...

    Corps démembrés, familles dévastées : des crimes d'une spectaculaire sauvagerie terrorisent le pays quand le jeune Antoine intègre l'École de police. Un vieux professeur de criminalistique va lui donner les clefs du mystère à travers vingt histoires vraies, vingt crimes et enquêtes attestés historiquement, du Moyen Âge à nos jours, sur tous les continents. Une initiation au mal absolu.
    Un démonologue, un lieutenant général de police, un patron de Scotland Yard, un roi blanc du Pacifique, un " Sherlock Holmes russe ", un policier de la jungle malaise ou un greffier de la Morgue épris de poésie : tels sont les justiciers d'hier qui viennent au secours du justicier d'aujourd'hui.
    Avec ce texte d'une grande originalité et d'une grande précision, Bruno Fuligni navigue entre fiction et réalité historique pour raconter la force d'un certain esprit de justice et la constitution d'un véritable savoir policier à travers les siècles.

  • La honte !

    Jon Ronson

    • Sonatine
    • 8 Février 2018

    Voyage au pays de la honte : le ridicule ne tue pas...il divertit !
    Un tweet malheureux, un plagiat, une remarque de mauvais goût qui vous échappe et, avec les réseaux sociaux, c'est désormais le monde entier qui peut vous tomber dessus. En quittant ainsi la sphère personnelle, la honte a depuis quelques années connu une promotion inespérée.
    Grand reporter d'un genre très particulier, Jon Ronson a rencontré quelques honteux célèbres malgré eux. Au-delà de ces portraits, parfois dramatiques, parfois désopilants, il s'interroge sur cette nouvelle forme insidieuse du contrôle social. Derrière son écran, la majorité silencieuse s'en donne en effet à coeur joie pour pointer les fautes des autres, et s'en réjouir. Et aujourd'hui, une journée où personne n'est désigné du doigt sur la Toile finit par être ennuyeuse, sinon décevante. Seraient-ce les nouveaux jeux du cirque ?


  • Vous aimez les histoires dont les héros sont des criminels ?

    Sonatine et Perrin pour la première fois en coédition
    !

    Vous aimez les histoires dont les héros sont des criminels ?

    Sonatine et Perrin pour la première fois en coédition !

    Depuis que Cain a trucidé Abel, l'humanité a accouché d'une ribambelle d'assassins aussi féroces qu'hétéroclites. Leurs motivations tournent toujours autour des mêmes obsessions, passions contrariées, vénalité, haine viscérale de la société, folie incontrôlable.
    Aussi pourrait-on parier que les tueurs qui hantent cet ouvrage ne sortent pas du lot. Ce serait commettre une erreur impardonnable. En effet, ces " virtuoses " ne se sont pas contentés de liquider des êtres humains sans laisser d'autre trace qu'une tombe dans un cimetière. Non, ils ont fait mieux. Beaucoup mieux. Non seulement leurs crimes s'inscrivent dans l'histoire, mais ils ont carrément modifié son cours, sur le plan politique, militaire, juridique ou social. Autant dire que les auteurs de ces méfaits devraient figurer dans n'importe quel manuel scolaire ou autre grand livre d'or du bestiaire humain. Ce qui n'est pas le cas. D'où la nécessité de réparer cette injustice...


  • Entre la réalité et le mythe, l'angoisse et le fantasme, qui sont véritablement ces hommes et femmes qui ont incarné le Mal absolu dans l'Histoire ?

    Si l'Histoire a distingué, à juste titre, les exploits de combattants valeureux, héros humanistes et autres défenseurs de la paix, elle porte aussi en elle, comme un miroir sans tain, les méfaits de personnages violents, cruels et pervers. Leurs crimes nous sont connus grâce aux actes de procès, aux récits d'exécution et aux articles de faits divers. Entre la réalité et le mythe, l'angoisse et le fantasme, qui sont véritablement ces hommes et femmes qui incarnent, dans la mémoire commune, le Mal absolu ?
    Dirigé par Victor Battaggion, cet ouvrage collectif nous présente, au travers de vingt-deux portraits, ces personnifications de la noirceur humaine à travers les siècles. De Caligula, dont la cruauté n'eut d'égale que sa frénésie meurtrière, au nord-coréen Kim Jong-Un, dernier rejeton d'une stupéfiante lignée despotique, les parcours criminels se suivent et ne se ressemblent pas. Pour preuve : Gilles de Rais, assassin maniaque de près de 140 enfants au XVe siècle ; la Voisin, sorcière ayant défrayé la chronique dans la sulfureuse affaire des Poisons ; Pol Pot, utopiste dément qui ensanglanta le Cambodge, Charles Manson, leader charismatique d'une communauté hippie qu'il entraîna dans des meurtres ignobles, ou encore Ben Laden, ennemi public mondial de l'après 11 septembre.
    Spécialistes, historiens et journalistes dessinent pour nous, comme autant d'échos à nos peurs passées (et futures), les contours funestes, complexes et fascinants de ces figures historiques devenues emblématiques d'une certaine vision du Mal.

  • Après Le Casse du siècle, Michael Lewis nous propose un voyage dans " le nouveau tiers- monde " : l'Europe.
    La crise qui s'est abattue sur la planète depuis 2008 a eu de nombreuses conséquences, dont l'une des plus notables est l'écroulement financier progressif de quelques pays européens. Nous savons quelle est aujourd'hui la situation en Grèce et en Irlande. Nous avons entendu les avertissements concernant l'Espagne, l'Italie et le Portugal. Du haut de leur triple A, la France et l'Allemagne paraissent sauves. C'est du moins ce qu'on nous dit. Michael Lewis a donc décidé de faire un tour d'Europe afin de juger de la situation sur le terrain. Et les séquelles humaines, sociales et financières de la crise qu'il a constatées sont pour le moins saisissantes. Entre les États les plus touchés, qui peu à peu commencent à s'apparenter à de véritables pays du tiers-monde, et ceux qui sont encore épargnés, dont l'inconscience est difficile à croire, le tableau est éloquent. Avec le ton inimitable, d'une singulière pertinence économique et d'une humanité rare, qui a fait le succès du Casse du siècle, Michael Lewis confirme dans ce portrait tragi-comique de l'Europe contemporaine qu'il est l'un des analystes les plus remarquables de sa génération. À propos du Casse du siècle : " Personne n'écrit sur la finance et l'argent avec un tel sens de l'humain et du romanesque. Michael Lewis est notre nouveau Tom Wolfe. " The New York Times " Lewis décortique le système en moraliste autant qu'en analyste. C'est de loin le meilleur ouvrage sur la crise. " Le Monde

  • Baltimore

    David Simon

    • Sonatine
    • 27 Septembre 2012


    Unanimement considéré comme l'un des plus grands documents sur le crime américain jamais écrits, le livre culte de David Simon, créateur légendaire des séries The Wire (Sur écoute) et Treme.

    Baltimore, fin du siècle dernier. Une des villes au taux de criminalité le plus élevé des États-Unis. Journaliste au Baltimore Sun, David Simon a suivi pendant un an, jour après jour, les inspecteurs de l'unité des homicides de la ville. Depuis le premier coup de fil annonçant un meurtre jusqu'au classement du dossier, David Simon était là, inlassablement, derrière l'épaule des enquêteurs, sur les scènes de crime, dans les salles d'interrogatoire, au service des urgences. Durant de longues heures, il a partagé jour et nuit leur quotidien dans les rues de la ville, aux marges de la société. Des tensions raciales aux circuits de la drogue, en passant par les décisions politiques, judiciaires et administratives, parfois aberrantes, David Simon passe en revue chacun des aspects du crime à Baltimore. Et c'est avec une empathie rare, un réalisme et un sens du détail exceptionnels qu'il nous offre ce portrait profondément humain d'une cité à la dérive. De ce document exceptionnel naîtra, quelques années plus tard, la série Sur écoute, aujourd'hui légendaire, que David Simon a écrite en collaboration avec George Pelecanos, Richard Price et Dennis Lehane.


  • " Si j'avais lu La Quête de Schindler avant de faire le film, celui-ci aurait duré au moins une heure de plus. Je dois beaucoup à Thomas Keneally, mais le monde lui doit plus encore. " Steven Spielberg

    Si tout le monde connaît Oskar Schindler, grâce au livre de Thomas Keneally, La Liste de Schindler, et au film qu'en a tiré Steven Spielberg, personne ne savait encore comment son histoire était sortie de l'ombre. Thomas Keneally raconte pour la première fois dans cet incroyable récit comment il a découvert l'existence d'Oskar Schindler et l'enquête passionnante qu'il a menée sur les traces de cet homme exceptionnel.
    Tout a commencé lorsque l'écrivain, de retour d'un festival de cinéma, décide d'acheter une valise dans un magasin de Beverly Hills. Là, il fait par hasard la connaissance du propriétaire du magasin, l'extraordinaire Leopold Pfefferberg, qui, le premier, lui parle d'Oskar Schindler. " Il a sauvé ma femme, il m'a sauvé. Bien que ce fût un nazi, pour moi, il était Jésus-Christ ! " Intrigué par cette étrange histoire, Thomas Keneally se met alors à faire des recherches sur le sujet avant d'aller retrouver aux quatre coins du globe ceux qui ont survécu grâce à Schindler. Ce sont leurs histoires déchirantes qu'il nous raconte ici, ainsi que de nombreuses anecdotes inédites liées à la genèse du film, dont il fut également le scénariste, et aux répercussions de son succès international.

empty