Littérature traduite

  • Un roman bouleversant sur les violences faites aux femmes
    Poornima a tout juste seize ans. Après la mort de sa mère, comme toutes les Indiennes de son âge, elle attend que son père lui choisisse un mari. Mais lorsqu'elle rencontre Savitha, jeune femme indépendante et débordante de joie, son horizon s'ouvre enfin. Le village ne lui paraît plus aussi étouffant. Peut-être même, se dit-elle, qu'une autre vie existe, au-delà d'un mariage arrangé...
    Une vie, pas un enfer. Car Savitha, victime d'un acte d'une cruauté extrême, doit prendre la fuite. Bouleversée, Poornima laisse tout derrière elle pour partir à la recherche de son amie. Son périple l'amènera aux États-Unis, dans l'univers abject de la pègre indienne de Seattle. C'est là qu'elles se retrouveront et affronteront l'esclavage sexuel, les mutilations, la captivité.
    Courageuses, déterminées, elles n'oublieront jamais l'espoir qui les anime. Et finiront par vaincre le pire de la société des hommes.
    Un hymne éblouissant à l'amitié féminine

  • La rivière de l'oubli

    Cai Jun

    • Xo
    • 13 Septembre 2018


    Surnommé " le Stephen King chinois ", Cai Jun a 40 ans et vit à Shanghai. Ses romans se sont vendus à plus de 13 millions d'exemplaires.

    Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune et brillant professeur, est suspecté d'avoir assassiné une lycéenne.
    Quelques jours après, il est poignardé près de l'école, dans une usine désaffectée.
    Neuf ans plus tard, le mystère s'épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts.
    La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l'oubli pour se réincarner et se venger ?
    Maître du suspense, Cai Jun nous réserve un final stupéfiant.

    Il signe un thriller aux confins du réel, tout en brossant un portrait saisissant de la Chine d'aujourd'hui.

    La Rivière de l'Oubli est le roman de la vie après la mort, de la vengeance parfaite, mais aussi de cette lueur qui, toujours, finit par transpercer l'obscurité.

  • Si on dansait...

    Rachel Joyce

    • Xo
    • 16 Mai 2018

    À Londres, au bout d'une impasse délabrée, Frank n'est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.
    Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d'un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin...
    C'est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s'être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l'aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l'excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine.
    Lui qui ne croit plus en l'amour depuis longtemps sent son coeur vibrer à nouveau. Et puis, un jour, Frank découvre le secret de Lisa. Le monde s'écroule, il disparaît.
    C'est sans compter, pourtant, sur l'extraordinaire solidarité qui règne sur Unity Street. Car après le chaos, il n'est jamais trop tard pour faire renaître l'espoir et réapprendre à danser...
    Avec une sensibilité magnifique, Rachel Joyce célèbre le courage de gens ordinaires, la force de l'amour, mais aussi la puissance de la musique qui, parfois, peut sauver des vies.

    " Une écriture drôle et délicate. "
    Daily Telegraph

  • La lettre de Queenie

    Rachel Joyce

    • Xo
    • 4 Juin 2015

    Le roman inoubliable de ceux qu'on aime et qu'on laisse partir Vingt ans que leurs chemins s'étaient séparés. Il a suffi d'une lettre de Queenie, lui annonçant qu'elle allait mourir, pour qu'Harold Fry décide de la retrouver.
    Alors qu'il traverse, à pied, l'Angleterre, Queenie, de son côté, redoute les retrouvailles. Comment lui faire face ? Comment lui dire ce qu'elle cache depuis tant d'années ?
    Queenie lui écrit une seconde lettre. Elle lui raconte toute l'histoire. Cette fois-ci, pas de mensonges. Il est temps pour elle de lever le voile et de se libérer de cette culpabilité qui la ronge.
    Mais qu'a-t-il bien pu se passer, il y a vingt ans, dans cette petite ville du sud de l'Angleterre, pour qu'elle veuille la quitter et ne jamais y revenir ?
    Une histoire de destins manqués, tendre et bouleversante Après La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi..., roman salué dans le monde entier, Rachel Joyce nous livre la vérité poignante de Queenie.

    A propos de son premier roman " Des déserts amers du regret vers les hauteurs lumineuses de la rédemption... une clairvoyance et une émotion presque insoutenables. " Sunday Times

  • Le chant des sorcières t.1

    Mireille Calmel

    • Xo
    • 22 Novembre 2018


    Dans la veine du Lit d'Aliénor et du Bal des Louves, une aventure historique et féerique, foisonnante et sensuelle...

    1483, dans les hauteurs du Vercors.
    Non loin du château de Sassenage, la toute jeune Algonde, fille de l'intendante, se débat en vain pour échapper au torrent dans lequel elle est tombée. Malgré ses efforts, elle est emportée sous la montagne qu'on dit hantée par la fée Mélusine.
    Tous la croient perdue et pourtant, le torrent la rejette. On la retrouve sur une berge, blanche et glacée mais vivante.
    Comment a-t-elle survécu, nul ne le sait. Sous le choc, Algonde avoue qu'elle aurait... vu Mélusine, puis elle refuse d'en dire plus. Mais elle semble désormais ailleurs. Que se passe-t-il autour de cette jeune fille dont la beauté éclate un peu plus chaque jour ? Quel serment a-t-elle prêté à la fée en échange de sa vie ?
    Contrainte au silence pour protéger l'homme qu'elle aime, Algonde va tenter de déjouer le piège mis en place bien avant sa naissance. Son amour pour Mathieu, son amitié complice avec la jeune baronne, Hélène de Sassenage, lui donnent l'envie de vivre et de vaincre . Saura-t-elle affronter, seule ou presque, les puissances maléfiques qui ont imaginé pour elle un destin qu'elle rejette de toutes ses forces ?

  • La vérité sur Anna

    Rebecca James

    • Xo
    • 19 Juin 2014

    Dans mes rêves, la maison semble avoir des intentions macabres, comme si ses fondations mêmes renfermaient une force maléfique qui rampait sous les planchers et dans les murs, contaminait son atmosphère et marquait la destinée de tous ceux qui y pénétraient.
    En réalité, Fairview n'est pas responsable de ce qui s'est passé. Ce sont des gens qui ont fait tout ce mal.
    Lorsque Tim emménage dans une somptueuse demeure victorienne d'un quartier huppé de Sydney, il pense avoir trouvé une solution à ses problèmes. Notamment à sa relation toxique avec son ex-petite amie.
    Mais bientôt, d'étranges et terrifiants phénomènes se produisent. Des hurlements retentissent. Des ombres pénètrent dans la chambre de Tim en pleine nuit. Et le comportement de la propriétaire, la fragile et glaciale Anna, est tout aussi inquiétant.
    Personne ne semble vouloir répondre à ses questions. Quel terrible secret cache Fairview ? Tim n'a que peu de temps pour le découvrir, car les événements sont en route...
    Après La Beauté du mal, Rebecca James revient avec un huis clos aussi effrayant qu'envoûtant.
    " Un sens du suspense qui tient en haleine. " The Canberra Times

  • Risque

    ,

    • Xo
    • 26 Mars 2015

    Dans la ville de Charleston, les choses ne sont pas près de revenir à la normale. Depuis qu'ils ont été contaminés par un virus mutant, Tory et les autres Viraux ont développé des capacités extraordinaires. Des capacités qui pourraient bien leur être utiles pour élucider ces disparitions inexplicables.
    Si la meute veut retrouver à temps les mystérieux kidnappeurs, elle devra être plus soudée que jamais. Les liens qui unissent Tory et ses amis seront-ils assez forts ? Les regards sont braqués sur eux, tous les regards...
    Un nouvel opus de la série créée par Kathy Reichs et son fils Brendan, où se mêlent humour, sentiments, action et suspense.

empty