Guillaume Gallienne

  • « Le poète est semblable au prince des nuées - Qui hante la tempête et se rit de l'archer ; Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. » L'albatros

  • Tous pour un et un pour tous, Athos, Porthos, Aramis initient le jeune d'Artagnan à la vie de mousquetaire du roi Louis XIII. Ensemble, ils combattent l'énigmatique et cruelle Milady, et déjouent les pièges retords de leur ennemi juré, le cardinal de Richelieu. Les péripéties rocambolesques, ainsi que le ton à la fois tendre et moqueur de Dumas, ont fait de ce texte un classique incontournable du renouveau romantique du XIXème siècle.

  • Publié en 1839, La Chartreuse de Parme a été écrit en 53 jours par Stendhal. L'oeuvre a pour décor l'Italie si chère à Stendhal. La Sanseverina possède toutes les dimensions de la femme amoureuse et objet d'amour passionné, tandis que le héros, Fabrice del Dongo, est un enfant béni des dieux. Mais leur fougue et leur sentimentalisme vont les mener à un destin tragique

  • Sous forme d'un guide pratique permettant au petit employé désireux d'obtenir une augmentation de sortir du labyrinthe inextricable des bureaux et des bonnes manières, L'art et la manière d'aborder son chef de service pour lui demander une augmentation, est un trésor d'écriture, d'une logique si implacable que nul sens ne peut émerger, laissant toute la place à la drôlerie et à la critique des procédures infinies de nos entreprises et de notre cerveau. ©2011 Fayard (P)

  • Quand Salina meurt, il revient à son fils, qui a grandi seul avec elle dans le désert, de raconter son histoire, celle d'une femme de larmes, de vengeance et de flamme. Laurent Gaudé réinvente les mythes pour écrire la geste d'une héroïne lumineuse et sauvage.

  • Après des études littéraires perturbées par une santé fragile, le jeune Marcel Proust passe une licence de lettres et de philosophie, une autre de droit mais sans désir de carrière. Cependant dès l'adolescence, paraissent en revue des nouvelles, pastiches, portraits, essais et poèmes en vers et en prose qu'il réunit sous forme d'itinéraire et publie à l'âge de 25 ans sous le titre Les plaisirs et les jours. Abordant les thèmes de l'art, la vie mondaine, les relations humaines, sorte d'avant-goût de À la recherche du temps perdu, le style est déjà là, le talent se profile. Les premiers écrits de Marcel Proust.

  • « C'est un drôle de truc, l'écriture. » Marguerite Duras.
    « Être femme, c'est le résultat d'une histoire. » Simone de Beauvoir.
    « Il est des livres qu'on ne doit pas oser avant d'avoir dépassé quarante ans. On risque avant cet âge de méconnaître l'existence des grandes frontières naturelles qui séparent l'infinie variété des êtres. » Marguerite Yourcenar.
    « Il n'y a pas de vraie mémoire de soi. » Annie Ernaux.
    Retrouvez dans ce recueil des extraits de : les Mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir, Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras, les Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar et La Honte d'Annie Ernaux.

  • Joseph Kessel, Mark Twain, Lewis Carroll, Michel Tournier lus et commentés par Guillaume Gallienne.
    Issu de l'émission produite par France Inter, ce livre audio nous invite à la découverte de la littérature jeunesse. Celle qui guidera ensuite le jeune lecteur vers sa future bibliothèque personnelle et le conduira à fréquenter les librairies. Dans ces univers dédiés à la jeunesse, le héros est d'importance et a souvent la particularité d'être du même âge que le lecteur. Qu'ils se prénomment Tom, Alice, Patricia, ou Vendredi - bien plus vieux, certes -, le roman est le récit de leurs aventures. Aventures auxquelles Guillaume Gallienne donne vie et rythme et, à l'auditeur que nous sommes, une profonde et insatiable envie de lire !
    Guillaume Gallienne lit et commente des incontournables de la littérature jeunesse, accompagné au piano par Philippe Dubosson.

  • Cet enregistrement, issu de l'adaptation de l'émission de France Inter "Ça peut pas faire de mal", est consacré à la poésie. Retrouver la voix de Guillaume Gallienne lorsque s'ouvre "L'invitation au voyage" de Charles Baudelaire, ou bien les Lettres à Lou de Guillaume Apollinaire, les merveilleux poèmes de Paul Éluard ou encore, telle une coda, le remarquable et troublant Épilogue de Louis Aragon, c'est voyager au côté d'un extraordinaire compagnon, c'est être transporté par sa voix-miroir aux reflets sensibles. "Quatre poètes, ici conviés, escortés, revivifiés, sans qu'ils soient un instant statufiés, taillés dans le marbre ni livrés à on ne sait quel panthéon sonore. Quatre poètes magnifiquement servis par le talent de Guillaume Gallienne et la si bien nommée magie des ondes." André Velter

  • Le seul plaisir de la vie d'Odette Toulemonde est la lecture des romans de l'écrivain Balthazar Balsan. La rencontre entre les deux personnages va bouleverser la vie de l'un et donner un souffle nouveau à celle de l'autre. Odette Toulemonde et autres histoires a été publié en 2006 et adapté au cinéma en 2007 par son auteur, Éric-Emmanuel Schmitt. ©2006 Albin Michel (P)

  • Imaginez qu'en un seul lieu soient réunis quatre des principaux écrivains du XIXe siècle et que chacun, dans un style littéraire qui lui est propre, vous transporte en ce siècle étonnant, par la simple magie de la lecture. C'est cela l'effet de réel, ce sentiment soudain comme si vous y étiez. Imaginez que l'un des comédiens les plus doués de sa génération, issu de la Comédie-Française, use de sa formidable voix pour magnifier davantage encore les écrits de Balzac, Flaubert, Zola et Maupassant. Vous aurez alors le sommaire de ce troisième volume coédité avec France Inter, à partir de l'émission de Guillaume Gallienne "Ça peut pas faire de mal", et plongerez avec délectation dans le roman dit "réaliste". Guillaume Gallienne est comédien, sociétaire de la Comédie-Française, et producteur de l'émission « Ça peut pas faire de mal » tous les samedis sur France Inter.

  • Gaston Gallimard (1881-1975), fondateur des Éditions de la Nouvelle Revue française avec André Gide et Jean Schlumberger, confia un jour à Jean Cau qu'il n'écrirait jamais ses mémoires d'éditeur, craignant de ruiner sa maison en disant tout ce qu'il y avait vu et tout ce qu'il savait des moeurs et pratiques de la vie littéraire. Il ne les écrivit pas et, pour finir, se confia peu. Louable pudeur. Mais les grandes correspondances éditoriales publiées depuis lors sont là qui comblent ce manque. Gaston Gallimard et son conseiller Jean Paulhan y déploient des trésors d'adresse pour répondre aux jalousies, susceptibilités, reproches ou insultes des auteurs phares de la maison : Gide, Claudel, Proust, ou Céline... et les retenir tous auprès de lui malgré des divergences de vues souvent radicales. Des échanges riches d'enseignements sur la vie littéraire et éditoriale du XXe siècle.

  • Ce livre audio issu de la célèbre émission de France Inter "Ça peut pas faire de mal" de Guillaume Gallienne fait la part belle au roman. Qu'il s'agisse de Marcel Proust et des extraits de la Recherche du temps perdu, des Misérables de Victor Hugo ou bien de la Princesse de Clèves de Madame de Lafayette, retrouvez la lecture comme aux premiers émois, quand la voix propose une nouvelle intelligence du texte. Guillaume Gallienne est allé chercher au coeur des textes, au centre des oeuvres, une particularité, un ensemble de sonorités qui offrent une relecture singulièrement moderne de ces ouvrages. Coup de coeur de l'Académie Charles Cros 2015

  • L'intégrale de l'oeuvre poétique - La Fanfarlo - Sélection de critiques et de correspondences - Lu par Michel Piccoli, Éric Caravaca, Denis Lavant, Isabelle Carré, Denis Podalydès, Guillaume Gallienne. Les Fleurs du mal, Le Spleen de Paris, et Les Paradis artificiels sont lus par de grands comédiens qui révèlent la musicalité et l'unité géniale de la production de l'auteur. Mickaël Prazan, spécialiste de Baudelaire et auteur de La Maîtresse de Charles Baudelaire (Plon), a choisi certains extraits parmi les critiques artistiques et la correspondance personnelle de l'auteur, ce qui permettra à l'auditeur de se forger une vue complète des écrits de Baudelaire.

  • Les Caractères ou Les Moeurs de ce siècle ont été rédigés en 1688. Sous la forme de courtes maximes morales, proches de la fable, Jean de La Bruyère décrit le monde du XVIIe siècle. Il condamne la vanité des hommes de la cour, les modes successives des femmes, la cupidité des héritiers, et l'hypocrisie des rapports humains.
    Étonnants de modernité, ces Caractères suscitent aussi bien le rire que la tendresse, et nourrissent à la fois le goût de la dérision et de la réflexion.

  • « Le pépiement matinal des oiseaux semblait insipide à Françoise. Chaque parole des 'bonnes' la faisait sursauter ; incommodée par tous leurs pas, elle s'interrogeait sur eux ; c'est que nous avions déménagé. » M. Proust

  • Que vis-je ! Face à face, dans cette cour où ils ne s'étaient certainement jamais rencontrés (M. de Charlus ne venant à l'hôtel Guermantes que dans l'après-midi, aux heures où Jupien était à son bureau), le baron ayant soudain largement ouvert ses yeux mi-clos, regardait avec une attention extraordinaire l'ancien giletier sur le seuil de sa boutique, cependant que celui-ci, cloué subitement sur place devant M. de Charlus, enraciné comme une plante, contemplait d'un air émerveillé l'embonpoint du baron vieillissant.  

  • Marcel Proust fut un correspondant maniaque. Dès l'enfance, puis dans le monde, jusqu'à sa mort, sans trêve il a écrit : à ses proches, à ses amis, aux lecteurs de ses livres, à ses éditeurs, ses banquiers... Les milliers de lettres qu'il a écrites traitent des sujets les plus variés : souvenirs, confidences intimes, politique, impressions de lecture, critiques d'art. Ce livre audio rassemble ses premières lettres depuis son enfance jusqu'à son adolescence.

  • La correspondance de Marcel Proust avec sa mère constitue à la fois une véritable biographie de l'écrivain, mais aussi et surtout une porte ouverte sur tous les éléments d'une vie sublimée par l'oeuvre À la Recherche du temps perdu, où on retrouve le narrateur sous un aspect parfois drôle, et souvent provocateur. La sélection de lettres que proposent les Éditions Thélème dresse le portrait vif d'un auteur pour qui "la littérature, c'est la vie".

empty