Joëlle Paré-Beaulieu

  • Place des érables t.2 ; casse-croûte chez Rita Nouv.

    Dans les années 1960, autour de la Place des Érables, des commerces comme la pharmacie de Valentin Lamoureux et la quincaillerie Picard sont emblématiques d'une vie de quartier typiquement montréalaise. Le casse-croûte de madame Rita est le théâtre du deuxième tome de cette délicieuse série. Madame Rita, devenue propriétaire du casse-croûte après le décès prématuré de son mari, a rêvé d'une famille nombreuse. Aujourd'hui, elle n'a même plus le loisir d'y songer tant son commerce lui demande temps et énergie; d'autant plus que son nouveau cuisinier, Gepetto Romano, maestro de la pizza, lui donne du fil à retordre. Sa clientèle, habituée au pâté chinois, au ragoût de pattes de cochon et aux autres plats bien de chez nous, demeurera-t-elle fidèle au restaurant malgré le nouveau menu qu'on y propose? En cet été 1964, les enfants, devenus des adolescents, sont fans des Beatles et s'éveillent aux premiers émois amoureux. Malgré cela, Joseph-Arthur a l'impression de tourner en rond, tout comme son ami Daniel, qui vit des bouleversements familiaux intenses. Pendant ce temps, à la quincaillerie Picard souffle un vent de changement; les idées novatrices de Joseph-Alfred visant à assurer l'avenir de l'entreprise permettent à Léonie de s'épanouir de bien belle manière. Entre le doux parfum des tartes, des tourtières et de la lasagne, une belle solidarité soude les habitants de la Place des Érables, malgré les défis qui se présentent et les années qui passent. Des personnages colorés et attachants, de petits drames et de grandes joies, la touche inimitable d'une auteure qu'on adore... tous les ingrédients sont là pour un autre petit bonheur de lecture!

  • Place des érables t.1 ; quincaillerie J.A. Picard & fils Nouv.

    La reine de la saga d'époque québécoise, Louise Tremblay d'Essiambre, délaisse temporairement les petits villages de la province et se réinstalle à Montréal, presque dix ans après le dernier tome des Mémoires d'un quartier ! Avec cette nouvelle série mettant en vedette une famille des années 1960, l'auteure aux séries inoubliables offre à ses lecteurs un nouvel univers passionnant !

  • Dans ce deuxième tome, Édouard décide de briser la promesse faite à sa mère, celle de ne jamais se marier ni d'avoir d'enfants, pour unir sa destinée à celle de la belle Clémentine. Son annonce troublera-t-elle l'harmonie dans la famille? Édouard devra-t-il renoncer à ses projets d'avenir? Parallèlement, à la ferme des Gélinas, la jeune Adèle tente de se remettre du terrible drame qui a détruit sa carrière, ses rêves et sa vie. Retrouvera-t-elle sa passion pour la vie, pour l'écriture, pour Jérôme? Cette famille à la fois attachante et dysfonctionnelle poursuivra sa route parsemée d'embûches. De nouveaux personnages apparaîtront, d'autres disparaîtront ; mais à Ste-Cécile la vie continuera, malgré la crise, dans la famille des Gélinas.

  • «Promettez-moi de ne jamais vous marier, de ne jamais choisir d'époux ou d'épouse qui risque de vous abandonner ou de vous briser le coeur, ni d'avoir d'enfants.»

    Nous sommes en 1938. Ce troisième tome nous plonge en plein drame alors que le magasin général Marquis, au coeur du village de Sainte-Cécile, est la proie des flammes. Le sinistre aura un impact majeur sur les Gélinas qui, faisant preuve de charité chrétienne, offrent d'héberger la famille Marquis le temps que le commerce se reconstruise. La cohabitation ne sera pas de tout repos!

    Alors que Florie gouverne la ferme avec la poigne qu'on lui connaît, elle sera confrontée à des pulsions qui l'ébranleront et provoqueront en elle un profond questionnement. Adèle, Édouard et Laurent, quant à eux, jonglent avec des élans passionnés, des défis professionnels stimulants et des secrets parfois inavouables, de ceux pouvant changer une vie, pour le meilleur ou pour le pire...

    Tourments, surprises, drames et joie sont au rendez-vous de cette suite tant attendue!

  • « Promettez-moi de ne jamais vous marier, de ne jamais choisir d'époux ou d'épouse qui risque de vous abandonner ou de vous briser le coeur, ni d'avoir d'enfants. »

    Nous sommes dans les Hautes-Laurentides, en 1922. Rose rend l'âme en insistant pour que chacun des quatre enfants qu'elle a élevés seule fasse ce serment inusité. Sauront-ils honorer les dernières volontés de leur mère ?
    Dans ce premier tome, Adèle a vingt ans et rêve de devenir journaliste afin de pouvoir vivre de sa plume, contrairement à ses frères et à sa soeur, tous déterminés à faire fructifier la ferme familiale. Pigiste au journal de Saint-Jovite, Adèle a enfin la possibilité de réaliser son rêve. Cependant, le beau Jérôme Sénéchal lui fera chavirer le coeur, ébranlera ses convictions et ira même jusqu'à compromettre la promesse faite à sa mère. L'orage gronde au sein de la famille..."

  • «Promettez-moi de ne jamais vous marier, de ne jamais choisir d'époux ou d'épouse qui risque de vous abandonner ou de vous briser le coeur, ni d'avoir d'enfants.»

    Septembre 1939. Quelques semaines après l'entrée en guerre du Canada, la famille Gélinas vit dans la crainte constante de voir partir ses hommes au front.

    Tourmenté par des désirs qu'il a du mal à comprendre, Laurent se réfugie un peu trop souvent dans l'alcool. Ça vaut mieux que les questionnements terrifiants auxquels il est confronté tous les jours!

    Aux prises avec leurs propres quêtes, son frère et ses soeurs ne lui sont d'aucun secours: Édouard souhaite retrouver le père qui les a abandonnés, Adèle rêve de gloire avec la publication de son premier roman et Florie doit accepter le mariage de Jeremiah avec Béatrice... Maudite promesse qui lui a fait perdre un si bon parti!

    Voici donc l'époustouflante conclusion de l'histoire singulière des Gélinas : quatre enfants engagés à l'impossible sur le lit de mort de leur mère sans imaginer un seul instant qu'ils allaient en porter les conséquences toute leur vie...

  • Le destin entremêlé de deux familles de la belle région des Bois-Francs, à la fin des années 1940. Une histoire remplie d'émotions vécues dans un magnifique décor!

    Veuf, Placide Bécotte est le doyen d'une famille d'agriculteurs qui vit sur sa terre : son fils Auguste et son épouse Clara; sa petite-fille Adèle, son mari Jean-Claude et leur fille Gabrielle.

    Joseph-Ovide Maheu, lui, est forgeron. Avec son épouse Marie-Alice et leur fils Hyacinthe, il tente de repousser l'échéance de la fermeture de son atelier devant la multiplication des commerces plus «modernes».
    Par un dimanche frisquet, à l'occasion d'une randonnée en forêt, les membres des deux familles réunies font une pause dans une cabane déserte pour se réchauffer. Une surprise de taille les y attend: alors que la cheminée fume toujours, un bébé gît, abandonné sur un vieux matelas.
    Qui est donc cette enfant? La femme du forgeron, Marie-Alice, s'éprend immédiatement de la fillette, en sachant toutefois qu'elle devra être confiée à l'orphelinat Saint-Vincent-de-Paul à Québec. Quel sort injuste attend donc la pauvre petite? Marie-Alice aurait tant d'amour à lui donner...

    Un roman attendrissant et bouleversant sur la justice, la résilience et l'amour absolu.

  • Dans ce deuxième tome, Édouard décide de briser la promesse faite à sa mère, celle de ne jamais se marier ni d'avoir d'enfants, pour unir sa destinée à celle de la belle Clémentine. Son annonce troublera-t-elle l'harmonie dans la famille? Édouard devra-t-il renoncer à ses projets d'avenir? Parallèlement, à la ferme des Gélinas, la jeune Adèle tente de se remettre du terrible drame qui a détruit sa carrière, ses rêves et sa vie. Retrouvera-t-elle sa passion pour la vie, pour l'écriture, pour Jérôme? Cette famille à la fois attachante et dysfonctionnelle poursuivra sa route parsemée d'embûches. De nouveaux personnages apparaîtront, d'autres disparaîtront ; mais à Ste-Cécile la vie continuera, malgré la crise, dans la famille des Gélinas.

  • «Promettez-moi de ne jamais vous marier, de ne jamais choisir d'époux ou d'épouse qui risque de vous abandonner ou de vous briser le coeur, ni d'avoir d'enfants.»

    Nous sommes en 1938. Ce troisième tome nous plonge en plein drame alors que le magasin général Marquis, au coeur du village de Sainte-Cécile, est la proie des flammes. Le sinistre aura un impact majeur sur les Gélinas qui, faisant preuve de charité chrétienne, offrent d'héberger la famille Marquis le temps que le commerce se reconstruise. La cohabitation ne sera pas de tout repos!

    Alors que Florie gouverne la ferme avec la poigne qu'on lui connaît, elle sera confrontée à des pulsions qui l'ébranleront et provoqueront en elle un profond questionnement. Adèle, Édouard et Laurent, quant à eux, jonglent avec des élans passionnés, des défis professionnels stimulants et des secrets parfois inavouables, de ceux pouvant changer une vie, pour le meilleur ou pour le pire...

    Tourments, surprises, drames et joie sont au rendez-vous de cette suite tant attendue!

  • «Promettez-moi de ne jamais vous marier, de ne jamais choisir d'époux ou d'épouse qui risque de vous abandonner ou de vous briser le coeur, ni d'avoir d'enfants.»

    Septembre 1939. Quelques semaines après l'entrée en guerre du Canada, la famille Gélinas vit dans la crainte constante de voir partir ses hommes au front.

    Tourmenté par des désirs qu'il a du mal à comprendre, Laurent se réfugie un peu trop souvent dans l'alcool. Ça vaut mieux que les questionnements terrifiants auxquels il est confronté tous les jours!

    Aux prises avec leurs propres quêtes, son frère et ses soeurs ne lui sont d'aucun secours: Édouard souhaite retrouver le père qui les a abandonnés, Adèle rêve de gloire avec la publication de son premier roman et Florie doit accepter le mariage de Jeremiah avec Béatrice... Maudite promesse qui lui a fait perdre un si bon parti!

    Voici donc l'époustouflante conclusion de l'histoire singulière des Gélinas : quatre enfants engagés à l'impossible sur le lit de mort de leur mère sans imaginer un seul instant qu'ils allaient en porter les conséquences toute leur vie...

empty