• Indomptée

    Glennon Doyle

    Le jour où elle croise le regard de celle qui deviendra sa femme, la vie de Glennon Doyle bascule pour toujours. Cet instant suspendu et inattendu fait voler en éclats les codes établis et elle prend alors conscience qu'elle a étouffé ses désirs pour se conformer aux diktats de la société.
    Émouvant et drôle, percutant et tendre, Indomptée est un témoignage intime et un électrochoc galvanisant : l'histoire d'une femme qui découvre qu'une mère responsable n'est pas celle qui s'oublie pour ses enfants, mais une femme qui leur montre comment vivre pleinement.
    C'est aussi l'histoire de chacune et chacun d'entre nous, lorsque nous commençons à croire en nous, poser nos limites, honorer notre colère et devenir audacieux·ses et indompté·e·s !
    />
    Une envie contagieuse d'être soi-même !

    Biographie de l'autrice :
    Glennon Doyle est activiste, conférencière et présidente d'une association caritative dédiée aux réfugiés, aux femmes et aux enfants en difficulté. Mère de trois enfants, elle partage son parcours et sa libération dans cet ouvrage follement inspirant. Elle a écrit plusieurs best-sellers dont Love Warrior, distingué par Oprah Winfrey, et Carry On, Warrior, tous deux classés en première place du New York Times.

  • Comment devenir antiraciste

    Ibram Kendi

    • Alisio
    • 9 Septembre 2020

    En 2000, Ibram X. Kendi, jeune étudiant, donna un discours dans le cadre du concours d'éloquence Martin Luther King Jr. et il présenta la jeunesse noire comme la source de tous les problèmes de la communauté.
    Ce discours raciste déclencha chez lui un processus d'introspection profonde. Véritable manuel d'éthique raciale du XXIe siècle, cet ouvrage met fin à l'idée qu'il est possible de ne pas être raciste. Nous sommes soit racistes - ceux qui laissent les idées racistes proliférer sans s'y opposer-, soit antiracistes - ceux qui dénoncent ces idées à chaque fois qu'ils les rencontrent-. Des concepts les plus élémentaires aux possibilités visionnaires, Ibram X. Kendi nous inviteà remarquer toutes les formes de racisme, à comprendre leurs conséquences désastreuses et à nous y opposer.
    Une prise de conscience nécessaire qui contribuera à la formation d'une société juste et équitable !
    Ibram X. Kendi est le directeur et fondateur du Centre de recherche de politiques antiracistes de l'American University. Professeur d'histoire et de relations internationales, il est également conférencier et journaliste pour The Atlantic. Son précédent ouvrage, Stamped from the Beginning, a remporté le National Book Award.

  • Il est minuit, une nuit de juillet, quelque part dans les Pays de la Loire. Devant nous, quatre militants encagoulés, cage en main, tout de noir vêtus, se dirigent vers un élevage. Ce soir, ils vont libérer de leur clapier des lapins, destinés à la consommation. Les animaux rejoindront une famille qui les accueillera pour la fin de leurs jours. Mieux que l'abattoir qui les attendait.
    Qu'est-ce qui pousse des personnes à transgresser la loi pour sauver quelques animaux ? Leur idéal antispéciste.
    Pendant plus d'un an, nous avons rencontré des militants, suivi leurs actions, discuté avec des philosophes, sociologues et historiens pour cerner ce qu'est aujourd'hui la lutte antispéciste en France. C'est aux activistes, des plus modérés aux plus radicaux, que nous avons décidé de donner la parole. À travers eux, nous racontons un militantisme multiple, aux stratégies diverses et qui parvient à faire bouger les lignes.

    Mélanie Costa, Chloé Martin et Nioucha Zakavati sont trois journalistes indépendantes.

    Préface de William Bourdon et Vincent Brengarth, avocats au cabinet Bourdon & Associés.

  • Avec les réseaux numériques, les jeunes deviennent acteurs des mondes connectés, multipliant les espaces de partage et les expériences culturelles participatives. Les trois universitaires réunis dans cet ouvrage analysent les pratiques et ouvrent des pistes de réflexion sur l'éducation, la culture et la construction de communautés. La dynamique de leurs échanges éclaire la littératie numérique et l'éducation aux médias et à l'information
    Une conversation scientifique entre Henry Jenkins, Mizuko Ito et danah boyd.
    Titre original : Participatory Culture in a Networked Era A Conversation on Youth, Learning, Commerce, and Politics Polity Press, 2016.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Bruno Barrière
    Préface par Hervé Le Crosnier

  • Dans leur guerre contre les démocraties et les valeurs occidentales, Internet représente une arme de prédilection pour les combattants islamistes les plus radicaux. Champ de bataille à part entière, le Web et ses divers outils - comme les réseaux sociaux ou applications de messagerie - sont avant tout vecteurs de communication, de propagande et de recrutement pour les djihadistes. Internet participe également au financement des organisations djihadistes et pourrait, demain, être directement mis à profit pour frapper leurs adversaires. Conférant, ainsi, une réalité au cyberterrorisme le plus dévastateur.
    Si le cyberdjihadisme inquiète légitimement médias et services de renseignement, il n'a, paradoxalement, jamais fait l'objet d'une tentative d'analyse globale, que celle-ci porte sur sa genèse, ses évolutions passées et à venir, ou encore sur les dangers que fait planer l'activisme islamiste se déployant sur Internet. Sans prétendre à l'exhaustivité quant à un phénomène aussi diffus qu'évolutif, le présent ouvrage se propose de replacer le cyberdjihadisme dans sa profondeur historique, avant d'évaluer les menaces qu'il représente et, enfin, d'avancer un ensemble de réponses permettant de le combattre sur son propre terrain.

  • After tactical media became less important, many media activist projects repositioned themselves: in the context of biopolitics they challenge the hegemony of biopower. This volume contains theoretical and empirical contributions to a conference on issues of media activism and biopolitics which has been organized by Innsbruck Media Studies in 2010. Theorists and activists describe and analyze media, whose goal is to enable resistance against regimes of biopower. The control of mobility and visibility, the biopolitics of death, the creation of virtual subjects and chimeras as well as biopolitical production are areas in which activists have intervened and gave rise to a theoretical discourse to which this volume contributes.

  • La Jeunesse étudiante chrétienne, mouvement d'action catholique fondé en 1929, a joué un rôle important dans le renouvellement des élites confessionnelles et la présence chrétienne dans la société française contemporaine. Les communications de Gérard Cholvy, Christophe Roucou, Bernard Giroux et Vincent Soulage et les témoignages de Yves-Marie Hilaire et Catherine Thieuw-Longevialle, donnés à la journée d'étude organisée par le Centre national des Archives de l'Église de France et la Société d'histoire religieuse de la France le 7 décembre 2009, éclairent un parcours jalonné de tensions et de crises. En complément, Bernard Giroux propose un « Dictionnaire biographique des responsables nationaux et des aumôniers de la JEC (1929-1975) » qui constitue un instrument de travail d'une grande richesse.

  • Les Sept Savoirs nécessaires à l'éducation au changement climatique Nouv.

    Ce livre vient combler l'urgent besoin d'une réflexivité sur l'une des plus grandes menaces auxquelles la vie humaine ait jamais été confrontée : les effets du changement climatique. Cet essai propose un récit sur ses enjeux d'un point de vue anthropologique, jusqu'à présent largement délaissés au profit d'une production de connaissances centrée sur les sciences du climat.
    Quels que soient nos efforts intellectuels face aux défis d'une accélération du réchauffement climatique, nous ne sommes pas à la hauteur. La réalité exige l'engagement à plusieurs échelles, la mobilisation dans la transmission des connaissances aux générations futures, d'apprendre à affronter des problèmes complexes, fondamentaux et vitaux et de surmonter la séparation, la dispersion de nos connaissances à travers des pratiques interdisciplinaires.
    Dans cet essai, l'auteur déchiffre le paysage cognitif et anthropologique du changement climatique en s'appuyant sur les principes fondamentaux des « 7 Savoirs nécessaires à l'éducation du futur » d'Edgar Morin. Il propose une démarche éprouvée auprès de jeunes lycéens de différents pays. Cette démarche s'appuie sur une compréhension interdisciplinaire du changement climatique suscitant la participation et les actions des jeunes, l'élaboration et la mise en oeuvre de solutions qui tiennent compte de leur contexte social, culturel et environnemental.
    Alfredo Pena-Vega est enseignant-chercheur à l'Institut Interdisciplinaire d'Anthropologie du Contemporain -IIAC- Centre Edgar Morin - Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales, CNRS. Directeur scientifique du programme international Global Youth Climate Pact (GYCP).
    En couverture, photo de Garry Knight, prise à l'occasion de la « Global Climate Strike » à Londres le 15 mars 2019

  • Alors que Marie et Fabien arrivent à Boston, après avoir transité quelques semaines par l'île de Saint-Domingue, ils font la connaissance d'un groupe de Canadiens qui, habités par un rêve de liberté, ont quitté leurs paroisses pour combattre au côté de Georges Washington. Puis, le couple finit par rejoindre le marquis de La Fayette juste à temps d'ailleurs pour assister à la fameuse bataille de Georgetown, qui scelle l'indépendance des États-Unis. Une fois Fabien remis de ses blessures, il ne leur reste qu'à partir vers le nord, vers cette fameuse et mythique Acadie.

    Or, quand le couple est fait prisonniers par les Iroquois, Fabien est forcé d'épouser la fille d'une des chefs de clans. Mais après maintes péripéties, les deux amoureux s'échappent et réussissent enfin à se rendre à Montréal, où ils rencontrent de nombreux Acadiens toujours en fuite. Le Canada deviendra-t-il leur véritable patrie?

  • En 1773, un groupe d'Acadiens s'installent en France après avoir été chassés de leurs terres par les conquérants anglais. Résidant dans l'un de ces villages créés à cette occasion dans la région du Poitou, les jeunes Fabien et Marie sont remarqués par le seigneur des lieux, qui décide de les amener avec lui à Paris. Même s'ils découvrent dans la capitale française un monde tout à fait inconnu, aux limites de l'inconcevable, ils rêvent de retourner en Acadie, ce paradis mythique tant décrit par leurs parents.

    Lorsque Fabien devient le bras droit de l'écrivain et philosophe Pierre-Augustin Beaumarchais, qui organise alors une opération d'aide aux révolutionnaires américains, il est envoyé comme espion en Angleterre, mais est fait prisonnier. Après s'être échappé de la sinistre Tour de Londres, il accompagne en 1779 le marquis de La Fayette dans une expédition plutôt risquée. Celui que l'on surnommera plus tard «le héros des deux mondes» se prépare à amener aux insurgés américains des armes et des munitions.

  • Cette histoire remarquable est celle de deux femmes nommées Nazanin, - l'une, Canadienne au sommet de sa carrière et l'autre, une adolescente iranienne incarcérée dans le couloir de la mort -, mais surtout d'un courriel qui a transformé leurs vies à jamais.

    Nazanin Afshin-Jam s'était hissée au sommet. En 2006, elle venait de signer un premier contrat d'enregistrement de disque, avait été élue première dauphine au concours Miss Monde trois ans plus tôt, poursuivait une carrière florissante de mannequin et était devenue une véritable icône de la communauté internationale des dissidents iraniens. Mais un après-midi, elle reçut un courriel qui allait bouleverser son existence.

    Elle apprend alors qu'une adolescente kurde nommée Nazanin Fatehi risque la peine de mort en Iran, suite à une condamnation pour avoir poignardé un homme qui voulait la violer. Peu de temps après, madame Afshin-Jam s'engage à prendre sa défense. Cette décision l`amène à plonger dans le monde de la diplomatie internationale et à affronter le côté sombre du pays qui l'a vue naître, avec ses crimes d'honneur, la violence faite aux femmes et l'exécution d'enfants, sanctionnée par l'État. Pendant que Nazanin Fatehi dépérit en prison, dans des conditions si atroces qu'elle tente de mettre fin à ses jours, madame Afshin-Jam travaille sans relâche à mettre en oeuvre une campagne visant à lui sauver la vie.

  • Dans ce livre bouleversant, Gilles Simard raconte son parcours d'ex-psychiatrisé, d'alcoolique, de pharmacodépendant et de codépendant. De la clinique Roy-Rousseau, où les électrochocs, l'insulinothérapie et la camisole chimique sont la norme pour soigner les maux de l'âme, en passant par Domrémy et la maison de thérapie l'Arc-en-ciel, monsieur Simard connaît son lot d'aventures tantôt tristes, tantôt heureuses, qui mettent en relief certaines carences du système de santé mentale de l'époque. C'est finalement sa thérapie à l'Arc-en-ciel, une maison située dans le quartier Saint-Roch, qui l'amène vers une période d'abstinence qui dure depuis 1999. À l'aube de la soixantaine, monsieur Simard peut enfin vivre sobre, heureux, libre et en pleine possession de ses moyens : « toutes choses que je faisais très mal avant. »

empty