• Avant la tourmente

    Anne Perry

    Dans cette série, Anne Perry nous dévoile le destin d'une famille en Angleterre, pendant la première guerre mondiale. Anéantis par la mort suspecte de leurs parents, deux frères et deux soeurs décident d'enquêter sur cette disparition, tandis que l'Angleterre s'apprête à rentrer dans le conflit mondial. L'accident de Monsieur et Madame Reavley semble être liéà une conspiration aux conséquences catastrophiques pour le monde entier. Pris dans la tourmente de la guerre, les Reavley tentent de mettre à jour, puis de déjouer ce complot qui redessinerait la carte du monde. Anne Perry donne à son livre une incroyable intensité en créant ce parallèle entre un meurtre mystérieux sur lequel l'incertitude ne cesse de grandir, et une situation internationale qui se détériore elle aussi de jour en jour.Avant la tourmenteCambridge, juin 1914. Les magnifiques journées s´étirent, ensoleillées, intemporelles. Mais pour Joseph Reavley, professeur à St. John, cet été idyllique sera anéanti par la mort de ses parents dans un accident de voiture... le jour même de l´assassinat de l´archiduc François-Ferdinand, à Sarajevo. En lui annonçant l´horrible nouvelle, son frère Matthew révèle que leur père, députéà la retraite, aurait eu vent d´un sinistre complot par l´entremise d´un mystérieux document qu´il devait lui apporter à Londres. Les deux frères se mettent alors en quête de ce fameux dossier, mais en vain... Au retour des obsèques en compagnie de leurs soeurs Hannah et Judith, Joseph et Matthew sont convaincus qu´on a fouillé la demeure familiale. Quelqu´un d´autre est-il au courant de l´existence du document disparu ? Tandis que leurs soupçons grandissent, ils se rendent sur les lieux du sinistre et examinent la voiture de leurs parents. Ils espèrent découvrir la preuve que leur décès ne résulte pas d´un accident...

  • Assurément, Thomas Pitt n'avait jamais eu affaire à cadavre plus élégant ! Mais une fleur à la boutonnière fait pâle figure quand on a la gorge tranchée... À Westminster, les membres du Parlement sont la proie d'un égorgeur sans pitié. Et même avec l'inspecteur Pitt et son épouse lancés à ses trousses, le tueur ne semble pas prêt à suspendre son oeuvre sanguinaire.


    « Anne Perry, de livre en livre, explore inlassablement l'Angleterre victorienne corsetée dans ses tabous et ses préjugés pour mieux en arpenter les plus inquiétantes zones d'ombre. » Christian Gonzalez - Madame Figaro Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • Suffragette avant l'heure, la téméraire Charlotte Ellison n´aime ni l´étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880, le danger guette et les femmes en sont souvent la proie...



    Sherlock Holmes en jupons, la divine Charlotte dénoue son premier crime et inaugure une longue série d´enquêtes haletantes, dévoilant une Angleterre victorienne pleine de secrets.



    Traduit de l'anglais par Annie Hamel et Roxanne Azimi

  • Cette enquête semblait élémentaire : quelle femme de chambre indélicate du très chic Callander Square a enterré ses nourrisons adultérins dans le parc ? Mais la vérité est loin d'être aussi simple, et le gentleman inspecteur Thomas Pitt n'est pas au bout de ses surprises, dans cette haute société victorienne où les faux-semblants sont rois.


    « Voilà une saga de moeurs où le voyeurisme dévoile la calomnie, où le mystère rend enfin le réel visible. » Virginie Gatti - L'Humanité Traduit de l'anglais par Roxane Azimi

  • Killian Melville, jeune architecte de génie, vient de découvrir que Lambert, son principal client et ami, a décidé de le marier à sa fille unique, Zillah Lambert. Il a même déjà annoncé cette union par voie de presse. Melville va alors trouver Rathbone : pour lui, les choses sont allées trop loin pour que l'affaire puisse se régler à l'amiable. Expliquer au tout Londres que le fiancé rompt son engagement revient à couvrir d'opprobre la jeune promise. Malgré ses effort, Rathbone ne parvient pas à convaincre Melville d'accepter ce mariage pour éviter le procès au cours duquel Melville refuse de fournir la moindre explication. Le lendemain, on le retrouve mort, empoisonné. L'inspecteur enquête sur sa mort, sans succès, et l'on conclut au suicide. Mais lorsque Hester, infirmière chez un jeune officier, demande à Monk de l'aider à retrouver deux fillettes abandonnées par leur mère des années plus tôt, celui-ci fait le lien entre les deux affaires et découvre le fin mot de l'histoire.

  • Après une brillante carrière militaire au service de la couronne d'Angleterre en Inde, l'estimé général Thaddeus Carlyon rencontre la mort, non dans l'affrontement d'une bataille, mais au cours d'un élégant dîner londonien. Accident ou homicide ? La belle Alexandra, épouse du général, confesse bientôt son meurtre, passible du gibet. William Monk, Hester Latterly et Oliver Rathbone travaillent d'arrache-pied pour faire tomber le mur de silence élevé par l'accusée et la famille de son mari ; ils cherchent désespérément une réponse à ce sombre et effrayant mystère, afin de sauver la vie d'une femme.

  • Qu'est-ce qu'un père et un fils de la bonne société londonienne peuvent bien avoir fait pour mériter la sanglante correction qui leur a été infligée dans un des quartiers les plus sordides de la ville ? Au vu des témoignages, le sergent Evan semble très vite penser que le fils, Rhys Duff, toujours entre la vie et la mort, et incapable de parler ou d'écrire pour raconter les faits, n'est pas aussi innocent qu'il y paraît. Il pourrait très bien être l'assassin de son père. Même Hester Latterly, appelée à son chevet, se prend lentement à douter. D'autant que William Monk, qui travaille sur une affaire parallèle de viols et d'agressions sur des femmes qui se prostituent occasionnellement, lui fournit des éléments de plus en plus troublants... Et quand s'ouvre le procès pour parricide de Rhys Duff, dans une atmosphère chargée de haine, rien ne semble pouvoir le sauver.

  • Lorsque Thomas Pitt doit rouvrir le dossier d´un meurtre commis trois ans auparavant dans le somptueux quartier d´Hanover Close, Charlotte et sa soeur Emily lui apportent une aide précieuse en lui ouvrant les portes de la haute société. Mais les secrets qu´elles surprennent sont lourds de conséquences et pèsent comme un couperet sur la vie de Pitt, exposé aux plus sourdes menaces.



    Les dessous de l´Angleterre victorienne n´ont décidément aucun secret pour Anne Perry.



    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • Nommé juge depuis peu, Rathbone préside le procès du révérend Abel Taft, accusé d'avoir détourné les dons de ses paroissiens. Après le témoignage convaincant de son bras droit, Robertson Drew, un acquittement semble inévitable. C'est alors que Rathbone se rend compte qu'il a entre les mains une pièce à conviction qui peut tout changer : Drew est en effet un des hommes qui ont été photographiés par Ballinger alors qu'ils commettaient des actes obscènes sur des enfants sans défense. Non sans avoir hésité, Rathbone remet la photographie à l'avocat général, qui s'en sert pour contraindre Drew à se rétracter. Son nouveau témoignage accable Taft. Le lendemain matin, Taft et sa famille sont retrouvés morts chez eux. Tout porte à croire que le révérend s'est suicidé après avoir tué les siens. Rathbone est arrêté. Officiellement, il est inculpé d'entrave à l'exercice de la justice, mais il est clair qu'on le rend responsable de la tragédie. Aidés de Brancaster, son avocat, Monk, Hester et Scuff vont s'employer à découvrir la vérité.

  • Un crime sordide vient troubler la quiétude huppée de Paragon Walk. Tandis que l'inspecteur Pitt, chargé de l'affaire, se heurte à l'hostilité et au mutisme des résidents du quartier, son épouse Charlotte, assistée de sa soeur Emily, la charmante Lady Ashworth, ne se laisse pas intimider par cette omerta de classe. De garden-parties en soirées, elles font tomber un à un les masques de l'élite. Les façades respectables de Paragon Walk se lézarderont peu à peu pour exposer à cet infaillible trio de détectives leurs inavouables secrets et mensonges.



    Traduit de l'anglais par Roxane Azimi

  • À Buckingham Palace, une prostituée est retrouvée sauvagement assassinée dans un placard des appartements royaux. Attendu la spécificité du lieu, les enjeux et les personnalités impliquées, l'enquête est confiée à la Special Branch. Mais dans le confinement de Buckingham, l'inspecteur Pitt est loin de se sentir comme un poisson dans l'eau, sans parler du fait qu'on n'interroge pas des membres de la gentry comme de vulgaires sujets. Ne parvenant pas à avancer dans son enquête, il a l'idée de génie d'introduire incognito la très débrouillarde Gracie, sa propre bonne, au sein de l'équipe de domestiques du palais. Grâce à son aide et à celle de Victor Narraway, le chef de la Special Branch, parviendra-t-il à se frayer un chemin dans ces entrelacs de relations amoureuses et familiales compliquées qui unissent les suspects et à démasquer un dangereux psychopathe ?

    Traduit de l'anglais par Luc Baranger

  • De nouveau, l'inspecteur William Monk doit faire face à un dangereux ennemi. Après avoir joué au chat et à la souris, il a finalement attrapé Jericho Philipps, principal suspect dans le meurtre de Water 'Fig' Figgis. En traduisant en justice l'homme responsable de l'organisation d'un diabolique réseau de prostitution d'enfants, il a, par la même occasion, vengé la mémoire de Durban qui était convaincu de la culpabilité de Philipps. Libéré au bénéfice du doute, Monk, déterminé à prouver sa culpabilité, recommence l'enquête. Mais comme il s'aventure plus profondément dans les bas-fonds glauques de Londres, il réalise que Durban avait peut-être une autre raison de le poursuivre, et plus ennuyeux, que les goûts dépravés de Philipps se propagent dans la société civilisée plus loin que personne ne pourrait jamais l'imaginer !

  • Le cadavre d'un homme enchaîné et menotté, vêtu d'une longue robe verte, est retrouvé dans une barque flottant sur la Tamise. La victime, un photographe talentueux nommé Delbert Cathcart, ressemble étrangement à un fonctionnaire de l'ambassade de France. Existe-t-il un lien entre les deux hommes ? Un client de Cathcart aurait-il pu se venger de manière si atroce ? L'enquête entraîne le commissaire jusqu'au coeur du monde du théâtre, où la belle Cecily Antrim scandalise la bonne société.

    Tandis que son épouse passe des vacances à Paris, Pitt, secondé de façon inattendue par la mère de Charlotte, découvre que l'art de la photographie cache parfois des côtés obscurs...



    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • Rutland place

    Anne Perry

    « Anne Perry prend un formidable plaisir (et nous aussi) à imaginer des enquêtes policières à la fin du siècle dernier dans une Angleterre victorienne. Elle en profite pour faire, sans avoir l'air d'y toucher, une enquête sociologique, une revue de mode (chaque robe est décrite avec minutie) et une critique redoutable de cette société enfermée dans ses principes, ses traditions, ses habitudes. L'auteur évoque aussi parfois les bas-fonds à la Dickens. Et le tout fait des polars haletants, amusants, excitants. Même quand on n'aime pas d'habitude la littérature policière. » Marie-Françoise Leclerc, Marie-France Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • Qui donc s'amuse à déterrer les morts du très chic quartier de Gadstone Park ? S´agit-il de farces de mauvais goût ou faut-il y voir une plus sombre menace ? Chargé de l´enquête, Thomas Pitt se perd en conjectures. Mais le code de bonne conduite de la haute société anglaise ne tardera pas à se craqueler, révélant sa corruption et sa fausse respectabilité.



    Anne Perry ou le polar au vitriol : décapant !



    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • « Un nouveau genre de détective est né sous la plume de l'Anglaise Anne Perry : Charlotte, l'épouse sagace de l'inspecteur Pitt. Ici, c'est l'Angleterre victorienne - où les rapports de classes régissent tous les dialogues - qui se révèle à nos yeux. Imperceptiblement, les murs des salons cossus et intouchables de l'extérieur s'effritent, le cristal s'ébrèche, les bouches se délient pour laisser poindre une moralité mise en pièces et faire place au crime. Voilà une saga de moeurs où le voyeurisme dévoile la calomnie, où le mystère rend enfin le réel visible. » Virginie Gatti, L'Humanité Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • Lorsque William Weems, un obscur usurier, est assassiné du côté de Clerkenwell, une discrète jubilation se répand parmi ses clients qu´il n´hésitait pas, à sa façon, à"étrangler" sans pitié. Quand l´inspecteur Pitt trouve dans son bureau une liste comportant plusieurs noms du Gotha londonien, il prend conscience de l´ampleur de sa tâche. William Weems était en fait un véritable maître chanteur. Une fois encore, son épouse Charlotte, issue elle aussi de la meilleure société, va s'avérer la meilleure des alliés. Que ce soit au cours de bals chatoyants ou de five o´clock tea, elle va observer ce monde de passion, de pouvoir et de cupidité que la police n´est pas autorisée à voir et permettre d'identifier le coupable. Décidément, ce que femme veut...



    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • Une nouvelle enquête s'offre au détective William Monk. En lui demandant son aide, Mrs. Julia Audley Penrose le plonge dans l'embarras, car il s'agit d'un problème difficile : une agression sexuelle dont a été victime sa soeur. Seuls le professionnalisme de Monk et l'aide précieuse d'Hester Latterly ? elle-même confrontée à la mort violente d'une patiente, étranglée à l'hôpital de Londres où elle travaille ? et de Lady Callandra, sa bienfaitrice, permettront de résoudre cette douloureuse affaire.

  • La famille Moidore n'avait encore jamais connu de scandale, bien à l'abri dans sa demeure de Queen Anne Street. Mais la famille va être frappée par un drame atroce : la fille de Sir Basil Moidore est assassinée. L'inspecteur William Monk est sommé de retrouver le coupable au plus vite et d'épargner autant que possible la famille. Peu aidé, tant par l'hostilité de ses supérieurs que par les séquelles de son amnésie, Monk devra lire derrière les silences et les ombres pour parvenir à résoudre cette nouvelle enquête. Heureusement, sa complice Hester Latterly viendra lui prêter main-forte.

  • Le prince Friedrich, héritier déchu d'un petit État allemand, meurt des suites d'un accident de cheval dans la demeure de Lord et Lady Wellborough, dans le Berkshire. La comtesse Zorah Rostova, qui a autrefois eu une liaison avec le prince, accuse son épouse Gisela de l'avoir assassiné. Poursuivie en diffamation, elle demande à Oliver Rathbone d'assurer sa défense. Ce dernier accepte, subjugué par le charme étrange de la comtesse.
    L'idylle entre Friedrich et Gisela passionne l'Europe ; le prince avait renoncéà son trône par amour pour elle et le couple vivait en exil à Venise. L'accusation de Zorah est invraisemblable. Néanmoins, Rathbone charge Monk de découvrir les preuves qui disculperaient sa cliente.
    Monk découvre que le prince Friedrich a bien été emprisonné, sans doute par une infusion de feuilles d'if. Toutefois, Gisela est hors de cause : elle n'avait aucun mobile et pas la moindre possibilité de cueillir les feuilles. Monk part à Venise, puis à Felzbourg, capitale de la principauté dont Friedrich était le prince héritier, mais rentre bredouille, et le procès commence. C'est au cours de ce procès, et grâce à Hester, que Rathbone réussira finalement à prouver l'impossible.

  • La découverte de corps décapités dans Hyde Park fait resurgir une peur que les londoniens n'avaient plus ressentie depuis Jack l'Éventreur. Et si Thomas Pitt, récemment promu commissaire, ne trouve pas très vite le coupable, on ne donne pas cher de sa tête ! Un premier cadavre est retrouvé sur un bateau, puis un second dans un kiosque à musique. Les indices sont bien maigres. Y a-t-il un point commun entre les victimes, un officier de marine respecté, et un musicien ? La population, la presse, les politiciens,... tout Londres réclame vengeance. Jamais Pitt n'a été autant aux abois et si curieusement réticent à effectuer une arrestation. Et au moment où il en aurait le plus besoin, Charlotte, son épouse, semble incapable de l'aider...

    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  • Monk et Hester font de leur mieux pour prendre soin de Scuff, un jeune garçon des rues, qui se remet doucement de l'affreuse épreuve qu'il a subie entre les mains de Jericho Phillips, infamant proxénète d'enfants. Mais si ce dernier est bel est bien mort, rien ne prouve que le réseau ait été complètement détruit. Tandis que Scuff reste convaincu que d'innocentes victimes souffrent encore, Monk est prêt à tout pour démanteler ce trafic et ses têtes pensantes. Jusqu'au jour où la découverte du corps d'un minable petit voleur échoué sur la rive de Mortlake va le mener, par chance et par hasard, dans une direction pour le moins inattendue. Une piste qui ne manquera pas d'éclabousser la réputation de gentlemen très respectés, dont le beau-père de Rathborne? Dans l'univers sombre du chantage, du vice et de la corruption, Monk doit suivre son instinct quoiqu'il arrive, et garder la tête hors de l'ouragan que va déchaîner la vérité.

  • Dans l´élégante demeure de Cardington Crescent, le jour se lève sur la corruption. Et quand c´est un aristocrate volage qu´on assassine au petit matin, son épouse ne tarde pas àêtre accusée... Sauf qu´il s´agit d´Emily, la soeur de Charlotte Pitt. Et que le célèbre couple enquêteur, touché de plein fouet, est prêt à tout pour détourner les condamnations hâtives.


    « Dans une Angleterre engoncée dans ses principes, la fraîcheur de Charlotte sème un vent de panique et aère les tabous. » Ouest-France Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

empty