• GRAND PRIX RTL-LIRE 2020
    Prix du livre FRANCE BLEU/PAGE des libraires 2020 - PRIX AMERIGO VESPUCCI 2020 - PRIX de la CLOSERIE DES LILAS 2020
    "Un grand roman." Le Parisien
    "Une parabole tragique qui laisse néanmoins entrer la lumière." ELLE
    "Bouleversant d'humanité" Télérama
    "Un conte de fin du monde. Mais où l'espoir, toujours, subsiste." Le Monde des Livres
    " Un roman qui prend aux tripes et que l'on dévore le coeur battant." Femme actuelle

    Corentin, personne n'en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s'en débarrasser.
    Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu'au jour où sa mère l'abandonne à Augustine, l'une des vieilles du hameau.
    Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l'aïeule, une vie recommence.
    À la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente.
    Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n'en finit pas d'assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin.
    Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul.
    Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l'espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts.
    Une quête éperdue, arrachée à ses entrailles, avec pour obsession la renaissance d'un monde désert, et la certitude que rien ne s'arrête jamais complètement.
    Sandrine Collette vit dans le Morvan. Elle est notamment l'auteure de Des noeuds d'acier, Grand Prix de littérature policière 2013, Il reste la poussière, Prix Landerneau Polar 2016, et Les larmes noires sur la terre.

  • Tu aimeras ce que tu as tué Nouv.

    Faldistoire s'ennuie tellement à l'école qu'il a juré la perte de sa ville.

    Bel édifice de pelouses et de béton, Chicoutimi cultive derrière ses murs l'hypocrisie et les vices de ses habitants. Quand la petite Sylvie meurt dans un accident de déneigeuse, une série d'actions en chaîne fait tomber le vernis de la normalité. Une nouvelle réalité émerge : celle des enfants morts qui reviennent en vie pour hanter la ville et prendre leur revanche.
    Faldistoire donne le signal de la révolte. Dans les cahiers d'écoliers comme dans la forme des nuages, il lit les signes qui annoncent la fin de Chicoutimi. Entre coups de poing et coups de bassin, il prend la tête de la conjuration. Sa ville sera l'épicentre de l'apocalypse.

    Dans un style punk étrangement poétique, Kevin Lambert dévoile les fantômes d'une société urbaine, où la différence est considérée comme une menace à l'ordre établi.

  • Et si les animaux n'étaient que de malheureuses sentinelles ?
    "C'est le bruit, qui tue. Le dernier chant. Il apporte la mort". Telle est la prédiction de la vieille Innu devant l'immense cimetière qu'est devenu le fleuve Saint-Laurent en ce matin d'août 2021.
    A perte de vue, des marsouins, des bélugas, quelques orques, flottent le ventre en l'air. Une hécatombe sans précédent.
    Deux mois après, dans une réserve du Congo, les gorilles succombent eux aussi à un mal inexpliqué. Et, chose stupéfiante, les survivants, prostrés semblent pleurer...
    Quel lien entre ces phénomènes qui se multiplient dans le monde ? A qui profite la disparition de ces êtres vivants ?
    C'est ce que se demande Shan, chercheuse à l'Institut de virologie de Grenoble, en découvrant le dossier déposé sur son bureau par un stagiaire.
    La voilà décidée à mener l'enquête, seule. Mais déjà, des yeux la surveillent, quoi qu'elle fasse, où qu'elle s'envole...
    Et à l'approche de la vérité, Shan mettra en jeu non seulement ses convictions, mais aussi sa propre vie.
    Entre peurs ancestrales et angoisses de fin du monde, une plongée vertigineuse aux confins de l'humanité.
    Un thriller intense et bouleversant.

  • Jaillie de l'ombre du Soleil, la comète noire DU3 se dirige droit vers la Terre. Une collision semble inévitable, ce qui provoquerait une véritable Apocalypse. Un jeune spécialiste de l'aéronautique, Ben Schwartz, est nommé à la tête d'une équipe internationale censée trouver le moyen de faire dévier l'énorme bolide céleste de sa trajectoire. Réunis sur la base de Kourou en Guyane, coupés de leurs proches, des hommes et des femmes de tous horizons rivalisent d'ingéniosité pour affronter ce défi sans précédent. Mais contre toute attente, ce n'est pas l'exploit technologique qui se révèle le plus difficile ; en temps de crise, les passions humaines s'exacerbent, comme sur ce bateau brise-glace en route vers l'Arctique où un photographe baroudeur se rapproche d'une biologiste solitaire. Alors que le temps vient à manquer, chacun se montre sous son vrai jour

  • En 2033, les humains ont été chassés de la surface, désormais inhabitable.

    À Paris, les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain. Des communautés sont installées au niveau de certaines stations de Rive Gauche, plus ou moins en contact, souvent en conflit ; la surface est crainte parce qu'irradiée ; Rive Droite est un lieu maudit, laissé à la merci d'une faune sauvage monstrueuse.
    Dans les méandres des boyaux de Paris, à défaut de lumière, les émotions sont plus vives, les rancoeurs plus tenaces, les haines plus exacerbées. Une oeuvre sombre et baroque, en trois volumes : Rive Gauche, Rive Droite, Cité.
    « Une épopée tourbillonnante. » Télérama


  • En 2033, les humains ont été chassés de la surface, désormais inhabitable.

    À Paris, les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain.
    Des communautés sont installées au niveau de certaines stations de Rive Gauche, plus ou moins en contact, souvent en conflit ; la surface est crainte parce qu'irradiée ; Rive Droite est un lieu maudit.
    Dans les méandres des boyaux de Paris, à défaut de lumière, les émotions sont plus vives, les rancoeurs plus tenaces, les haines plus exacerbées.
    Une oeuvre sombre et baroque, en trois volumes : Rive Gauche, Rive Droite, Cité.

  • Un chef-d'oeuvre d'anticipation, au même titre qu'Orange mécanique et Le Meillèur des mondes. Renouant avec la tradition des Huxley, Orwell, Bradbury et de sa Servante écarlate, Margaret Atwood nous plonge dans un univers à la fois familier et terrifiant. Un monde dévasté à la suite d'une catastrophe écologique sans précédent, où se combinent des conditions climatiques aberrantes, des manipulations génétiques délirantes et un virus foudroyant prompt à détruire l'ensemble de l'humanité. D'ailleurs, c'est presque fait : d'êtres humains, au début du Dernier Homme, il ne reste que Snowman, lequel est confronté à d'étranges créatures génétiquement modifiées - les Crakers, une nouvelle race d' " humains " programmés pour n'être sujets ni à la violence, ni au désir sexuel, ni au fanatisme religieux-, et à des animaux hybrides qui s'appellent désormais porcons, louchiens ou rasconses... Ce monde visionnaire, c'est presque le nôtre...Pamphlet politique, conte prophétique : avec son humour noir et son intelligence acérée, un souffle romanesque inouï et une générosité contagieuse, le " meilleur des mondes " glorieusement inventif de Margaret Atwood nous tend un miroir saisissant de vérité.

  • Un vieillard déambule dans la baie de San Francisco en compagnie de ses petits-enfants. Vêtus de peaux de bêtes, ils chassent pour se nourrir, se réchauffent autour du feu et se protègent des ours ou des loups grâce à l'arc et à la fronde. Nous sommes en 2073. Il y a soixante ans, une terrifiante maladie, la Peste Écarlate, a ravagé l'humanité. Les rares survivants, retournés à l'état de nature, se sont réunis en tribus sans passé ni culture. Le grand-père, ancien professeur, se souvient du monde d'avant l'épidémie : mais comment le raconter à Edwin, Hou-Hou et Bec-de-Lièvre, ces petits sauvages qui ne savent ni lire ni compter?

    o Objets d'étude : Imaginer des univers nouveaux ; L'être humain est-il maître de la nature?
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongement : Les civilisations disparues.

    Classe de cinquième.

  • Zombies, extraterrestres, holocauste nucléaire, robots androïdes, disparitions mystérieuses et virus exterminateurs sont révélateurs de la grande peur des États-Unis : la chute de la nation. Les catastrophes et le « monde d'après » hantent les séries télévisées américaines, surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001. The Walking Dead, Battlestar Galactica, The Leftovers, The 100 : ces versions du cataclysme, ces mises en scène de la survie rejouent, chacune à leur façon, l'Histoire américaine, sa violence, ses ruptures, ses conquêtes et ses frontières, et lui offrent une catharsis.
    En banalisant les images de la catastrophe, les séries post-apocalyptiques habituent les gens au spectacle du « pire », sans pour autant les confronter aux menaces réelles que connaît la Terre aujourd'hui, du réchauffement climatique aux désastres industriels. Car comme le démontre Apocalypse Show, quand l'Amérique s'effondre, les États-Unis préfèrent imaginer la fin du monde plutôt qu'envisager la fin du capitalisme.
    Anne-Lise Melquiond est l'autrice d'une thèse intitulée « Apocalypse et fin du monde dans les séries télévisées américaines ». Elle enseigne l'histoire et la géographie. Apocalypse show, quand l'Amérique s'effondre est son premier essai.

  • - 70%

    Dans un futur proche, un nouvel âge glaciaire a commencé, précipitant l'humanité au bord de l'extinction.

    Mois après mois, le froid avance, les glaciers s'étendent et les populations fuient vers les dernières zones habitables. Les scientifiques envoient des sondes à travers le système solaire et, près de Mars, repèrent un mystérieux objet se déplaçant vers le soleil. Est-ce la cause du règne glaciaire sur terre, ou au contraire un espoir de survie ? Ce que va découvrir l'équipage de la mission est inimaginable...
    Commandante de la Station spatiale internationale, Emma Matthews a observé depuis le ciel le déclin de la planète bleue. Mais c'est pour sa propre existence qu'elle va devoir se battre...
    Scientifique parmi les plus éminents, esprit en avance sur son temps, James Sinclair est contacté par la NASA pour assister la mission. Ses compétences sont indispensables à son succès - et au sauvetage d'Emma. Les jours de leur espèce sont comptés. C'est alors que James fait un choix qui va déterminer le sort de la race humaine toute entière...

    Ce nouveau roman de l'auteur bestseller de la Trilogie Atlantis, phénomène mondial traduit dans une vingtaine de langues et vendu à plusieurs millions d'exemplaires, a été sélectionné pour le Wilbur Smith Award du meilleur roman publié.

  • Un fléau oublié surgit du passé... et cette fois, l'humanité pourrait en être à jamais transformée. La course contre la montre pour enrayer le fléau Atlantis est lancée.

    Découvrez le nouveau thriller haletant de l'auteur du Gène Atlantis, phénomène mondial traduit dans une vingtaine de langues et vendu à plusieurs millions d'exemplaires.
    À Marbella, en Espagne, la généticienne Kate Warner met au jour une réalité terrifiante : la race humaine pourrait être au bord de l'extinction, alors qu'une pandémie sans précédent déferle sur le globe. Les survivants voient leur génome transformé. Certains évoluent rapidement. Les autres régressent inexorablement. Les pays industrialisés proposent un médicament miracle - Orchidée - distribué dans les camps de réfugiés, mais qui traite les symptômes sans soigner le mal. La firme Immari International quant à elle entrevoit un monde dominé par les survivants génétiquement supérieurs : une nouvelle race humaine.
    Avec pour enjeu le contrôle de la population, le bras de fer entre les Immari et l'Alliance Orchidée bascule dans le conflit ouvert. L'humanité n'a plus qu'un seul espoir : trouver un remède au fléau Atlantis avant qu'il ne soit trop tard...
    Kate Warner se lance alors dans un périple à travers les champs de ruine de l'Europe et de l'Afrique, mais ce sont ses recherches sur le passé qui vont la mener à une stupéfiante découverte. L'histoire de l'évolution humaine n'est pas ce qu'elle semble être, et rétablir l'équilibre pourrait bien exiger d'elle un sacrifice impossible...
    « Un récit bourré d'action à la Da Vinci Code, mêlant révélations historiques, sociétés secrètes et une intrigue haletante autour du globe. » MTV.com (sur Le Gène Atlantis)
    « La rencontre de Dan Brown et de Michael Crichton. » The Guardian (sur Pandemic)
    « Bien construit, doté d'une mécanique digne d'une montre suisse, un roman plein d'action, une intrigue captivante, et bien sûr des engrenages à n'en plus finir. » Diana Gabaldon, autrice de la série Outlander (sur Departure)
    « Riddle reste au plus près de ses personnages en plus de faire la part belle aux merveilles de la technologie. » Publishers Weekly (sur Departure)

  • Le plus grand mystère de tous les temps : les origines de l'homme...

    En Antarctique, des chercheurs ont mis au jour, enfouie dans la glace, une mystérieuse structure vieille de plusieurs milliers d'années.
    À l'intérieur, l'équipe fait une découverte qui va radicalement changer l'histoire de l'homme - mais qui pourrait également déclencher son extinction...
    Scientifique émérite, Kate Warner est venue s'installer à Jakarta, en Indonésie, pour fuir son passé. Si se lancer à corps perdu dans ses recherches ne lui a pas permis de surmonter le traumatisme qu'elle a vécu, son acharnement l'a en revanche menée à une avancée fondamentale : un traitement pour l'autisme. Or l'aboutissement de ses travaux va s'avérer infiniment plus dangereux que ce qu'elle pouvait imaginer...
    Le jour où deux enfants sont enlevés dans sa clinique, Kate est entraînée malgré elle dans un complot mondial aux conséquences imprévisibles.
    Convaincus que ces progrès permettront d'accéder à l'étape suivante de l'évolution de l'homme, quitte à éradiquer la quasi-totalité de la race humaine, les membres d'une société secrète sont prêts à tout pour voler les secrets de Kate.

    La course pour s'emparer du gène Atlantis est lancée.

    Publié en 2013, Le Gène Atlantis est devenu un phénomène mondial, en tête des classements des meilleures ventes de livres aux États-Unis et dans le monde entier.
    Mêlant science, histoire et suspense, ce thriller trépidant ravira les amateurs de Michael Crichton, Dan Brown ou James Rollins.
    Traduit dans une vingtaine de langues et vendu à plus de trois millions d'exemplaires, Le Gène Atlantis est également un bestseller en Allemagne, en Italie, en Russie, à Taiwan ou encore au Japon.
    « La rencontre de Dan Brown et de Michael Crichton. » The Guardian sur Pandemic
    « Bien construit, doté d'une mécanique digne d'une montre suisse, un roman plein d'action, une intrigue captivante, et bien sûr des engrenages à n'en plus finir. » Diana Gabaldon, auteure de la série Outlander, sur Departure
    « Riddle reste au plus près de ses personnages en plus de faire la part belle aux merveilles de la technologie. » Publishers Weekly sur Departure

  • Dans une Afrique post-apocalyptique, la guerre continue de faire rage.
    Enfant du viol, rejetée par les siens du fait de sa peau et ses cheveux couleur de sable, Onyesonwu porte en elle autant de colère que d'espoir. Seule sa mère ne semble pas étonnée lorsqu'elle se met à développer les prémices d'une magie unique et puissante.
    Lors de l'un de ses voyages dans le monde des esprits, elle se rend compte qu'une terrible force cherche à lui nuire. Pour en triompher, elle devra affronter son destin, sa nature, la tradition et comprendre enfin le nom que sa mère lui a donné : Qui a peur de la mort.
    Lauréat du World Fantasy Award et du Prix Imaginales, Qui a peur de la mort ? est actuellement en cours d'adaptation pour HBO.
    « Loyale et héroïque, Onyesonwu n'en est pas moins impétueuse et en colère. C'est un personnage féminin complexe, puissant et imparfait. » - Nnedi OKORAFOR

  • Paris n'est plus que ruines. Et le prix de la cervelle fraîche s'envole. Heureusement, il reste des punks. Et des bières. Et des acides. Et un groupe électrogène pour jouer du Discharge.
    Le Club des punks va pouvoir survivre à l'Apocalypse. Enfin, si en plus des zombies, les gros cons n'étaient pas aussi de sortie... Il est grand temps que l'anarchie remette de l'ordre dans le chaos !
    Politiquement incorrect, taché de bière et de Lutte finale, Le Club des punks contre l'apocalypse zombie est un condensé d'humour salutaire.

  • On dit que les mercenaires n'ont pas d'âme, mais ils ont une mémoire. La nôtre, celle de la dernière des compagnies franches de Khatovar, vous la tenez entre vos mains. Ce sont nos entrailles, chaudes et puantes, étalées là devant vous. Vous qui lisez ces annales, ne perdez pas votre temps à nous maudire, car nous le sommes déjà...

  • Il n'en reste plus que sept : Toubib, Gobelin, Qu'un-OEil, Otto, Hagop, Murgen et la Dame, rebaptisée Madame. Jamais dans l'histoire de la légendaire Compagnie noire les effectifs n'étaient tombés si bas. Toubib, archiviste aujourd'hui capitaine, entreprend un retour aux sources, à Kathovar, mythique berceau de la Compagnie...

  • Qu'est-ce qui est vert, pèse 120 000 tonnes, pue la vase, n'a pas vu le ciel bleu depuis quarante siècles et s'apprête à dévaster le monde ?
    Ingrid n'en a aucune idée.
    Et elle s'en fout.
    Autant dire que lorsque des hurluberlus lui annoncent qu'elle est le Centre du pentacle et que la résurrection de Cthulhu est proche, ça la laisse de marbre.
    Jusqu'à ce que les entités cosmiques frappent à sa porte...
    Après avoir réalisé une étude sociologique des fées (Fées, weed et guillotines, prix Elbakin.net) et converti les zombies au pogo (Le Club des punks contre l'apocalypse zombie, prix Julia Verlanger), Karim Berrouka revient pour relever un terrible défi : convaincre Ingrid d'aller éclater du Grand Ancien pour sauver l'humanité.

  • On dit que les mercenaires n'ont pas d'âme, mais ils ont une mémoire. La nôtre, celle de la dernière des compagnies franches de Khatovar, vous la tenez entre vos mains. Ce sont nos entrailles, chaudes et puantes, étalées là devant vous. Vous qui lisez ces annales, ne perdez pas votre temps à nous maudire, car nous le sommes déjà...

  • On dit que les mercenaires n'ont pas d'âme, mais ils ont une mémoire. La nôtre, celle de la dernière des compagnies franches de Khatovar, vous la tenez entre vos mains. Ce sont nos entrailles, chaudes et puantes, étalées là devant vous. Vous qui lisez ces annales, ne perdez pas votre temps à nous maudire, car nous le sommes déjà...

  • Exodes

    Jean-Marc Ligny

    Le réchauffement climatique s'est emballé au point que la Terre devient une planète hostile à la vie. Partout la civilisation s'effondre, les hommes n'en ont plus pour longtemps, et ils le savent. Va-t-on, comme Pradeesh Gorayan et sa famille, dans l'enclave sous dôme de Davos, poursuivre notre train-train comme si de rien n'était ? Va-t-on, comme Mercedes Sanchez, en Espagne, se réfugier dans la religion et attendre des Anges venus du ciel qu'ils nous emportent au jardin d'Éden ? Va-t-on, comme Fernando, le fils de Mercedes, rejoindre les Boutefeux et précipiter notre destruction dans une orgie de feu et de violence ? Va-t-on, comme l'Italienne Paula Rossi, vendre corps et âme pour quelques médicaments ? Va-t-on, comme Mélanie Lemoine, consacrer nos ultimes forces à sauver les derniers animaux ? Va-t-on, comme le marin Olaf Eriksson et sa femme, fuir les îles Lofoten et chercher une terre un peu plus hospitalière, vierge de toute présence humaine ? C'est le temps des exodes, et, tels des termites sur une bûche enflammée, les derniers hommes courent en tous sens pour échapper à l'enfer...

  • Des terroristes d'un nouveau genre provoquent des catastrophes naturelles. Allons-nous être menacés par des tremblements de terre, des éruptions volcaniques ou des raz de marée ? Sur l'écran du célèbre sismologue Michael Quercus, tout indique que le dernier tremblement de terre californien a été provoqué artificiellement. Les Soldats du Paradis, terroristes jusqu'alors inconnus, auraient-ils raison lorsqu'ils affirment être les auteurs du cataclysme ? Un deuxième séisme ébranle une petite ville, tuant les habitants, abattant les maisons, détruisant les ponts et semant une panique meurtrière. Mais que veulent les Soldats du Paradis ? Comment s'y prennent-ils et jusqu'où iront-ils ? Et qui peut les arrêter avant l'apocalypse ?

  • De la chair fraîche dans le monde des zombies !

    À la suite d'une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment.
    À la recherche d'un remède au virus, un groupe d'adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York.
    Tous se croient préparés au pire. Mais dans l'île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d'être le destin le plus terrifiant...

  • L'humanité s'est depuis longtemps dispersée dans les étoiles et un gigantesque empire galactique rassemble le peuple des hommes.
    Mais un jour, un monde reculé est anéanti par une puissance inconnue, un mystérieux Adversaire qui pourrait bien précipiter l'humanité vers son crépuscule. À l'aube de ce cataclysme, Tjasse est sur le point de tout perdre, Czar Santo, truculent détective de la cité orbitale est contacté par un puissant client et Giana Miracle, soldate des Forces de la Communauté, est chargée de mater une révolte populaire.
    À priori, rien ne les rassemble.
    Pourtant, leurs destins vont inexorablement s'entremêler à celui de l'humanité tout entière, cette humanité née sur la Terre originelle, dont les chants et les poèmes résonnent encore et forgent la légende des siècles.
    Amoureux de l'Afrique et des voyages en général, Olivier Bérenval a travaillé dans l'aide internationale au développement et la finance.
    Ianos, son premier roman remarqué est l'aboutissement de son expérience professionnelle particulièrement riche et d'une réflexion poussée sur les futurs possibles de notre monde.
    Il rend hommage à ses auteurs de prédilection : Wilson, Baxter, Silverberg, Heinlein, mais il crée surtout une nouvelle voie dans le panorama de la SF francophone.

  • Un jour les morts se sont relevés... Une vague de terreur et de cannibalisme se répand aux États-Unis. Bannerman Clark, capitaine de la Garde nationale, est chargé d'une mission capitale : découvrir l'origine de ce désastre et l'empêcher de gagner Los Angeles. Son enquête le mène en Californie où une femme détiendrait le secret de l'Épidémie. Mais elle est frappée d'amnésie.
    Et pour la protéger, Bannerman doit venir à bout de zombies de plus en plus nombreux, invisibles ou dotés de pouvoirs dignes de super-héros.

    Apprenez comment l'horreur a commencé...

empty