SER

  • Revue études N.4284 ; Rwanda : un rapport pour l'Histoire ; écologie et christianisme en politique ; philosopher en pisteur de loups Nouv.

    ÉDITORIAL

    Une sobriété choisie - Nathalie Sarthou-Lajus

    INTERNATIONAL

    Rwanda 1994 : un rapport pour l'Histoire ? - François Robinet

    Les débats qui ont accompagné la publication du rapport sur le rôle de la France lors du génocide des Tutsi manifestent les ambiguïtés de la politique africaine de la France et les dysfonctionnements des organes de l'État dans la gestion d'une crise d'une extrême gravité.

    Paroles orphelines du génocide des Tutsi - Hélène Dumas

    Les récits écrits par des orphelins et orphelines rescapés du génocide permettent de commencer à ressentir ce qui semble dépasser toute représentation. Cela questionne aussi la possibilité de mettre en mots une histoire encore trop souvent présentée comme « indicible ».

    SOCIÉTÉ

    Écologie et christianisme en politique - Entretien avec Pierre Hurmic

    L'itinéraire du maire de Bordeaux Pierre Hurmic est fortement marqué par la rencontre de Jacques Ellul et sa critique du « système technicien », y compris dans le champ politique. Cela l'a conduit à s'engager dans la mouvance écologiste, tout en gardant sa liberté de parole.

    Philosopher en pisteur de loups - Jean-Philippe Pierron et Baptiste Morizot

    Depuis plusieurs années, que ce soit dans le champ de la médecine, ou dans ceux de l'écologie ou du monde des entreprises, on a vu apparaître une nouvelle pratique philosophique : la philosophie de terrain, que pratique Baptiste Morizot, philosophe et pisteur de loups.

    Comprendre le complotisme - Julien Cueille
    L'adhésion aux thèses complotistes chez les adolescents est une affaire de « rôle » qu'ils se donnent pour adopter une contenance, afin de se valoriser socialement. Il y entre une part de jeu, révélateur d'une quête de soi dans un monde aux autorités brouillées.


    Croyance et complotisme - Camille Riquier

    Ni grave ni futile, le complotisme actuel pourrait n'être que le symptôme d'une quête désespérée de sens. Contester la pertinence du mot « complotisme » permet de diminuer l'importance de la réalité que ce mot désigne et à laquelle il ne renvoie que pour la dénoncer.

    RELIGION

    Hans Küng, théologien contestataire - Jean-Louis Schlegel

    Hans Küng aura profondément marqué la théologie du XXe siècle. Ses conflits avec Rome ne doivent pas dissimuler ses apports à la pensée catholique, qu'il a su présenter dans un langage clair. Son investissement dans le dialogue interreligieux se voulait au service de la paix.

    CULTURE

    L'étranger en son pays - Entretien avec Boualem Sansal

    L'écrivain Boualem Sansal ne cesse d'éprouver à vif l'enfermement des systèmes étatiques politico-religieux de l'Algérie. Il esquisse son cheminement personnel, sa passion pour l'ascèse et l'écriture, ses convictions et admirations, sa vision d'un avenir aussi sombre que périlleux.

    ACTUALITÉ CULTURELLE

    Expositions

    oAu miroir du féminin, au Centre Pompidou (Paris)

    oLa fine fleur, au domaine de Pommery (Reims)

    Films

    o Mandibules o Douce France o Kuessipan o Benedetta o The Underground Railroad

    Critiques

    o Les 41 livres de ce mois

  • Revue christus N.271 ; à l'épreuve de la perte Nouv.

    La pandémie n'a pas fini son travail de transformation de notre monde. Mais, déjà, elle nous replonge collectivement dans le bain de l'Histoire, tout à la fois incertaine et transformante. Celle-ci ne peut aller sans les crises, ni sans leurs corollaires de vie : la nécessité et la possibilité de mobiliser des libertés humaines. Par ailleurs, l'Histoire et les événements passés résonnent à nouveau en nous, avec leurs moments où la liberté d'un homme se dresse et entraîne celles des autres, comme ce fut le cas du Général de Gaulle le 18 juin 1940. Chose étrange, la même dynamique est à l'oeuvre dans l'Évangile.
    Au moment crucial où les foules commencent à le quitter, Jésus s'adresse aux disciples (Marc 10,32-45). Il annonce ce qui va lui arriver : trahison, abandon, échec et mort mais aussi résurrection. Ce sens déployé et assumé lui donne de susciter et recevoir les libertés des autres telles qu'elles s'expriment, aussi bien celles de Jacques et de Jean qui rêvent de gloire, que celles, envieuses, des autres Apôtres. Chacun reçoit une parole pour s'orienter, l'offre d'un avenir propre, inclus dans l'avenir collectif. Le groupe surmonte ainsi l'épreuve et s'ouvre à son devenir.
    Au coeur de la crise, sachons simplement recevoir l'appel adressé à notre liberté pour mobiliser nos capacités humaines. Cet appel nous met à la suite du Christ, pour que nous osions tracer un chemin de vie ou pour que nous reprenions le chemin commencé par un autre. Dans les temps d'incertitudes et de troubles, les grands hommes ou femmes sont ceux et celles qui, à partir de la considération de la situation, sont capables d'ouvrir l'avenir pour eux et pour les autres.

  • Ces 36 fiches pratiques, de quatre pages chacune, présentent avec une pédagogie active des paroles et des gestes de la messe du dimanche.
    De façon simple, concrète et suggestive, des questions essentielles sont abordées pour mieux entrer dans le sens du mystère célébré : Quelle signification des mots employés ? Quel enracinement biblique pour les gestes proposés ? À quels symboles actuels renvoient-ils ?
    Exemples de thèmes :
    « La messe pour dire merci », « Le signe de croix », « Que Dieu nous fasse miséricorde », « Notre Père », « La communion »...
    Tous les textes présentés dans ce guide sont accessibles à toute personne souhaitant approfondir sa foi et désireuse d'un accompagnement spirituel quotidien et concret. Au fil des pages se dévoile la joie de l'Évangile si chère au pape François, premier pape jésuite de l'histoire.
    Anne-Marie Aitken est religieuse xavière, et Thierry Lamboley prêtre de la Compagnie de Jésus. Tous les deux font partie de l'équipe d'animation de la revue Vers Dimanche depuis sa création en 2008.

  • En étant là pour autrui de cette façon si particulière qui consiste à lui prêter l'oreille, nous contribuons à rendre nos sociétés plus humaines. Car l'écoute est en effet une expérience personnelle dans laquelle chacun est appelé à entrer, tant pour écouter que pour être écouté, mais c'est aussi une expérience portée par des communautés, expérience qui reprend et poursuit le geste créateur. Cette troisième édition revue et augmentée de notre hors-série consacré à l'écoute honore ces deux dimensions. Afin d'illustrer l'écoute dans sa pratique concrète, ce numéro ouvre sur des récits puis il rappelle que, dans l'écoute de la parole de Dieu, nous trouvons une matrice de cette pratique. Au cours des siècles et jusqu'à aujourd'hui, la tradition spirituelle dans sa diversité a déployé ce geste comme un service rendu à l'autre. Il est bon de finir sur la promesse qu'ouvre le chemin de l'écoute, pour tout croyant et pour l'Église. Cette nouvelle édition espère.

  • Nous cherchons la présence de Dieu et c'est plutôt son absence que nous ressentons. Voici le paradoxe de notre foi en un Dieu révélé et caché. Si la présence de Dieu se goûte parfois, elle est le fruit d'une patiente mise à disposition de soi dans la prière. La spiritualité ignatienne vise à aider toute personne à trouver Dieu en elle-même, et surtout dans ses rencontres, car la seule présence tangible de Dieu est celle de l'amour : là où sont les hommes, Dieu est présent.


  • Notre prochain numéro de Christus « Tous Appelés à vivre » traite de la vocation. Dans ce numéro il s'agit de faire résonner l'invitation à entendre l'appel à vivre qui est adressé à chacun en son for intime. Il est question de la "vocation" dans un sens bien plus large que celui habituel de vocation religieuse, sacerdotale ou même de vocation au mariage. La vocation ça n'est pas d'abord la convocation à un mode de vie plutôt qu'à un autre, la vocation c'est l'appel que Dieu nous adresse.La vocation, c'est accueillir en nous la parole de vie et nous en faire les porteurs pour les autres.


    Par ce numéro la rédaction de Christus vise donc à aider chacun à trouver dans un dialogue avec Dieu et à partir de sa situation, le chemin vers plus de vie. Nous sommes tous concernés quel que soit notre âge, quels que soient nos choix faits dans le passé ou nos décisions encore à prendre. Ainsi ce dossier de Christus veut réitérer l'appel aux vocations comme une bonne nouvelle adressée à chacun, à tout âge et en tout lieu. Car dans toute vie un renouvellement peut survenir.


    Ce numéro souligne également le fait que les choix posés à l'aube d'une vie doivent sans cesse être repris et que parfois cela devient difficile, si ce n'est impossible, car certaines existences sont traversées par la perte, l'échec ou l'errance... A ceux qui se seraient perdus, ce dossier de Christus tente de faire entendre que le Seigneur est là qui continue à les appeler.


    Ce numéro s'adresse tant aux personnes qui cherchent leur propre chemin de vie, qu'à celles et ceux qui les accompagnent sur ce chemin. Le dossier désire apporter un soutien à tous.

  • Il s'agit de 36 « fiches » de 4 pages chacune, développant, dans un style direct et abordable, soit des conseils inspirés par Ignace de Loyola et ses Exercices Spirituels, tels que « Entrer dans la prière », « Tenir dans l'adversité », « Se décider avec Dieu », « Un juste rapport à la nourriture »..., soit un éclairage de vie spirituelle venant de grandes figures bibliques : Moïse, Esther, Ruth, Marie-Madeleine, Thomas...
    Tous les textes présentés dans ce guide sont accessibles à toute personne souhaitant approfondir sa foi et désireuse d'un accompagnement spirituel quotidien et concret. Au fil des pages se dévoile la joie de l'Évangile si chère au pape François, premier pape jésuite de l'histoire.

  • Selon le Livre des mutations (Yijing) tout grand changement commence par de petites transformations. » Yves Vendé et Thierry Meynard
    « À l'encontre de toute assimilation obsessionnelle et mondaine de l'événement à la catastrophe, ce qui nous arrive, en réalité, à pas de géant, à pas d'enfant, depuis des années-lumière, c'est la Joie. »François Cassingena-Trévedy
    « Chaque naissance se conjugue au futur antérieur. De ce qui sera et qui n'est pas encore écrit, viendra le sens de ce qui a été. » Jean-Daniel Causse

  • De nombreuses crises secouent aujourd'hui le monde. Face à cela, nous nous croyons souvent impuissants et désirons pourtant agir. Entre toute-puissance fantasmée et impuissance redoutée, que pouvons-nous réellement faire ? Qu'est-ce qui relève de notre champ d'action ? Au coeur de ce qui s'impose à nous, s'ouvre un espace de liberté où nous pouvons expérimenter la puissance « convertie » de l'humble action quotidienne.

  • "En cette nouvelle année, un désir de réforme politique est attendu dans notre pays. Mais nous ne savons pas toujours clairement ce que recouvre ce mot. Invoquer la réforme peut être un moyen de faire des réaménagements de surface pour éviter les mises en question plus radicales." Extrait de l'éditorial Le Désir de réforme de François Euvé et Nathalie Sarthou-Lajus.
    Dans ce numéro vous retrouverez les articles :
    - "Réforme et réformisme aux Etats-Unis"
    - "Laudato si' et les Objectifs de développement durable : une convergence ?"
    - "Que signfie commémorer la Réforme ?"
    - "Des femmes avec des hommes, avenir de l'Eglise"
    - "La réforme au gré de l'Histoire"
    - "Réforme de l'Eglise"
    - "De la Réforme à la réforme des images"
    Et tjours les carntes cultirels (cinéma, livres, expositions, etc.)

    Bonne lecture !

  • Quand elle est fondée sur de mauvaises bases, toute relation d'accompagnement court le risque d'une dérive, à des degrés divers : d'une forme de dirigisme de la conscience à l'emprise pure et simple. L'accaompagnateur n'a pas pour rôle d'interférer dans la relation intime entre l'accompagné et son Seigneur mais d'aider à la mettre en lumière.
    C'est le Seigneur qui guide et accompagne.

empty